Hisense A7, un smartphone 6.7 pouces à encre numérique

Le HiSense A7 poursuit le travail de la marque autour de solutions smartphones à grande diagonale exploitant de l’encre numérique. Après les modèles A5 et suivant lancés plus tôt en début d’année, voici une solution encore plus impressionnante.

Le fabricant continue sur sa lancée, un marché de niche qui trouve son public de lecteurs assidus plus intéressés par une excellente visibilité qu’un produit multimédia. Le HiSense A7 poursuit donc le travail commencé et propose cette fois un smartphone de très grande diagonale sous encre numérique. Avec 6.7″, le nouveau venu se démarque clairement des concurrents, il profite également de quelques raffinements techniques pour mieux coller au marché.

HiSense A7

Proposé en Chine à 1999 Yuans, soit environ 250 €, le HiSense A7 est une sorte de liseuse numérique sur laquelle on aurait greffé le coeur d’un smartphone. Sous la dalle en encre numérique, on retrouve une solution assez rare avec une puce Unisoc Tiger T7510. Un SoC ARM assez banal dans sa conception avec huit coeurs répartis de manière habituelle. Quatre coeurs big en Cortex-A75 à 2 GHz et quatre coeurs LITTLE en Cortex-A55 à 1.8 GHz. L’ensemble est secondé par une puce graphique imagination Technologies IMG9446. 

HiSense A7HiSense A7

Cet ensemble sera plus que suffisant pour peupler la densité de 300 pixels par pouce de l’écran en encre numérique développant 16 niveau de gris. Un écran évidemment tactile et capacitif qui ne souffrira pas d’une luminosité ambiante trop importante et proposera une lecture reposante. L’écran profite de bordures fines pour améliorer la lisibilité de l’objet et éviter de trop l’alourdir. Un éclairage de la dalle est également prévu pour pouvoir continuer à utiliser l’objet dans un environnement sombre. Pour le reste, on retrouve 6 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage sur lequel est implanté un Android 10. Le HiSense A7 propose deux cameras, un lecteur d’empreintes digitales et même une fonction de charge rapide 18 watts.

HiSense A7

A son bord également, une batterie de 4770 mAh qui devrait offrir une autonomie différente suivant les usages que vous faites de l’engin. Avec l’ensemble de ses services de téléphonie, l’impact de l’écran à encre numérique en économie d’énergie ne devrait pas être extravagant. En n’utilisant que les fonctions basiques du smartphone, celui-ci devrait proposer une excellente capacité d’usage.

HiSense A7

Le truc étant que l’encre  numérique empêche par nature d’exploiter l’ensemble des fonctions les plus gourmandes d’un smartphone moderne : on ne jouera pas sur un écran de ce type, pas plus qu’on ne regardera des vidéos. Ce qui limitera d’emblée certains usages les plus énergivores.

Source : Liliputing

Soutenez Minimachines, partagez le !


Rivière
23 commentaires sur ce sujet.
  • 23 décembre 2020 - 13 h 08 min

    L’écran profite de bordures fines pour améliorer la lisibilité de l’objet et éviter de trop l’alourdir.
    Euh, comment dire ?

    Répondre
  • 23 décembre 2020 - 14 h 06 min

    @Aurèle: Tu n’as pas vu les produits concurrents :D

    Répondre
  • 23 décembre 2020 - 16 h 46 min

    Moins de proc/Ram/stockage et moins cher? J’ai du mal à cerner l’intérêt par rapport aux liseuses habituelles

    Répondre
  • 23 décembre 2020 - 16 h 51 min

    @olivier Conseil: C’est un smartphone. Si l’intérêt ne te saute pas aux yeux c’est probablement parce que le produit ne t’est pas utile. Mais pour pas mal de gens qui se baladent avec un smartphone et une liseuse et qui n’ont que faire de la vidéo ou du jeu sur le smartphone, c’est le truc idéal pour lire et rester connecté.

    Répondre
  • 23 décembre 2020 - 18 h 27 min

    Intéressant :-) J’utilise l’A5 comme GPS pour mes voyages à vélo depuis le printemps dernier (je l’ai connu grâce à un article ici, merci Pierre !). Très content, super lisible au soleil et une autonomie énorme, à faire pâlir un GPS dédié (et n’en parlons pas d’un smartphone classique). J’aurai bien tout basculé sur l’A5, mais le retour vidéo de mon drone DJI est inexploitable sur un écran monochrome e-ink, c’est bien dommage !

    Répondre
  • 23 décembre 2020 - 21 h 22 min

    Ca se vends un produit avec écran noir et blanc en 2020 ?

    Répondre
  • 23 décembre 2020 - 21 h 54 min

    @Le Breton: Oui, car l’encre numérique se distingue de part ses utilisations des solutions à écran couleur.

    Répondre
  • 23 décembre 2020 - 23 h 39 min

    C’est un truc pour daltonien

    Répondre
  • 23 décembre 2020 - 23 h 39 min

    Je me suis pris un A5 pro CC, smartphone eInk “couleur”.
    Les couleurs sont fadasses mais c’est toujours mieux que le noir et blanc pour les webtoons et les manhua que je lis.
    Le plus gros défaut pour moi est l’inexistence d’un mode eInk sur les applis android qui augmenterai grandement le confort d’utilisation sur un navigateur ou une appli type Google maps.
    Je m’en contente mais je pense il est encore trop tôt pour que ça devienne populaire.

    Répondre
  • 23 décembre 2020 - 23 h 45 min

    @Le Breton : Oui, oui >_<
    Et je vois que je ne suis pas le seul à en avoir acheté un (cf. @dlambfra)…

    Répondre
  • 24 décembre 2020 - 9 h 07 min

    @dlambfra :
    Quelles applications utilises-tu pour la partie GPS à vélo ? (suivi d’itinéraire avec cartes, enregistrement de traces, etc…)
    Le rafraichissement de l’écran en e-ink est assez rapide pour avoir une mise à jour du fond de carte en roulant ?

    Répondre
  • 24 décembre 2020 - 11 h 51 min

    Je vais noter ce téléphone / liseuse, pour le jour où j’en aurai marre de me promener avec 1 liseuse ET un téléphone. Seule question sur l’objet : la protection de l’écran ?
    Parce que sur un téléphone on met une vitre blindée et une coque mais sur une liseuse ?
    Joyeux Noël à vous tous :)

    Répondre
  • 24 décembre 2020 - 11 h 55 min

    Un smartphone e-ink c’est génial ! Ne plus avoir mal au crâne, ça me fait rêver.
    J’ai lu qu’ils ne le vendait qu’en chine. Est-ce vrai ?

    Répondre
  • 24 décembre 2020 - 12 h 27 min

    @Corguilmore:
    J’ai acheté le mien sur Ali, impossible de le trouver ailleurs en septembre dernier.
    Peut-être que certains modèles sont trouvables par chez nous mais j’en doute…

    Répondre
  • 24 décembre 2020 - 12 h 48 min

    @Saoulman: Pour ma part, je ne pense pas que cela deviennent populaire. La réactivité de l’écran et la brillance des couleurs semblent des critères de choix pour l’achat d’un smartphone très ancrés chez les gens autour de moi. (Peut-être est-ce un biais, mais les publicité vont dans le même sens.)

    Parce qu’il faut bien le dire, un écran e-ink est lent, très lent.

    Répondre
  • 24 décembre 2020 - 12 h 58 min

    @Fret: Si l’on considère l’attrait démesuré chez certains pour les écrans brillants en couleurs avec vidéo de chatons incrustés, ça peut être un truc pour personne en cours de désintox des réseaux sociaux.

    Blague à part, pour quelqu’un qui, comme moi, téléphone échange des SMS, lit parfois quelques mails (sans forcément télécharger les images), lit des ebooks et écoute des podcasts, l’écran couleur est moins intéressant que l’autonomie. Mon Mi 8 Lite ne tient que deux jours et demi à trois jours avant recharge. Mon A5 tient la semaine ou presque.

    Par contre, avec un système en anglais, trouver une application qui accède aux podcasts en français est une gageure.

    Répondre
  • 24 décembre 2020 - 21 h 07 min

    @Fret: Ou simplement un quidam qui souhaite exploiter ce qui est sur son écran en extérieur !
    Bien sûr ce n’est pas adapté pour vidéo ou jeux rapide mais un téléphone est-il vraiment fait pour cela… comme dit plus haut, c’est potentiellement bien pour qui utilise un téléphone et une liseuse.
    On attends la disponibilité en UE.

    Répondre
  • 25 décembre 2020 - 17 h 17 min

    @Mathieu – j’utilise OSMand, avec le plugin Brouter si j’ai besoin de routage. Mais en générale je l’utilise avec des traces GPX que j’ai téléchargé ou créé auparavant. Le rafraîchissement de l’écran est tout à fait exploitable en mode GPS, ça bouge beaucoup moins vite qu’une vidéo, ça ne m’a jamais posé de souci :-)
    Sinon, pour ma part j’ai acheté sur Ali, ces modèles ne sont pas commercialisés en Europe à ma connaissance.

    Répondre
  • 28 décembre 2020 - 8 h 23 min

    Exactement ce que je cherchais ! Merci.
    Le smartphone conçu comme un outil d’accès à la culture et outil de productivité plutôt que comme un gadget pour nous accaparer du temps de cerveau avec des jeux (100 fois moins intéressants que ceux qui existe sur n’importe quelle mini-console ou autre émulateur) ou des vidéos aux titres racoleurs mais vides de tout contenu.

    Je trouve ça rassurant qu’il y ait un marché pour ce type de produit.

    Répondre
  • 28 décembre 2020 - 8 h 36 min

    Petite question aux possesseurs de A5 : comment se passe l’accès au play store ? install d’apk uniquement ?

    Répondre
  • 28 décembre 2020 - 10 h 18 min

    F-droid et Aurora store qui donne accès au Playstore.

    Répondre
  • 30 décembre 2020 - 14 h 07 min

    Intéressant device, quand même. Le A5 me semblait trop petit, celui là aurait été tout à fait adéquat pour mon usage “liseuse portable” (en remplaçant d’une vieillisante Kobo Mini 6″).

    A 250€ j’en prenais un. Dommage qu’il ne se trouve sur aliexpress [à ce jour] que plutôt vers les 400+€

    Répondre
  • 4 janvier 2021 - 8 h 42 min

    @Le Breton: oui, absolument. le HisensevA5 est fabuleux. Il fonctionne a merveille. L’écran noir et blanc mat est plus que top. On peux même le photocopier puisque c’est de l’encre !! J’ai gâté de voir les prochains

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *