Délais, frais, fonctionnement : comprendre les livraisons depuis l’Asie

Vous avez déjà eu envie de commander depuis l’Asie, vous l’avez déjà fait ou bien vous voudriez le faire, ce petit guide vous explique comment fonctionne le transport de votre colis jusqu’à chez vous. Pourquoi c’est parfois long et comment font les marques locales pour vous offrir les frais de port.

L’Asie a beaucoup d’attraits pour les amoureux de technologie. Shenzhen, Hong-Kong, Taiwan, Shanghaï… Autant de destinations qui parlent aux utilisateurs de micro informatique mais également aux amoureux d’électronique ou de gadgets en tous genres. Avec des prix très bas mais surtout des références introuvables en France ou en Europe, la région magnétise souvent les appétits de nombreux acheteurs. Certains craquent, d’autres sont plus réticents. Entre le Service Après Vente et le transport, les aléas d’une importation peuvent justifier ces craintes. Ce billet va tenter de lever le voile sur le fonctionnement global des services de livraisons. Pourquoi c’est parfois plus lent, parfois plus rapide. Pourquoi le suivi est-il si mal mis à jour et comment font les magasins chinois pour proposer des frais de ports gratuits. 

2017-12-15 03_01_40-minimachines.net

Ce billet a pour but de démêler les mécanismes liés aux livraisons depuis l’Asie, d’expliquer pourquoi cela peut être long, pourquoi c’est parfois le foutoir et comment les marchands locaux parviennent à proposer des expéditions totalement gratuites sur des produits vendus quelques euros seulement. Vous ne saurez pas tout de ces mécanismes qui sont à la fois complexes et secrets mais cela vous donnera une bonne idée des principes de base mis en place pour assurer le transport de vos colis.

Imaginez une Kermesse d’école. Les enfants courent partout, chahutent, s’empiffrent de bonbons sous l’oeil attendri des mêmes parents qui interdisent les sucreries tout le reste de l’année. Imaginez une grande kermesse bien bordélique et au milieu des stands en tous genres, celui de la bassine et de la louche.

C’est un jeu très simple. Cinq mètres séparent une bassine remplie d’eau d’une bouteille en plastique. Les enfants doivent remplir cette dernière jusqu’au p’tit trait au feutre à l’aide d’une louche en métal. Toute la difficulté du jeu est de rester suffisamment attentif pour éviter de renverser trop de flotte de sa louche pour ne faire que le minimum d’allers et retours. Evidemment sur cinq mètres il se passe des drames, des enfants qui se bousculent, pas mal d’eau qui se retrouve par terre, des précipitations innocentes qui se transforment en drames aqueux… Mais, au bout de quelques temps, les bouteilles se remplissent et la volée de moineaux quitte triomphalement l’activité pour aller courir à une autre.

Imaginez maintenant non pas cinq mètres entre la bassine et la bouteille mais cent mètres. Avec des passages de relais entre les enfants pour amener la louche à bon port. A votre avis, il faudrait combien de temps pour que la première goutte d’eau arrive au fond d’une bouteille ? Combien de louches n’arriveraient même pas à bon port ?

Ce rapport entre cinq mètres et cent c’est le même qu’entre une livraison classique en France métropolitaine et une livraison de l’Asie vers l’hexagone. On passe de cinq cents kilomètres à dix mille. Et cela fait toute la différence.

2017-12-15 03_13_58-minimachines.net

La distance explique beaucoup.

Une sorte de nouvelle route de la soie, 10 200 km de rail, c’est ce qu’effectuent vos colis pour partir de Chengdu en Chine pour atteindre Lodz en Pologne. C’est le rapport qu’il y a entre les deux épreuves de la kermesse. Les 5 mètres du jeu de base et les 100 mètres du jeu imaginaire. Le passage de la louche entre les gamins, c’est le changement de compagnie de transport, pas moins de 4 sont en action sur le trajet. Des opérateurs de Chine, du Kazakhstan, de Russie et d’Allemagne entrent en jeu. La mise sur rail des camions qui transportent les containers et autres étapes de chargement et de déchargement prennent également du temps.  Il est logique que les 10 000 Km posent plus de problèmes que les 500 kilomètres d’une livraison franco-française. Il y a plus d’acteurs en jeu et votre colis reste en transit beaucoup plus longtemps.

Étonnamment, la partie la plus longue des livraisons depuis l’Asie est souvent la moins problématique. Il y a certes une énorme distance de transport mais en moyenne les  trains mettent 18 à 20 jours pour parcourir le tout. Il y a même un changement de wagons et de locomotives complet lors du passage sur le sol Russe. L’écartement des rails n’est pas le même… Mais en règle générale tout cela ne pose pas vraiment de problèmes. Des monstres roulant de 34 containers, soit 17 wagons, avancent à leur rythme d’escargot mais ils avancent. Il y en a chaque semaine de différents opérateurs qui effectuent le trajet et sur ce nombre de convois des millions de dollars de fret circulent. Tout cela fonctionne plutôt correctement et on est passé d’une moyenne de 45 jours par cargo à moins de 20 par rail depuis 2014.

Le gros avantage du procédé est la sécurité des biens transportés. Pour la bonne et simple raison que dès lors que votre colis est entré dans un container, celui-ci est scellé et ne sera plus ouvert avant son arrivée à un centre de tri1. Ce qui limite grandement les problèmes.

Cela dit, il suffit d’un petit pépin sur une locomotive, d’un souci avec un container ou d’un train qui se remplit trop vite à cause d’une forte augmentation des commandes pour affecter la livraison de milliers de colis. Pire, il suffit d’un souci sur un paquet pour que 50, 100 ou 150 autres soient bloqués et prennent du retard. Un paquet éventré par le passage d’un Fenwick, un paquet qui a pris l’eau, une anomalie quelconque et c’est le début d’un retard irrattrapable.

2017-12-15 03_11_14-minimachines.net

Le train de HP

Gardez en tête que des millions de colis transitent chaque mois depuis l’Asie. Les vôtres mais également l’ensemble ou presque des machines que vous allez retrouver en magasin. Que la très très grande majorité arrive à bon port sans soucis. Il leur faut juste du temps. Et le temps, c’est ce qui s’égrène à toute vitesse dès le moment où l’on a cliqué sur le bouton commander dans nos panier virtuels. A cette seconde précise, un chronomètre invisible s’enclenche dans nos cerveaux primitifs.

2017-12-15 01_19_05-minimachines.net

Mais Comment font les marchands pour offrir les frais de port d’un colis qui va voyager dix mille kilomètres ?

Deux éléments de réponse. D’abord le gouvernement chinois sponsorise les frais de ports locaux puisqu’il sait que cela va rapporter des devises. Les tarifs sont donc très bas chez China Post, entreprise d’état. C’est un outil important pour le commerce extérieur du pays.

Pour vous donner une idée, les premiers 50 grammes d’un envoi de lettre ou de colis2 sont facturés 5 yuans – soit 64 cents d’euros – pour un envoi de la Chine vers la France. Pour rappel, une simple lettre Verte de 20 grammes circulant en France coûte 73 cents. Comptez ensuite 0.09 yuans pour chaque gramme au delà des 50 premiers soit… environ 1 centime d’euro. Cela nous donne pour un paquet de 300 grammes un tarif de 64 cents pour les 50 premiers grammes plus environ 250 centimes pour la suite.  3.14€ au global. Moins cher qu’une lettre verte de 250 grammes en France en 2018 (3.20€).

2017-12-15 03_16_03-minimachines.net

Mais ensuite et surtout, les marchands mutualisent les livraisons depuis l’Asie

Votre paquet depuis Shenzhen n’est pas injecté dans le service de courrier comme lorsque vous envoyez une carte postale à votre tata en vacances. Les différents services d’expédition en concurrence avec la poste Chinoise ont bien compris qu’ils ne pourraient pas se battre de manière classique avec elle. Ils ont donc inventé des solutions alternatives. Ils mutualisent les expéditions pour proposer un tarif global bien plus intéressant pour les revendeurs qu’une expédition au compte goutte3.

Plusieurs formules existent. Toutes se ressemblent. Il s’agit d’occuper au maximum l’espace disponible dans les outils de transports des différents prestataires. Il vaut mieux éviter de faire voyager un avion ou un train à vide.

2017-12-15 04_01_37-minimachines.net

La plus classique, la plus cheap, c’est le sac. Quand je dis sac, je parle d’un vrai sac. Une sorte de grande poche solide fournie par les transporteurs qui peut être littéralement bourrée de petites lettres ou de petits paquets mais qui gardera toujours son volume de sac. L’expéditeur ne paye pas au poids mais à l’encombrement un tarif fixe qui correspond à ce sac. Il lui incombe donc de le remplir au maximum pour se rembourser. Et cela explique pas mal de choses.

Par exemple, pourquoi dans la quasi totalité des boutiques AliExpress il y a des petits produits vendus à des tarifs dérisoires. Des éléments parfois sans rapport avec le reste de la boutique et dont le tarif dépasse rarement les 2 ou 3 €. Ce sont ces produits qui viendront combler le sac pour éviter de l’expédier à moitié vide. Avec les ventes de ces produits, le sac se remplit aisément et les 5 ou 10 centimes de marge qu’ils rapportent à chaque fois suffisent à payer le coût global des frais de port de l’ensemble. Marge finale à zéro sur une centaines de lettres, énormément de manipulation à effectuer mais la main d’oeuvre n’est pas chère et les objets choisis n’ont en général aucune chance de poser un quelconque problème de SAV. Ces éléments faciles à vendre assurent la rentabilité de l’expédition. Vous comprenez subitement pourquoi c’est un vendeur de maquillage qui a parfois le meilleur prix d’AliExpress sur un composant électronique Arduino ?

2017-12-15 03_30_00-minimachines.net

Il arrive également que certains revendeurs mutualisent leurs expéditions entre eux pour remplir le fameux sac. Le premier commence à remplir mais ne parvient pas à arriver à un total viable, il le fait passer à d’autres. Ils finissent ainsi par partager le coût en divisant le prix du port par le nombre d’expéditeurs et le tour est joué. Muriel robin pourrait en faire un sketch4.

Les sacs ont étés choisis parce qu’ils ont cet énorme avantage de pouvoir être entassés du sol au plafond dans un volume cubique. Un gros point fort par rapport à des palettes par exemple. Ils sont donc traités localement pour être orientés vers différents pays ou grandes région : Europe du nord ou du sud, Russie, Amériques. Le prestataire qui envoie en vrac vers l’Europe du Nord prend évidemment le soin de ne pas tout mélanger. Les paquets à destination de la France sont séparés d’avec ceux de l’Allemagne ou de l’Italie. Cela évite à la plateforme locale de refaire  un tri supplémentaire.

A noter que ces sacs sont généralement injectés directement dans le trafic du courrier classique. Les différents partenaires postaux ayant des ententes de traitement de courriers mutuels : Tu gères mon courrier en local, je gère le tiens. On ouvre donc le sac à la frontière du pays qui va réceptionner les colis et on lâche le tout dans un énorme centre de tri au même titre que celui d’une poste classique. Ce qui explique pourquoi le  suivi d’un petit colis à 2€ en provenance de l’autre bout du monde aura parfois un excellent suivi en ligne.

Enfin tout ça, les sacs, c’est bon pour les petites structures. Pour les grosses boutiques, il n’y a plus de sacs. Il y a des palettes et des containers. Mais c’est en gros la même histoire.

Un tarif de container est négocié avec un transporteur qui le prendra en charge jusqu’à une plateforme régionale avant de le redistribuer vers d’autres plateformes plus locales. Le marchand va donc mettre sur palettes quelques centaines voire quelques milliers de colis puis les confiera aux bons soins d’un container qui les fera transiter par différents moyens suivant les désirs de son client. Si le container lui coûte 5000€5 tous frais compris jusqu’à la boite aux lettres du destinataire final, il faut qu’il en amasse un maximum dans chaque centimètre cube pour amortir ce coût.

2017-12-15 03_26_31-minimachines.net

Et cela entraîne pas mal de conséquences.

Imaginons par exemple que des objets volumineux soient commandés régulièrement mais à peu d’exemplaires chaque jour. Une trottinette dont le paquet pèserait presque 20 kilos et dont l’emballage serait assez conséquent. Le vendeur en exporte, disons, 3 ou 4 par jour à destination de notre beau pays. Les frais de port sont offerts alors que le carton est non seulement lourd mais il est surtout très volumineux.

Le vendeur assume et intègre ces 4 commandes sur une palette avec d’autres colis qui partiront chaque jour, cela permet d’amortir leur encombrement dans la masse des colis même si 4 cartons occupent finalement un bon tiers de l’espace disponible d’une palette standard6.

2017-12-15 03_27_37-minimachines.net

Là où cela se complique, c’est lorsque le marchand reçoit d’un coup non pas 4 commandes de ce type de produit par jour mais plutôt 250 à 300 en une petite semaine. Un test, une bonne promo, bref de la visibilité et voilà que tout le monde veut acheter du lourd et encombrant. Les frais de port sont, bien entendu, restés gratuits.

D’un coup, l’un des containers classiques qui part au quotidien et dont le coût est dilué par les petits frais de port et la marge de centaines de colis de dimensions variées qu’il transporte ne contient plus que quelques gros cartons. Par exemple des trottinettes électriques vraiment super, vraiment pas chères, des produits qui font tilt et mettent en appétit. Dans un container 20′ classique, on peut entasser 10 palettes ISO. Dans un 40′, on passe à 21 palettes. Mettons que sur une palette, on puisse sécuriser 9 trottinettes. Cela fait un container 20′ pour 90 trottinettes. Et ce n’est absolument plus rentable !

2017-12-15 02_41_08-minimachines.net

La solution est assez simple. Il faut changer de prestataire pour un prix d’expédition plus compatible avec le contenu de son container. Et c’est comme cela que l’on passe d’une livraison en 30 jours en moyenne à l’utilisation d’un système de Fret moins cher qui va prendre deux fois plus de temps… Si tout va bien. On ne choisit plus un train qui ne fait que 17 wagons et qui avance à un bon rythme, mais plutôt un train pouvant porter plus de 550 conteneurs au prix bien moins cher et aux départ bien plus rares. Et il ne partira d’Asie qu’une fois rempli. Fera plus d’escales techniques pour changer de loco, ne devra  pas gêner le trafic classique des trains de voyageurs, ce qui le fera circuler souvent uniquement la nuit…

Un entrepôt logistique moderne de gestion et de tri de colis en Chine

Tout cela pour pointer en direction d’un pays d’Europe où il sera ensuite réparti dans des centres de traitement de colis avant d’êtres injectés dans un autre système d’un distributeur local.

Ce changement de transporteur étant plus économique, il a également beaucoup de sens lors d’un énorme afflux de commandes. Celles-ci nécessitent d’un seul coup énormément de volume disponible. Une journée de remises particulières comme le 11.11 et vous voilà capable d’affréter d’un seul coup 15, 20 ou 25 wagons bourrés à raz-bord de dizaines de milliers de colis. Le prix de la livraison est tellement dilué qu’il participe alors aux remises consenties par le marchand pour cette période de promotion particulière.


2017-12-15 03_02_14-minimachines.net

Et voilà comment on engorge le système.

Les conséquences de ces changements sont multiples. D’abord elles brisent les habitudes des clients qui ont appris à compter sur un mois d’attente pour leurs commandes en provenance d’Asie et non pas deux. Evidemment, cela crée des inquiétudes qui vont crescendo avec le « retard » estimé de sa livraison. Je n’ai pas d’algorithme à proposer mais j’imagine que chaque jour qui passe après la période habituelle de livraison augmente considérablement l’attente et la nervosité du client final.

Et, pire que tout, ces changements d’habitudes concernent également le suivi des colis. Lorsque votre commande entre dans le flux habituel du marchand, il bénéficie d’un suivi assez complet. D’une certaine traçabilité. Lorsque le même marchand a recours à des alternatives, ce service de suivi n’est plus du tout assuré de la même manière. Il ne fait pas spécialement partie des points clés de l’offre low-cost.

Sur toute la partie où les colis sont en containers, le suivi est encore assez facile. Il s’agit d’un listing de numéros de colis qui sont assignés à un container unique. Il suffit qu’un agent de contrôle scanne le code barre de votre container pour que l’ensemble des états de tous les colis qu’il renferme soit mis à jour. Un petit geste et 2000 clients sont informés pour préciser que son petit carton est en ce moment à Pétaouchnok, cela rassure et ça ne coûte pas bien cher.

2017-12-15 03_11_02-minimachines.net

Mais dès que le container est ouvert, qu’il arrive dans une plateforme logistique de redirection européenne, c’est l’inverse. Il faut assurer d’un coup le suivi de milliers de colis et les renvoyer vers les différents pays de destination. Cela prend du temps et c’est évidemment très coûteux. C’est pour cela qu’en général, c’est la dernière trace que vous aurez de votre commande avant la livraison effective.

 

Exemple : Un transport typique qui passe par la Pologne

2017-12-19 22_31_51-minimachines.net

Arnaud m’a envoyé cette photo d’une étiquette d’un colis qui est lui est arrivé le 19/12/2017. Il a circulé de Chine par rail jusqu’à Lodz en Pologne, il a ensuite été transféré jusqu’en France chez son destinataire par un service UPS Standard. Il s’agit d’un paquet lourd et volumineux : Une trottinette Xiaomi M365 ce qui explique ce choix plutôt qu’une injection chez Colissimo par exemple.

La trottinette a été commandée le 7/11/2017. L’expédition a eu lieu le 9/11 comme nous le montre l’étiquette.

2017-12-19 22_42_01-minimachines.net

Détail intéressant, le colis semble exister chez UPS depuis le 9/11 et il est alors situé en Pologne alors que la trottinette est à cette date tout juste embarquée en Chine dans un train qui va mettre 35 jours a voyager jusqu’en Pologne. Mais UPS reprend pourtant le processus à son origine sur son suivi en ligne. Dernier point, le  code de suivi UPS n’a été connu du destinataire qu’à réception du colis en le lisant sur l’étiquette de son colis. Entre le 14/12/2017, moment ou le colis est pris en charge réellement par UPS à son arrivée en Pologne et le 19/12/17 aucune notification n’est effectuée au client. Cela va encore car c’est relativement rapide. Mais pour une livraison avec un service plus lent cette zone « grise » peut durer 15 jours supplémentaires sans aucune nouvelle.


Délais et zones grises dans la livraison

En arrivant à la dernière étape, la distribution locale, il n’est plus nécessaire pour le dernier transporteur de remplir le suivi de colis pour livrer. Il pourrait mettre à jour le suivi, mais pour être très franc, ça lui importe peu. Ça coûte cher, ce n’est pas prévu dans son contrat avec le transporteur d’en face et comme ce n’est absolument pas indispensable alors…

Entre l’arrivée du colis sur la plateforme européenne qui donnera un dernier petit coup de laser sur le code barre de votre palette avec un message du type « Votre colis est va être confié au transporteur [NOM DU TRANSPORTEUR] » ou « Votre colis est arrivé au pays de destination » qui sera automatiquement mis à jour et le dépôt dans votre boite aux lettres, il n’y aura plus rien, nada, aucun suivi.

Quand on sait qu’une palette peut rester plusieurs jours sur un quai de déchargement suite à un souci de gestion, qu’il faut parfois beaucoup de temps pour que la plateforme de tri européenne livre les colis au distributeur local et que ce dernier doit à son tour assurer le tri des colis vers ses différentes plateformes régionales. Il peut se passer 15 ou 20 jours sans que vous n’ayez aucune nouvelle de votre colis. Juste le message comme quoi il va être remis au transporteur. Anxiogène.

2017-12-15 03_13_29-minimachines.net

Déchargement de trains porte container à Lodz en Pologne

Si la surprise de découvrir un colis ou un avis de passage dans votre boite aux lettres alors que vous pensez qu’il est encore à des milliers de kilomètres peut être appréciée, beaucoup se porteraient bien mieux si le suivi était assuré de manière plus complète en indiquant toutes les étapes du transport.

Tout cela peut bien sûr être évité. C’est même assez simple. Il suffit de payer un service de livraison différent. Un service qui orientera votre colis hors du circuit des palettes et des containers low-cost. Dans le cadre de notre trottinette, cela a juste très souvent un petit défaut. Un léger surcoût qui peut varier de quarante à plus de quatre vingt euros.

2017-12-15 03_40_05-minimachines.net

Mais les marchand offrent désormais des services premium de livraisons depuis l’Asie totalement gratuits !

Oui, c’est vrai. Mais en fait, non.

Les services premium comme DHL, FeDex ou UPS se sont adaptés à la concurrence des services postaux comme PostNL, ChinaPost, Singapour Post ou autres. Face à ces offres mutualisées, ils ont été obligés de proposer le même type de services à leurs clients.

Et effectivement, on peut aujourd’hui bénéficier chez certains marchands de frais de port quasiment offerts sur ce type de transport premium. Et on aura bien pour quelques euros, histoire de marquer le coup, une livraison en 3 à 5 jours effectuée par avion assurée par la même entreprise de A à Z avec un suivi aux petits oignons.

2017-12-15 03_44_20-minimachines.net

Comment est-ce possible ? C’est assez simple. Si le marchand qui expédie le colis a la possibilité d’accéder à un tarif quasi identique à celui des autres offres mutualisées, il va s’empresser de le proposer à ses clients. Pour le transporteur, c’est même devenu quelque chose de vital. Faire voyager un avion à moitié vide sur 10 000 Km parce que son offre classique est trop chère serait catastrophique. Les grosses entreprises de vente permettent donc d’amortir ces voyages en glissant leurs colis à un prix dérisoire au milieu des colis dont le transport aura coûté le prix classiques aux expéditeurs sans gros contrats.

2017-12-15 03_52_19-minimachines.net

16€ de TVA et 25€ de frais de dossier, rentable

Cela ne veut pas dire pour autant que ce type de transporteur premium va faire l’impasse sur ses marges. Ils ont trouvé une parade facile avec un paiement à la livraison via « les frais de gestion » et autres « frais de dédouanement ».

Imaginons un avion de transporteur  premium acheminant 500 colis pour un vendeur asiatique en plus de ses colis classiques. Chaque paquet est donc facturé au minimum via un contrat de mutualisation. Pour rentabiliser les 500 colis, on demande au transporteur un listing informatique détaillé de tous les clients. Leurs adresses, leurs numéros de téléphone et leurs emails. Grâce à ce listing, on peut générer en un clic 500 factures. 500 factures qui ne sont rien d’autre que des frais de gestion de dédouanement de colis. Accrochez vous cela va devenir piquant.

2017-12-15 03_54_07-minimachines.net

33€ de TVA et… 21€ de frais de « prestation de dédouanement » c’est à dire d’édition de cette facture…

Le transporteur ne présente pourtant absolument rien aux services des douanes. Pas le moindre colis n’est inspecté par les agents des douanes françaises. A vrai dire, ils ne quittent pas le centre de tri sauf à la requête expresse des douaniers qui n’ont heureusement ni besoin de la permission ni de l’avis du transporteur pour faire leur métier. Non, les frais de gestion ne servent qu’à générer, après coup, la marge absente en amont, lorsque le transporteur premium a sacrifié ses tarifs au vendeur d’origine.

Un contact avec le bureau des douanes donne une réponse très explicite :

« Monsieur,

En réponse à votre courriel, je vous informe que dans le traitement des colis postaux, le rôle de l’administration des douanes se limite à percevoir la fiscalité telle qu’elle est déclarée et acquittée par le transporteur. »

Cette déclaration signée  par un inspecteur général des Douanes en dit long. En clair, les douanes françaises touchent l’argent des transporteurs sans avoir rien à demander ni, évidemment, rien inspecter du tout. Le transporteur déclare donc des sommes parfois totalement fantaisistes ou à partir des déclarations des vendeurs uniquement pour pouvoir générer les frais de dossier qui rembourseront leur transport. Qui n’a pas eu 5€ de TVA sur un smartphone à 400€ ? ou 10€ de TVA sur un portable à 500€ ? Personne chez les transporteurs ne s’embête à traiter les colis un par un, on génère des taxes au pifomètre, on informe les Douanes et on accompagne les colis de leurs factures…

Si le lot de colis contient 1000 plis en provenance de vendeurs à qui on a fait un prix remisé, il y a donc 1000 frais de dossiers qui s’accumulent… Avec un tarif de 20 à 25€ de frais de gestion par exemple, même en comptant l’encre et le papier des factures, on a de quoi sensiblement rentabiliser le kérosène.

Si je résume, l’édition des frais de dossiers génère lesdits frais de dossier. Frais facturés au petit bonheur mais qui permettent d’offrir le transport au vendeur et de le faire payer au client final7. C’était déjà le cas avant mais au moins c’était plus franc. On payait pour un service premium et on obtenait un service premium.

La grosse différence c’est que ce type de transporteur ne peut pas se permettre qu’un marchand affiche une livraison via ses services pour 19€ quand il vend le même service à des entreprises pour deux ou trois fois plus cher.

2017-12-15 01_20_31-minimachines.net

La morale de cette histoire ?

Voilà pourquoi vos livraisons depuis l’Asie mettent du temps. Et surtout, voilà comment certains marchands réussissent à vous livrer un gadget de 5 grammes à 2€ ou une trottinette de 17 kilos à 300€ sans vous réclamer un seul centime de frais de port.

La morale de cette histoire est toute simple. Avant de commander un produit situé à 10 000 Km de distance, assurez vous que vous avez les nerfs assez solides pour ne pas craquer au bout de plusieurs semaines. Surtout en sachant qu’il y a de fortes chances qu’une bonne partie du voyage que s’offrira votre commande autour du globe sera effectuée sans un seul signe de vie.

Notes :

  1. Sauf manoeuvre frontalière exceptionnelle et extrêmement rare.
  2. China Post ne fait pas de vraie différence entre lettre et colis. il suffit de mettre son carton dans une enveloppe… Contrairement à La Poste qui n’autorise pas de lettres de plus de 3 cm d’épaisseur, c’est d’ailleurs un sujet de friction entre les différents acteurs.
  3. Ce qui explique pourquoi quand une personne commence à dire qu’elle a été livrée en commentaire, elle est bientôt suivie par plusieurs autres dans la foulée.
  4. Je plaisante…
  5. Je n’ai aucune idée des tarifs négociés par les marchands pour un container, c’est secret.
  6. Une palette ISO mesure 100 x 120cm
  7. Pour l’anecdote, j’ai déjà été mis en recouvrement par une société spécialisée pour des frais de « Douane » émis par un transporteur alors que je n’avais pas sollicité le colis au départ. Cet envoi non sollicité d’un grossiste me mettait dans une position où un service me menaçait de poursuites et de saisies si je ne m’acquittais pas sur le champ d’une somme importante de TVA et de frais de gestion pour un colis qui était déjà reparti chez le grossiste. Le transporteur, tellement persuadé que l’on paiera quoi qu’il arrive sa « taxe », avait réglé en avance les frais  aux services de douanes et se retrouvait fort embêté que je ne veuille pas le rembourser. Au téléphone avec leurs juristes, je leur ai demandé de mettre un nom sur le fait de forcer quelqu’un à accepter un colis non sollicité et en plus de lui demander un chèque… Ils étaient un brin embêtes…
246 commentaires sur ce sujet.
  • 24 janvier 2018 - 13 h 05 min

    Bonjour,

    en complément un petit retour d’expérience, message expiatoire n’appelant pas forcément de réponse.

    J’ai commandé mi-décembre un mi Notebook Pro chez Gearbest, galéré comme tout le monde avec le tracking (au passage, j’ai du choisir EU Priority line car le FR ne m’était pas proposé, donc DPDUK1). Bref le colis finit par apparaître sur le site de Chronopost, pour une livraison le 18/01 entre 13h55 et 14h55, à 1 jour de la fin de la période de grâce de 24 « business days »…
    …et le colis apparaît comme livré à 15h02 !
    Après plusieurs échanges avec le service client Chronopost (et encore 48h de patience) on me renvoie la preuve de remise, avec une signature inconnue. Je rédige une dénégation de signature et depuis on me ballade en m’expliquant qu’on en est à la deuxième enquête, et qu’après il faudra encore une opération pour déclarer le colis perdu.
    Dans le même temps je reçois un retour de Gearbest qui me dit en gros de voir avec le transporteur local et m’annonce être désolé « de vous informer qu’il n’y a pas de compensation dans ce cas ».

    En synthèse je n’ai rien, et aucune certitude de revoir mon argent puisque la facture Gearbest mentionne un ordinateur à 49€…
    …je vais donc en parallèle ouvrir un un litige Paypal mais je crains de devoir m’assoir sur mon ordinateur ou mes 1000 €.

    Toute cette histoire est désesperante quand on pense au trajet parcouru pour échouer finalement sur les 4 derniers kilomètres, distance qui me sépare de Rungis. Pourtant j’ai déjà commandé plein de produits partout dans le monde et y compris chez Gearbest, sans jamais ou presque rencontrer de problème (pour ma trotinette Xiaomi, Gearbest m’a remboursé car « No Shipping Method available »…)

    Je pense que j’ai perdu quelques mois d’espérance de vie avec cette affaire, et ce n’est pas fini.

    Répondre
  • 24 janvier 2018 - 13 h 33 min

    Commandé le 12 livré le 24, moralité attendre après les fêtes, et tout se passe bien !

    Répondre
  • 24 janvier 2018 - 16 h 28 min
  • uko
    24 janvier 2018 - 16 h 53 min

    @waldo: Effectivement, là c’est tendu.
    – Tant que La Poste refuse de reconnaître que le colis est perdu par leurs services, tu n’auras aucun recours.
    – Autre problème: Si tu n’as pas pris d’assurance à la livraison, Gearbest (selon ses CGV) ne se sent pas responsable de l’acheminement.
    – Paypal t’offre un recours plus solide que le SAV de Gearbest. Mais là encore, il faudra que ton suivi n’indique pas le colis comme livré.
    – Si aucune des solutions ci-dessus ne fonctionnent, tu peux tenter une approche plus agressive à laquelle Gearbest est sensible: Des messages publics sur leur FB, des avis négatifs sur le net (Trustpilot etc). Je sais qu’ils ont déjà indemnisés des cas de colis perdus pour leur faire retirer leurs mauvais feedbacks. A voir si ça peut fonctionner pour toi.

    En tout cas, bon courage. Les cas comme le tiens sont rares, mais quand ça arrive c’est l’horreur. Surtout sur un colis de valeur :(

    Répondre
  • uko
    24 janvier 2018 - 18 h 21 min

    @chr1st0ph9: Ah, une question qui m’intéresse :D
    Je n’ai pas de promo sur le modèle de Pierre, mais il existe d’autres options sympas:
    Les petits couteaux en forme de pièce. Probablement moins ergonomique, mais super compact aussi:
    https://www.gearbest.com/coin-knife-_gear/

    Le FURA à lame D2 en mauve est tout à fait abordable:
    https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_632658.html?wid=21L’acier D2 a l’avantage d’être plus dur que l’Aus-8 du modèle de Pierre. Il est en revanche moins résistant à l’oxydation, ce qui ne devrait pas être un problème si tu le conserves à l’intérieur. C’est un « semi-inox » très utilisé pour les outils haut de gamme.

    Sinon, pour un modèle similaire à celui de Pierre pour un tiers du prix, il y a celui-ci:
    https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_1383196.htmlBon, acier non documenté… tu peux te préparer à l’aiguiser souvent et tu risques de ne pas avoir un tranchant extraordinaire.

    Pour bien faire, il pourrait être intéressant de monter un peu en gamme pour accéder à de l’acier très haut de gamme: le S35VN :D
    Perso j’ai ce modèle: https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_684709.html?wid=21
    Je l’ai transformé en lame de rasoir capable de couper un cheveu sans appui, c’est impressionnant (pour le moment je n’ai pas réussi avec d’autres moins haut de gamme).
    Dans le même genre mais avec une forme plus propice aux colis, il y a celui-ci:
    https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_779059.html?wid=21
    Sinon, pour à peine plus cher tu as accès à un acier très très haut de gamme, le M390:
    https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_623854.html?wid=21Dans un design proche de celui de Pierre :)
    Perso, si je cherchais ce genre d’outil je pense que c’est celui-ci que je prendrais. Le M390 c’est un acier qui équipe des couteaux à plusieurs centaines d’Euros et que je ne suis donc pas prêt d’avoir en main ;)

    Sinon, d’un point de vue purement pratique, le modèle de Pierre est probablement le plus ergonomique du lot.

    Enfin, une autre option est de partir sur un modèle un peu plus gros mais aussi beaucoup plus polyvalent: le très réputé petit Sanrenmu 7010. Que je conseillerais en noir (parce que le noir que j’ai est encore mieux fini que les modèles blancs) et qu’il est actuellement en promo à un tarif tout à fait acceptable:
    https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_361413.html

    Répondre
  • 24 janvier 2018 - 20 h 40 min

    Cher Waldo, bon courage dans ta galère. Il faut reconnaitre que ce genre de mésaventure semble plus fréquente avec Gearbest que d’autres marchands…

    Répondre
  • 24 janvier 2018 - 21 h 36 min

    @Alfonse: Ben disons qu’entre GearBest et La ptite boutique du coin, il y a une sacrée différence de volume… Et de kilomètres parcourus :)

    Répondre
  • 24 janvier 2018 - 21 h 37 min

    @waldo: Si je peux filer un coup de main…

    Répondre
  • 24 janvier 2018 - 23 h 13 min
  • uko
    25 janvier 2018 - 1 h 47 min

    @chr1st0ph9:
    J’ai aussi commandé le Land 9046 LCC en octobre, je l’attend encore :D. Il a l’air de faire un bon cutter, mais n’est pas franchement petit (c’est un des rares couteaux de Sanrenmu en plein format).

    En ce qui concerne l’Enlan EL01D… je l’ai repéré aussi, et j’aurais bien craqué dessus. Mais il souffrirait de quelques défauts:
    – Un liner lock qui serait un peu dur à désengager.
    – Un axe qui serait un peu trop serré
    – Un axe fixé par un boulon propriétaire = pas possible de l’ajuster sans avoir l’outil adéquat. Ce dernier point est rédhibitoire pour moi.

    Accessoirement, je trouve le look de l’Enlan EL02D beaucoup plus sympa… mais il ne semble plus être produit :(

    Répondre
  • 25 janvier 2018 - 10 h 33 min

    @uko: Merci pour ce petit résumé, ca sent presque le vécu ?
    Effectivement mon « combat » du moment c’est d’obtenir de Chronopost une preuve de perte du colis. Le délai de 72h pour l’enquête expire à 10h46, je vais les recontacter à 10h47. Si j’ai bien compris l’étape suivante (avec un délai de 6 jours) doit aboutir à cette fameuse attestation de colis perdu.
    Si j’arrive à l’obtenir, je pense m’adresser à PayPal car « légalement » par les CGV Gearbest me paraît plus compliqué à gérer (même si je me demande si un fournisseur peut légalement s’affranchir du transport, et que le fait de déclarer un ordi à 49 € n’est pas très réglo non plus…).

    @Alfonse: Merci beaucoup pour le soutien, ca fait toujours du bien.

    @Pierre Lecourt: Mille mercis pour la proposition, si je dois « négocier » avec Gearbest ce sera avec grand plaisir et soulagement. Pour l’instant j’attends un signe de Chronopost et je ne pense pas qu’on puisse faire grand chose sans cela.

    Au delà du ma passion pour le high-tech et de mon « petit problème » je tiens à ajouter que j’apprécie beaucoup l’état d’esprit sur ce site, que l’on retrouve au niveau des commentaires.

    Répondre
  • 25 janvier 2018 - 11 h 19 min

    bonjour
    des commandes effectuées chez gearbest du 05/01 au 07/01 commencent a arriver,avec donc un delais de 3 semaines.c’est un délais très correct pour des expéditions gratuites depuis la Chine. ont dirait que les retards de fin d’années sont réglés.
    par contre les arrivées a roissy s’échelonnent sur prés d’une semaine et les livraisons chez moi ne sont absolument pas dans l’ordre d’arrivée a roissy ( un colis y attends toujours depuis 10 jours ).

    quelqu’un connaitrait-il la raison de ces livraisons dans un ordre  » aléatoires  » ?

    Répondre
  • 25 janvier 2018 - 11 h 34 min

    @gill:

    « on dirait que les retards de fin d’années sont réglés »

    Désolé ce n’est pas encore réglé, j’attends toujours mon colis bloqué a Roissy depuis le 22 novembre.

    Les retards concernent uniquement les colis arrivés en novembre car visiblement ils ont été mis au fond d’un des entrepôts et ca se régule tres tres lentement car non prioritaire (DHL par avion).

    Toutes mes autres commandes depuis Décembre et début Janvier sont arrivés donc je confirme qu’il y a encore un gros retard de novembre.

    Répondre
  • 25 janvier 2018 - 12 h 24 min

    @Hamtaro06:
    effectivement ,c’est anormal que les colis plus anciens passent apres les nouveaux arrivés .

    mais qui est fautif ? la douane ? la poste ?

    Répondre
  • uko
    25 janvier 2018 - 12 h 42 min

    @waldo:
    J’ai eu la chance de ne jamais me retrouver dans ta situation, mais en plus de 15 ans à effectuer des achats sur internet j’ai aussi eu droit à mon lot de problèmes. Et surtout je passe énormément de temps à lire des forums qui m’ont permis de profiter de l’expérience d’autres utilisateurs.

    Etant donnée que leur SAV est réactif, tu peux peut-être tenter de contacter Gearbest directement avec ton attestation de colis perdu.
    Ça me semble la manière réglo de procéder, et tu pourras leur préciser que les conditions d’utilisation de PayPal les rendent responsables de le la bonne livraison du colis.

    Et si ça ne donne rien, tu pourras fournir cet échange à PayPal pour justifier de ta demande de remboursement. (même si techniquement tu soumettras aussi la même demande à Gearbest au travers du gestionnaire de litige de PayPal).

    Pour PayPal, il me semble que tu as jusqu’à 180 jours après le paiement (près de 6 mois) pour ouvrir le litige. Normalement tu ne devrais pas être ennuyé à ce niveau.

    Je suis d’accord avec le niveau de ce blog et de son public, ça fait du bien d’échanger avec une communauté mature. :)

    Répondre
  • 25 janvier 2018 - 12 h 51 min

    @uko: Ben ça se voit pas (et tant mieux) mais il y a un gros effort de modération ici. Ça demande du temps mais cela rend le site plus lisible et moins idiot.

    Répondre
  • 25 janvier 2018 - 14 h 14 min

    @uko: Je confirme que pour Paypal tu as 180 jour après le paiement pour ouvrir un litige. Lorsque le litige est ouvert Gearbest répond rapidement et quand il y a des problèmes de transport ils essaient d’abord de te faire patienter puisqu’ils sont eux aussi tributaires des transporteurs.
    Lorsqu’un litige a été créé celui ci est refermé automatiquement 20 jours plus tard, mais si Gearbest ne répond pas favorablement tu peux changer le litige en réclamation avant les 20 jours fatidiques et c’est Paypal qui tranchera.
    Si Gearbest rembourse le colis non livré ils vont te demander le remboursement si le colis finit par arriver.

    Certains affirment qu’il faut ouvrir un litige rapidement avec Gearbest sinon c’est perdu après 2 mois, mais ils se trompent car ils confondent avec Aliexpress qui laisse un délai de 2 mois pour ouvrir un litige

    Répondre
  • 25 janvier 2018 - 19 h 01 min

    J’avais passé une commande le 4 novembre, les 2 colis avaient été expédiés vers le 19 novembre et avaient eu le statut « transiting to France » le 20 décembre. Le premier colis a été remis dans un bureau de Poste en France le 4 janvier et distribué le 6. je croyais le 2ème colis perdu
    Je viens de voir par hasard sur Faryaa que le 2ème colis est arrivé hier en France au centre de traitement, mais il n’a pas encore été remis à la Poste.
    Hier justement Gearbest avait accepté de me rembourser sur mon compte Paypal, en me prévenant que si j’étais livré je devrais rembourser Paypal.

    Répondre
  • uko
    25 janvier 2018 - 20 h 48 min

    @Pierre Lecourt:
    Je n’en doute pas, j’ai déjà eu l’occasion de le remarquer :)
    On reste quand même globalement avec une excellent communauté, probablement liée à la maturité de tes articles qui sont infiniment mieux documentés que ceux de sites « d’information » qui ne font que se copier les uns les autres en faisant des efforts de créativité pour trouver le titre le plus « putaclic » possible.

    Répondre
  • uko
    25 janvier 2018 - 20 h 57 min

    @Marcf78:
    J’ai aussi encore des colis en attente de cette période. Je ne m’inquiétais pas outre mesure, les engorgements sont visiblement longs à écouler.

    Je me demande si les colis plus récents arrivent plus vite par choix (LIFO ?) ou par limitation technique (containers coincés au fond de l’entrepôt par des containers plus récents).

    D’un point de vue logistique, il me semblerait bizarre de ne pas prévoir une allée qui permette d’accéder à tous les containers. Mais en même temps je n’y connais pas grand chose en logistique.

    En service client par contre, il arrive de choisir de répondre aux clients les derniers arrivés en premier pour optimiser la perception de qualité du service globale. Celui qui a déjà attendu longtemps peut attendre un poil plus sans que ça modifie son ressenti, alors que celui qui vient d’arriver aura une impression positive si on lui répond rapidement. Est-ce que la même logique s’appliquerait aux livraisons ?

    Répondre
  • 26 janvier 2018 - 12 h 19 min

    Mes sanrenmu 711 et 7010 commandés en tout début d’année m’ont été livrés hier soit 3 semaines environ.
    Bon c’est plutôt canif que couteau mais comme l’indique Uko la qualité d’usinage est excellente et ça coupe vraiment très bien (j’en ai fait les frais et les coupures sont nettes et ça saigne beaucoup).
    Pour illustrer mon retour https://cjoint.com/c/HAAkZkda4pu
    Celui du haut, c’est un Predator de chez Mikov ( http://www.mikov.cz ) ,
    Le modèle (Deluxe) est connu suite à son apparition furtive dans Casino Royale https://www.couteaux-berthier.com/mikov-predator-241dr-automatic-knife-the-james-bond-s-knife,us,4,MIKOV241DR.cfm

    Relativement au sujet, sur une bonne vingtaine de commandes Gearbest depuis septembre 2016, seule celle de début novembre semble perdue (mais moins de 4 €).
    Par ailleurs, j’avais laissé une appréciation négative sur une montre sport – bon elle donne l’heure quand même, ça a débouché sur une suppression de mon avis mais à priori un crédit du même montant (28 €) sur mes prochaines commandes

    Répondre
  • 26 janvier 2018 - 12 h 25 min

    @chr1st0ph9: Ah oui pour les sanrenmu, leur format/poids réduits et le clips ceinture permettent de bien les fixer à une poche ou à la ceinture tout en se faisant oublier

    Répondre
  • 26 janvier 2018 - 12 h 45 min

    Je pense que les colis en retard sont traités dans un ordre aléatoire lorsque le flux des colis qui circule est passé : mes 2 colis avaient été scannés presque en même temps le 20/12 avec un état « Parcel transiting to France », le 1er a ensuite été scanné par la Poste le 4/12 alors que le 2ème a été scanné le 24 janvier avec un état « Arrived French operation center, ready for delivery », état par lequel n’était pas passé le 1er colis qui a été ensuite scanné directement par la Poste. le 26 la Poste n’a pas encore scanné le 2ème colis.

    Côté service client il doit quand même y avoir un moment critique où les clients qui attendent depuis un moment cessent d’y croire et commencent à être nerveux. D’où d’ailleurs sans doute le message popup qui apparait depuis quelque temps à propos de tempête de neige.
    On peut craindre aussi que des employés indélicats chez un transporteur se servent dans les colis en attente depuis un moment, en se disant pour étouffer leurs scrupules que depuis le temps les assurances ont indemnisé les destinataires.

    Répondre
  • uko
    26 janvier 2018 - 16 h 51 min

    @chr1st0ph9:
    Ne désespère pas pour le colis de Novembre « perdu ». Certains ont reçu leur colis après 3 mois, et j’ai même lu un témoignage de livraison au bout de 4 mois.
    J’ai aussi encore quelques commandes de Novembre qui ne sont toujours pas livrées.

    Pour le format, oui la plupart des Sanrenmu sont des petits modèles. Les LAND 910 et 9103 sont de taille standard et encore mieux finis. Et ils bénéficient d’un acier un cran au dessus.

    Clairement, le 7010 est parfait comme couteau de poche. Petit, pratique, tranchant, bonne prise en main et bien construit.

    Répondre
  • 26 janvier 2018 - 22 h 58 min

    @uko: Merci Uko, viens de commander le Sanrenmu LAND 910 !

    Répondre
  • uko
    30 janvier 2018 - 17 h 33 min

    @chr1st0ph9:
    Tu nous raconteras :)
    Si tu as pris le coup d’ouvrir ton 7010 d’une impulsion du pouce en semi auto, tu vas te régaler avec le 910 ;)

    Répondre
  • 30 janvier 2018 - 17 h 58 min

    @uko: Hello, je trouve l’ouverture rapide avec le pouce sur le 7010 toutefois un peu dangereuse, je dois regarder où j’ai les doigts. Par contre, mon fils a un autre modèle (tactique, il est pompier) mais plus grand format avec le même type d’ouverture et là effectivement ça se fait beaucoup plus facilement (la prise en main aussi est meilleure). J’attends donc le 910 avec impatience! Sinon j’ai adopté le 711 comme petit coupe papier et pour ouvrir les colis/lettres, il est vraiment efficace!
    Sinon j’aime bien celui-ci mais il est un peu cher
    https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_648228.html

    Répondre
  • uko
    30 janvier 2018 - 19 h 16 min

    Sinon, j’ai reçu mon Y-START LK5013D (Damas):
    https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_1441456.html

    Sur le papier nous avons donc un flipper à roulement à billes (en acier), avec une lame en acier (probablement 440C) Damas, manche G20, taille standard et super léger (à peine 100g).

    Mon feedback est malheureusement assez mitigé. Commençons par le plus évident:

    La lame Damas:
    Je ne sais pas ce que c’est, mais ça me laisse très sceptique. Voilà ce que j’observe:
    – Les motifs sont différents de ceux des photos du site, ce qui me laisse penser que ce n’est pas une gravure sur la lame (j’ai déjà vu des gravures sur lames qui imitaient des motifs aléatoires, on retrouve généralement le même motif sur tous les couteaux).
    – Le contraste entre les parties sombres et les parties claires est particulièrement élevé, ainsi que la différence de relief.
    – Fait étrange, si la tranche de la lame révèle bien différentes couches… ça se limite à 3 couches. Un sandwich d’acier sombre avec une couche plus claire entre les deux. Je n’ai pas l’impression que cette triple couche soit une gravure, on dirait vraiment un sandwich. En tout cas j’ai pas mal poli la lame sous tous les angles, et sur toute la tranche on voit bien le sandwich. Les textures des deux aciers sont différentes, et réfléchissent la lumière différemment. Très bizarre.
    – La lame est légèrement granuleuse (effet de l’acide utilisé pour révéler le damasquinage ?), et ce sur toute la surface (même au niveau du liner lock et en partie sur l’axe). J’ai démonté le couteau intégralement pour la polir et améliorer sa glisse.

    Autant dire que je n’ai jamais rien vu de tel. Je reste perplexe en la regardant. J’ai du mal à la qualifier de Damas, mais je refuse de me prononcer sans l’avoir plus maltraitée pour voir comment elle ressort après ré-oxydation.

    Pour le reste:

    Ses points forts:
    – Il est super léger, pour un EDC c’est vraiment top. Sa lame n’est pas très épaisse, la structure métallique du manche non plus, et elle est alvéolée.
    – Il est joli, sa forme est sympa et élancée
    – Il s’ouvre vraiment bien (roulement à billes acier), sans forcer d’un appui sur le flipper en semi-auto. C’est le meilleur de mes couteaux sur ce point, et la légèreté de sa lame y est probablement pour beaucoup. Il se referme bien aussi, même si le Liner lock n’est pas super agréable. Une fois débloquée, une légère impulsion de l’indexe suffit à la faire retomber et se caler en position fermée dans un mouvement franc. Attention les doigts donc ! Mais peu de risques avec le flipper qui sert de garde et protège le pouce lors du déblocage du liner lock.
    – Sa prise en main est bonne, son manche assez rugueux offre un bon grip
    – Sa lame est parfaitement centrée

    Ses points faibles:
    – En sortie d’usine, son « acier Damas » n’est pas franchement joli, les contrastes sont trop élevés et la lame est matte. Après un bon polissage elle brille et devient bien plus élégante (mais bcp de travail).
    – Encore une fois en sortie d’usine, son « acier Damas » est intégralement granuleux au niveau des parties grises, et ce sur TOUTE la pièce. C’est fin, mais je trouvais ça désagréable, et ça nuisait à la fluidité de l’axe et du liner lock. Après polissage ces problèmes sont résolus. Mais il a fallu démonter le couteau intégralement et le polir cm par cm (je n’ai pas de Dremel).
    – Sa qualité de construction globale me semble un peu légère pour du Y-START. Elle me rappelle plus celle des couteaux Enlan.
    – Son liner lock par exemple se met bien en place mais n’est pas usiné de manière très propre ni d’une grande souplesse, il manque un poil de ressort et est assez fin. Il fait le taff mais ne se « recale » pas de manière optimale si on le dés-enclenche puis le relâche. A repousser, il n’est ni particulièrement dur, ni particulièrement souple, ni franchement inconfortable ni agréable sous le pouce. Il est nettement moins bon que celui du JIN01 ou du Sanrenmu 910+.
    – Le manche offre un bon grip mais n’est pas particulièrement agréable en main. Il fait assez rustique et donne une impression de matériau brut (un peu comme une pierre ponce). Il ne laisse pas une impression premium comme sur les autres couteaux de la marque.
    – Le mien a deux défauts sur la lame: Elle est légèrement creusée d’un côté au niveau du tranchant (un léger arc de cercle… comment ça s’est produit ?! acier de récup’ ?). Et elle a des petites tâches sombres circulaires qui se sont révélées lors du polissage sur une partie de la lame… des traces d’oxydation plus prononcée ?

    Bref, au final difficile de justifier le prix demandé actuellement. La version en 440C non damasquinée est probablement plus sympa en plus d’être 30% moins chère. Sa légèreté et sa fluidité en font une option EDC sympa, et la version 440C ne souffrirait finalement que de peu de défauts: le peu de confort du manche et du liner lock sont compensés par la légèreté du couteau et son bon grip.

    Le couteau parfait n’existe pas. Le Damas de mes rêves à moins de 20€ non plus. Je réserve mon avis final sur cette lame (j’ai déjà été surpris par d’autres Damas), mais pour le moment je suis plutôt déçu.

    Répondre
  • uko
    31 janvier 2018 - 15 h 13 min

    Alerte sur le Sanrenmu LAND 910plus « army green » !!
    https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_1525963.html?wid=21

    Je viens de le recevoir aujourd’hui, il n’a RIEN A VOIR avec le noir que j’ai depuis quelques semaines :'(
    https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_606097.html?wid=21
    Il ressemble à une contrefaçon tellement il est moins bien fini.
    – Il est sensiblement plus lourd,
    – plus épais,
    – moins fluide dans son déploiement et sa fermeture
    – a une lame « hollow grind » (creusée) alors que celle de l’original est plate
    – Le dos de la lame n’est pas arrondi comme sur l’original.
    – Son liner lock est souple et se cale bien mais n’est pas usiné, il est moins agréable sous le doigt
    – Il bénéficie d’un système de plus pour bloquer le liner lock une fois le couteau ouvert (pourquoi ?? il ne tient pas tout seul ?!)
    – En sortie d’usine (je n’ai pas encore essayé de l’ajuster), la lame a du jeu… dans les deux sens.

    J’ose espérer que ce couteau n’est qu’une contrefaçon et n’est pas la « nouvelle génération de LAND 910plus ». C’était le meilleur couteau que j’avais trouvé sur Gearbest… et il a l’air d’être « discontinued » :'(

    Répondre
  • 31 janvier 2018 - 15 h 28 min

    @uko: et « merdum », je ferai un retour dès que le mien sera arrivé, si c’est le cas, je laisserai une appréciation bien sentie avec photos à l’appui. Et toi qu’elle suite va tu donner?

    Répondre
  • uko
    31 janvier 2018 - 15 h 40 min

    Je suis vraiment dépité pour ce couteau. Je suis désolé si certains ont acheté celui-ci suite à mes feedbacks.
    Pour ma part, je me suis précipité sur les derniers modèles en vente de la gamme qui m’a tant plu:

    Sur Gearbest il n’y a plus de version liner lock + G10 (ma favorite). Mais il reste les versions Acier – frame lock qui est aussi très sympa une fois qu’on a compris qu’il ne faut pas appuyer sur le framelock en l’ouvrant:
    https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_620960.html
    https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_1524280.html
    Inconvénients: ils sont un poil plus difficiles à ouvrir à cause du liner lock, ils sont un poil moins ergonomiques en main (plus plats), et ils ont un moins bon grip (plus glissant). Ils sont aussi un poil plus lourds.
    Avantages: le manche en acier est plus doux en main, et il se glisse mieux dans une poche (plus plat).

    Sinon, on trouve encore des 910Plus (avec G10) chez Fasttech:
    https://www.fasttech.com/products/0/10001877/7189401-authentic-sanrenmu-land-910-stainless-steel
    https://www.fasttech.com/products/0/10001877/7189400-authentic-sanrenmu-land-910-stainless-steel

    Désolé encore si certains ont acheté le mauvais suite à mes feedbacks. Je suis vraiment dépité.

    Répondre
  • uko
    31 janvier 2018 - 20 h 01 min

    @chr1st0ph9:
    Le Y – START LK5011 a l’air bien sympa oui, je le surveille depuis un moment mais son prix ne baisse pas des masses. Un peu cher à mon goût à 50€.
    Sinon en « flipper » il y a celui-ci qui est bien plus abordable et qui selon les testeurs serait vraiment agréable à « flip »:
    https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_640322.htmlPar contre c’est un modèle assez grand, lame de plus de 10cm.

    Pour ton 910, si tu as pris la version de mon premier lien: https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_1525963.html, tu auras le même modèle…
    Les photos sont différentes si tu regardes bien de celles de celui-ci:
    https://www.gearbest.com/pocket-knives-and-folding-knives/pp_606097.html?wid=21
    Le « bon » modèle a un « thumb stud » bleu et a « LAND » écrit en italique sur la lame. Le mauvais a un thumb stud blanc (et plus haut), un pocket clip à 3 visses et le logo Sanrenmu à la place de « LAND ».

    Répondre
  • 1 février 2018 - 8 h 55 min

    @uko: Merci Uko pour les infos, j’ai effectivement commandé le « mauvais » modèle du sanremnu 910 en suivant le lien du site que Pierre avait mis en ligne et d’ailleurs il y est toujours, peut-être Pierre pourrait-il rectifier/alerter aussi.
    Bon maintenant, c pas grave – je suis super content de mon 7010 et aussi je sais à quoi m’attendre et serai moins déçu quand j’ouvrirai l’enveloppe ;-) du reste un grand merci pour toutes tes infos et conseils avisés. Belle journée.

    Répondre
  • uko
    1 février 2018 - 12 h 11 min

    @chr1st0ph9:
    Si ça peut te rassurer, ça reste une très bonne lame (et le fait qu’elle soit creusée comme les 7010 la rend particulièrement efficace pour trancher du papier). Elle reste tout à fait ouvrable en semi-auto, son axe est souple, et le liner lock a l’air de bien se caler (et peut être bloqué). Le seul « vrai » reproche qu’on puisse lui faire sans le comparer à l’autre modèle serait léger jeu de la lame, qui n’est pas non plus monstrueux (je suis très difficile).

    C’est juste que quand on a testé l’autre… celui-ci est grossier, lourd, moins classe et moins bien fini. En fait, il a perdu tout ce qui faisait les forces de l’autre qui a un style, un équilibre et souplesse d’utilisation impressionnants pour sa gamme de prix.

    Belle journée à toi aussi :)

    Répondre
  • 1 février 2018 - 15 h 41 min

    Pour info, ma « toute » petite commande du 16 novembre est arrivée aujourd’hui!
    Soit environ 10 semaines de délai.
    Finalement, cela me fait plaisir car je n’y croyais plus, comme quoi avec Gearbest, il ne faut pas désespérer (pour les livraisons).

    Répondre
  • uko
    1 février 2018 - 16 h 19 min

    Une vidéo d’un testeur assez prolixe sur youtube à propos du « mauvais » Sanrenmu. Selon lui il s’agirait d’une contrefaçon:
    https://www.youtube.com/watch?v=Bx0nEN-lTmo

    Son feedback sur le couteau est assez similaire à mon ressenti, sinon qu’il reste un couteau décent. Il y a juste bien mieux pour le même prix.

    Répondre
  • 1 février 2018 - 16 h 46 min

    @uko: suis tombé dernièrement sur ces vidéos, je les trouve excellentes!
    Effectivement, vous faites les mêmes constatations, bien vu!
    Bah, si il s’agit de contrefaçons avérées, il est légitime d’ouvrir un litige après ça marche ou pas …
    Merci pour le lien

    Répondre
  • uko
    6 février 2018 - 21 h 11 min

    @chr1st0ph9:
    Finalement, je n’ai pas eu besoin d’ouvrir de litige. J’ai du un peu insister, je leur ai expliqué qu’ils vendaient 2 produits différents sous le même nom, que le 2nd était une contrefaçon. Je leur ai envoyé le lien de la vidéo youtube qui explique les différences. Ils m’ont d’abord offert 500 points, puis comme j’ai insisté sur le fait que je voulais un original et finalement ils m’ont remboursé:

    Dear XXXX,

    Thanks for your response.
    We have already modified the description of the item on our website.
    We are paying more attention to this issue and making improvement in our products and service.
    We can understand your concern in this situation.
    As you are a valuable customer, we would like to do our best to solve it to your satisfaction.
    We are arranging the PayPal refund of 13.99 USD now.

    Please allow up to 48 hours for the transaction to appear on your Paypal account.
    You can view the status of your refund from your Account History.
    > Log in to your PayPal account.
    > Click History

    If you do not have a Paypal account, please allow up to 7-14 business days.
    Thanks for your patience and kind support.

    Best Regards

    Gala
    GearBest Customer Service
    http//www.gearbest.com/

    Répondre
  • 7 février 2018 - 4 h 56 min

    @uko: merci uko pour l’info !( Je n’ai toujours pas reçu le mien mais je sais déjà ce qu’il me reste à faire…)

    Répondre
  • 14 février 2018 - 17 h 33 min

    @uko: Salut Uko, j’ai reçu le mien ce jour (il est bien comme le tien ;-( ) et j’ai ouvert un ticket, on verra bien …

    Répondre
  • uko
    15 février 2018 - 0 h 39 min
  • 2 mars 2018 - 18 h 05 min

    bonjour,

    j’ai 16 paquets arrivés a paris depuis le 04 février et échelonnés tout le long de ce mois.articles de petite valeur ,pas de contrefaçon.

    les douaniers sont-ils tous partis au ski ?

    constatez vous le même phénomène ?

    en est-il de même tous les ans a cette période ?

    Répondre
  • 18 mars 2018 - 0 h 34 min

    Merci pour votre article! Continuez!

    Répondre
  • 18 mars 2018 - 0 h 35 min

    Oui, continuez! Merci !

    Répondre
  • 21 avril 2018 - 16 h 03 min

    […] et 256 Go de stockage associé à une GeForce MX150. Je suppose que la version Core i5-8250U est en chemin vers la Pologne. A noter qu’il s’agit du modèle QWERTY qui est également utilisé en Pologne. son […]

  • 1 mai 2018 - 21 h 26 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *