La Asus Tinker Board est désormais en vente, à partir de 62€

La Asus Tinker Board, c’est la réponse du constructeur Taïwanais de cartes mères à la Raspberry Pi et à son univers de cartes de développement. Annoncée officiellement en Janvier lors du CES 2017, elle est désormais plus largement commercialisée.

La Asus Tinker Board embarque un SoC Rockchip RK3288 et 2 Go de mémoire vive dans un format standard de carte de développement. Elle dispose en outre d’un support de l’Ethernet Gigabit et d’un Wifi de type 802.11b/g/n avec une antenne amovible, d’un chipset audio capable de décoder en 192K/24 bits et, évidemment, d’un connecteur 40 pins compatible avec les extensions Raspberry Pi.

Super mais sans disponibilité en stock, la carte n’avait pas vraiment d’intérêt. Sans informations sur son tarif non plus, ces éléments viennent d’être officialisés par Asus qui a commencé la distribution de la Asus Tinker Board à un prix public de 77€ dans la boutique d’Asus sur Amazon France. Heureusement, on la trouve déjà en dessous de ce seuil à 62€ chez une enseigne comme Alternate et je suppose que le prix final de la carte devrait se situer aux alentours d’une soixantaine d’euros.

Asus Tinker Board

A droite une Raspberry Pi, à gauche la Asus Tinker Board

Un tarif somme toutes assez élevé face à la concurrence des Raspberry Pi 3 et autres Odroid-C2 ou la très récente Nanopi K2… En effet, entre l’annonce de la Asus Tinker Board en janvier et aujourd’hui, pas mal de temps est passé et des cartes embarquant un SoC récent comme un Amlogic S905 et 2 go de mémoire vive sont apparues pour moins cher.

Minimachines.net

La carte vient de sauter dans un grand bain où elle va devoir nager un moment toute seule face à des cartes désormais épaulées par de vraies communautés. N’aurait t-il pas mieux valu pour Asus de lancer une carte à très bas prix pour se faire une place au soleil face aux concurrentes ? Et, une fois sa communauté solidifiée, ses systèmes viabilisés, proposer une montée en gamme et des accessoires intéressants ?

Choisir une Asus Tinker Board aujourd’hui, c’est s’enfoncer dans la jungle avec une boussole et un coupe-coupe. Un jeu qui passionnera une minorité de développeurs aguerris et curieux mais qui laissera de côté toute la population d’amateurs moins expérimentés qui veulent avoir des solutions plus faciles d’approche. Ceux là continueront de prendre la Raspberry Pi comme un touriste de passage aimant les chemins balisés.

Asus Tinker Board

On appréciera tout de même le gros effort fait par Asus, et par l’antenne Française de la marque, pour proposer un site web très didactique et documenté dédié à la carte. De nombreux schémas y sont disponibles concernant la carte et son brochage coloré.

Minimachines.net

Des instructions de base pour lancer la carte, télécharger des images de son Asus Tinker OS, installer Python ou C sont ainsi très bien présentées. Un très bon début qu’il fallait souligner.

19 commentaires sur ce sujet.
  • 20 avril 2017 - 16 h 39 min

    Je confirme, un prix (à partir) de 60€ pour ce carte, toute jolie qu’elle soit et même avec 2GB, c’est juste du grand n’importe quoi… :-/

    Répondre
  • 20 avril 2017 - 18 h 23 min

    @D4rk1B0t : C’est toi qui raconte n’importe quoi. Le prix est correct pour un tas de raisons :

    1) C’est la carte de dev la plus complète existante sur le marché.
    2) C’est la carte de dev la plus puissante et de très loin, Asus ne fait pas croire que leur carte fait 2ghz, elle FAIT réellement 2ghz, et non 1,5 ghz comme ces menteurs de hardkernel
    3) C’est du Asus mon coco…pareil que sur les cartes maman, c’est de la qualité, et ça se paye un peu, je connais pas leur OS mais je parie qu’il est bien fichu et pas buggué. Combien d’autres cartes ont mis un code coureur sur les 40 pin etc.. autant de détails qui font la différence

    Répondre
  • 20 avril 2017 - 22 h 55 min

    c’est sur c’est de l’ASUS et cela reste un plus .
    PAS MAL DE MOINS tout de même :un SOC Rockchip qui bénéficiera pas d’un KODI adapté alors qu’un choix AMLOGIG aurait été plus logique .

    Cela me fait un peu rire quand on parle de carte de développement ,je ne suis pas informaticien mais je sais faire quelques montage électronique .

    L’utilité d’une carte de ce type ,c’est surtout de trouver programme logiciel et accessoires adaptés .
    Aussi ,il va de sois qu’une carte un peu plus passe partout aurait satisfait tout le monde ,je pense .

