Cigarcade : Une Raspberry Pi dans une cave à cigares devient une console rétro

François nous a déjà montré ses talents de bricoleur avec son PC intégré dans une vieille radio, le revoilà avec une cave à cigares qui embarque une mini console d’émulation autour d’une Raspberry Pi et de la distribution RecalBox. Inspiré par le R-Kaid-R de Love Hulten, cette CigarCade maison permet de jouer en 8 pouces sur sa table basse sans éveiller les soupçons.

Mini Borne d'arcade

Je vous ai déjà parlé de Love Hulten, un artisan-geek génial qui assemble des minimachines comme la R-Kaid-R. Ses réalisations sont exceptionnelles mais elles sont également totalement hors de prix. Lorsque je vous présentais ce projet, je vous invitais à relever le défi d’une réalisation plus low-cost. C’est exactement ce qu’a fait François avec sa CigarCade.

La CigarCade est une mini machine d’émulation, l’idée est d’intégrer dans une boite de petite taille une carte Raspberry Pi 3 pour la transformer en console d’Arcade. Au détour d’une brocante François est tombé sur une cave à cigares payée huit euros. Il n’a pas enfermé ses Havanes dedans mais l’a plutôt bricolée pour qu’elle puisse accueillir la carte de développement.

CigarCade

Ensuite, il a fallu lui construire les éléments nécessaires pour accueillir solidement des boutons d’Arcade qui seront martelés avec fougue. et surtout la manette de jeu qui ne rentre pas dans le design de la boite fermée mais qui lui sert plutôt de poignée à l’avant quand le couvercle est refermé.

CigarCade

Couvercle qui accueille de son côté un petit écran LCD de 8.4″ en 4:3 pour un affichage très rétro. Il est auto-alimenté en USB tout comme la partie audio. Cela permet à la CigarCade de fonctionner à 100% grâce à une batterie interne.

CigarCade

Avec pas mal de patience et d’huile de coude pour tout faire tenir proprement, le résultat est étonnant. La carte Raspberry Pi 3 fait tourner RecalBox et permet de lancer les émulateurs 8 bits et  jusqu’au 32 bits. Portable, la solution peut être utilisée n’importe où. Le coût total du projet est de 150€, ce qui est fort raisonnable pour une petite bouffée de jeu rétro au lieu d’une grosse bouffée de cigare.

Grand merci à François pour son partage, comme pour le montage de sa Radio-PC précédente, n’hésitez pas à lui poser des questions, je suis sûr qu’il se fera une joie de vous répondre.

11 commentaires sur ce sujet.
  • 18 septembre 2017 - 15 h 41 min

    Géniale la vidéo ! Ambiance étrange. L’appareil est génial, le système de joystick/poignée… vraiment balèze le type. Je me demande pourquoi il n’a pas intégré un écran plus grand…
    Un lien vers un tuto de montage ?

    Répondre
  • 18 septembre 2017 - 16 h 49 min

    @prog-amateur:
    Merci pour tes commentaires :)
    J’ai utilisé un écran 8′ pour une seule raison : l’alimentation.
    Je souhaitais pouvoir rendre le tout autonome et ne pas avoir à le brancher sur le secteur, et je n’ai pas trouvé d’écran 10′ qui acceptent une simple alimentation USB en 5V. Et comme je n’y connais pas grand chose en électronique, je ne voulais pas me lancer dans une conception trop compliquée de ce coté

    Le montage en lui même est relativement simple

    La Matos :
    – Un RPI3, une carte SD de 16 ou 32 pour installer Recalbox
    – Une batterie avec 2 outputs USB délivrant au minimum 1.5A chacun
    – Un Kit Zero Delay
    – Un shaft clipsable (https://www.focusattack.com/jlf-link)
    – Un port USB encastrable
    – 2 switchs, des dominos, et du fil électrique
    – Une rallonge micro USB femelle vers male
    – Un LCD – j’ai celui ci : https://shop.pimoroni.com/collections/picade-and-arcade/products/hdmi-8-inch-lcd-screen-kit-800-600
    – Et évidemment une boite ! Prévoir une hauteur de 7cm pour la base et 2cm pour le couvercle, puis 30cm environ pour la largeur de l’enesmble. Ca permet de tout placer sans trop de gène.

    > 1ere étape : Placer la batterie sur un des cotés de la boite (à droite de préférence)
    > 2ème étape : Faire un trou pour glisser le shaft du joystick quand la boite est fermée. Une fois le trou fait, colle un tasseau de 1.5cm d’épaisseur et visse un vis à tête plate au beau milieu. Le shaft se clipsera dessus.
    > 3ème étape : Faire le panel à partir d’un modèle existant. Les trous pour les boutons standards sont en général de 32mm et ceux des boutons plus petits sont de 24mm. Pour Recalbox, il te faudra 6 ou 8 boutons plus un bouton Start, un select, et un “Special” qui te permet de faire des combinaisons de touches pour fermer un jeu par exemple. Une fois que tous les trous sont percés, tu n’a plus qu’à clipser les boutons, visser le joytick et tout relier au zero delay controleur que tu visses lui même sur le panel (prévoir l’espace avant de faire les autres trous).
    > 4eme étape : Mettre les boutons switch qui te permettent d’allumer l’écran et le pi. Il te faudra dégainer 2 cables USB d’alimentation (ils ont justes 2 fils, un rouge, un noir). Tu coupes un des 2 fils de chaque cable et tu faits une déviation vers chaque switch avec l’aide d’un domino et de fil électrique (assez fin de préférence).
    > 5ème étape : Tu dépèces n’importe quel HP audio PC externe de petite taille (et alimenté par USB) et tu le visses directement sur le panel (il faut faire un trou de la taille du HP pour que le son sorte au préalable).
    > 6ème étape : Tu faits un insert au ciseau à bois, soit dans le panel soit au cul de la boite pour y mettre la rallonge micro USB qui te servira à recharger la batterie externe
    > 7ème étape : Tu faits un trou de la taille du diametre de la prise USB encastrable (24mm de mémoire) et tu la visses.
    > 8ème étape : Tu colles, visses, ou calles le LCD, puis tu faits un cache en bois (3mm suffisent).
    > 9ème étape : Tu ponces une encoche permettant de faire passer la nappe du controleur LCD entre la base et le couvercle (ça peut être très fin comme encoche).
    > 10ème étape : Tu visses ton RPI3, de façon à ce que tout tes cables puissent passer librement

    Ultime étape (mais pas du tout en fait) : Faire une finition du panel et du cache du LCD. Bon, en fait ça il faut le faire immédiatemment après avoir percé les trous du panel, sinon tu vas galérer pour tout débrancher et déclipser… et tu me maudiras à jamais !

    C’est un peu brut et basique comme tuto, mais en mettant les mains dedans, ça devient tout de suite clair ;)

    Répondre
  • 18 septembre 2017 - 18 h 48 min

    Magnifique ^_~
    Mais dans quoi sera donc logé le prochain projet… @[email protected]

    Répondre
  • 18 septembre 2017 - 20 h 13 min

    @François: merci beaucoup pour ton explication détaillée ! Dis-moi, la batterie, quand tu parles d’output USB, il s’agit donc d’une batterie externe (type Xiaomi Power Bank) ?
    Merci

    Répondre
  • 18 septembre 2017 - 20 h 22 min

    Oui c’est bien ça. Et il faut faire gaffe à un petit détail qui a son importance : de plus en plus de constructeurs mettent un bouton marche/arret sur leur batteries. Du coup ça les rend inutilisables pour ce genre de montage puisque elles ne se réveillent qu’en appuyant sur ce maudit bouton ! La batterie étant sous le panel ça t oblige à l ouvrir à chaque fois. Il doit être possible en démontant la batterie de faire une déviation pour éviter ce problème mais là encore, je ne m y suis pas risqué ^^

    Répondre
  • 19 septembre 2017 - 6 h 06 min

    Super montage Francois !

    Je suis moi meme occupe a me faire un projet de console retro, je voulais savoir pourquoi ton choix de RecalBox plutot que Retropie ?

    Répondre
  • 19 septembre 2017 - 8 h 16 min

    Merci :)
    J’ai pris Recalbox pacequ’il y a très peu de choses à parametrer et que l interface est bien pensée. Mais j’ai installé Retropie sur un autre Rpi et au final il n’est pas bien compliqué non plus. Si c’était à refaire je pense que je me tournerais vers ce dernier qui permet une personnalisation plus poussée. Je pense que love hulten est lui aussi parti sur Retropie qu il a customizé d’ailleurs

    Répondre
  • 19 septembre 2017 - 10 h 26 min

    @Francois: Felicitation, ce projet est vraiment sympathique.

    Répondre
  • 19 septembre 2017 - 12 h 36 min

    Impressionnant, le rendu final est magnifique ! :)

    Répondre
  • Cid
    19 septembre 2017 - 14 h 52 min

    Sans pousser sur hyperpi, recalbox peut être personnalisé via des thèmes (fond d’écran et menus)

    Répondre
  • 19 septembre 2017 - 17 h 24 min

    Superbe réalisation, originale et soignée !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *