CES 2015 : Forge TV, la console Android TV de Razer

On a connu Razer plus ambitieux, notamment lors des CES précédents. Pour cette année, la marque ne lâche pas de console de fou ou de tablette portative à des prix délirants mais une plus sage Forge TV. Un petit boitier sous Android TV qui permet le streaming de jeux PC.

Le coup de la solution Android de poche qu’on colle à la télévision on connait bien sur Minimachines. Des solutions chinoises en passant par la Google Play et les solutions de type Mad Catz MOJO. C’est d’ailleurs de cette dernière que le concept de Razer se rapproche le plus.


Razer Forge TV

Si vous vous souvenez de la MOJO, l’idée était de vendre une console de jeu Android mais aussi de vous proposer une palanquée d’accessoires en tous genres : Claviers, souris, casque Bluetooth et autres manettes de manière a profiter au mieux de votre console.

La Razer Forge TV reprend le même concept mais change un peu la donne. Quand la MOJO était lancée à 249€ en Tegra 4 sous Android 4.2.2 la Forge TV est annoncée à 99.99$ sous Android TV avec un processeur Qualcomm Snapdragon 805. Pour ce prix elle est nue, il faudra compter sur du 149.99$ pour avoir droit à une manette maison.

Razer Forge TV

L’engin est pas mal loti, la puce quadruple coeur Krait 450 cadencée à 2.5 GHz embarque un chipset graphique Qualcomm Adreno 420 ainsi que 2 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage électronique. Elle embarque un Bluetooth 4.1 + HS ainsi u’un Wifi de type 802.11 AC double bande et de l’Ethernet Gigabit. Un port USB 3.0 est disponible ainsi qu’une sortie vidéo HDMI 1.4.

Razer Forge TV

D’un point de vue design par contre on repassera puisqu’il est carrément impossible sans le logo de la marque et quelques détails comme un port USB vert de distinguer la Razer Forge TV d’un boitier Android classique Chinois. Elle mesure 10.5 mm de côté et 1.7 cm de hauteur.

Razer Forge TV

Gros point mis en avant par Razer, le streaming de jeu PC, une fonction qui permet d’éviter d’avoir un gros bouzin format tour gaming hyper bruyant comme table basse de salon pour le remplacer par cette petite Forge TV qui affichera les données calculées par le gros PC distant via un réseau Interne.

Razer Forge TV

En clair le gros PC reste dans la chambre mais on profite de ses capacités de calcul par l’intermédiaire du petit boitier Android qui joue le rôle de relais. Ce service, baptisé Cortex Stream par Razer, il permet de lire les contenus calculés par tout type de cartes graphiques, AMD ou Nvidia, au contraire des solutions de streaming Shield de Nvidia concentrées sur un petit bout de la gamme des puces de la marque. La gestion semble également prendre en compte n’importe quel type de jeu Windows, probablement en s’appuyant sur une librairie commune, quel que soit la source.

Razer Forge TV

Plus universelle donc, la Forge TV pourra trouver dans plus d’environnements ce qui devrait aider à sa commercialisation si ce n’est à son succès. Evidemment il reste des limitations, si votre PC de guerre sera capable de lire des contenus en 4K, le streaming proposé ne sera quand à lui qu’en 1080p seulement. Razer annonce un dispositif sans latence parfaitement capable d’encaisser des jeux modernes.

 

Razer Forge TV

But de l’opération donc, ça se renifle à mille kilomètres à la ronde, vendre du périf. Les 99.99$ sont un prix d’appel pour un produit d’appel. La marge est plutôt faite sur le contrôleur Bluetooth baptisé Serval et sorti pour l’occasion.

Razer Forge TV

 

Un accessoire permettra de connecter la manette à votre smartphone.

La console pourra en gérer 4 en Bluetooth, la manette est une déclinaison de la manette Sabertooth de la marque pour XBox. Proposé en solo à 79.99$ contre 50$ avec la console dans le pack de base, l’objet sera également accompagné d’un optionnel clavier rétro-éclair baptisé Turret Lapboard  (129.99$). Clavier plus large que d’habitude pour pouvoir positionner la souris à sa droite sur une sorte de petit espace dédié à cet usage. Evidemment, une souris Razer sans fil adaptée est livrée.

Razer Forge TV

L’idée du Razor Turret Lapboard est bonne même si elle n’a rien de révolutionnaire. Il permettra d’aller taquiner du méchant coincé au fond de son canapé, dans le noir, bien au chaud et sans bruit.

L’ensemble est plutôt convaincant à priori, les accessoires de la marque sont solides et bien construits.  De petites trouvailles sont bienvenue comme la présence d’une surface aimantée sous la zone de glisse de la souris. Pas suffisamment collante pour ralentir vos gestes elle évitera de perdre votre souris en cas de déplacement du dispositif.

L’ensemble de ces éléments devraient être disponibles au cours de ce premier trimestre aux US, peut être plus tard chez nous ?

14 commentaires sur ce sujet.
  • 6 janvier 2015 - 17 h 07 min

    Razor Turret Lapboard : et les gauchers ? Pour souvenir, aucun des produits razor pc ou consoles annoncés ces 3 dernières années n’a vu le jour en boutique ou sur le net.

    Répondre
  • 6 janvier 2015 - 17 h 09 min
  • 6 janvier 2015 - 17 h 20 min

    Du S805 à 99$ ?? J’ai un peu de mal à y croire.

    Utiliser un puce snapdragon est un magnifique levier marketing permettant de hausser le tarif de vente. Les box actuelles sous A80 sont nettement plus chère et moins puissantes. Idem du côté des autres proc, seule la hardkernel xu3 lite semble faire le poids mais un fois de plus le tarif monte rapidement (99 de carte + 30/40 un eMMC sympas …).

    Je ne suis pas non plus convaincu que qualcomm consentent à retrouver un de ses SoC haut de gamme dans un produit si “abordable”.

    Il faut peut-être y voir un concourant direct à la nexus TV ou à la fire tv (même tarif mais modèle économique différent !) mais je n’y crois pas trop : un tarif final de 120$ me semble plus probable.

    Répondre
  • 6 janvier 2015 - 17 h 26 min

    150€ avec la manette si importé chez nous .
    Reste a revoir un peu le design et a rendre la machine compatible avec nos clavier de PC .

    Répondre
  • 6 janvier 2015 - 17 h 36 min

    Un peu cher pour une box android + kainy

    Répondre
  • 6 janvier 2015 - 23 h 24 min

    Même réaction que curu, un poil cher pour servir de point de réception pour streamer ses jeux depuis son pc.

    Je suis d’ailleurs tellement effaré que ni Valve ni NVIDIA ne se soit déjà emparé de ce créneau.

    Bon point par contre le clavier avec repose souris, ça motivera peut être enfin roccat à sortir le concept qu’ils ont présenté…

    Répondre
  • 7 janvier 2015 - 0 h 15 min

    @Meshh:

    cher ? pour du SnapDragon 805/Adreno 430 ? eh beh… je ne sais ce qu’il vous faut ! Il ne faut pas voir ce boitier juste comme un moyen de streamer, (le chromecast peut faire ça non ?) mais bien comme une console Android à part entière avec une puissance suffisante pour profiter des jeux Android actuels et à venir (au moins tranquille pour deux ans).

    Répondre
  • wox
    7 janvier 2015 - 1 h 17 min

    Je m’intéresse beaucoup à ce type de “microconsole” pour en faire cadeau à un enfant même s’il faut un adulte avant pour tout lui configurer ! Une raspeberry pi + retropie était intéressant d’un point de vue tarif mais pas assez puissant selon les émulateurs. Celle-ci ainsi que la mojo ont l’air d’avoir des manettes de bonne qualité. En espérant que la madcatz mojo soit bientôt soldé car 200€ c’est encore cher pour une microconsole.

    Une solution clé PC avec module bluetooth + manette PS3 pourrait aussi être intérassant pour en faire une microconsole?

    Répondre
  • 7 janvier 2015 - 9 h 44 min

    @Pote : Je doute que le prix d’un SoC ou d’un autre pèse énormément dans le prix final de l’engin. On ne parle pas de carte graphique / Processeurs dont les tarifs peuvent varier du simple au décuple.

    Mais oui, c’est sur c’est une machine aboutie avec largement de quoi faire plus que du streaming, mais bon l’intérêt d’une console Android, à l’heure actuelle, est quand même bien faible (d’où les résultats de la Mojo, Ouya, etc).

    Répondre
  • 7 janvier 2015 - 10 h 26 min

    C’est pour moi une grosse déception de ce CES 2015 , après avoir fait croire que Razer sortirait une Mini console sous Tegra K1 , la firme un produit en Snapdragon 805

    Autant acheter alors le Openhour (on attend toujours la suite de ton teste Pierre ;) ) et lui mettre une manette

    Vraiment déçu par la Razer Forge qui rejoint le rang des loufoqueries éphémères d’Android

    Répondre
  • 7 janvier 2015 - 11 h 59 min

    Android TV box ou console = GROSSE m***e!

    Je suis assez déçu de ce concept. 3 quarts des applications Android ne fonctionnent pas sur ces fameuses boxes, la majorité ont été développés pour de téléphones et une poignée adaptés pour les tablettes. La “Android box” est un appareil à part, un (presque) ordinateur.

    Les jeux… quant à eux la manette est bien belle, mais ça ne sert pas à grande chose! Très peux de jeux sont compatibles et si le constructeur ne fournit pas aussi une appli (stable!) pour la prise en compte de la manette et le mappage des gestes tactiles sur les boutons, ça sert à rien :(

    Sur une “Android box” le clavier physique n’est pas supporté nativement, souvent il faut passer par une appli payante pour la faire fonctionner et il faut choisir entre clavier physique et virtuelle, pas les deux, Flash (oui, pour voir la plus part des vidéos sur Internet) n’est pas supporté oficiellement, les disques NTFS ne sont pas reconnus automatiquement, si vous branchez un lecteur DVD/Blue ray externe impossible de s’en servir et la liste des inconvénients continue…

    A ce jour je suis assez déçu de ma Minix Neo X8-H et mieux prendre un brix/mini-pc sur Windows ou Mac mini pour un ordi de salon afin de profiter pleinement d’un mediacenter, des jeux et des manettes correctement reconnues.

    Répondre
  • 9 mai 2015 - 13 h 05 min

    […] > Voir les tests : FrAndroid # minimachines.net […]

  • 11 novembre 2015 - 11 h 39 min

    […] nue à 99.99$, 149.99$ avec sa manette vendue seule à 79.99$, la console ressemblait fort à une solution de vendeur d’accessoires. il lui fallait une manette au minimum pour fonctionner, mais Razer proposait également un kit […]

  • 22 décembre 2015 - 10 h 47 min

    […] la Razer Forge, la marque prenait le même chemin : Pas de titres exclusifs ou même premium, un design absolument […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *