Facebook Gaming offre “gratuitement” des jeux en Streaming

En échange de votre âme ou tout du moins de son équivalent numérique, Facebook Gaming va vous proposer du streaming de jeux gratuit.

Facebook Gaming annonce une offre de jeux en streaming directement intégré à son service. Gros point fort de l’offre, elle est gratuite. Pas d’abonnement, pas de service compliqué, le seul élément indispensable pour profiter de cette solution ? Un accès à Facebook.

Cet accès devra être effectué via une plateforme compatible. Soit depuis votre compte Facebook sur un PC, soit depuis l’application Android de la marque. Les iPhone sont exclus du dispositif pour le moment. Il faut probablement que Facebook Gaming et Apple se mettent d’accord sur des principes de rémunérations. On se doute que Apple ne se contentera pas de 30% de rien du tout pour permettre de jouer au travers de Facebook.

Le nouveau service se targue de ne pas demander de manette pour jouer, une manière de viser Google et son service Stadia qui a misé sur sa manette comme emblème de son offre. C’est une façon de voir les choses il est vrai, on peut jouer sans manette aux jeux proposés par Facebook Gaming. Reste que cela n’est vrai que parce que ce sont des jeux minimalistes aux interactions limitées.

Facebook Gaming

L’autre argument majeur du nouveau dispositif de Cloud Gaming est sa gratuité. Il faut dire que l’offre ne concerne aucun jeu haut de gamme ni aucun titre véritablement novateur. Toute l’offre proposée par le réseau social consiste en une série de petits jeux type mobile. Les mêmes que vous pouvez déjà trouver gratuitement sur le PlayStore… Asphalt 9 : Legends, Mobile Legends : Adventure, PGA TOUR Golf Shootout, Solitaire : Arthur’s Tale et WWE SuperCard… Tout cela sans abonnement évidemment mais qui paierait encore pour jouer à Asphalt ?

Facebook Gaming

Quel intérêt alors ? Tout simplement de pouvoir jouer en ligne directement dans Facebook. Outre le fait que le réseau social est un des rares à être utilisé en entreprise… c’est également un bon moyen de recréer des interactions entre les différents utilisateurs. On imagine facilement les leviers mis en marche ici pour inciter certains à revenir sur la plateforme. Entre les messages automatisés vous prévenant qu’un de vos contacts joue à tel jeu et ceux annonçant qu’il vient de battre votre propre record, l’impact d’un tel dispositif peut être très fort pour la plateforme. A terme, on imagine qu’il serait possible de jouer contre vos contacts enregistrés sur Facebook. Vous allez croiser une connaissance, un ami ou un membre de votre famille et au lieu de démarrer une conversation, pouvoir lancer une petite course de voitures ou un match quelconque avec eux. 

Pour le moment accessible uniquement dans quelques états aux US, l’offre est très certainement liée à l’hémorragie actuelle de comptes “jeunes” de la plateforme. Facebook, c’est un cimetière à la pyramide des âges inversé. Le nombre de comptes inutilisés, laissés en jachère par les plus jeunes, est plus important que celui des comptes plus âgés. Cet ajout d’une logithèque gratuite est probablement faite pour séduire un public qui a largement commencé à déserter le service.

Pour Facebook c’est également le moyen de gagner un public attentif, un public que l’on pourra bombarder de publicités et faire revenir, encore et encore, avec des leviers très fort d’accoutumance et de défi. C’est évidemment une façon de jeter un large filet capable de ramener des nouveaux abonnés à son offre de streaming en concurrence d’Amazon et de Youtube.

Rien n’est gratuit sur Facebook. Chaque décision prise par le réseau social est réfléchie, analysée et modifiée dans l’unique objectif de presser votre vie numérique pour en extraire jusqu’à la dernière goutte de valeur économique.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Jaune
4 commentaires sur ce sujet.
  • 27 octobre 2020 - 16 h 22 min

    Quelle plaie ces réseaux sociaux…

    Du temps de Google, il y a 15 ans, on vendait du temps de cerveau pour une adresse gmail (et j’ai été parmi les premiers à me prêter au jeu) mais là comme tu dis c’est carrément son âme que l’on place sur l’autel du sacrifice numérique…

    J’adore ta dernière phrase Pierre.

    Répondre
  • 27 octobre 2020 - 16 h 34 min

    Ils sont magiques chez FB, bientôt l’obligation de copuler par Facebook oculus, pour les rencard chopés sur Facebook rencontre, pendant que tes “amis” Facebook te matent en jouant a Asphalte 23 avec Facebook Gaming….et tout ça, gratuitement!!! Elle est pas belle la vie façon FB??

    Répondre
  • 28 octobre 2020 - 5 h 14 min

    Il me semble que FB proposait déjà des jeux. D’ailleurs c’est comme cela qu’il a attiré de nombreux jeunes quand ils ont voulu élargir leur panel.

    PS : Quand c’est gratuit c’est toi le produit.

    Répondre
  • 31 octobre 2020 - 13 h 38 min

    Bonjour, merci pour ce très bon article !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *