Microsoft Research invente un post-it à encre numérique 100% autonome

Il ne s’agit que d’un prototype mais l’objet est suffisamment intéressant pour être remarqué. Cette sorte de Post-It à encre numérique montre ce qu’il est possible de faire en électronique avec un objet 100% autonome, ne nécessitant pas d’être rechargé. Pour y parvenir, il exploite la lumière ambiante grâce à un capteur photovoltaïque.

Ce Post-It à encre numérique ne consomme pas d’énergie quand il affiche des données, son petit écran peut ainsi proposer une note, un dessin, une icône sans avoir a puiser dans les ressources d’une batterie. Seul le changement d’image sur sa surface aura un impact sur son autonomie.

L’utilisateur peut donc lui envoyer une note via un autre appareil, un smartphone, un PC ou autre, grâce à un module Bluetooth Low Energy à très basse consommation. Il sera donc possible de transferer simplement une note vers l’objet pour se souvenir d’un rendez-vous, avoir une liste de tâches sous les yeux ou interface l’objet avec des réseaux-sociaux ou des rendez vous. Possible d’afficher un QR Code, une heure de rendez-vous, la météo ou toute autre information à l’écran.

Minimachines

Cet usage d’une encre numérique E-Ink d’un côté et du Bluetooth LE de l’autre permet à l’engin de ne pas avoir a être rechargé. Il consomme bien de l’énergie qu’il stocke dans une batterie ultra plate mais il se suffit d’un capteur de lumière pour être alimenté. Mieux encore, la lumière n’a pas besoin d’être solaire, les lampes d’un bureau lambda sont suffisantes pour recharger l’appareil. Enfin le capteur est situé derrière l’appareil. L’apport en lumière déterminera la possibilité de mise à jour de l’objet.

Minimachines

Plusieurs scénarios sont proposés : Un déploiement sur une vitre offrira la possibilité d’un rafraîchissement toutes les trente secondes, sur un écran dans des conditions de faible luminosité , la mise à jour se fera toutes les 25 minutes.

Minimachines

Le tout est intégré dans un boitier très fin et plat, très léger, qu’il sera possible de positionner sur son bureau ou de coller en partie sur un écran de PC ou sur une vitre, par exemple.

L’objet est un prototype et aucune information de commercialisation n’est faite autour de lui, l’ensemble des technologies déployées serait peut être encore un petit peu couteux face à un simple bout de plastique nécessaire au positionnement d’un smartphone sur un bureau pour rendre le même type de services mais avec une démocratisation des coûts, ce type d’objet 100% autonome pourrait avoir du sens à long terme.

Source : Microsoft via  The Digital ReaderNewScientist et Liliputing.

6 commentaires sur ce sujet.
  • 25 octobre 2016 - 12 h 42 min

    Cool ! Bon pour le moment les pixels sont encore un peu gros, mais l’idée est très bonne.

    Dommage que les écrans E-Ink soit anormalement élevés pour Raspberry Pi, je pense qu’il y aurait moyens de faire plein de trucs sympa dans le genre ;-)

    Répondre
  • 25 octobre 2016 - 14 h 22 min

    Sympa ! Ça me plairait bien sur ma porte d’entrée pour afficher la météo ou le temps avant le prochain bus

    Répondre
  • 25 octobre 2016 - 14 h 56 min

    @Mxte29Fr: Oui, c’est assez dingue le tarif des E Ink noname adaptés…

    @urchin: Contre une porte l’objet ne sera pas assez alimenté je pense.

    Répondre
  • 25 octobre 2016 - 15 h 53 min

    J’aime beaucoup ce prototype.

    Répondre
  • Xo7
    25 octobre 2016 - 19 h 37 min

    Intéressant … mais pas nouveau : certaines grandes surfaces gèrent leur affichage des prix par des mini elink, Las, la définition est trop 1980 pour moi, il faut pouvoir y écrire un vrai message du genre : « chérie je suis sur minimachines.net – pas le temps d’aller chercher du pain » ou des petits messages d’encouragement sur le frigo pour les enfants qui rentrent seuls de l’école le tout réalisé à distance (à travers le routeur ou par sms) voir le nombre de mails arrivés sur la messagerie.

    Répondre
  • 26 octobre 2016 - 0 h 49 min

    @Xo7 : Ben tu places ton message dans un QR code 😀 et le tour est joué 😉

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *