Incident chez Kioxia et WD : une hausse des prix des SSD au 2e trimestre

Les fabricants de puces 3D NAND Kioxia et Western Digital ont « perdu » 6.5 Exabytes de composants suite à la « contamination » d’une usine. Un incident qui devrait avoir des conséquences financières.

Western Digital et Kioxia, la branche SSD appartenant auparavant à Toshiba, ont confirmé un incident important de contamination de leurs usines de production de composants 3D NAND. 6.5 Exabyte de composants au moins seraient perdus.

KIOXIA

Cette contamination pour le moment d’origine inconnue aurait un impact très important sur leurs usines de productions communes. Pas moins de 6.5 Exabytes de mémoire auraient été impactés selon Western Digital. Un évènement qui fait craindre à l’analyste spécialisé TrendForce une hausse des tarifs de 5 à 10% des composants de mémoire flash pour le trimestre prochain. Tous les produits de type SSD ou comportant des composants NAND seraient impactés. Un chiffre qui ne prend en compte que les estimations de pertes de WD sans celles de Kioxia qui n’a pas encore totalement évalué l’impact du problème sur sa propre production. Il est donc possible que cet impact soit beaucoup plus important. 

1 Exabyte c’est beaucoup

Kioxia et Western Digital travaillent depuis 20 ans ensemble au sein d’une joint venture débutée avec Toshiba. Ils œuvrent ainsi au pilotage de deux ensembles de production au Japon : à Yokkaichi, un site qui regroupe six usines sur 694 000 mètres carrés avec 6 300 employés. Et un second, plus modeste, à Kiakami comportant plusieurs usines dont certaines en construction pour 136 000 mètres carrés. Ces deux usines sont aujourd’hui à l’arrêt à cause de cet incident. Kioxia annonce chercher à retrouver leur capacité de production normale très rapidement. Chez Western Digital, le détail de cet incident est plus détaillé avec une perte estimée d’au moins 6.5 Exabyte de composants. Sans que l’on sache quelle part de puces en cours de production a été affectée et quelle part de production manquante suite à l’arrêt des usines prend part  à ce total. Qu’ils soient détruits ou non produits, ces composants ont le même impact sur le marché. Leur absence va creuser un trou dans la disponibilité des puces qui va mécaniquement augmenter les tarifs.

La création d’un composant de mémoire de stockage de ce type étant un processus long et complexe, créer une puce 3D NAND peut demander jusqu’à 3 mois de fabrication, la mise à l’arrêt des usines et leur redémarrage aura des conséquences longues sur les prix. On devrait en suivre les effets rapidement mais ne retrouver un tarif équivalent aux prix d’aujourd’hui que beaucoup plus tard dans l’année. TrendForce estime que Western Digital et Kioxia comptent pour 32.5% de la production mondiale de mémoire NAND. Ce simple incident impacte 13% de la production anticipée pour le premier trimestre. Un impact d’autant plus grand que Samsung a décidé de fermer une usine de production de ce type de mémoire à cause de restrictions liées au COVID. 

Un wafer de puces 3D NAND

Aucune information sur la source de contamination rencontrée n’a été donnée. J’espère que ce n’est pas Homer qui a laissé trainer son gouter sur un wafer qu’il a confondu avec un petit plateau.

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

7 commentaires sur ce sujet.
  • 10 février 2022 - 19 h 35 min

    Les planètes sont bien alignées en ce moment à propos des prix des composants informatiques même si les procos ne montent plus trop !

    Répondre
  • 11 février 2022 - 9 h 04 min

    @Pierre : merci pour le tableau illustratif ! La dernière ligne, prise hors contexte, pourrait être mal interprétée par certaines âmes :)

    Répondre
  • 11 février 2022 - 10 h 32 min

    @Raph:

    Tableau récapitulatif (Ahah), et article partagés à l’instant !!

    Répondre
  • 11 février 2022 - 11 h 02 min

    Hello, merci beaucoup pour l’article. J’ai bossé dans la qualité industrielle (auto), avec des composants bien moins sensibles que ces puces.

    Pour entrer dans certaines lignes de production j’ai le souvenir qu’il faut, sauf erreur de ma part, une charlotte (cheveux et barbe), lunettes, combinaison, charlottes pour des bottes (elles aussi spécialement dédiées à la ligne de prod), puis on peut nettoie les particules sur ses chaussures sur une machine équipée d’une sorte de brosse, on peut aussi passer sur une machine qui enlève l’électricité statique, et avant d’entrer en ligne de prod, on passe dans un sas de décontamination avec des sortes de ventilateurs où il faut écarter les bras.

    J’imagine que cela est un véritable cauchemar pour les équipes qualité en ce moment (en espérant pour eux que leur management ne soit pas cruel). L’idéal est d’abord de trier chaque SSD dans les magasins avancés et les stockages sur la chaîne logistique avant que cela n’arrive au client. Puis quand on a identifié la traçabilité suspecte, on peut restreindre le tri à ces références en espérant qu’on ne se soit pas trompé.

    La suite de ce que je dis peut être erronée (corrigez-moi si je me trompe) :
    6.5 Exabytes, ça devrait représenter 6.5 millions de SSD 1TB, et 13 millions de SSD 512GB, donc ça a l’air un gros stock.

    Répondre
  • 11 février 2022 - 14 h 13 min

    Est-ce que ça pourraît être un coup de concurrents ? Chinois en particulier ?

    Répondre
  • 11 février 2022 - 21 h 32 min

    @prog-amateur: Ce sont ces chiffres oui sauf que le « donc ça a l’air un gros stock » est relatif, si c’est destiné au monde entier 6.5 millions d’unités c’est peu au final.

    Combien de pc avec SSD sont achetés et montés chaques jours pas les entreprises du monde … Certainement beaucoup.

    Répondre
  • 11 février 2022 - 21 h 42 min

    @Grégory: 13% du premier trimestre comme indiqué. Il reste le chiffre de Kioxia encore inconnu. Si c’est autant cela portera ce chiffre à plus de 20%… C’est énorme.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *