Apres l'appareil photo, un frigo sous Tizen chez Samsung ?

Apres l’appareil photo, un frigo sous Tizen chez Samsung ?

De surprises en surprises, Samsung s’apprêterait a dévoiler un frigo sous Tizen ! Après l’appareil photo il y a quelques jours, voici un deuxième produit utilisant le système d’exploitation de la marque. Un produit plutôt inattendu même si, chez le Coréen, l’électroménager est de plus en plus connecté.

Résumé : Au CES 2013, Samsung présentait déjà une cuisine 2.0, totalement connectée, qui dialoguait avec les habitants de la maison pour les informer de tout ce qui se passait en sont sein. Avec un frigo sous Tizen, Samsung continuerait dans cette lancée domotique tout en limitant au maximum les coûts de développement.

frigo-sous-tizen

On ne connait pas grand chose de ce frigo sous Tizen encore à l’état de rumeur, ni ses fonctions avancées, ni même si il aura droit à un bac à glaçons… Samsung est désormais le premier fabricant de frigo aux US et ce marché là est bien plus stable et moins soumis à des fluctuations périodiques que le marché de l’électronique grand public. Quand on a besoin d’un frigo, on en achète un,  on ne fait pas la fine bouche de la même manière qu’avec un PC. Enfin pour le moment.

Avec un écran tactile, un processeur basique et très peu de mémoire, ce frigo sous Tizen vous permettra d’accéder aux services de base du système mais aussi de vous connecter et de dialoguer en Wifi. On suppose que les fonctions habituelles de ce type de machine seront présentes, du chronomètre intégré à la vidéoconférence en passant par des systèmes de listes de courses ou de commandes semi-automatiques en ligne à votre supermarché.

Le choix de Tizen permettrait de dessiner un système très orienté vers un usage précis tout en limitant les possibles « infections » ou intrusions dans le code. On l’a vu avec l’APN Tizen de la marque, personne n’a deviné qu’il s’agissait d’un système Tizen avant que Samsung ne l’annonce.

C’est aussi un choix de rentabilité pour Samsung, qui est derrière le projet depuis fort longtemps. Reste à savoir si ce type d’implantation aura un impact significatif sur le prix d’un engin de ce type. Il ne s’agit pas de simplement coller une tablette à la façade en aluminium d’un frigo existant, les normes pour ce type de produit dans une pièce humide et dans un engin sur secteur demandent un petit peu de développement et de sécurisation.

Source : Ubergizmo

Un commentaire.
  • 20 novembre 2013 - 12 h 41 min

    avec une petite reconnaissance de voix … peut être pratique.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *