Akasa veut faire taire les Ryzen !

Les Akasa Turing ABX et Akasa Newton A50 se diversifient. Ils cherchent tous deux à rendre silencieux des MiniPC sous Ryzen 4000U ou 5000U.

Fini le temps où les boitiers Akasa ne cherchaient à faire taire que les NUC d’Intel, la marque cherche désormais à censurer les Gigabyte Brix et les Asus PN5x ! Cette censure de nos ventilateurs par des systèmes passifs est inquiétante !

Akasa annonce deux nouveaux châssis passifs pour des machines sous AMD Ryzen de séries U. Ils visent les Asus PN51 et les Gigabyte BRIX S qui sont pour commercialisés dans des châssis compacts mais ventilés activement. Ce qui n’est pas un souci pour la majorité des utilisateurs mais qui ne correspond pas à certains profils. Akasa ne vise pas un marché de masse mais cherche à séduire un public encore restreint. Des professionnels et des particuliers qui ne veulent pas souffrir du lancinant bruit de ventilation d’un PC classique.

L’Akasa Turing ABX est le premier de ces nouveaux châssis. Il convient au remplacement du boitier d’origine des Gigabyte BRIX équipés de processeurs AMD Ryzen 4000U. On retrouve le design des Turing A50 dont nous avions déjà parlé. La taille du boitier change de façon conséquente puisque la nouvelle solution fait deux fois le volume de la machine d’origine. On passe à un boitier de 24.8 cm de haut pour 11.85 cm de large et 9.5 cm de profondeur soit presque trois litres de volume. 

Il permet de rendre passif un Gigabyte Brix sous AMD Ryzen 4000U et cela même avec un Ryzen 7 4800U et ses 25 watts de TDP. On retrouve évidemment la totalité des ports de la carte mère découpés dans le châssis pour pouvoir y accéder et la possibilité d’ajouter un stockage 2.5″ SATA. Entièrement réalisé en aluminium, la solution se comporte comme une tour de refroidissement, la carte mère, placée à la verticale, laisse l’air chaud grimper vers le haut. Il est également possible d’utiliser le châssis à l’horizontale, la solution exploite la circulation naturelle de l’air mais utilise la capacité de l’aluminium à conduire et dissiper la chaleur rapidement. Le processeur est ainsi collé à la paroi du châssis pour dissiper au mieux les watts de la puce. La page du boitier est disponible en suivant ce lien.

Le second châssis proposé par la marque est le Akasa Newton A50 qui s’intéresse aux MiniPC Asus PN50 et Asus PN51. Des solutions sous Ryzen 4000U pour le premier et Ryzen 5000U pour le second. Plus compacts, ces boitiers ne font que 1.3 litre en volume pour des dimensions beaucoup plus proches des machines de base : 16.9 cm de large pour 11.5 cm de profondeur et 6.85 cm de haut. Ils sont là encore capables de compenser passivement la chaleur émise par un processeur au TDP de 25 watts.

On retrouve encore le même fonctionnement passif par dissipation des watts directement par l’aluminium sans recours à un système de caloducs plus complexe. Sa fiche technique est ici.

Akasa propose ici des solutions intéressantes pour des postes de salon, des unités de travail et autres châssis à destination d’utilisateurs désireux de les utiliser sans souffrir  du bruit d’une ventilation importante. Ces Akasa Newton A50 et Akasa Turing ABX restent néanmoins plus difficiles d’accès que les solutions dédiées aux Intel NUC précédentes. Notamment parce que les machines visées ne sont pas vendues autrement que sous la forme de MiniPC complets. Il faudra acheter un Gigabyte ou un Asus complet, châssis compris, avant de le dépouiller pour en extraire la carte mère. Chez Intel, la solution NUC est vendue en MiniPC complet, en barebone, mais également sous forme de carte mère nue ce qui évite d’acheter des éléments en doublon.

Source : FanlessTech

Faites découvrir le site en le partageant


 

Salut, c'est Pierre ! Depuis 2007 j'écris sur Internet. Je propose un site totalement indépendant et sans publicité. Pour continuer a le faire vivre j'ai besoin de mes lecteurs.  Vous pouvez participer à cette aventure très simplement. Quelques euros, le prix d'un café, tous les mois peuvent totalement changer la donne et me permettre de travailler avec une base de financement solide. Alors si vous voulez que le site perdure et fonctionne, vous pouvez participer simplement en cliquant sur les liens ci-dessous. Cela ne prend quelques instants et cela change tout pour moi.

2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

6 commentaires sur ce sujet.
  • 7 février 2022 - 14 h 11 min

    Je trouve le design extrêmement moche pour ma part, mais si ça permets d’avoir un Ryzen complètement silencieux, pourquoi pas :D

    Répondre
  • 7 février 2022 - 16 h 32 min

    J’aime bien le silence absolu (Surface Go 2, MacBook Air M1 et une vieille tour qui roupille) et j’adère à ce type de boitier que je trouve assez esthétique.

    Par contre cela s’annonce plutôt cher puisqu’en modèle Intel pour ce type de boitier Akasa, il faut compter plus de 150 €.

    Répondre
  • 7 février 2022 - 17 h 58 min

    Comme pour la version Turing pour les Asus PN, le lecteur SD saute dans leur première version.
    J’ai donc envie de dire patience. La version 2 du Turing (que j’ai) avait le port SD en devanture. A choisir j’aurais préféré la version Newton A50. Pas grave. La version Turing 2 est ok

    Répondre
  • 7 février 2022 - 18 h 06 min

    @Chouette Mâ-Mâ: Je te confirme c’est ce type pour la version Turing que j’ai du choper en plus en Allemagne pour le toucher au prix public constructeur sachant que tu dois rajouter les antennes, les cordons pour ces dernières et de la pâte thermique car la pipette fournie est insuffisante.
    Cela va parce que le prix de départ des Asus PN sont moins élevés que les Intel Nuc mais ça fait quand même mal in fine.

    Répondre
  • 8 février 2022 - 9 h 26 min

    C’est chouette ces technologies silencieuses, mais l’été par 40°C pas sûr que ce soit toujours aussi efficace…

    Répondre
  • 8 février 2022 - 12 h 33 min

    Hello, pour avoir un Akasa ancienne génération, je suis totalement satisfait. Ils ont un SAV un peu artisanal mais qui écoute le client (en tout cas, ils m’ont bien dépanné).
    Après je rejoins yacoubaa sur le fait que les tarifs finaux peuvent piquer.

    Mais c’est souvent le cas avec ces constructeurs fanless (Streacom, Akasa, etc.). En tout cas, une fois adapté au silence on a du mal à revenir au refroidissement actif.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *