Tegra K1 : Un premier test pour la nouvelle puce de Nvidia

Tegra K1 : Un premier test pour la nouvelle puce de Nvidia

Le Nvidia Tegra K1 vient d’être annoncé au CES 2014 et avec lui, la promesse d’un bond important en terme de performances graphiques. Pour le moment, nous n’avions que la parole de Nvidia pour nous en convaincre mais un premier benchmark vient d’apparaître en ligne. Il laisse entrevoir des performances en hausse pour la puce ARM.

Les benchmarks sont, comme toujours, à prendre avec beaucoup de recul puisqu’ils ne font que valoriser une seule facette d’un problème qui en comporte beaucoup, celui relevé ici en est un bon exemple avec un intérêt uniquement porté vers la performance 3D. Cependant la note relevée pour cette puce Nvidia Tegra K1 est suffisamment nette pour la remarquer avec un gros bond en terme de performances graphiques.

Tegra K1 : Un premier test pour la nouvelle puce de Nvidia

GFXBench est un test qui permet d’établir la performance d’une machine en affichage 3D grâce à des opérations et affichages spécifiques; il ne nous dit rien sur les capacités de chaque machine sur énormément de points essentiels mais se concentre donc sur un domaine qui sera vraisemblablement le plus souvent utile aux joueurs. Seule trace d’un test actuellement exploitable d’un des nouveaux processeurs Nvidia Tegra K1 tout juste annoncé, il nous faudra nous en contenter néanmoins.

Nvidia a sans doute prêté quelques tablettes de référence basées sur son modèle de Tegra Note suite au CES 2014 : Des équipes locales ont probablement pu repartir avec, et la tentation de faire tourner des tests a été la plus forte. On apprend ainsi que ce Tegra K1 afficherait 60 images par seconde de moyenne sous GFXBench 2.7 HD T-Rex offline là où un iPad Air plafonnerait à 27 images par seconde avec sa puce A7. Ce n’est pas loin des 2.5 fois plus de performances affirmées par Nvidia lors de sa conférence de presse. Le GPU Adreno 330 de l’actuel SnapDragon 800 affiche, quant à lui, une moyenne de 24 images par seconde.  Le Tegra 4 actuel est lui totalement distancé avec plus de 3 fois plus d’images par seconde puisqu’il plafonne à 16, un très joli résultat quand on sait que le Tegra 4 et le Tegra K1 ont la même dépense d’énergie avec 5 watts de TDP. On remarque également que la puce fait désormais la course avec des processeurs de PC où il se place en bonne position.

Des résultats à confirmer dans la durée qui ne nous éclairent évidemment pas du tout sur d’autres capacités de la puce en 2D, en vidéo et surtout en économie d’énergie. Mais des résultats encourageants pour Nvidia qui a une grosse carte à jouer, au propre et au figuré, avec cette nouvelle génération de puces cette année.

Source : wccftech Merci à Wolf pour l’info.

8 commentaires sur ce sujet.
  • 13 janvier 2014 - 13 h 32 min

    Ce rapprochement du monde PC et consoles next gen des puces mobiles en terme de puissance va permettre au jeu Android de vraiment gagner en maturité et d’attirer un catalogue très proche de ces deux univers (hors exclusivités console). Les indépendants ont déjà embrassé le jeu Android, bientôt, ce seront les gros éditeurs avec des jeux complets identiques aux autres supports. Je vois bien également le fond de catalogue (génération Xbox 360/PS3) s’épanouir sur Android.

    Tablettes connectées à la TV, accessoires de jeu pour smartphone/tablette, micro-consoles, puces directement intégrées aux TV dernière génération, etc. ça commence à devenir un vrai marché, situé à mi chemin des consoles traditionnelles et du PC Windows (et prochainement Steam OS).

    Répondre
  • 13 janvier 2014 - 20 h 02 min

    @Pote: Mouais, quand je vois les jeux mobiles je ne peux qu’en douter. C’est pas le même budget alloué au développement. Et les gens sont pas prêts à payer 40 euros pour un jeu.
    Autres problèmes, la maniabilité sur tactile, la taille des écrans, les compatibilités etc…

    Répondre
  • 13 janvier 2014 - 21 h 56 min

    Ben vous avez vu les pc de bureau en question ? Des breles avec des hd graphics ! Pas étonnant… Comparaison pas fair-play !

    Répondre
  • 13 janvier 2014 - 23 h 48 min

    @Raxy: d’un autre côté le K1 a plusieurs milliards de transistors en moins et euh… 247 watts en moins de consommation :p

    Donc, je pense que si on fait le ratio silicium/conso/perf, le K1 est un gros succès ;) (je mets ma main à couper que même le HD4000 consomme de 5 à 7 fois plus tout seul)

    Répondre
  • 14 janvier 2014 - 8 h 09 min

    @raxy, la comparaison avec les puces mobiles d’intel est loin d’être idiote, puisque le K1 est bien une puce dédiée à la mobilité. C’est bien une comparaison entre des SOC. Le core i5-4200U est loin d’être un processeur ridicule. Il est à peu près sûr que si des tests CPU sont effectués, le K1 sera ecrasé par le core i5 mobile. Il s’agit là, de mettre en avant surtout la partie graphique du Tegra K1.

    Les gars de Tom’s hardware ont pu s’amuser avec un prototype de tegra K1 installé dans un écran de Lenovo au CES, les tests sont à prendre avec des pincettes, car les conditions de test sont très loin d’être idéales. Les différences sont moins flagrantes qu’avec le test GLXbench, cela montre tout de même une progression impressionnante des puces ARM, à condition, bien sûr, que la consommation du Tegra K1 reste contenue.

    http://www.tomshardware.fr/articles/tegra-k1-benchmark,1-46659.html

    Ce dont je rêve, c’est qu’avec l’arrivée de Steam OS, Nvidia se mette enfin à publier des informations pour permttre le développement de drivers graphique libres sur ce type de puce … enfin, on peut toujours rêver -_-

    Répondre
  • 14 janvier 2014 - 17 h 46 min

    @Yram
    Sois rassuré, il semblerait que Nvidia ouvre ses sources ;) et qu’ils vont consacrer un peu plus d’ingénieurs aux drivers linux. Et après ça, si AMD ne suit pas, je ne comprendrai pas.

    La vie peut devenir belle ;)

    Répondre
  • 9 mai 2014 - 11 h 41 min

    […] leurs, soit un modèle qui deviendrait, comme la Tegra Note actuelle, le fer de lance de la puce Tegra K1 sur le marché, et qui serait copiée par les partenaires de la […]

  • 15 mai 2014 - 10 h 15 min

    […] pour la marque. Une stratégie qui va donc se poursuivre avec l’apparition prochaine d’une nouvelle tablette de référence Tegra, dont le nom de code est Mocha, et qui devrait entrer dans la gamme Shield de […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *