Acer Leap Ware, la montre sportive connectée revisitée par Acer

Acer ne présentait pas que des portables à New-York, la marque a également annoncé pas mal de produits originaux comme un casque de réalité augmenté en partenariat avec Microsoft, une camera 360° et d’autres nouveautés dont cette montre connectée Acer Leap Ware.

La Acer Leap Ware part probablement d’un constat assez clair sur l’état actuel du marché de la montre connectée… Dire que c’est le calme plat est tout juste un peu au dessus de la vérité. Il s’agit plutôt d’une mer d’huile : Peu d’annonces, pas de vraies nouveautés et un Android Ware qui dérive lentement mais surement vers l’oubli.

Et pourtant Acer se jette à nouveau dans le bain et compte faire des remous avec cette montre Leap Ware, il faut dire que la marque a fait totalement table rase des fondations précédentes. Ici il n’est pas question de Google et de son Android, pas question de faire la même montre que les concurrents juste différentiable par con design et une demie d’autonomie en plus ou en moins. Non, la nouveauté de la montre c’est qu’elle utilise un système maison, se focalise sur des usages précis et profite d’un équipement original.

Acer Leap Ware

A 139€, cette Leap Ware est clairement orientée vers un marché sportif avec des fonctions de tracking complètes : Podomètre, nombre de calorie brûlée, course, vélo et fréquence cardiaque. Du classique. Mais la montre annonce également mesurer des éléments moins habituels comme l’exposition aux ultraviolets ou… le niveau de stress et de fatigue. Comment ? On ne sait pas et je me méfie un peu de ces mesures basées sur un mélange de capteurs exotiques et une sauce algorithmique qui peut sortir n’importe quel état de son chapeau. Difficile de valider ce genre de gadget sans recul, dans l’état je suis plus que dubitatif… Mesurer la fatigue ? Le stress ? A partir de quelles données de base ? Quel moment déterminera votre état de santé optimum ? Rester à l’écoute de son corps et regarder sa tête dans un miroir de temps en temps éclairera probablement aussi bien l’utilisateur de la montre, à mon avis.

Acer Leap Ware

Reste que la montre a des atouts, elle est plutôt fine, propose un cadran rond de 1.1″ dans un espace de 1.6″ plutôt lisible et un bracelet interchangeable de 20 mm de large pas trop imposant sur le poignet. Loin des montres connectées qui ont, depuis quelques temps, joué sur le côté viril pour masquer des entrailles qui prenaient beaucoup de place. Car c’est l’autre atout de cette Acer Leap Ware, elle propose un matériel qui change un peu face aux solutions Android Wear de ces dernières années. Il faut dire qu’elle n’est pas sous le système de Google mais sur un développement maison d’Acer.

Elle profite ainsi d’un équipement qui colle au mieux avec ses possibilités techniques.  Acer a choisi un SoC Mediatek MT2523 associé au capteur biométrique de la marque, le MediaTek MT2511. Des composants d’affichage et de calculs moins gourmands qui permettent à Acer d’affirmer une autonomie pouvant aller jusqu’à cinq jours pour sa montre. Cela change des 24 ou 36 heures habituelles. Un point positif pour une montre sportive qui séduira peut être un peu plus les randonneurs par exemple.

La dalle capacitive est protégée par un écran en verre Corning Gorilla SR pour résister aux rayures, la Leap Ware est également IPX7 pour résister à l’eau et à la poussière.

Acer Leap Ware

Parmi les éléments originaux intégrés à l’objet, Acer a choisi de proposer une petite LED sur le côté de la montre afin de pouvoir éclairer devant vous. L’idée est de pouvoir trouver un trou de serrure sans avoir a sortir son smartphone, ou de s’éclairer sur un chemin sombre pour ne pas mettre les pieds n’importe où. Une idée assez bonne d’autant que les LEDs actuelles ne consomment pas forcément beaucoup de batterie pour un usage de ce type.

Enfin, la Acer Leap Wear peut être associée à un smartphone via bluetooth, depuis un Android ou un iOS4 grâce à une application baptisée Liquid Life. Dès lors, la montre relayera les notifications habituelles de ce type de gadget : Présentation des appels, relais des divers messages reçus. La montre pourra également piloter de la musique contenue sur le téléphone… De l’autre côté, l’application offrira au smartphone la possibilité d’extraire les données recueillies par les divers capteurs afin de les lire plus facilement.

Acer Leap Ware

Cela parait idiot mais une montre qui vous rappelle qu’il faut boire ce n’est pas si courant…

On pourra se fixer des objectifs de remise en forme, vérifier ses entraînements ou ses déplacements. On pourra même considérer sa montre comme un coach sportif en imaginant qu’un bidule au poignet vibrouillant un message d’encouragement puisse avoir un effet dopant sur votre envie d’aller courir pendant une heure ou faire quelques bornes de vélo. Enfin, si vos amis sont équipés de la même montre – si vous bossez chez Acer en gros – vous pourrez jouer à qui marche le plus, qui court le plus ou qui fait le plus de vélo en comparant vos données  aux autres possesseurs de la même solution via un morceau de l’appli compétitivo-rigolo.

Acer Leap Ware

Ce que je retiens de cette montre, c’est qu’Acer est sorti des sentiers battus, s’est débarrassé d’Android Wear et s’est focalisé sur les usages de l’objet plutôt que sur une universalité d’applications souvent inutiles. Et cela semble lui avoir donné des ailes. Plus originale, plus autonome, plus accessible, sa Leap Ware n’est probablement pas la plus belle des solutions actuelles mais c’est un outil qui a du sens et qui propose des fonctions originales.

15 commentaires sur ce sujet.
  • 28 avril 2017 - 11 h 16 min

    Je doute de l’indice de protection IPX73. Il n’y aurait pas une coquille là ? Si c’est le cas, ça ne protégerait pas vraiment de l’eau mais uniquement de la pluie. Et encore à condition de garder le bras à l’horizontale pour qu’elle tombe verticalement sur la montre. Ce qui paraît peu probable pour une montre…

    D’autant plus qu’avec 2 digits, la plus grande valeur possible pour le 1er digit (protection contre la poussière) de l’indice de protection IPX est 6 et non pas 7.

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 11 h 18 min

    @Laurent Simon: Nope c’est bien une résistance à l’eau aux dernières nouvelles : Sueur et pluie mais pas vaisselle :p : “The Acer Leap Ware has an IPX7[3] water resistance rating and can survive an unexpected torrential downpour”

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 11 h 23 min

    Un indice 3 pour la protection à l’eau, sur une montre, même pour la pluie ça ne passe passe pas :(

    Pour qu’un appareil mobile soit protégé de la pluie, il faut au minimum un indice 4 de protection à l’eau (toutes directions) vu que la direction de projection de l’eau devient variable.

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 11 h 30 min

    @Laurent Simon: Ben soit c’est leur communiqué qui va pas, soit c’est leurs ingénieurs :D

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 11 h 36 min

    IL doit y avoir une coquille.
    Les indices d’étanchéité sont sur 2 digits : IP65 par exemple.
    Quand on ne spécifie pas le premier, on note IPX7.

    IPX73 n’a pas de sens à ma connaissance.

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 11 h 42 min

    En relisant ton commentaire précédent, je suppose qu’il s’agit plutôt de l’indice IPX7 qui lui correspond plutôt à la description donnée dans leur communiqué.

    En revanche, je ne vois pas à quoi pourrait correspondre le 3 ajouté entre crochets dans “IPX7[3]” qui (à ma connaissance) ne correspond à rien dans un indice de protection.

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 11 h 49 min

    @Orfait: Je suis pas un spécialiste de l’IPX mais sur toute la com d’Acer c’est noté soit IPX73 soir IPX7[3]… J’ai été piocher dans le Communiqué de Presse original pour avoir cette citation précise. Je doute qu’Acer ait fait un produit qui ne soit pas au moins résistant à la pluie entre nous…

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 11 h 52 min

    C’est un traceur d’activité, même pas une montre sportive allant dans l’eau.
    Elle ne mérite pas le qualificatif de smartwatch.

    Je ne vois pas sa particularité par rapport à la concurrence, si ce n’est qu’elle vient d’une grosse marque d’informatique.

    Fitbit ou Garmin n’utilisent pas non plus Android Wear, et Acer s’est peut être tout simplement contenté de prendre un OS sur étagère…

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 11 h 54 min

    @Pierre Lecourt: Yes, je pense à une erreur dans leur comm. Il faut surement lire IPX7. C’est possible d’avoir la source ?

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 12 h 09 min

    @Orfait: Je viens de comprendre ! La source que j’ai prise a mal traduit en RSS le CP originel (dispo ici http://www.prnewswire.com/news-releases/acer-takes-an-elegant-approach-to-fitness-with-the-new-leap-ware-smartwatch-300446831.html ) et a intégré une note sans la renvoyer.

    C’est bien un IPX7 qui renvoie vers la note [3] la décrivant ainsi : “Leap Ware is IPX7 rated and can withstand incidental exposure to water of up to 1 meter for up to 30 minutes. The user can wear and use the Leap Ware device during exercise, in the rain, and while washing hands, but submerging the Leap Ware is not recommended.” Je corrige de ce pas !

    Dans mon RSS ce la a donné IPX7[3] et je n’ai pas tilté, je corrige illico (+ le temps de remise en cache).

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 12 h 22 min
  • 28 avril 2017 - 13 h 37 min

    C’est bien ipx7, et c’est bien dommage. Aucune de ces montres dites ‘sportives’ n’est étanche, sauf à mettre quelques centaines d’euros de plus (à part la pebble 2). A croire que faire du sport, c’est marcher courir faire du vélo._
    Personne ne nage ?
    J’ai une decat'(basique) à 30€,elle est étanche à 90m ! Ça doit quand même être possible de faire ça sur une montre connectée non ?
    Autre detail(mais à vérifier en vrai), le verre n’a pas l’air protégé par la couronne, gorilla glass ou pas, il prendra cher assez vite si c’est le cas.

    Répondre
  • 28 avril 2017 - 13 h 43 min

    Pierre
    Il y a une coquille dans ton 2eme paragraphe
    ” pas question de faire la même montre que les concurrents juste différentiable par ‘con’ design et une demie d’autonomie ”
    :)

    Répondre
  • 16 mai 2017 - 10 h 42 min

    […] marque stoppe sa gamme de montres Android Wear mais n’arrête pas les Zenwatch pour Autant. Acer a lancé un nouveau modèle de montre avec la Leap Ware, toujours connectée mais sans Android Wear. Asus pourrait y trouver son compte en lançant une […]

  • 7 juin 2018 - 19 h 38 min

    […] bracelets sportifs sans problèmes. Le reste du marché commence a se rendre compte de son erreur. Acer a par exemple annoncé la Leap Wave pour suivre le […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *