CES 2018 : Asus XG Station Pro, un nouveau boitier Thunderbolt 3.0 à 329$

L’Asus XG Station Pro est un nouveau dock externe pour intégrer une carte graphique et la faire dialoguer avec un portable ou une minimachine par le biais d’une liaison Thunderbolt 3.0.

Ce n’est pas le premier dock de ce type ni le premier de la marque mais le Asus XG Station Pro est peut être le plus sobre, le plus universel et le plus accessible.

Après les ROG XG Station 1 et 2, le XG Station Pro est en effet plus proche d’un petit NAS que d’une solution orientée gaming.

La vidéo ci dessus vous donnera une idée de l’offre ROG actuelle. Les LEDs et autres effets de déploiement ainsi que le travail de texture de l’engin peuvent certainement séduire un certain public mais ce n’est pas forcément ce à quoi on peut s’attendre sur le bureau d’un professionnel. Ils posent également le problème d’un prix de revient plus élevé du boitier.

Asus XG Station Pro

L’Asus XG Station Pro se veut donc plus sobre, plus orienté pro. Avec un port Thunderbolt 3, le boitier permettra de piloter une carte graphique avec une bande passante de 40 Gbps. Le câble fourni par Asus transformera donc un portable équipé d’une puce suffisamment puissante mais limité par un petit GPU en une plus grosse bête de course.

Asus XG Station Pro

Avec 38 cm de profondeur et 10 cm de large, c’est également un boitier plus compact que ses prédecesseurs. La raison principale vient de l’utilisation d’un bloc d’alimentation de type portable placé à l’extérieur du châssis contrairement aux précédentes solutions d’Asus qui proposaient une alimentation interne.

Asus XG Station Pro

L’Asus XG Station Pro pourra alimenter tout type de carte graphique jusqu’à un maximum de 330 watts. Asus indique que ses propres cartes Nvidia GeForce 1070 et 1080Ti seront compatibles ainsi que ses solutions AMD RX Vega 56 et 64. L’étroitesse de l’ensemble sera compensée par une ventilation secondaire en plus de celle de la carte insérée puisque deux ventilateurs de 12 cm sont implantés dans le boitier. Ces derniers ne seront pas mis en route au démarrage mais pourront augmenter en vitesse suivant la température détectée sur la carte graphique. On peut donc espérer ne pas se retrouver avec une soufflerie sur son bureau quand on utilise la carte pour des tâches légères mais évidemment, en cas d’utilisation ludique prolongée, il faudra s’attendre à un plus fort volume.

La XG Station Pro embarque au dos un second port USB type-C qui permettra de connecter divers accessoires mais également de recharger des solutions externes comme des portables avec 15 watts distribués.

Le boitier Asus XG Station Pro sera disponible aux US dans le courant de ce mois de Janvier à un tarif annoncé de 329$. Pas de date ni de prix pour l’Europe.

5 commentaires sur ce sujet.
  • 4 janvier 2018 - 22 h 47 min

    C’est impressionnant, je ne me trompe pas, 329$, c’est le prix du boîtier vide c’est bien ça ?

    Répondre
  • 5 janvier 2018 - 0 h 23 min
  • 5 janvier 2018 - 0 h 52 min

    @Pernel: merci. Après j’imagine que le volume de vente n’est en général pas élevé, ce qui peut expliquer en partie le tarif.

    Il y a des boîtiers chers comme ça, par exemple, le Streacom DB4 – un très joli boîtier mini-ITX que j’ai eu un jour la joie de monter – a l’avantage de refroidir un CPU puissant de manière totalement passive et peut intégrer une carte graphique fanless, alimentée elle aussi de manière fanless. En gros, tu peux jouer/faire du montage vidéo en mode fanless (mais pas en mode ultra évidemment). C’est un prix (presque) acceptable au vu du très beau design, et du fait qu’il existe des gens qui paieraient cher pour un PC totalement silencieux et performant.

    J’ai plus de mal a accepter le prix de cet ASUS, mais c’est juste mes goûts et mes couleurs, j’accepte évidemment tout opinion contraire.

    Répondre
  • 5 janvier 2018 - 6 h 10 min

    Pas mal, un peu cher c’est sûr.
    Une version toute aussi sobre et peut-être légèrement moins compacte pour accueillir une alimentation SFX intégrée aurait été bienvenue.

    Répondre
  • 5 janvier 2018 - 11 h 06 min

    Réveillez-vous, les gars.
    Les boîtiers GPU externes ont toujours comptés une fortune: le Razer Core est à 499$ et le PowerColor Devil Box est à 449$… Et sans GPU !
    En comparaison, celui-ci coûte au bas mot une bouchée de pain compte tenu du format et des options proposées.
    Je n’ai jamais compris pourquoi c’est aussi cher de brancher un riser PCI-express à une entrée thunderbolt et foutre le tout dans un boîtier vide avec une alimentation.
    En tout cas, c’est encore trop cher pour ce que ça vaut. Surtout que les performances graphiques du thunderbolt 3 sont 5 à 30% inférieure à celle du PCI Express…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *