MWC 2013 : HP Slate 7, une tablette Android low-cost et low-spec de plus

C’est fait, HP a fait son coming out avec sa première tablette Android. le HP Slate 7 n’est pas la tablette ultime mais juste une proposition entrée de gamme sur la même longueur d’onde que les concurrentes positionnées sous la Nexus 7. Pas sur que ce soit la solution pour percer sur ce marché.

169.99$, un écran 7″ en 1024 x 600 et un processeur double coeur ARM Cortex-A9… Ça vous fait rêver ? Moi non plus. La HP Slate 7 a beau être la première tablette Android de la marque, elle ne fait pas forcément dans le haut de gamme, au contraire. Cette nouvelle venue attaque le marché par le bas et va certainement venir troubler le marché de l’importation mais il va être difficile d’y voir une révolution ou même une simple évolution du marché actuel.

HP Slate 7 : Du bas de gamme sans grand intérêt.

HP profite donc du MWC pour annoncer son HP Slate 7, une nouvelle venue avec un air de déjà vu : C’est un croisement entre la Iconia Tab B1 d’Acer (139€ en 16 Go) et la Asus ME172V (149€). On retrouve donc la même diagonale 7″, une définition de 1024 x 600 avec un écran FFS ( Fringe Field Switching, un IPS like mais pas forcément aussi performant) jugé « bon » par HP en terme d’angles et de luminosité. Il est tactile et multipoints, et reste piloté par une solution basique désormais avec un ARM Corte-A9 double coeur cadencé  à 1.6 GHz. On ne connait pas la marque de la puce mais on sait que l’ensemble est équipé d’1 Go de mémoire vive et 8 Go de stockage mécanique. Le wifi de type N et un Bluetooth 2.1 sont également présents.

A 169.99$ on est très loin de la proposition de Google avec la Nexus 7 à 199$ d’un point de vue  équipement basique : les 30$ d’écart s’expliquent par la présence d’un lecteur de cartes MicroSDHC pour augmenter le stockage ainsi qu’une paire de webcams ( 0.3 / 3 MP). La paire d’enceintes signées Beats termine de convaincre de la réputation désastreuse de cette marque prête a signer n’importe quoi contre un chèque : Avec une épaisseur de de 10.7 mm, les enceintes internes de ce type de machine ne peuvent guère apporter grand chose de plus qu’une signature sur la coque. L’autonomie annoncée est de 5 heures de lecture vidéo d’après HP.

L’engin rentre dans les critères de choix d’une tablette Android, mais de justesse sur certains points.

Une certaine déception sur un marché ou HP aurait pu choisir de briller.

Ce produit n’a pas grand intérêt à première vue à ce prix : Les 30$, et probablement 30€, demandés par Google pour passer à la Nexus 7 apportent le double de stockage, un écran IPS, un processeur quadruple coeur, un GPS et du NFC sans même évoquer la mise à jour régulière d’Android assurée par le moteur de recherche.

HP a beau évoquer la présence d’une solution ePrint, évoquée a propos d’une rumeur de tablette Tegra 4 chez HP il y a quelques jours, on est loin de toute innovation. Une appli Android peut fonctionner sur la tablette HP comme sur d’autre et ce n’est pas suffisant pour exister sur ce marché.

Moi qui pensais que l’arrivée de l’iPad Mini à un prix relativement élevé allait permettre aux fabricants de proposer des tablettes de petite diagonale bien construite, j’en suis pour mes frais.

5 commentaires sur ce sujet.
  • 24 février 2013 - 19 h 11 min

    Quand tu dis bien construite, tu veux dire mieux que la nexus?
    les fabricants se sentent un peu coincés entre la nexus très bonne pour 199eur et l’ipad mini au-dessus.

    Il me semble que le galaxy note peut venir faire le face à face avec l’ipad mini (selon la gamme de prix que samsung choisira).

    Mais de toute façon a qualité égale, apple gagnera toujours, comme pour les bagnoles allemandes.

    Répondre
  • 24 février 2013 - 21 h 18 min

    Un peu out du post… mais je cherche désespérément une tablette avec un objectif dorsal pour flasher des codes Qr et utiliser la réalité augmentée tout en ayant un réseau nfc pour écrire des étiquettes avec mes élèves… Pour l’instant je ne vois que la nexus 10 mais à 399 euros je suis un peu hors budget pour 8 pièces… Je me trompe ou le NFC est doucement en train de tomber en désuétude… donc pour cette HP encore déçu aujourd’hui après la galaxy note 8.0 qui elle aussi non compatible NFC alors que Samsung le propose sur pratiquement tous ces derniers modèles de smartphones, pourtant la puce ne doit pas être hors de prix.

    Répondre
  • 24 février 2013 - 22 h 57 min
  • 25 février 2013 - 10 h 31 min

    Mais HP est devenu totalement fou? Après un Touchpad assez réussi mais totalement hors de prix à son lancement (intéressante à 99€), avec un os bancale (mieux après les mises à jour) et sans aucun suivi niveau application, HP nous propose une tablette digne des tablettes chinoises d’entrée de gamme.
    Mais sortir un clone.. aucun interet… Je pense qu’il faut vraiment qu’un constructeur sorte du lot en proposant une vrai alternative soit au Nexus 7 soit à l’Ipad Mini..

    Répondre
  • 26 avril 2013 - 14 h 22 min

    […] A lire : Présentation de la HP Slate 7 […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *