A64-OLinuXino : Une nouvelle carte de développement sous Allwinner A64

Une nouvelle carte de développement signée Olimex, la A64-OLinuXino emploie un soC Allwinner A64 au même titre que les Pine A64, les Banana PI BPI-64 ou autre NanoPI A64. Cette nouvelle venue se démarque par son approche Open Hardware.

La A64-OLinuXino mesure 9 cm de large pour 6.25 cm de haut, des dimensions légèrement plus imposantes que les cartes habituelles désignée sur la Raspberry Pi. Elle propose donc une solution Cortex-A53 quadruple coeur associée à un chipset graphique Mali-400MP2. Sa mémoire embarquée variera de 1 à 2 Go de DDR3L et son stockage sera confié à un lecteur de cartes MicroSD en plus d’un support pour un stockage eMMC de 4 à 16 Go.

Minimachines.net

La connectique est plutôt complète avec une sortie HDMI en plus d’un brochage MIPI 20 broches et des 40 broches pour connecter un LCD.  Deux prises jack audio pour casque et micro sont disponibles, elles ont la particularité de pouvoir être modifiée via des cavaliers sur la carte. En déplaçant un jumper, les jacks deviennent une entrée et une sortie ligne. Un port Micro USB OTG est disponible en plus d’un port USB Type A classique et d’un support USB 2.0 disponible pour un brochage à souder.

Une prise Ethernet Gigabit est intégrée par défaut tandis qu’un module Wifi peut également y être ajouté en option. Il apportera un support Bluetooth LE. L’antenne est visible en haut à droite de la carte.

Minimachines.net

On retrouve les habituelles 40 broches de développement mais elles ne sont pas peuplées par défaut, il faudra donc souder un connecteur pour les exploiter ou dépenser quelques euros de plus pour que l’opération soit faite avant expédition. Olimex a également ajouté à sa A64-OLinuXino un support UEXT pour ses propres modules.  Trois LEDs sont visibles, la première pour la mise en marche de la carte, la seconde pour la recharge de sa batterie et la dernière pour l’usage que l’on souhaite puisqu’elle est programmable. Un connecteur pour alimenter la carte via une batterie est en effet disponible et des boutons démarrage et reset sont actifs.

L’alimentations se fera via un jack de 5V classique ou par une batterie 3.7 volts Li-Po. La solution A64-OLinuXino embarque en effet un module de gestion d’énergie AXP803.

Minimachines.net

Plusieurs versions sont attendues, pour le moment une seule est disponible pour une cinquantaine d’euros : Il s’agit de la A64-OLinuXino-1G4GW avec 1 Go de mémoire vive et 4 Go de eMMC et de l’option WiFi  + Bluetooth LE.

Une version A64-OLinuXino-1G0G identique mais sans eMMC ni Wifi est prévue (40€) ainsi qu’une carte embarquant 2 Go de mémoire vive et 16 Go de eMMC sans Wifi mais avec des composants très résistants pour des usages industriels : La A64-OLinuXino-2G16G-IND (75€) qui fonctionnera dans des températures pouvant aller de -40 à +85°C.

L’ensemble des composants et les schémas techniques seront postés sous Github.  La carte devrait, à terme, faire tourner diverses distributions Linux et Android.

6 commentaires sur ce sujet.
  • 28 juin 2017 - 11 h 25 min

    Aucun intérêt : t411 a fermé et maintenant les petites cartes performantes sur le port RJ45 ne servent plus pour Transmission :)

    Répondre
  • 28 juin 2017 - 13 h 57 min

    D’après ce que j’ai compris, les allwinner sont bien supportés sous Linux (armbian & co).
    Avec la qualité Olimex, ça fait des SBC à prix honnêtes (en comptant la gestion batterie et les 4Go EMMC), et qui peuvent avoir plein d’usages grâce à un support linux complet.
    Au pire, ça peut toujours se recaser en un Terminal Linux à prix rikiki à caler derrière un gros LCD et relié à un NAS pour les données.

    Répondre
  • 28 juin 2017 - 18 h 34 min

    J’avais pensé à prendre une des versions précédentes en A20 (DualCore, 1Go de ram, port sata) car largement plus performant qu’un raspberry surtout pour les accès à la base de données (HDD > SD premier prix)

    après quid des frais de ports?

    Répondre
  • 28 juin 2017 - 23 h 02 min

    La carte en A64 (50€) est moins chère que l’A20 (55€) (version Lime2 1Go Ram, 4GoEMMC).
    En mettant la carte dans le panier, sur le site Olimex, Les frais de port sont gratuits mais ça rajoute 10€ de taxe vers la France (vive la TVA).
    C’est un peu plus cher qu’une Pi 3, mais tu as de l’EMMC onboard, la gestion batterie et des milliards de trucs en plus.

    Répondre
  • 29 juin 2017 - 14 h 19 min

    C’est sur qu’a partir du moment ou il y a un suivit matériel et surtout logiciel le prix reste intéressant .

    75 euros c’est le prix d’une box TV sauf que sur box TV faut bidouiller ferme ,a l’inverse une telle carte tournera avec le premier système qui lui est fournis .

    Je reproche aux TV box et a ce type de carte ,l’absence de bouton marche arrêt et de poussoir reset mais il est vrai que ce type de solution n’en a peut être pas besoin .

    Répondre
  • 2 juillet 2017 - 18 h 18 min

    Moi il me semble qu’il y a un bouton marche arrêt et un bouton reset, comme sur de nombreuses cartes “SBC”.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *