ASRock Jupiter : Deux MiniPC sous Intel Coffee Lake

Les ASRock Jupiter sont deux machines clairement à vocation professionnelle qui proposent des processeurs Coffee Lake de huitième génération. On ne sait pas encore quels modèles seront intégrés mais il s’agit de processeurs affichant un TDP de 65 watts.

C’est peut être ce qui m’intéresse le plus dans cette annonce, en lisant le listing des connectiques des ASRock Jupiter Q370 et ASRock Jupiter H310, je me suis évidemment rendu compte que ces engins ne seraient probablement jamais proposés à des particuliers mais le processus employé par ASRock pour dissiper la chaleur émise par ses engins peut être intéressante à prendre en compte.

2018-09-19 11_39_49-minimachines.net

Il s’agit d’une solution classique, une système d’extraction d’air chaud avec un ventilateur positionné par dessus le processeur. Celui-ci poussera la chaleur vers l’extérieur de la machine en passant vers des ailettes de refroidissement. Rien de très nouveau donc mais un système qui peut encaisser 65 watts de TDP dans un engin d’un encombrement de 1 litre avec 17.8 cm de large et autant de profondeur pour 3.4 cm d’épaisseur. Un peu plus petit qu’une largeur de feuille A4 pliée en carré et épais comme quatre boîtiers cristal de CD posés l’un sur l’autre… 

2018-09-19 11_25_37-minimachines.net

Ce format est impressionnant au vu des composants employés. Difficile de savoir si la solution est bruyante ou non, si elle ventile à tout va. Les attendus du marché pro ne sont pas les mêmes que ceux des marchés particuliers. Un installateur qui mettra en place ce type d’engin pour piloter un affichage extérieur ou un robot se fichera totalement du bruit généré par sa ventilation. La même serait absolument insupportable sur un bureau de particulier.

2018-09-19 11_37_37-minimachines.net

Sur la face avant de ces ASRock Jupiter, on distingue une connectique assez complète puisque la marque propose deux USB 3.1 Type-C et deux USB 3.1 Type-A en plus de deux prises jack audio 3.5 mm séparées pour casque et micro. Un bouton de démarrage et deux LED témoin d’activité sont également visibles. Mais la partie la plus importante de cette face avant est bien dédiée à l’aération de l’engin. Une prise d’air maximale qui va servir à créer le couloir de ventilation nécessaire à ces puces affichant 65 watts de TDP.

2018-09-19 11_38_03-minimachines.net

ASRock Jupiter Q370

Sur la face arrière, la connectique dépend des deux modèles : L’Asrock Jupiter Q370 propose ainsi trois sorties vidéos numériques par défaut, et si un port RS-232 ou VGA peut être monté en option, il n’est pas présent par défaut. Cette solution est clairement à destination des affichages numériques avec deux Displayport  et un HDMI. Elle propose également un Ethernet Gigabit, pas moins de quatre ports USB 3.0 Type-A, deux ports d’antennes wifi  et une sortie audio supplémentaire avec, semble t-il, une option S/PDIF optique. 

2018-09-19 11_38_43-minimachines.net

ASRock Jupiter H310

La version ASRock Jupiter H310 change donc un peu les choses avec une orientation plus industrielle et la présence par défaut d’un RS232. On retrouve un VGA, un HDMI et un DisplayPort, de l’USB 2.0 à la place de l’USB 3.0 et pour le reste les mêmes composants. Les deux engins proposent un port antivol Kensington lock.

2018-09-19 11_40_23-minimachines.net

A l’intérieur des deux engins, on retrouvera le même matériel. Des processeurs Intel Core de huitième génération, non détaillés et, je suppose, à discrétion de l’acheteur. Les deux engins sont, semble t-il, des barebones qu’il faudra équiper de processeurs via un socket, de mémoire vive et de stockage. 

2018-09-19 11_40_43-minimachines.net

La solution proposera 2 slots SODIMM de DDR4 et devrait pouvoir accepter de 16 à 32 Go de mémoire suivant les processeurs. Le stockage est plutôt complet avec un emplacement M.2 2280 NVMe qui pourra être équipé d’une solution Intel Optane et un emplacement 2.5″ pour intégrer au choix un SSD ou un disque mécanique. de quoi créer des combinaisons intéressantes.

L’ensemble disposera d’un support VESA rotatif permettant de le positionner facilement suivant votre configuration de bureau. L’idéal étant de placer le bouton de démarrage vers un emplacement accessible derrière votre écran.

Il manque pas mal d’informations sur ce produit avec notamment une date de lancement et un tarif. Les ASRock Jupiter n’ont, pour le moment, eu droit qu’à une vidéo Youtube d’où sont extraites les images présentées ici. On n’a ni prix ni date officielle pour la sortie de ces engins. J’espère de tout coeur que des modèles grand public seront disponibles ou, on peut rêver, que les versions pro seront abordables.

Source : Liliputing

11 commentaires sur ce sujet.
  • 19 septembre 2018 - 12 h 53 min

    Je reste plus preneur du format NUC / NUC-Like qui esthétiquement est beaucoup plus réussi

    Répondre
  • 19 septembre 2018 - 13 h 52 min

    @Gege: Je suis plutôt d’accord mais j’ai bien envie de voir ce que peut également donner ce format. Format qui permet de choisir son CPU, de le faire évoluer ainsi que le reste de ses composants. Et puis une fois monté en VESA l’esthétique apparaît comme un facteur secondaire.

    Répondre
  • 19 septembre 2018 - 14 h 56 min

    C’est sûr que les solutions à ce format-là pouvant dépasser les 6 ou 8 coeurs, et avec carte graphique dédié qui plus est, se compte sur les doigts de la main.
    Lenovo, Shuttle (mais sans CG je crois), et maintenant Asrock.
    Pas du tout le même usage qu’un NUC.
    Une solution à base d’AMD serait top.

    Répondre
  • 19 septembre 2018 - 15 h 01 min

    Petite erreur, il semble que ce soit le ventilateur, pas une carte graphique.
    Ils évoquent pourtant des processeurs jusqu’à 8 coeurs. Intel propose-t-il des 8c/16t avec IGP intégré? J’étais pas au courant. Une référence futur, peut-être? A moins qu’ils aient intégré un chip graphique sur la CM, comme dans le temps?

    Répondre
  • 19 septembre 2018 - 15 h 20 min

    @TiTi: Ils parlent de 8eme gen pas de 8 coeurs :)

    Répondre
  • 19 septembre 2018 - 15 h 33 min

    Sur la photo, ils ont mis “up to 8 core”. Il y a peut-être bien un “th” à côté du 8 (c’est assez flou). Mais mettre “up to” pour parler de la génération, ça sous entendrait qu’on puisse se contenter d’un proc 7th gen. Or c’est pas le même socket. Bizarre, bizarre.
    Sinon l’an passé, vous aviez déjà présenté le précédant modèle en 6ièm/7ème génération. Mais il n’est finalement jamais sortie (pas trouvé trace de shop en ligne, ni de tarif). Espérons que ce nouveau modèle ne connaisse pas le même sort.

    Répondre
  • 19 septembre 2018 - 15 h 35 min

    @TiTi: Il est sortie pour les pros… sur commande. C’est pour ça que j e m’évertue encore a en parler, en espérant que la sauce prenne et qu’ils se décident a sortir un modèle plus grand public.

    Répondre
  • 19 septembre 2018 - 16 h 51 min

    ASRock sont trop discrets, ils proposent pourtant pas mal de produits intéressants.

    Répondre
  • 19 septembre 2018 - 21 h 03 min

    @Pierre Lecourt: Si Asrock voulait sortir le Q370 pour le grand public, il y aurait sans doute eu un lecteur de carte SD en plus pour permettre, par exemple, la récupération de ses photos (en l’absence de bluetouth et de wifi-direct). Mais là c’est absent (au moins dans les infos) et pour moi, c’est un signe clair.
    Asrock sortira peut-être une version grand public (ce serait bien) mais elle sera surement différente de celle-ci.

    Répondre
  • 19 septembre 2018 - 22 h 16 min

    Perso, j’aime bien le format, mais je suppose que si ça sort, ce sera à un tarif exorbitant.

    Répondre
  • 20 septembre 2018 - 3 h 20 min

    Un format mêlant du Thin ITX à du STX qui a l’air bien pensé comme les cartes des Zbox de Zotac.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *