ARM Mali-G57 : un nouveau circuit pour un meilleur milieu de gamme

ARM annonce l’arrivée de son nouveau circuit graphique baptisé sobrement Mali-G57 dans lequel on retrouve la même architecture Valhalla que le Mali-G77. L’idée pour la marque est d’étendre les fonctionnalités accessoires haut de gamme de cette puce à une solution plus grand public.

Avec le Mali-G57, ARM annonce une montée en performances de 30% par rapport au Mali-G52 qui constitue le meilleur chipset graphique milieu de gamme actuel. Le G57 est donc destiné a remplacer le G52 à plus ou moins long terme. En parallèle de cette évolution de vitesse d’autres points clés ont été travaillés avec notamment le corollaire habituel d’une meilleurs optimisation, à savoir une baisse de la consommation énergétique. Cela veut dire que le Mali-G57 consommera, pour effectuer une tâche identique, 30% d’énergie en moins que le G52. Cette évolution positive est encore plus marquée en terme d’IA et d’apprentissage puisque la puce sera alors 60% moins gourmande que son aînée.

2019-10-25 17_33_29-minimachines.net

Le Mali-G57 est prévu pour fonctionner avec diverses configurations de coeur allant d’une solution mono coeur à un maximum de 6 coeurs. Il ne sera pas possible de trouver un octo coeur associé à un Mali-G57. Une manière efficace de segmenter les marchés du G77 et du G57. La puce prendra en charge Vulkan pour une gestion 3D avancée et saura évidemment décompresser des contenus UltraHD et même “8K” matériellement. Le G57 promet également lire les contenus HDR ainsi que le PBR pour le rendu de jeux. Les fonctions AR et VR seront également plus abouties et rapides avec notamment une meilleure gestion des textures. L’idée étant probablement de permettre une intégration plus aisée et moins coûteuse de ce type de puce au sein de solutions de réalité virtuelle tout en surfant sur la mode du jeu mobile. ARM travaille désormais en étroite collaboration avec Unity pour prendre en charge plus de fonctionnalités propres à ce moteur matériellement.

2019-10-25 17_28_04-minimachines.net

Les NPU Ethos évoluent également avec les Ethos-N57 et Ethos-N37 après la précédente annonce du E77. Les nouveaux SoC proposeront des performances de calcul dédiées à l’apprentissage machine en forte hausse. Le premier offrira 2 TOP/s tandis que le second, plus accessible, grimpera à 1 TOP/s. Le E57 vise un marché milieu de gamme capable de proposer des usages IA assez complets qui iront jusqu’aux fonctionnalités domotiques ou à la biométrie. Le E37, moins performant, ne proposera pas autant de fonctionnalités mais devrait pousser des fonctions basiques pour des smartphones ou tablettes plus entrée de gamme. Son empreinte sur le SoC sera minimale puisque la solution fait moins de 1 mm². Un avantage important pour limiter le prix de cette option au coeur des solutions ARM.

2019-10-25 17_27_35-minimachines.net

ARM annonce également un nouveau DPU (Display Processor Unit) avec le Mali-D37. Cette solution également très compacte avec moins de 1 mm² d’espace occupé sur le SoC. La solution prendra en charges les formats FullHD et “2K” et déchargera le GPU de certaines tâches d’amélioration de l’image comme le HDR et le mélange des contenus HDR et SDR. Moins gourmand, le nouveau DPU permet de faire baisser considérablement la note d’une prise en charge énergétique de ces calculs par le GPU.

L’idée ici est donc bien d’apporter ces fonctionnalités avant réservées aux solutions très haut de gamme à plus de matériels et à des solutions beaucoup plus accessibles.


Soutenez Minimachines.net !
Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*