CES 2014 : Zotac évoque sans la montrer sa future Zotac Steam Machine

Communication timide ou léger temps d’avance ? Zotac évoque via un communiqué de presse l’arrivée de sa Zotac Steam Machine sans la montrer. Valve ne fera de communication officielle que demain et la société de Hong-Kong préfère peut être commencer à faire du bruit autour de son futur engin tournant sous Steam OS et équipé de la manette signée par Valve.

Résumé : Zotac y va de son communiqué de presse pour annoncer son partenariat avec Valve officiellement. La Zotac Steam Machine est prévue dans un couple Intel Core et Nvidia GeForce GTX d’ici la moitié de l’année. Un engin qui sera livré sous Steam OS avec les fameuses Steam Controller du système.

zotac_nettop_mag_hd-id11_2

Une minimachine Zotac

Pas d’images donc, mais une description sommaire présentant la future Zotac Steam Machine dans un châssis noir avec des éclairs oranges censés apporter à l’engin un effet plus « agressif et sportif » que Tuning de supermarché. La machine tournera sous SteamOS et sera livrée avec la manette de jeu Steam Controller. L’idée de Zotac est de proposer une vraie minimachine, à savoir de belles performances dans un encombrement minimaliste.

“ZOTAC est ravi de travailler avec Valve Software afin de créer la ZBOX Steam Machine. Le SteamOS de Valve est un vrai nouveau départ pour le marché du jeu PC qui nous permet de proposer une expérience console supérieure aux consoles de dernière génération,” Les déclaration de Zotac doivent être lues avec une certaine retenue. La machine sera constituée de processeurs Intel Core récents et de chipsets graphiques NVIDIA GeForce GTX comme les Steam Machines actuellement en beta test.

Prévue dans les canaux de distribution habituels de ZOTAC, l’engin sera disponible d’ici la seconde moitié de l’année. En éspérant que l’annonce de Valve sur ses Steam Machines nous en apprenne plus. Zotac, comme Materiel.net ce matin, étant soumis à un accord de non divulgation d’informations pour le moment.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*