    Techniquement ,je pense qu’il doit etre possible de sortir une TUEUSE DE PI ,sauf qu’il faudra offrir le prix et la simplicité pour l’utilisateur lambda .

    Il est vrai que dans les années 80 un ordinateur coûtait 3000 francs et trouvait acheteur ,sauf que communauté d’utilisateurs et presse spécialisée en facilitait l’accès .

    Rire maintenant que des Revues comme Micro-System ,Radio-plans ou Electronique Pratique on depuis bien longtemps disparues.

    Ce n’est pas les trois articles bâclés sur le RASPBERRY PI qui font sa force mais bien les téléchargements sur le net .

    Maintenant pour comparé ,j’ai ORANGE PI et RASPBERRY PI et la communauté du R-PI l’emporte largement pour la langue Française .

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 1 h 46 min

    @ptitpaj : C’est pas parce que t’es pas informaticien, que t’as probablement jamais écrit une ligne de code et que tu n’as conscience que de 10-15 % d’une carte de dev, que tout le monde a une vision et une utilisation aussi étriquées que les tiennes.

    Ce type de carte, c’est du caviar pour toute sorte de dev, que ce soit en python, en java, du machine learning ou bien se monter un cluster pour faire du NoSQL…etc…bref, laisse faire ceux qui savent quoi faire avec ce type de carte, n’impose pas ta vision de newbie et retourne jouer avec kodi bien installé sur ton canapé :)

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 2 h 59 min

    J’aime bien les commentaires de ptipaj en général. J’ai déjà eu l’occasion de m’énerver (depuis plusieurs années en fait) quand je lisais “est-ce que je peux regarder mes séries avec” parce que ça me gonfle que les cartes de dev soient considérées comme des plateformes KODI (même si j’utilise aussi une Rasp pour ça). Ptipaj, ce coup-ci je ne m’énerve plus, pas après toi.

    Les cartes de développement ça sert à faire des développements. Ce sont des projets, qui parfois passent en “production”. Pour les revues, Ptipaj, quelques-unes existent, par exemple “Make” mais c’est orienté “à l’américaine” et je préfère MagPi et la revue Odroid. Voila des pistes si l’on veut connaître un peu l’actualité des projets de développement par le biais des revues.

    La Rasp, c’est la plus grande communauté et c’est sa force. Ptipaj, si tu veux te sortir les doigts (pardon, c’est la rhétorique football qui ressort) tu peux suivre des formations gratuites sur la Rasp sur le site de futurelearn et après, sans être informaticien, tu aurais une idée plus juste de ce que l’on peut faire avec une Rasp ou autre. Si tu connais l’électronique, alors il y a de quoi se régaler, vraiment. Python est un langage très simple, il ne faut pas avoir peur d’apprendre. Punaise, vas-y ptipaj, laisse tomber les séries sur le canapé avec Kodi et passe deux semaines à apprendre quelque chose. FutureLearn Teatching physical computing with Python and Raspberry Pi.

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 6 h 46 min

    @Starlord : on est d’accord :) on pourrait aussi parler de domotique, hein Ptitpaj, installe donc un Jeedom sur ton rasp, tu vas pouvoir commencer à t’amuser, monte un serveur web, Apache ou Nginx…mets ta box en mode bridge et sers toi de ton rasp comme routeur/dhcp/proxy web Squid j’en passe et des meilleurs….comme dit Starlord, sors toi les doigts, si c’est pour regarder les feux de l’amour bien vissé sur ton canapé, achète toi une beelink gt1 ou une minix, bien mieux que le rasp pour cet usage mon coco lol

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 7 h 52 min

    Faut pas oublier que si elles se vendent à autant d’exemplaire c’est justement parce que des distribs clef en main existent : Kodi,émulateur,domotique….
    Même le côté DIY utilisent des éléments déjà “prêt”, suffit de voir le succès des PIHAT. Personne ne leur gueule dessus en disant qu’on peut les refaires soit même avec de led/écran etc…

    Ce sont deux utilisations qui tirent les cartes vers des directions différentes en therme de prix et de puissance, mais ça contribue aussi largement à la baisse de prix et l’augmentation de la communauté.
    Tout le monde y gagne donc arrêtez de vous opposer.

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 9 h 04 min

    @owltreize : sauf erreur le seul qui s’est opposé c’est petitpaj, d’ailleurs toi aussi tu racontes n’importe nawac, le succès des rasp c’est pas kodi que je sache, ça y contribue un poil certes…mais sans kodi le rasp aurait autant de succès, sinon comment expliques tu le succès des arduino/guenuino ?

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 10 h 20 min

    Je serais interessé par des stats si elles existent.

    “De mon point de vue, en observant les forums et mon entourage”
    Je vois beaucoup plus de monde utiliser du tout prêt (distrib clefs en main) ou pré-maché (hats ou recopie à l’indique d’un projet bien renseigné).
    Je n’ai pas dis que c’est uniquement KODI mais aussi les emulstations, domotics/jeedom qui font sont succès. Sans ces OS je pense qu’une grande majorité de la communauté tournerait sur un OS Android ou sur du matériel X86/X64

    Il y a bien sur des personnes qui l’utilisent en faisant tout eux même et j’en connais qui utilisent des arduinos (ayant fait un bac+bts électronique c’est logique d’avoir un entourage “bricoleur”).
    Mais la masse de vente totale n’est atteignable qu’avec les deux types d’usages.
    Ceux qui utilisent le rasp en DIY ne n’ont pas attendu le pi pour utiliser des mini pc ARM.
    On tournait déjà en debian arm sur seagate dockstar, nas qnap TS-X09 on installait déjà tous les paquets nécessaire à faire nas/openvpn/etc sur les linksys WRT54G sans compter les mini router TP-link qui servent déjà de capteur/serveur domotique.
    D’ailleurs la majorité de mon matos headless n’est justement pas une RPI.

    Le gros apport des RPI (et RPI-like) est le nombre plus important de GPIO (normalisée) et la sortie vidéo HDMI avec une puce de traitement maitrisée….. et les OS pré-compilé clefs en main.
    Sans certes partie là on tournerait sur plétore de matériels différents, la communauté serait plus divisés et il y aurait beaucoup moins carte de dev. On interfacerait juste tout avec des arduinos.

    Quand on voit le prix des cartes de developement qui grimpe autant que leur puissance, ne me dit pas que c’est pour faire tourner une BDD et trois services ni pour faire ce qu’un arduino suffit à faire.
    C’est extremement tourné multimédia parce que c’est un vrai usage qui justifie “je pense” un sacré nombre d’achat de RPI.

    Libre à toi de penser que ça n’est pas le cas, en attendant je continue de voir que les gens considère le RPIzeroW comme un RPI3 moins cher et non pas comme un usage embarqué/headless et que peu de constructeur font de la carte de dev headless (Orange pi le font les autres ça reste trèèèès minoritaire)

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 10 h 27 min

    (mince il n’y a pas de fonction d’édition)
    PS:
    Le principal c’est que les cartes de devs/mini machines existent, qu’elles tentent de répondre à tout nos besoin.
    Et vu l’ampleur du phénomène, ça apporte une concurrence saine pour les consommateurs.
    :)

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 11 h 17 min

    @Edouard: 1) qu’est-ce qu’elle a de + complet qu’une NanoPi K2 alors que l’Asus coûte 50% + cher ?
    2) La + puissante ?! Et de très loin ?!!!…c’est une blague ?
    D’abord, tu affirmes qu’elle est à 2GHz alors qu’Asus l’annonce à 1.8 !?! Tu as des infos qu’Asus n’a pas ?
    L’Odroid C2, Hardkernel l’annonce à… 1.5GHz, met toi à jour.
    J’aimerai bien que tu me montre comment cette carte 32Bits surpasse de très loin la Firefly-RK3399 http://shop.t-firefly.com/goods.php?id=45 !

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 11 h 49 min

    Mmm… Parfois je ressens un peu de fatigue. C’est comme les forums de photos. Il y a ceux qui font des photos et ceux qui discutent des boîtiers.

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 12 h 17 min

    Un peu de calme, vous avez une vision différente du même marché parce que vous ne l’observez pas de la même manière mais… ces deux versions coexistent bel et bien.

    Si vous êtes un fana d’électronique et que votre paysage se compose de forums liés à votre passion et de fablab, vous aurez une vision plus DIY. Les opportunités de dev primant sur le reste.

    Si vous êtes un fan de vidéo ou de jeux ému et que votre paysage se compose de forums dédiés et de potes intéressés par le même usage que vous, alors vous aurez une vision “prêt-à-l’emploi”.

    Dans les deux cas, tout le monde à raison.

    Ce n’est pas parce que l’un trouve qu’une carte est trop chère ou que l’autre trouve la même même carte plus intéressante et valant son tarif que l’un des deux à tord, c’est juste le prisme de votre regard qui change. les deux sont dans le vrai. C’est comme un marathonien chevronné et un autre coureur pour qui c’est le premier marathon. Pour l’un c’est une course comme une autre et pour l’autre c’est la course de sa vie… Pour autant, c’est le même nombre de kilomètres.

    Peace.

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 12 h 21 min

    @Skwaloo:

    Si tu avais un peu de culture coco, tu saurais que pendant longtemps, l’odroid était vendu comme étant à 2ghz par hardkernel, c’est un débat que tu peux encore trouver sur des centaines de forums….renseigne toi juste un peu plus stp !

    Le RK3288 tourne à 2ghz, c’est écrit sur le site de rockship, c’est comme le port-salut mon coco.
    Ce qui fait qu’elle est 35 % plus puissante que la nanopi k2.

    Asus développe un debian maison, donc forcément optimisé, ce qui l’amènera à être au bas mot 50 % plus performante que ta nanopi k2, cpu et ram…
    Parce que vois-tu, notre ami ptitpaj, s’il veut pas d’android, il sera obligé de recompiler un noyau linux pour faire tourner la k2, je t’invite à lui demander pour savoir ce qu’il en pense…lui qui à déjà tant de mal avec un script python :)

    Lol, la firefly à 200€….j’me suis bien poilé coco. je leur souhaite bonne chance pour en vendre. A ce prix là tu peux te monter une config complète avec un core i3..qui explose littéralement ta firefly.

    Je peux allonger la liste si tu veux mon coco, je pourrai parler des api python et c déjà toute prête, ce qui sera très utile pour notre ami ptitpaj, et pour tout ceux qui sont pas à l’aise avec la ligne de code…

    Va falloir muscler un peu tes arguments mon ami, tu feras mieux la prochaine fois, t’inquiète pas, tu ne peux que t’ améliorer.

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 12 h 22 min

    @StarLord: lol, je plussoie une fois de plus, bonne analyse :)

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 12 h 29 min

    @owltreize:

    là tu me fais peur….mais ou suis je tombé ? bon je t’explique parce que je suis sympa : kodi et jeedom ne sont pas des OS !!!! Ca va,tu viens pas de tomber de ta chaise ? si si, je t’assure, ce ne sont pas des OS, c’est incroyable non ?

    bien évidemment, ça disqualifie complètement ta pensée là, pour des millénaires, parce que madame michu, même ça elle le sait :)

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 12 h 57 min

    ^^^^ Trollolol spotted, ASUS CM inside??? ^^^^ :D

    Répondre
  • 21 avril 2017 - 13 h 46 min

    Du calme, tout cela ne vaut pas la peine d’augmenter notre rythme cardiaque. Zen ! C’est vendredi.

    Pierre il a raison, j’ai sommeil avec tout ça, et puis Mark Hollis qui me berce.

    Une Orange Pi Zero en tant que serveur LMS. Une Raspberry avec l’écran officiel pour servir de télécommande (c’est mieux que de la laisser au fond du placard). Un lecteur Logitech modifié avec horloge et sortie SPDIF pour un DAC bla bla bla et l’ampli en TPA3116 sur des enceintes faites maison.

    Et toutes ces cartes sur le bureau qui n’ont même pas encore de commercialisation ni de système d’exploitation.

    Zen.

    Répondre
  • 26 avril 2017 - 22 h 51 min

    @Edouard: “Si tu avais un peu de culture coco, tu saurais que pendant longtemps, l’odroid était vendu comme étant à 2ghz par hardkernel, c’est un débat que tu peux encore trouver sur des centaines de forums….renseigne toi juste un peu plus stp !”
    Petit coco, t’as besoin d’un dico pour savoir la signification de “met toi à jour” ou c’est juste que tu aimes faire des commentaires qui sont dépassé, donc qui ne servent à rien ?

    “Asus développe un debian maison, donc forcément optimisé, ce qui l’amènera à être au bas mot 50 % plus performante que ta nanopi k2, cpu et ram…”
    Complètement folklorique. Tu fantasmes encore tel une groupie d’Asus sur une chose que ne sait absloument pas. Encore un com qui ne sert à rien !

    “Le RK3288 tourne à 2ghz, c’est écrit sur le site de rockship, c’est comme le port-salut mon coco”
    Tu ne comprend pas l’anglais ? Sur http://www.rock-chips.com/a/en/products/RK32_Series/2014/0504/484.html il est indiqué jusqu’à 1.8GHz, donc tu ne sais pas de quoi tu parles. Encore un com qui ne sert à rien !

    “Lol, la firefly à 200€….j’me suis bien poilé coco. je leur souhaite bonne chance pour en vendre. A ce prix là tu peux te monter une config complète avec un core i3..qui explose littéralement ta firefly”
    PTDR. Un qui met encore + la rouste à ton 32bit Asus, c’est la TX2.

    “Je peux allonger la liste si tu veux mon coco”
    Moi aussi petit coco, mais je vais abréger en répondant à ta question “mais ou suis je tombé ?” : dans un androit où ta sale prétention et ta sale arrogance ne sont pas bienvenue, alors le mieux c’est que tu ailles jouer avec d’autres Edouaaaard :D

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *