Asrock Mars : des nettops évolutifs jusqu’au Core i5-8265U

Les Asrock Mars Series sont des nettops “à l’ancienne” avec un support horizontal ou vertical classique. grosse différence par rapport aux machines que nous connaissions, ils sont mieux équipés et largement plus évolutifs.

0.74 litres, le format des Asrpck Mars Series est très compact. Avec 18.1 cm de large pour 15 cm de profondeur et 2.6 cm d’épaisseur, ces machines sont parmi les plus discrètes du marché. Et pourtant, elles offrent un assez large panel de possibilités.

2019-11-25 17_51_57-minimachines.net

Si les Asrock Mars sont baptisés Series par la marque c’est parce qu’il ne s’agit pas uniquement d’une machine mais d’une famille d’engins déclinés autour du même châssis. Trois processeurs Whiskey Lake différents sont ainsi annoncés :

Le Asrock Mars C4205U tourne sous Celeron 4205U qui est un double coeur et double threads cadencé à 1.8 GHz avec 2 Mo de cache et un circuit graphique Intel UHD 610 pour un TDP de 15 watts. 

Le Asrock Mars i3-8145U qui embarque un Core i3-8145U toujours en double coeurs mais avec quatre threads et des fréquences allant de 2.10 à 3.90GHz et 4 Mo de cache. Toujours dans une enveloppe thermique de 15 watts, il propose un circuit graphique UHD 620.  

Enfin, le Asrock Mars i5-8265U propose un quadruple coeurs et octuple threads, le Core i5-8265U. Cette puce tourne de 1.6 à 3.9 GHz avec 6 Mo de cache et un circuit graphique UHD 620. Elle aussi est dans une enveloppe thermique de 15 watts.

2019-11-25 20_30_17-minimachines.net

Pour refroidir ces puces, Asrock propose un ventilateur maison propriétaire qui coiffe un dissipateur. Les puces sont soudées aux carte mères et il n’y aura aucune évolutivité sur ce poste. La mémoire vive pourra par contre grimper jusqu’à 32 Go de DDR4 grâce à deux emplacements SoDimm double canal. Le stockage enfin comporte un port M.2 2280 PCie NVMe Gen3 et un emplacement SATA 3 au format 2.5″ pour un SSD ou un disque dur. Pour chaque machine donc, il y aura la possibilité de proposer un large panel de capacités en mémoire  et en stockage.

2019-11-25 17_51_18-minimachines.net

Le reste des Asrock Mars Series est bon, avec un ensemble de connecteurs assez riche : On retrouve ainsi un port USB Type-C 3.2 Gen1, deux USB 3.2 Gen 1 Type-A et  deux USB 2.0 en façade en plus d’un lecteur de cartes SDXC et du bouton de démarrage. A l’arrière, deux ports USB 3.2 Gen1 Typ-A supplémentaires, un port HDMI, un VGA et un Ethernet Gigabit se disputent l’espace avec deux prises jack audio 3.5 mm casque et micro. Un port antivol type Kensington Lock est également présent. Enfin, dans l’engin, un port M.2 2230 permet d’ajouter un classique module Wifi + Bluetooth.

2019-11-25 17_51_34-minimachines.net

Livré avec un support VESA, le nettop se positionne sur le même segment que les machines qui existaient à la grande époque des netbooks. Si le segment n’a jamais vraiment disparu du marché, il s’était largement détourné de sa cible d’origine qui étaient les particuliers pour s’orienter sur des solutions professionnelles : PC de caisses, point d’accès, solutions d’affichages et autres équipements d’automates ou de machines outils. Cette gamme propose un bon rapport de performances part rapport à son encombrement et pourra sans problème venir équiper un poste de travail bureautique ou de surf. Une solution compacte et discrète en plus d’être évolutive pour une foule d’usages.

Reste à connaitre le prix de ces machines et leur circuit de distribution.

Source : Fanlesstech

 


Soutenez Minimachines.net !
8 commentaires sur ce sujet.
  • 25 novembre 2019 - 23 h 57 min

    “Cette puce tourne de 1.6 à 6.9 GHz”
    Ca sert de micro onde ? :)

    Répondre
  • 26 novembre 2019 - 7 h 41 min

    @Pascal:
    6.9GHz! Nom de Zeus, je sors la Dolorean marty ! XD

    Répondre
  • 26 novembre 2019 - 8 h 09 min

    Tiens, il a à peu près tout pour pouvoir remplacer mon vénérable shuttle xs35v4 celui-là!

    Je suis un peu largué avec la performance des processeurs, j’imagine que ces machines récentes sont sensiblement plus performantes que mon shuttle qui a plusieurs années ?

    Répondre
  • 26 novembre 2019 - 8 h 11 min

    @Pascal:
    Pour tenir les 15W, m’est avis qu’on n’y sera pas souvent! Un tel ratio risque de donner une solution moins homogène que la version i3.
    Question subsidiaire: Si les nettop reviennent… A quand les netbooks, en version d’origine économique et homogène, par un grand fabricant?

    Répondre
  • 26 novembre 2019 - 23 h 03 min

    @Cyberfox: j’ai un xs35v4 qui traîne dans ma cave ! j’avais installé Ubuntu, et j’avais été déçu des saccades, et du fait de ne pas pouvoir ouvrir beaucoup d’onglets, que Google Maps s’affichait difficilement (à l’époque, j’utilisais Google ^^), etc. Bref, qu’est-ce que t’en penses, toi qui a un bien plus long retour d’expérience que moi ?

    A mon avis et si mes souvenirs sont bons, c’est plus avec le Core i5-8265U que tu y sentirais une différence (voir ici : http://www.cpu-world.com/Compare/145/Intel_Celeron_J1900_vs_Intel_Core_i5_Mobile_i5-8265U.html). En effet, je n’arrive pas à trouver un réel intérêt aux autres versions.

    C’est à prendre avec des pincettes (vérifie les tests de performances si elles existent youtube, c’est assez parlant), mais comparé à ton CPU, le Core i5-8265U a :
    – le même nombre de coeurs, mais 2 fois plus de thread
    – une fréquence classique un peu inférieure, mais un boost presque 2 fois plus grand
    – plus de mémoire cache (très important ça)
    – une presque même enveloppe thermique
    – en revanche, il a un ventilateur : l’avantage de ton J1900, c’est qu’il est fanless.

    Disons qu’avec 16Go de mémoire RAM et un SSD NVMe, ça ne m’étonnerait pas que tu ressentes une différence (dans le sens : plus fluide/moins de saccades, plus d’onglets de navigateur à ouvrir, plus de programmes que l’on peut ouvrir en même temps, etc.). Après, pour les jeux 3D dernier cri, je ne pense pas qu’ils soient des foudres de guerre.

    Répondre
  • 27 novembre 2019 - 11 h 00 min

    @prog-amateur: merci :)

    Je n’ai pas spécialement de saccades avec le XS35V4, non.
    Mais c’est rare que j’aie plus de 4 ou 5 onglets ouverts.
    J’utilise assez peu google maps, mais quand c’est le cas je ne remarque rien de spécial, ça marche sans délai.

    Tu tournais sur un disque dur ou un SSD dans ta machine ?
    Moi j’ai Linux Mint sur un SSD, ça marche globalement très bien, à part quelques plantages de temps en temps lors de la mise en veille.

    Répondre
  • 27 novembre 2019 - 12 h 19 min

    @cyberfox: merci pour ton retour. Sauf erreur de ma part, c’était ma 2ème machine sous Linux (la première a été un Raspberry Pi à l’époque avec un Fedora hyper lent car surdimensionné pour la machine). J’ai donc installé sur le XS35V4 un Ubuntu (peut-être le 14 LTS car c’était y a longtemps) : ce qui explique à mon avis sa lenteur, pourtant pour répondre à ta question, j’étais sur SSD ! (mais il se peut que je ne tournais qu’avec 4GB de RAM)

    A mon avis, avec un environnement KDE (ou XFCE) et 8GB, le Shuttle doit bien se fluidifier, surtout KDE qui a bien optimisé ses performances. Faudrait que je l’installe pour vérifier ça, mais j’ai assez d’ordi comme ça à la maison ^^

    Répondre
  • 28 novembre 2019 - 22 h 50 min

    @ prog-amateur
    “avec un environnement KDE (ou XFCE) et 8GB, le Shuttle doit bien se fluidifier”
    KDE et Xfce n’ont juste rien à voir… KDE est ce qui se fait de plus lourd en matière d’interface sous Linux, t’as intérêt à avoir un bon cpu, pas seulement 8Go de ram. Xfce est parmi les interfaces légères, sans être et de loin, la plus légère.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *