Reddot Leak : Acer Aspire Switch E10

Une nouvelle version de la série hybride 10 pouces chez Acer avec ce nouveau Aspire Switch E10 également sortie des listings du prix de design Red Dot 2016. L’engin reprend les grandes lignes des machines précédentes mais change de matériaux et de design avec, on le suppose, une mise à jour des ses capacités techniques.

Acer poursuit son travail autour de son concept de tablette tactile avec dock clavier. Une solution qui permet de profiter d’un engin aux usages classiques de portable confortable pour travailler mais qui assure également parfaitement d’un point de vue loisirs et multimédia en format tablette.

Minimachines

L’Acer Aspire Switch E10 reprend dans l’esprit les éléments de la série. La tablette est détachable d’une charnière particulière qui permet son positionnement recto et verso : face au clavier pour un usage classique, dos au clavier pour un mode présentation.

Le châssis de l’engin évolue par rapport aux versions précédentes puisque la marque a chassé le plastique de sa conception pour ne conserver qu’une tablette entièrement en aluminium sablé et anodisé. Plusieurs coloris seront disponibles sous ce même format.

Acer a travaillé son système de charnières pour un modèle Snap 2 décrit comme plus facile à manipuler : probablement avec un recours comme toujours à de forts aimants pour guider l’ensemble bien en place.

Comme d’habitude, ni mention de tarif, ni mention de date de sortie. Pas même de détail technique, même si il ne fait pas trop de doute sur l’emploi d’une puce Intel Cherry Trail accompagnée d’une solution classique de stockage et de mémoire vive. Les versions précédentes de l’Acer Aspire Switch embarquaient de 2 à 4 Go de mémoire vive et des solutions variées de stockage allant jusqu’à un hybride proposant 500 Go de stockage mécanique et 32 Go de stockage électronique.

Source : Red Dot via Notebookitalia

Un commentaire.
  • CHP
    4 avril 2016 - 17 h 18 min

    En ce qui me concerne, c’est fini ACER.

    Je possède une Tablette W4-820 (atom 3740) et leur bios sont bloqués et on ne peut installer autre chose que Windows 8, 8.1 ou 10 en 32bits. Pas de Linux, d’android x86, …

    Et pourtant on m’avait prévenu que c’était les habitudes de cette marque.

    Tant qu’un constructeur agira de la sorte, même avec du bon HW, je les boycotterais.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *