Voyo Mini PC, une minimachine Windows 8 à 111€

Après Pipo voilà Voyo, autre marque connue avant tout pour ses tablettes Android, Voyo s’incruste dans le monde des minimachines avec son bien nommé Voyo Mini PC. Un engin compact, bien fini qui propose le couple Atom et Windows 8.1

Et comme les autres fabricants de tablettes, Voyo reprend à son compte la recette qui semble faire mouche sur le marché actuellement, une solution Windows 8.1 avec Bing associée à un petit processeur Intel Atom et un prix relativement bas.

Voyo Mini PC

Le Voyo Mini PC est intéressant à plus d’un titre, à 111.25€ pièce ce n’est pas le moins cher des engins de ce genre mais son design ultrafin et son équipement en font une machine qui pourra séduire.

Le premier élément qui se démarque, c’est le choix d’équipement et de design fait par la marque. Il est étonnant de constater à quel point on retrouve l’esprit des tablettes de chaque marque dans la production de leur minimachines. Avec la Pipo X7, on retrouve le meilleur rapport qualité prix possible au détriment d’un look particulièrement travaillé. C’est également le cas des tablettes de la marque qui ont mis un certain temps à trouver leurs marques et à proposer quelque chose d’original d’un point de vue design.

Voyo Mini PC

Chez Voyo, le schéma est identique, la marque a toujours cherché à construire des tablettes différentes des autres avec des designs originaux, souvent très travaillés. Cela a été une des premières marques à proposer une tablette de 11.6 pouces qui employait un processeur Exynos de Samsung. C’est également une des rares marques à proposer ce qui semble être de vraies certifications CE ou ROHS. Des choix différents, histoire de se démarquer de l’énorme concurrence locale. Pas étonnant donc que la marque se positionne ailleurs que les concurrents qui visent avant tout le plus petit prix possible.

Voyo Mini PC

Et de fait, avec son Voyo Mini PC à 111.25€, la solution proposée est loin du tarif d’une Pipo X7 à 90€ mais cela peut s’expliquer de différentes manières.

L’engin emploie un processeur Intel Atom z3735 comme les autres solutions du genre, c’est à dire la puce la moins chère du catalogue Intel aujourd’hui. Avec 4 coeurs cadencés de 1.33 à 1.83 GHz et 2 Mo de mémoire cache cette solution est cependant suffisante pour la plupart des tâches d’un petit PC familial : Surf, bureautique et autres utilisations basiques d’une minimachine. L’autre avantage est lié au fait que ce Voyo Mini PC est également un engin parfaitement inaudible avec son processeur qui n’a pas besoin de ventilation pour fonctionner.

Voyo Mini PC

Contrairement aux machines concurrentes sur ce marché, Voyo a choisi d’intégrer un eMMC de 64 Go dans la machine et non pas une solution 32 Go. Plus d’espace de base donc et la possibilité d’intégrer une carte MicroSDXC 128 Go supplémentaire et un éventuel disque USB

La mémoire vive reste à 2 Go, plus que probablement soudé à la carte mère comme le stockage de base.

Voyo Mini PC

Trois ports USB 2.0 plein format sont disposés sur le côté et la face arrière de l’engin. Un port MicroUSB sert à l’alimentation de la machine en 5V et 2A, l’affichage se fera via une prise HDMI (pas détaillée). Une prise audio stéréo servira à écouter de la musique.

En façade, on retrouve un bouton de démarrage et une simple petite LED. Pas de port RJ45 ?  Non, il faudra recourir au Wifi b/g/n classique interne ou à un adaptateur USB vers Ethernet pour se connecter.

L’engin mesure 12.6 cm de large pour 1.2 cm de haut et se décline en plusieurs coloris : Bleu, rose, vert, jaune ou blanc. La grande force de cette proposition réside probablement dans cette intégration et ce format minuscule, de quoi positionner ce Voyo Mini PC sur n’importe quel bureau en toute discrétion.

Voyo Mini PC

Je me demande dans combien de temps ces fabricants pourront commencer à proposer des machines de type Barebones convaincantes, livrées avec un ou deux slots de mémoire vive SoDIMM et un emplacement mSATA ou 2.5 pouces. Des engins efficaces et discrets pouvant évoluer plus facilement et qui pourront s’affranchir d’un système d’exploitation.

Une solution  comme ce Voyo Mini PC est intéressante mais n’est absolument pas évolutive. L’investissement est donc limité dans la durée ce qui ne pose pas de gros problème d’un point de vue financier en considérant son prix mais qui est plus problématique d’un point de vue économique.

65 commentaires sur ce sujet.
  • 29 janvier 2015 - 12 h 00 min
  • 29 janvier 2015 - 14 h 14 min

    @lumentin:

    Lorsque j’utilise le transformateur d’origine vendu avec le mini pc l’ecran de ma TV saccade , par contre si j’utilise un adaptateur 5v 2a tout se passe très bien , peut etre un simple défaut du transformateur d’origine.

    Concernant le cable HDMI il est fourni avec le mini pc , comme la noté Pierre c’est un mini HDMI

    Répondre
  • 29 janvier 2015 - 15 h 32 min

    @Pierre: je craignais une taille non standard, à la façon dont il l’annonçait. Ce qui peut vitre être très contraignant en cas de perte ou défaut du câble d’origine.
    Mais j’ai bien un triple adaptateur mini micro standard, dans ce cas tout irait bien.
    J’hésite toujours entre attendre, prendre un pipo, ou celui-ci.

    Répondre
  • 29 janvier 2015 - 17 h 57 min

    […] a vu que le Hongpad Mini PC était une déclinaison du Voyo Mini PC, désormais c’est le Guleek i8 qui voit apparaître un frère jumeau avec une machine […]

  • 5 février 2015 - 13 h 49 min

    Les photos de ce genre de produit sont toujours jolies. Mais j’aimerais voire un jour ce que ça donne avec tous les cables et périphériques branchés. Ca doit fait une pieuvre autrement moins esthétique.

    Répondre
  • 6 février 2015 - 17 h 59 min

    @Pierre Lecourt:
    As tu réussi à faire fonctionner la Pipo X7 ?

    Répondre
  • 6 février 2015 - 18 h 05 min
  • 8 février 2015 - 10 h 58 min

    Bonjour Pierre
    Ce petit Pc fait il tourner xbmc correctement? J.hesite actuellement à remplacer mon popcorn par un raspberry 2 ou ce genre de mini machines pour faire un nouveau média center

    Répondre
  • 21 février 2015 - 22 h 23 min

    Bonsoir, je suis l’heureux possesseur d’un Voyo mini pc, et j’en suis très satisfait, la mini machine fonctionne à merveille.KODI tourne nickel, rien à voir en comparaison de mon Raspi, qui sera recycler en serveur. Seul petit bémol, le Wifi est un peut à la traine, mais j’y est remédier en branchant un adaptateur USB Ethernet.Néanmoins je me pose une question, comment restaurer le Mini PC , car il dispose d’une partition cachée, mais j’ignore le moyen pour la restaurer en cas de grave problème.Si quelqu’un sait je suis preneur, merci par avance, et merci à Pierre pour son super site.

    Répondre
  • 6 mars 2015 - 14 h 52 min

    Bonjour,

    Quel fournisseur propose le Voyo mini pc ?

    Merci

    Répondre
  • 23 avril 2015 - 13 h 35 min

    Tu peux le trouver chez geekbuing, sur le market place de cdiscount egalement.
    D’ailleurs, si quelqu’un l’a pris par cdiscount, est ce qu’il l’a reçu? J’ai commandé le mien il y aura 1 mois demain, la commande a été marquée expediée dans les 2 jours suivant..et depuis, je n’ai rien reçu..pas de N° de tracking non plus, impossible de savoir ou est la boite..cdiscount me “force” a attendre le 11 mai avant de faire une demande..bien que cet achat ne soit pas “strategique” en terme d’usage, je trouve ça super long…

    Répondre
  • 25 mai 2015 - 14 h 43 min

    Dispo sur aliexpress.com pour les curieux

    Répondre
  • 18 juillet 2015 - 8 h 42 min

    […] La prise en charge du Raspberry Pi de première génération est une bonne nouvelle, mais en prenant toutefois en considération quelques limitations. À commencer par l’absence de support des instructions MMX/SSE des puces Intel, qui nécessite la présence d’une unité SIMD Neon (absente du SoC utilisé pour le Raspberry Pi 1). Sans compter bien entendu sur la légendaire lenteur du Pi 1. L’annonce reste toutefois intéressante pour les possesseurs de Raspberry Pi, qui pourront maintenant utiliser du code x86 sur différents OS Linux (Debian, Raspbian, Ubuntu). ExaGear Desktop est un produit commercial (9,95 dollars sur le Pi 1, 14,95 dollars sur le Pi 2, en tarif promotionnel), mais il se veut beaucoup plus rapide que le moteur intégré à Qemu (x5 selon Eltechs). Voyo Mini PC, une minimachine Windows 8 à 111€ […]

  • 18 octobre 2016 - 10 h 51 min
  • 18 octobre 2016 - 11 h 11 min

    Voyo Mini pc € 73,67

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *