CES 2014 : Prise en main de la console Android Huawei Tron sous Tegra 4

Huawei annonce sa propre console Android à destination du marché Chinois. La Huawei Tron présentée au CES ne devrait pas atteindre nos contrées à priori. A moins que, toujours très pragmatique, le constructeur ne se décide à la céder à une autre marque pour la commercialiser sous son nom en Europe ? Un scénario plausible qui mérite que l’on donne un coup de projecteur à cette nouvelle minimachine.

Résumé : La Huawxei Tron crée la surprise au CES 2014, proposée pour une somme modique, 75€, elle embarque un processeur de dernière génération Tegra 4, 2 Go de mémoire vive et un Wifi AC. Livrée avec une manette Bluetooth séduisante, elle est conçue comme une machine multimédia 4K et une console de jeu. A ce prix, elle est absolument sans concurrence sur le marché actuel.

 CES 2014 : Huawei Tron

Les consoles android sont déjà bien implantées en Chine, le second usage le plus répandu des Clé-PC concernent le jeu et surtout l’émulation de vieilles consoles. La population locale, frustrée par la censure gouvernementale sur les jeux-vidéo (censure qui vient de tomber) et les consoles « occidentales » pratique le piratage massif des anciennes stars Japonaises : SNES, PSOne et autres GameBoy sont ainsi émulées sur téléviseurs via des solutions Android. C’est devenu un marché tellement énorme que des marques de renom s’intéressent désormais au phénomène. La Huawei Tron est la première de celles-ci.

Avec cette solution calibrée pour le jeu Android, Huawei risque de tirer le gros lot en Asie. La Huawei Tron n’a rien de révolutionnaire pour nous, ni pour les Chinois, mais elle n’est pas faite de bouts de ficelles et se présente comme une solution réellement taillée sur mesure pour un usage multimédia et ludique. Les clé-PC déjà en vente fonctionnent parfaitement bien mais demandent souvent de l’expérience en terme de mises à jour et d’usage ainsi que pas mal de tâtonnements pour en tirer le meilleur parti. Autre point faible, aucune ou presque n’est livrée avec une manette réellement aboutie, elles réclament donc la recherche d’un ou de plusieurs accessoires pour fonctionner correctement.

CES 2014 : Huawei Tron

La Huawei Tron propose une solution qui règle ces problèmes. Un cylindre de plastique haut de presque 15 centimètres, qui n’est pas sans rappeler une canette de soda, embarque un processeur Nvidia Tegra 4 accompagné de 2 Go de mémoire vive et de 16 à 32 Go de stockage. A bord, des composants de luxe par rapport au reste du marché : Un Wifi de type 802.11ac par exemple, bien plus rapide que les Wifi 802.11b/g/n habituels. Pratique pour ce type d’engin utilisé surtout et avant tout pour le streaming vidéo, première utilisation de ce type de machines en Asie.

CES 2014 : Huawei Tron

Du Bluetooth 3.0 est aussi de la partie, il sert à prendre en charge la manette conçue et livrée par Huawei. Le tout exploite une sortie HDMI 1080P pour afficher sur un écran extérieur et, cerises sur le gâteau, la console dispose d’un port USB 3.0 pour y brancher des périphériques avec un bon débit ainsi qu’un port Ethernet et une sortie audio jack.. Le tout sera vendu pour l’équivalent de 75€ en Chine. Un tarif qui fait réfléchir face aux propositions actuellement commercialisées chez nous : Ouya, Project Mojo ou encore Z6center. Si une commercialisation en France est bien prévue , probablement via l’entremise d’une autre marque que Huawei, le tarif de l’engin risque d’être sévèrement secoué une fois la frontière passée. Mais un de mes contacts en Asie me confirme que l’on pourra rapidement importer cet engin, sans frais de port, via des boutiques bien connues en ligne directement depuis Hong Kong.

CES 2014 : Huawei Tron

Avec cet équipement externe, on trouve un moteur plutôt haut de gamme : Un processeur Nvidia  Tegra 4 quadruple coeur en Cortex-A15 et 2 Go de mémoire vive accompagnés d’un bon stockage. Cette console est d’ores et déjà plus intéressante que tous les concurrents actuels. Elle permettra de jouer à tout type de titre 3D sous Android mais également de lire vidéos et musique, en local comme en streaming sur votre téléviseur. Si en plus la manette se révèle aussi intéressante qu’elle en à l’air, on a ici LA véritable petite console multimédia Android de ce début 2014.

CES 2014 : Huawei Tron

Cette manette semble bien proportionnée et est jugée confortable dans les différentes prises en main apparues en ligne. Réactive, elle offre les 2 mini joysticks traditionnels de ce type d’engin, une croix de direction et les 4 boutons habituels. Au dos de celle-ci, 4 gâchettes pour des contrôles supplémentaires. La manette se recharge via MicroUSB et en façade on peut lui brancher un casque micro via une prise jack audio combinée afin de profiter de la manette pour discuter en ligne.

CES 2014 : Huawei Tron

Mieux encore, au dessus de la manette, entre les joysticks, on trouve un large pavé tactile rond qui permet de piloter un curseur à l’écran. Une interface parfaite pour naviguer, pour tous les jeux de point’n click mais aussi pour le multimédia. Une manette jugée excellente, un point important et souvent négligé par des concurrents. A noter qu’aujourd’hui, le marché se permet de vendre des manettes bluetooth plus chères que le prix de cette console…

CES 2014 : Huawei Tron

Un détail problématique persiste malgré tout, elle ne semble pas livrée avec un accès vers le Google Play : Huawei préférant la proposer avec son propre store.

CES 2014 : Huawei Tron

L’interface proposée semble d’ailleurs minimaliste. Mais je suppose que si le succès vient, de nombreux hacks  et autres améliorations du systèmes seront menés par la communauté Android ainsi que par le constructeur. Il n’y a aucune raison de ne pas pouvoir installer un accès au Google Play sur cet engin.

CES 2014 : Huawei Tron

Je suppose qu’à cette heure ci, des industriels qui ont parié sur des solutions concurrentes commencent a avoir la migraine car je ne trouve pas de défaut évident à cette console. D’autant qu’équipée d’un Tegra 4 elle doit pouvoir également encaisser le streaming de jeux PC comme les autres consoles Nvidia de cette génération. L’image ci dessus semble en faire la démonstration avec le jeu PC World Of Tank executé sur le portable mais affiché en streaming par la console sur grand écran.

. Reste une grande question maintenant: qui sera assez malin pour coller son étiquette sur ce produit Huawei et vendre cette mini console en France et en Europe ? A quel prix ? Et quand. Comptez sur moi sur un test des réception de mon exemplaire, déjà commandé à mon contact en Chine.

Source : TheVerge

25 commentaires sur ce sujet.
  • 10 janvier 2014 - 13 h 27 min

    @Pierre : « Reste une grande question maintenant, qui sera assez malin pour coller son étiquette sur ce produit Huawei et vendre cette mini console en France et en Europe ? A quel prix ? »

    Je connais un super site, qui possède aussi une petite boutique en ligne :
    http://boutique.minimachines.net/

    Perso, si elle apparait en boutique, je suis preneur ! (même s’il faut attendre 1 mois pour la livraison)

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 13 h 32 min

    @Vassili: J’ai pas de quoi payer la certification CE ;) Alors l’importation !

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 14 h 24 min

    Merde, j’avais pas vu sur la photo qu’il manquait le logo CE…
    Pas cool chez Huawei, ils pourraient penser un peu à nous !

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 14 h 43 min

    Pierre, et tu peux partager le ien de ta super boutique en Chine si tu ne fais pas l’import toi même :)

    merci

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 14 h 53 min

    @doctorcpu: C’est pas une boutique, c’est un grosssite. Mais on va avoir ca aprtout a priori : Geekbuying et Aliexpress par ex.

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 14 h 54 min

    J’en veux une aussi ^^

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 14 h 56 min

    @Vassili: Encore une fois, la responsabilité du CE est liée à l’importateur, pas a l’exportateur. Quand LDLC importe un portable pour le vendre sous sa marque, ce n’est pas l’exportateur qui certifie le portable mais l’importateur LDLC qui assume cela.

    C’est pour ça que 99% des produits chinois noname ou sans filiale de distribution en FR (Colorfly, Ramos, Pipo; Cube) vendus en ligne depuis des boutiques de HK ou TW sont pas CE mais China Export. L’importateur c’est vous et vous ne payez pas de certification.

    La certification de la TRON sera payée et validée apr la marque qui l’importera en France, c’est aps un soucis.

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 15 h 31 min

    Le CDH parle de $120, quelles sont les sources en fait ?

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 15 h 33 min

    C’est très alléchant. Meme le format est plus sympa qu’un stick, qui manque de crédibilité… et de place pour une antenne wifi digne de ce nom.
    Manque juste le PlayStore, mais je ne me fais pas trop de souci.

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 15 h 44 min

    Pour 100€ le produit est sans concurence et cloue la OUYA 2 avant qu’elle ne sorte (ouch faudra surencherir et sortir une OUYA 2 en Tegra K1) .

    J’aodore le design en noir surtout, la manette est sympa aussi et la présence de USB 3.0 est un plus

    Reste deux points noir :
    1)pourra t-on installer un google market (mettre des app comme RetroArch) ?
    2) La Tron sera t elle compatible avec XBMC ARM ?

    si oui alors j’en achete deux de suite :)

    Pierre avec un disk dur wifi il y a moyen d’avoir une sacré console émulation :) j’apporte les cassiers de bieres Belges quand tu as ta console , pour une après midi test ;)

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 16 h 16 min

    @Pierre : pas faux. Mais Huawei a quand même une filiale ne France (et dans d’autres pays de l’UE), ils pourraient donc surement s’en occuper via une de leurs filiales européennes…

    En attendant, je vais suivre Aliexpress, et je tenterais peut-être le coup…

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 16 h 19 min

    @doctorcpu : il est possible de télécharger un .apk de XBMC directement depuis le site officiel. Donc ça devrait le faire sans souci !

    Pour le Play store, j’ai peu de doutes aussi.

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 16 h 28 min

    @curu: 102$ ça fait 88€, mon contact me dit 75€… OPas grosse différence en réalité. Ptet que l’un est trop optimiste ou l’autre pessimiste. On verra.

    @doctorcpu: Pour l Google Market, j’ai toujours réussi a le mettre même sur des trucs exotiques…
    Pour XBMC pas de soucis.

    Pour la bière, je suis pas contre !

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 18 h 56 min

    Perso, je ne vois pas où est le problème de la certification CE, j’avais la notion que c’était le fabricant qui s’en occupait, sur http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Le-marquage-CE ils disent la même chose. D’où l’idée d’une console minimachines très séduisante pour moi, on peut même « lever des fonds » comme c’est la mode pour accompagner le projet non ? Allez !! Ok c’est un risque, mais les conditions me semblent requises.

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 19 h 34 min

    @Dadoo: La certification CE n’a pas été faite sur ce produit qui est uniquement FCC d’après ces images. Je me vois mal me pointer chez Huawei en tant qu’importateur en leur disant, faites et filez moi la certification CE, je vais voir si j’importe ensuite. Si je suis importateur ou mandataire, je paye la certification et le marquage au fabricant, je remplis le cahier des charges et on me facture le bureau de contrôle. Je tiens ensuite les documents à la disponibilité des autorités des pays où j’importe le produit. Je paye la documentation marquée CE et les emballages marqués CE.
    Tout cela se négocie bien sur auprès du fabricant. Si je lui promet d’acheter 10 000 pièces il m’offrira le tout cadeau avec un café en prime. Surtout que pour qu’il accepte ma commande j’aurais fait immédiatement un chèque de 70% de la commande. Les 30% restant étant a régler au moment ou les consoles quittent l’usine… Bienvenue dans le monde de l’importation Chinoise :D

    Par contre ne rêvez pas, Huawei ne m’ouvrira même pas la porte si j’arrive avec une commande de 1000 pièces. Ce n’est pas un petit fabricant Chinois hein, Huawei… C’est plusieurs dizaines de milliards de CA et plusieurs dizaines de milliers d’employés. Mr Minimachines et sa commande de petites consoles ça ne les fera même pas rigoler devant la machine a café 10 minutes. Les partenaires en France de Huawei ce sont plutôt des gens comme Orange… Par M Lecourt.

    Enfin, en imaginant acheter le produit 75$, avec les frais d’une structure comme la mienne mais sans le réseau d’importation, je vous ferais payer plus cher en France le produit que si vous l’achetez sur une boutique en Asie avec un SAV équivalent puisque je n’ai absolument pas les moyens de prendre 10 machines tampons en cas de pannes. C’est un coup a me mettre en faillite, guère plus :D

    Organiser une vente groupée pour négocier un truc pourquoi pas, vous DONNER des autocollants rigolos Minimachines, pourquoi pas, mais mettre une hypothèque sur ma baraque que j’ai pas fini de payer pour me retrouver à la rue moi et ma petite famille, niet ;)

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 23 h 17 min

    Bon, va pour les autocollants ! Et en dropshipper, avec le logo mm dessus (gratuit a partir de 10-50 pces sur aliexpress en général) ? Bon allez j’arrête de faire mon gros lourd ! Il faut bien avouer qu’on a enfin un produit qui ressemble à quelque chose d’abouti.

    Enfin si notre présédent es-knackie arrive à ses fins, les propriétaires qui auront remboursé le prêt de leur maison auront un « loyer » a payer à l’état !! C’est pas un beau pays ça !

    Répondre
  • 11 janvier 2014 - 12 h 38 min

    @Pierre :

    Tu es je le crois sincèrement un type intelligent et motivé , pourquoi ne pas créer ta boîte avec un système « low risk financé pas des buisiness Angels , tu peux par exemple faire une société à Londres et t’implanter en Wallonie (Zone Francophone de Belgique) tu recevra des subsides et des aides diverses en tant soiciété étrangère que tu n’auras jamais en France(hum hum) .

    Si moi je trouve l’argent pour mon projet , une des personnes que je recrute c’est Pierre Lecourt pour la communication « produit » .

    Tu as mon mail Pierre …

    Répondre
  • 11 janvier 2014 - 17 h 00 min

    Je crois que l’on commence à voir de bon produits arriver en therme d’android box, assez puissante pour être et une mini console, un media center et acces web sans se ruiner. Vivement sa sortie, j’avais attendu le rk3188 mais assez décu au final, le a31 un peu mou, je pense que les nouveaux cpu et l’entrée d’intel ou même amd vont booster tout cela

    Répondre
  • 17 janvier 2014 - 10 h 08 min

    […] Entre les offres de marques reconnues comme la MOJO de Mad Catz, les Minix  et la prometteuse Tron de Huawei et celles d’autres marques moins connues  comme Zero Devices ou Unu, le programme est […]

  • 17 janvier 2014 - 12 h 26 min

    On veut un test :) et celui de ta Tegra Note Advent tu l’as perdu , Pierre ?

    Répondre
  • 6 février 2014 - 13 h 57 min

    […] le moment aucune information sur une distribution Européenne et encore moins Française mais depuis la présentation en détail de la Huawei Tron au CES, plusieurs revendeurs de Taiwan, Hong Kong et Shenzhen m’ont confirmé qu’ils […]

  • 14 mars 2014 - 18 h 01 min

    […] semble bien moins avancé que Huawei qui a pu présenter un prototype de sa TRON en Janvier au CES mais dont nous n’avons pas de nouvelles, pourtant il espère être le premier à dégainer sa […]

  • 21 juillet 2014 - 11 h 45 min

    […] Huawei Tron permettant du streaming de jeu calculé sur un […]

  • 17 décembre 2014 - 10 h 47 min

    […] fois-ci c’est la bonne, après l’étoile filante Huawei Tron jamais sortie malgré des prototypes qui avaient mis le feu aux poudres, la nouvelle TV-Box de la […]

  • 29 juillet 2015 - 11 h 01 min

    […] A quoi ça sert une console Android TV en 2015 ?  Pas à grand chose malheureusement. Quand on regarde en arrière on se rend compte qu’entre les produits prometteurs jamais sortis comme la Huawei Tron finalement annulée. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *