Altwork, une grosse station pour mini machines

Clin d’oeil amusant et peut être vraie tendance pour le futur, Altwork travaille à la réalisation de solutions ergonomiques et confortables pour différents usages d’un poste de travail. Au delà du coté gadget de l’objet, de sa grosse empreinte au sol, il y a une grosse réflexion à mener sur l’ergonomie de nos postes.

Ceux qui me suivent sur Twitter le savent, j’ai changé de bureau. Cela parait anecdotique mais en pratique, adapter son environnement de travail à sa morphologie et ses besoins est un énorme gain de confort.

Altwork

Altwork est une société qui a pris cette idée à bras le corps et travaille depuis des années à la réalisation d’un bureau modulaire, qui s’adapte à votre usage. Il permet d’utiliser votre machine assis, debout voir même couché grâce à un système combinant plan de travail, porte écran et siège ergonomique.

Avec des utilisateurs travaillant plus de 8 heures par jour devant un écran et qui rajoutent à cette période des usages personnels, l’utilisation d’un engin de ce type a du sens même si on comprend assez rapidement que ce genre d’outil est clairement trop encombrant pour faire partie de la vie quotidienne d’une famille et reste destiné à un usage spécifique, au sein d’un bureau privé.

Altwork

Altwork  Altwork

Le second défaut de cette solution vient de son tarif, qui n’est bien évidemment pas à la portée de toutes les bourses. Prévu pour la mi-2016, l’objet coûtera 3900$ en version basique, ce qui dépasse les 3500€.

Difficile de considérer une minimachine, aussi compacte qu’elle soit, comme un engin discret une fois adossée à un siège Altwork. Il est cependant intéressant de noter qu’une grande partie des emails que je reçois pour des demandes de conseils d’achat, prennent en compte l’ergonomie du futur poste de travail. Que cela soit pour des raisons auditives où l’utilisateur partage un espace de vie commune, généralement le salon, où parce que la machine se doit d’être compacte pour ne pas occuper trop d’espace sur un bureau réduit, le choix de minimachines se fait de plus en plus souvent pour des raisons plus techniques que financières.

Le prix peut également avoir un effet sur le confort de votre poste de travail, avec une petite machine abordable vous pourrez ajouter un siège de bureau confortable à votre budget, et franchement, ce n’est pas un grand luxe que de retrouver un peu d’appui et de tenue à votre position lorsque vous restez assis devant un écran une grande partie de la journée.

Plutôt que l’achat d’un futur gadget, d’un accessoire de plus pour chouchouter votre passion informatique, prenez le temps de regarder les catalogues des fabricants de meubles autour de vous et de vous choisir une bonne chaise de bureau, cela coûte entre 100 et 150€ et votre dos vous dira merci.

11 commentaires sur ce sujet.
  • 29 octobre 2015 - 15 h 06 min
  • 29 octobre 2015 - 15 h 25 min

    Et tout ça en conservant un clavier azerty qui fatigue les doigts et une souris horizontale qui tord le poignet ? :D

    Répondre
  • 29 octobre 2015 - 16 h 00 min

    @petitevieille: D’un autre côté ce ne sont pas des concepteurs de claviers ou de souris :)

    Répondre
  • 29 octobre 2015 - 16 h 02 min

    […] Altwork, une grosse station pour mini machines. […]

  • 29 octobre 2015 - 17 h 13 min

    Ils ont inventé le siège idéale pour les dentistes…

    Répondre
  • uko
    29 octobre 2015 - 17 h 31 min

    @Pierre Lecourt:
    “et franchement ce n’est pas un grand luxe que de retrouver un peu d’appui et de tenue à votre position lorsque vous restez assis devant un écran une grande partie de la journée.”
    A ce sujet, je te conseillerais pour ton poste fixe l’usage d’un vrai clavier plutôt que celui intégré à ton ultrabook ;)

    Sinon je suis parfaitement d’accord avec toi sur l’ergonomie. Vue le temps passé dessus et la durée de vie d’un matériel de qualité, ça vaut le coup d’investir dans une bonne chaise et un bon bureau. Perso je suis sur un siège H-24 à 800€ accompagné d’un bon bureau bien stable de 180cm à 200€. Un investissement qui fait un peu mal, mais les deux sont toujours en excellent après 5 ans d’utilisation intensive et 2 déménagements. Je ne regrette rien.

    Après, le concept présenté ici est un vrai rêve pour moi. Je ne suis jamais satisfait de mon installation, et je rêve de pouvoir utiliser mes machines allongé.
    Le seul truc c’est que je ne suis pas convaincu par la solution proposée. Le plateau est trop petit à mon goût, il me faudrait un pied pour tenir au moins 2 écrans 24″, et l’absence d’accoudoirs me semble être une hérésie.
    Au tiers de son prix je me serais peut-être laissé tenter. A près de 4000€… ouch.

    Répondre
  • 29 octobre 2015 - 18 h 04 min

    @uko: C’est temporaire en fait, je dois monter un PC Fanless et retrouver mon reclusa :p

    Répondre
  • uko
    29 octobre 2015 - 21 h 55 min

    @Pierre Lecourt:
    Je me disais aussi qu’une telle faute d’ergonomie n’était pas digne de toi ;)

    C’est quelque-chose que je recommande beaucoup aux utilisateurs de laptops autour de moi. Un écran externe ou à minima un support pour en réhausseur l’écran, et un vrai clavier. Ça me semble indispensable pour se préserver les cervicales et les poignets. Quand j’en vois certains passer leurs journées sur un netbook recroquevillés sur leur chaise en bois pour se mettre face à l’écran, j’ai mal pour eux.

    Et pourtant je suis un pro pour prendre les pires postures imaginables : un lit, un laptop, 2 tablettes et un smartphone… pleins de possibilités, mais aucune vraiment ergonomique. Pour travailler, je retourne sur ma chaise.

    Répondre
  • 30 octobre 2015 - 0 h 23 min
  • Ted
    1 novembre 2015 - 11 h 19 min

    Je suis le seul à qui tout ceci me fait penser à Wall-e?

    Répondre
  • 1 novembre 2015 - 11 h 34 min

    @Ted: Non t(‘es pas le seul, t’es le dernier :) Regarde le premier com.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *