L’abonnement GeForce Now RTX 3080 est désormais disponible en France

La nouvelle offre GeForce Now RTX 3080 de Nvidia est disponible en France sur abonnement. Performante et redoutablement efficace, elle offre une vision totalement différente de l’offre de jeu streaming sur PC.

C’est donc aujourd’hui que débute du service GeForce Now RTX 3080 que la marque avait annoncé en octobre dernier. Toutes les précommandes du service ont démarré et les joueurs découvriront les joies de titres pouvant monter en 1440p avec 120 images par seconde si leur affichage le permet. Il reste des places disponibles, en quantités limitées, pour de nouveaux abonnements. La formule est commercialisée à 99,99 euros pour six mois d’abonnement.

GeForce Now RTX 3080

Ce service GeForce Now RTX 3080 permet de profiter d’une offre plus performante que celle de base. La jouabilité est désormais garantie en 1440p à 120 Hz, les sessions de jeu peuvent durer 8 heures d’affilée et la latence est encore plus faible que sur l’abonnement classique. Cela demande toujours une solide connexion au réseau mais vous pourrez en profiter au travers de n’importe quel MAC ou PC. A noter que la Nvidia Shield TV offrira de son côté un affichage montant en UltraHD mais à 60 images par seconde maximum seulement.

La configuration requise recommandée évolue suivant les plateformes. Sur PC Windows, il faudra un processeur double coeur à 2GHz minimum avec 4 Go de mémoire vive et un circuit graphique compatible avec DirectX 11. Tous les détails des différents impératifs technique sont disponibles sur cette page de Nvidia.

Dans la foulée, Nvidia annonce 20 nouveaux jeux à son catalogue pour ce mois de décembre. Des titres non pas inclus dans la formule mais jouables avec le service si vous les achetez. C’est pour cela que les titres sont suivis du nom de la plateforme d’achat.

 

On retrouve donc pour ce lancement une première liste de titres avec :

  • Chorus (Steam / Epic Games Store)
  • Icarus (Steam)
  • MXGP 2021 – The Official Motocross Videogame (Steam)
  • Propnight (Steam)
  • Wartales (Steam)
  • Dead by Daylight (Epic Games Store)
  • Hextech Mayhem: A League of Legends Story (Steam / Epic Games Store)
  • Ruined King: A League of Legends Story (Steam / Epic Games Store)
  • Timberborn (Steam / Epic Games Store)

Tout au long du mois de Décembre, les  équipes de Nvidia ajouteront également d’autres jeux à ce catalogue :

  • A-Train: All Aboard! Tourism (Steam) 
  • Monopoly Madness (Ubisoft Connect)
  • Syberia: The World Before (Steam / Epic Games Store)
  • White Shadows (Steam)
  • BattleBeasts (Steam)
  • FOREWARNED (Steam)
  • Operencia: The Stolen Sun (Steam)
  • Super Magbot (Steam)
  • Tannenberg (Steam / Epic Games Store)
  • Untitled Goose Game (Epic Games Store)
  • Wargroove (Steam)

Ces jeux s’ajoutent à la liste actuelle de titres déjà assez large disponibles sur la plateforme.

Nvidia GeForce Now RTX 3080

99.99€ pour 6 mois !?

L’offre GeForce Now RTX 3080 n’est pas donnée, à 99.99€ pour 6 mois d’abonnement, c’est à dire 16.66€ par mois. Le prix de revient de cette offre est doublé par rapport à celui de la proposition initiale. Si l’on fait ses comptes, à coups de 200€ par an, on arrive au prix d’une carte graphique personnelle du même type que la proposition en quelques années. C’est le calcul de base que vont faire la plupart des propriétaires de grosses cartes graphiques et probablement celui de nombreux joueurs qui rongent leur frein en attendant de pouvoir en acheter une. Mais il faut probablement voir un peu plus loin que cela.

Avec l’offre GeForce Now RTX 3080, Nvidia fait évidemment un pari différent. Celui de séduire une partie de la population de joueurs qui ne veulent plus ou qui ne peuvent pas investir dans un matériel spécifique pour jouer. Le calcul fait par Nvidia n’est pas de remplacer l’offre qu’elle propose avec des puces graphiques actuellement par des abonnements mensuels. Les deux solutions ne s’adressent simplement pas au même public

D’un côté la marque conserve son offre matérielle GeForce classique, des cartes et des chipsets graphiques distribués dans de nombreuses gammes de machines qui vont séduire les joueurs les plus exigeants et rapporter de coquettes sommes à Nvidia. Cette offre là ne change pas mais demande un investissement assez important de la part de la clientèle visée. Il existe une faible tranche de population qui va acheter et racheter un nouveau matériel chaque année pour avoir toujours les meilleurs performances disponibles. Mais l’immense majorité des utilisateurs investit dans un matériel qui va durer le plus longtemps possible. C’est cette gamme de clients potentiels qui est visée par Nvidia avec ces offre de Cloud Gaming. Des gens qui ne mettront jamais les 600 euros minimum nécessaire pour avoir une carte graphique RTX ou qui ne peuvent tout simplement pas le faire car cela demanderait un changement complet de leur machine et donc un investissement colossal.

Si un PC sous GeForce GTX 1xxx finit par tirer la langue au bout de quelques années, quelle possibilité s’offre à son propriétaire ? Racheter un PC complet puisque faire cohabiter la dernière génération de cartes graphiques avec un vieux processeur et une vieille alim n’est pas garantie ? Cela veut dire débourser une forte somme immédiatement alors que le seul poste vraiment problématique pour un particulier est uniquement le jeu. Ou prendre un abonnement à un service de Cloud Gaming ? Si cette seconde option est choisie, l’offre de Nvidia a beaucoup de sens puisqu’elle promet de pouvoir faire durer son matériel aussi longtemps qu’il le faudra.

Alors oui, 16.66€ par mois avec un engagement de 6 mois c’est cher. Cela fait 200€ par an et c’est une bonne partie du prix d’une carte graphique. Mais cela a d’autres avantages, et pas des moindres, pour de nombreux profils. 

GeForce Now RTX 3080
D’abord, cela autorise le jeu sur de nombreuses plateformes et non pas une seule. On peut basculer d’un ordinateur portable Apple à un PC Windows classique. On peut utiliser une Nvidia Shield sous son téléviseur ou un Chromebook dans sa chambre. Partager l’accès aux jeux entre plusieurs utilisateurs avec le même compte à différentes heures de la journée et tout cela sans investir dans un PC unique et puissant. On profitera d’une plateforme performante et efficace qui fonctionnera sans bruit. Jouer aussi bien chez soi que chez des amis si la connexion est suffisante. Lancer un jeu gourmand dans sa chambre sans avoir une turbine ronronnant à ses pieds. Et que dire des offres en approche comme le Steam Deck ou la toute récente annonce de Qualcomm autour de son Snapdragon G3x. Ces nouvelles solutions de jeu mobiles qui vont offrir de larges possibilités de streaming.

Pour la majorité des utilisateurs de PC, c’est la seule option possible pour profiter de jeux récents sans soucis techniques. Pas besoin de télécharger le jeu, pas besoin de régler les éléments techniques de son affichage, le jeu est ici utilisé comme un service pur et simple. On lance, ça marche, c’est fluide et efficace. Cela correspond à des besoins basiques et c’est à chacun de savoir si l’offre GeForce Now RTX 3080 en vaut la chandelle.

L’offre Netflix actuelle

A 16.66€ par mois pour du 1440p en 120 Hz, c’est un abonnement au même titre qu’une offre de cinéma en streaming comme Netflix Ultra. L’offre classique à 8.33€ par mois existe toujours et elle vous offrira du FullHD à 60 images par seconde sans soucis. Le choix de basculer de l’un à l’autre dépendra sans doute des appétits de chacun et de ses possibilités d’affichages matérielles.

Au bout de 3 ans d’abonnement, on arrive à 600€ et cela correspond au tarif actuel d’une GeForce RTX 3060 seule. Si on peut espérer une baisse significative du prix des cartes graphiques dans les années à venir, on peut également imaginer une évolution de l’offre GeForce Now. Nvidia saura probablement calculer le meilleur prix pour son offre. Je ne pense pas être devin en imaginant qu’après la sortie de la prochaine génération de solutions graphiques de la marque, l’offre de Cloud Gaming finira par évoluer. Et c’est peut être là le point fort de cette offre, son basculement progressif dans le futur. Lorsque les RTX 30×0 seront devenues le moyen de gamme de la marque, le prix de l’abonnement GeForce Now RTX 3080  évoluera probablement vers l’actuel abonnement GeForce Now. Et une nouvelle offre GeForce Now RTX 40×0 sera mise à disposition des joueurs pour le même tarif mensuel de 16.66€.

C’est cela qu’il faut comprendre dans cette offre. Nvidia ne cherche pas à séduire les joueurs ayant envie d’une machine personnelle, mais à séduire les joueurs qui se sont lassés de cette course permanente à la performance lancée par les éditeurs de jeu. Des joueurs qui vont payer mensuellement autant que des amateurs de films et de série payent pour regarder des contenus en streaming dans les meilleures conditions possibles. 

L’offre GeForce Now RTX 3080 n’est pas meilleure ou moins bonne que l’offre carte graphique en local. Elle est différente et s’adresse à deux publics distincts.

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

14 commentaires sur ce sujet.
  • 2 décembre 2021 - 18 h 58 min

    A regret, c’est dommage qu’on ne puisse que jouer : je rêve d’un shadow avec ces caractéristiques pour de la modélisation 3D (et nous sommes quelques-uns), bon reste Scaleway et autres offres pro, mais pas friendly user pour un sou

    Répondre
  • 2 décembre 2021 - 21 h 16 min

    @Oud_s

    J’ai un peu utilisé https://workstream.paperspace.com/ pour bidouiller Fusion 360.
    Une sorte de shadow facturé à l’heure qui fonctionnait très bien.
    Depuis que shadow a augmenté ses tarifs ça a du redevenir plus intéressant.
    Il existe un template « parsec » qui permet de reduire la latence et donc de aussi jouer.

    Répondre
  • 2 décembre 2021 - 22 h 14 min

    Toujours pas convaincu par l’offre de jeux limitée supportés par GeforceNow…
    Surtout qu’on pouvait initialement lancer n’importe quel jeu Steam.
    Désormais, on peut lancer certains jeux possédés chez Epic ou Ubisoft mais je n’y trouve pas mon compte…
    Impossible de profiter pleinement d’un abo EA Origins par exemple.
    Au point que malgré mon abo founder et ma Shield, j’envisage d’acheter une GeForce…1080

    Répondre
  • 2 décembre 2021 - 22 h 48 min

    @Sylvain: Techniquement c’est possible. Diplomatiquement ca ne l’est plus. La faute à qui ? Aux éditeurs et aux développeurs qui veulent être au courant de l’usage de leurs titres.

    Une grosse partie du problème de gestion des bibliothèques de GFN est le résultats de querelles diplomatiques

    Répondre
  • 2 décembre 2021 - 23 h 56 min

    J’y vois un autre avantage, très important pour moi : je peux jouer en silence. La 1050 de la Surface Book 2 siffle de manière très désagréable, même avec tout au minimum. Là, je retrouve un portable qui n’émet aucun bruit quand il fonctionne.
    Moi qui songeais à changer de machine pour un modèle moins bruyant, j’ai trouvé comment la conserver quelques années de plus.

    Répondre
  • 3 décembre 2021 - 7 h 53 min

    @Pierre Lecourt: techniquement ce n’est pas possible. Le fait est que certains jeux par exemple utilisent des systèmes anti-triches qui viennent se greffer au kernel, chose qui pose problème pour ce genre de plateformes, et un certain nombre refuse purement et simple de se lancer dans une VM pour éviter le piratage. Donc il y a un travail à faire du côté des éditeurs pour que le jeu puisse ne serait-ce qu’être lancé sur les plateformes en question. Et ensuite vient effectivement la question des accords commerciaux.

    Répondre
  • 3 décembre 2021 - 8 h 54 min

    C’est vrai qu’avec des offres comme Shadow on peut avoir un PC complet … GFN est un peu moins intéressant car uniquement dédié au gaming.
    Par contre pour ceux qui veulent jouer beaucoup, sans avoir de PC qui tourne à bloc à côté d’eux, mais qui ne font pas de VR alors là ça peut être intéressant.

    Répondre
  • 3 décembre 2021 - 9 h 40 min

    @valium merci je ne connaissais pas
    Tous les « petits » indépendants ont le même soucis, à gérer des instances ou à chercher toujours un bon rapport q/p
    Concernant cet abonnement geforce, je joue de temps en temps (en version gratuite)car peu de temps consacré à ça et c’est vraiment bien. Juste dommage de s’arrêter en chemin

    Répondre
  • 3 décembre 2021 - 12 h 27 min

    @Clément Nerma: Oui, c’est vrai. Mais c’est techniquement possible de le faire. Pendant la bêta il était possible de lancer tout type de jeu en mode « à vos risques et périls » mais les perfs étaient dégradées.

    Le 1440p / 120Hz ou UltraHD / 60 Hz est possible parce que le calcul des images est directement impriqué dans les calculs IA/DLSS et Adaptative Sync

    La prochaine étape sera le passage du H.265 au AV1 je pense.

    Répondre
  • 4 décembre 2021 - 10 h 54 min

    @Pierre Lecourt : très bonne analyse comme toujours.

    Je suis sur l’offre Fondateurs de NVidia (et pour le coup ça ne coûte presque rien), et la raison pour laquelle j’ai pris JFN c’est justement que mon PC vieillissait et que je ne voulais pas réinvestir pour le moment. La course à l’armement où tous les 3 ans je changeais de matériel est terminée pour moi. Mon PC portable gamer aura… 10 ans au mois de mai et pour toutes les activités autres que les gros jeux, ça tourne toujours très bien.

    D’ailleurs, le jour où je vais acheter un nouveau portable gamer, je pense que je serai un peu moins exigeant sur la CG, ça me coutera moins cher et je pourrai quand même jouer dans de très bonnes conditions.

    Quant à la nouvelle offre, il faut déjà une belle machine pour afficher en 1440p 120Hz et pas un vieux tromblons.

    Le seul soucis pour moi de GFN c’est bien la bibliothèque. Toutefois de nombreux jeux rejoignent la plateforme petit à petit… les éditeurs vont-ils finir par comprendre tout l’intérêt pour eux de mettre à dispo leurs jeux sur GFN ?

    Répondre
  • 4 décembre 2021 - 14 h 05 min

    @franck: A ce moment là, on fait pareil pour Netflix ou n’importe quel service dans le nuage: pourquoi payer un accès à un serveur qui permet de regarder des séries et des films ou d’écouter de la musique uniquement ?

    Répondre
  • 27 décembre 2021 - 15 h 48 min

    @Pierre Lecourt : Moi qui suis béotien dans l’univers du gaming. Peut-on imaginer jouer sur projo laser 4K via ce service ? Question d’immersion. Merci

    Répondre
  • 27 décembre 2021 - 16 h 04 min

    @Gary: Oui mais en 1440p pour un PC et en UltraHD uniquement via une Shield pour le moment.

    C’est extrêmement fluide et jouable si ta connexion suit. Je suis ravi du service pour le moment.

    Répondre
  • 27 décembre 2021 - 21 h 25 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *