Asus croit fort en sa Tinker Board et va sortir un boitier fanless

Les cartes Tinker Board et Tinker Board S d’Asus sont des solutions de développement dans la lignée des cartes Raspberry Pi. Pour les habiller, Asus va lancer un châssis métallique qui jouera le rôle de bouclier mais également de dissipateur passif.

J’utilise une Tinker Board en ce moment précis, la carte de première génération équipée d’un RK3288 que je vous présentais en Janvier de l’année dernière. Elle me sert à piloter une imprimante 3D avec Octoprint. J’ai préféré utiliser la Tinker board pour cet usage plutôt qu’une solution Raspberry Pi habituelle pour la simple et bonne raison que la vitesse de gestion de cette carte d’Asus pour le serveur d’Octoprint est nettement plus convaincante que ce que propose le SoC Broadcom d’une carte Raspberry Pi.

Asus Tinker Board

A gauche la Tinker Board, à droite une Pi

Auparavant, j’ai utilisé la carte pour de nombreux autres usages et un en particulier, le retro gaming avec la version 4.4 de RetroPie qui fonctionne parfaitement avec la carte d’Asus. J’ai cependant assez vite arrêté… Non pas que les performances ne soient pas au rendez-vous, au contraire. Mais mon boitier de Tinker Board est un boitier imprimé en 3D sur lequel j’ai du ajouter un petit ventilateur parce que la carte avait tendance à chauffer dans cet usage malgré l’ajout d’un dissipateur directement sur le RK3288. Or, je n’aime pas le bruit des ventilateurs, encore moins dans mon salon.

2018-07-02 12_28_44-minimachines.net

Et aujourd’hui FanlessTech nous apprend qu’Asus va sortir un châssis pour ses cartes Tinker Board et Tinker Board S, un châssis qui va protéger ses cartes mais également jouer le rôle de dissipateur pour la puce de Rockchip. Une excellente nouvelle donc puisque cela devrait suffire à refroidir convenablement la carte  dans ses usages les plus poussés.

2018-07-02 12_28_57-minimachines.net

2018-07-02 12_27_43-minimachines.net 2018-07-02 12_27_36-minimachines.net 2018-07-02 12_27_29-minimachines.net

Pas beaucoup d’informations sur le boitier lui même si ce n’est qu’il sesure 9 cm de large sur 6.7 cm de profondeur pour une épaisseur de 3.6 cm et qu’il est diablement réussi esthétiquement parlant. Le boîtier pèse 165 grammes, un poids plume obtenu grâce à un châssis entièrement en aluminium.

2018-07-02 12_27_09-minimachines.net

On retrouve évidemment des emplacements sur mesures pour toute la connectique de l’engin. Asus a également pensé au côté accessibilité de sa carte en n’utilisant qu’une seule vis pour le sécuriser, une vis à main placée sur l’arrière de l’engin. Une partie arrière où l’on découvre également l’orifice permettant de passer les connecteurs d’un éventuel montage.

Pas encore de prix ni de date de sortie, je suppose que nous en saurons plus pour la rentrée.

La page dédiée chez Asus

9 commentaires sur ce sujet.
  • 2 juillet 2018 - 13 h 00 min
  • 2 juillet 2018 - 13 h 35 min

    cela rend bien… à quoi peut servir la fente au dessus de la prise RJ45 ? passe cable ? oO

    mais je me demande si elle est vraiment plus “puissante” que la Rpi3+ … 1,8Ghz A17 vs 1,4Ghz A53… cela doit se jouer à un pouyème de cheveux cela !

    Répondre
  • 2 juillet 2018 - 14 h 03 min

    @Augure: Nappe pour PiCam ou autre je pense.

    J’utilisais une Pi 3 pour Octoprint avant, pas une Pi 3+ et franchement la différence se ressent franchement. Le refresh des pages et toutes les manipulations sont beaucoup plus rapides. J’attends une Pi 3+ je ferais la comparaison alors.

    Répondre
  • 2 juillet 2018 - 14 h 04 min

    @tshado: Nope, pas mieux.

    Répondre
  • 2 juillet 2018 - 14 h 46 min

    @Augure:

    Alors la c’est pas du tout minime la différence!

    le a17 est certe 32bit mais c’est un coeur haute performance ARM et la différence de frequence joue aussi.

    la partie graphique a rien a voir egalement.

    cette carte de dev en retro gaming se compare plus à la Odroid UX4 bcp moins pratique.

    Répondre
  • 2 juillet 2018 - 14 h 49 min

    Bonjour Pierre,

    Je suis intéressée par ton retour d’experience en retrogaming sur cette carte.

    tu dis utiliser retropie 4.4. Compilé à partir des sources avec RetroPie-Setup? quelle image systeme de base?

    Recalbox/batocera.linux ne sont-il pas plus indiqué car basé sur buildroot et donc plus légés?

    Cordialement,

    Répondre
  • 2 juillet 2018 - 15 h 00 min
  • 2 juillet 2018 - 15 h 20 min

    @Pierre Lecourt:

    sauf erreur de ma part les seules façons d’installer retropie sur autre chose que du pi c’est par l’installation par dessus un OS existant (avec en général un environnement graphique qui pompe de la ressource pour rien).

    pour la tinker on a l’image d’asus en 2.03 au plus récent, à choper sur le site UK, ou bien du raspbian.
    (le reste c’est soit pas adapté soit basé sur buildboot qui permet plus de toucher à l’image apres)

    Je suppose que tu été sous raspbian :)

    Le gars derrière recalbox était le principal dev de retropie jusqu’à la version 4 de ce que j’ai compris

    Répondre
  • Max
    2 juillet 2018 - 21 h 01 min

    Jolie boîte, compatible avec une Raspi ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *