Biostar J3160 : Une nouvelle gamme de cartes mères Braswell

Une toute nouvelle gamme de cartes mères Biostar J3160 débarque sur le marché. Premier constat, elles sont toutes dénuées de ventilation active ce qui en fera une bonne base de travail pour une machine silencieuse. Deuxième constat, elles emploient toutes un Celeron J3060 ou un J3160 de type Braswell.

Quatre cartes mères déclinées sous puces Braswell chez Biostar. La première utilisera un Celeron J3060 double coeur tandis que les trois autres seront équipées d’un Celeron J3160 quadruple coeur. Les deux premières seront au format MiniITX tandis que les deux dernières ont opté pour du MicroATX.

Biostar J3060H

Le travail réalisé par Biostar sur l’équipement est bon et les cartes sont plutôt bien conçues et s’adressent à différentes machines.

Biostar J3060H

On commence par la Biostar J3060H qui est donc une Mini ITX sous Celeron J3060, la plus faible du lot avec une puce double coeur cadencée à 1.6 GHZ mais pouvant grimper à 2.48 GHz en mode Turbo.

Biostar J3060H

Elle proposera  une connectique très classique avec quatre ports USB dont deux en USB 3.0, un Ethernet Gigabit, un port HDMI, un VGA, trois ports audio et un couple de ports PS/2 pour clavier et souris. De nombreux autres ports sont présents surla carte mère. Ses deux ports mémoire sont au format So-DIMM DDR3L 1600 MHz et acceptent 16 Go de stockage max. Deux connecteurs SATA3 sont disponibles sur la carte. Pas de prix mais une solution qui ne devrait pas être très chère.

Biostar J3160NH

Vient ensuite la seconde carte au format Mini ITX, la Biostar J3160NH. Pas de gros changement à vrai dire, la connectique est identique, les capacités mémoire également. Le dessin de la carte mère est également très proche.

Biostar J3160NH

Le gros changement est du au passage vers un Celeron J3160 et les plus observateurs auront remarqué un dissipateur légèrement plus imposant que sur le premier modèle. Les deux puces ont pourtant le même TDP mais la chaleur qu’ils peuvent émettre ne sera pas la même et je suppose qu’on peut espérer plus de choses d’un Braswell quadruple coeur que d’un double ce qui destine peut être les cartes mères de ce type à des configurations aux utilisateurs plus éxigeants. Le Celeron J3160 est un quadruple coeur quadruple threads cadence d” 1.6 à 2.24 GHz en mode Turbo. Il propose 2 Mo de cache et supporte de 8 à 16 Go de mémoire vive (8 Go en DDR 3 1600 MHz et 16 Go en DDR2 1066 MHz).

Biostar J3160MP

Viennent ensuite les cartes au format Micro-ATX. A commencer par la Biostar J3160MP, toujours sous Celeron J3160 mais avec les caractéristiques du format.  A commencer par le passage du So-Dimm vers du Dimm DDR3L classique de machine de bureau.

Biostar J3160MP

Le dissipateur est le même mais la connectique est plus complète avec, en particulier, la place pour des connecteurs PCI. Un PCI-E x12 2.0 est présent et deux ports PCI classiques permettront de mettre en place des cartes d’extension. Deux connecteurs SATA 3 sont également présents.

Biostar J3160MP

Pour le reste, on retrouve une connectique classique, je devrais même écrire “Old-School” avec en plus des éléments communs aux autres modèles listés plus haut la présence d’un port parallèle et d’un port série… Des éléments pas forcément très utiles pour une configuration moderne.

Biostar J3160MD

Dernier modèle de la gamme, la Biostar J3160MD emploie exactement la même puce mais fait étonnament appel à un autre dissipateur plus élaboré.

Biostar J3160MD

Toujours fanless, il est, je suppose, en aluminium anodisé cuivre, plus histoire de faire joli que de changer les capacités de refroidissement de l’objet. Ses ailettes sont néanmoins plus  imposantes et en contact avec plus de surface que les autres modèles de la gamme. L’histoire est toujours la même, la puce propose un TDP de 6 watts mais un engin Micro-ATX ainsi équipé sera plus sollicité et pendant plus longtemps qu’une version basique, ce qui peut entraîner une montée en température plus rapide et constante.

Biostar J3160MD

Pas de gros  changement par rapport au modèle précédent, Biostar fait toutefois le ménage sur ses connecteurs. Plus de port imprimante, plus de port série mais une combinaison VGA et DVI.

8 commentaires sur ce sujet.
  • 4 mars 2016 - 12 h 11 min
  • 4 mars 2016 - 16 h 23 min

    Jolies cartes aux format micro ATX .
    Reste a en connaitre le prix et la disponibilité .

    A priori ,un format micro ATX me plait plus pour la connectique plus sympa et pour le fait de ne pas avoir a acheter de boitier .

    Techniquement ,j’ai besoin d’une carte offrant un bon chipset graphique capable de lire des pages d’images comme sur Tumblr par exemple et de lire de la vidéo.

    Pour un usage sous Windows 10 ,8 Go de RAM me suffiront largement .
    Enfin l’économie réalisée face a un Intel i3 payera le SDD du système .

    Reste que je me pose la question entre une carte intégrant un Celeron 4 cœurs et l’achat d’une solution AMD sur Socket FM1 .

    La vidéo AMD RADEON 7600/8400 est telle meilleur que la vidéo INTEL HD *****?

    Répondre
  • 4 mars 2016 - 21 h 09 min
  • 5 mars 2016 - 15 h 23 min

    Ca se vend encore des cartes mères ?!! Je suis bouche-bé ! lol

    Répondre
  • Jay
    6 mars 2016 - 14 h 54 min

    @Sopilou : Bah à priori, dès l’instant où tu achètes un pc/tablette/téléphone/micro-onde, tu as une carte mère dedans héhé.
    L’achat de pièces “détachées” te permet de choisir exactement la configuration que tu veux.

    Concernant les cartes de l’article, je trouve le placement des barrettes de ram assez improbable ! Pourquoi ne pas les mettre parallèles comme sur 99% des cartes mères ?

    Hormis cela, c’est franchement pauvre comparativement aux cartes mini itx “mainstream”.
    D’autant que d’après ce que j’ai pu lire, ces biostar tournent aux alentours des 60-80€ la carte.

    Pour quelques euros de plus (c’est ce que j’ai acheté très récemment), tu prends une ITX en socket 1155 (~65€) avec un celeron 1610 (~35€).
    Pour le “surcoût” de 30€ (en prenant 70 pour les biostar), tu gagnes :
    – un shitload de puissance de traitement en plus
    – un port PCI 16x pour un éventuel upgrade vers du “budget gaming” (ce qui est mon cas également)

    Certes on perds le fanless en échange, mais reste à voir si throttling il y a.

    A mon sens la différence de tarif n’est pas assez importante pour justifier une carte de ce type.
    A 50€ oui, à 70€ l’économie est trop faible.

    PS : Pierre, tu fais mention de “8 Go de DDR3 ou 16 Go de DDR2”, or les connecteurs ne sont pas les mêmes, du coup, je n’ai pas du bien saisir.
    D’autant que sur le site intel, il n’est pas fait mention de DDR2.
    ‘fin voilà :-)

    Répondre
  • 6 mars 2016 - 15 h 38 min

    @Jay:

    C’est surement 16gb en 1333mhz ou 8gb en 1600mhz.

    Répondre
  • 7 mars 2016 - 10 h 15 min

    @Jay:

    Tu peux pas vraiment comparer en fait. Le G1610 et J3160 ciblent clairement un marché différent. Le G1610 a plus de puissance en single thread, en multi thread cela reste à voir (2 vs 4 cores). Ensuite la consommation est d’un autre monde (55W vs 6W). De ce fait, ça dépends clairement de l’utilisation que tu en fais.

    Répondre
  • 11 octobre 2016 - 4 h 37 min

    est ce que les cartes-mère des barebone Biostar sont sous format propriétaire ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *