Un ventilateur officiel pour le Raspberry Pi 4

La fondation Raspberry Pi vient de lancer un ventilateur officiel pour ses cartes Raspberry Pi 4. Destiné à être monté dans le boitier de la marque, il devrait régler les soucis de chaleur rencontrés par de nombreux utilisateurs.

Le ventilateur officiel Raspberry Pi est proposé à 5.30€, ce qui apparait comme une solution abordable même si, en réalité, il y’en a pour 2$ grand maximum de materiel. 

ventilateur officiel

L’idée est simple, en collant le petit dissipateur en aluminium sur le SoC Broadcom du Pi 4 et en ajoutant le ventilateur sur les broches de la carte, on pourra baisser facilement et rapidement la température de celui-ci. Cela afin d’éviter tout “throttling” de la puce, cette baisse de cadence qui se déclenche lorsque la température est trop élevée. Une solution pensée pour éviter de voir la puce se mettre physiquement en danger à cause de la température.

La solution est bien pensée, le ventilateur est alimenté par la carte mais également déclenché par celle-ci. cela rendra service aux utilisateurs demandant beaucoup de ressources à leur Pi 4 pendant de longues périodes. Notamment lorsque l’on utilise la solution à des fréquences plus élevées.

Une fois mis en marche par la carte, le ventilateur aspire de l’air frais par les ouvertures autour des ports Ethernet et USB et repousse l’air chaud du côté du lecteur de cartes MicroSDXC… Il va sans dire que ce schéma de refroidissement n’est pas des plus optimal et j’ai bien peur que le pauvre petit ventilateur finisse par être sacrément audible à la longue. Ce qui enlève une bonne partie du charme de ces cartes. Le fait de pouvoir la fixer à un écran par exemple et de totalement l’oublier parce qu’elle ne fait aucun bruit est un vrai confort.

ventilateur officiel

La solution proposée ici par la fondation ressemble fort à un pansement sur une jambe de bois. La chaleur émise par la dernière puce Broadcom BCM2711 est critiquée depuis la sortie de la carte en Juin 2019. De nombreuses solutions fanless sont apparues et des montages de ventilateurs en tout genres ont été tentés. Cet ajout de la part de la fondation d’un ventilateur officiel n’est pas forcément une bonne nouvelle. Cela semble dire que le futur des cartes Raspberry Pi restera chaud… Trop chaud pour une utilisation sans ventilation.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Pas de Pub
20 commentaires sur ce sujet.
  • 30 novembre 2020 - 12 h 38 min

    Bonjour Pierre,

    as-tu en tête un boîtier (si possible passif, ou à défaut très silencieux) pour un Pi4 overclocké à 1,8 ou 2ghz (aux alentours de la fréquence du pi400 refroidi passivement) ?

    Répondre
  • bob
    30 novembre 2020 - 12 h 47 min

    Il suffit de prendre une pi400 avec le nouveau stepping et le diffuseur.

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 12 h 54 min

    @Etienne: oui : un test arrive d’ailleurs.

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 13 h 09 min

    @ Bob : Pas de pi400 disponible en 8go de RAM malheureusement

    @ Pierre : test du pi400 ou d’un boîtier ? :D Noël arrive trop vite ahah

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 13 h 23 min

    La même chose pour chuwi larkbox ?
    Son bruit d’Airbus est un peu dérangeant….

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 13 h 43 min

    @Mickaël: Le Larkbox je pense que c’est facile a remonter dans une solution fanless

    @Etienne: Un boitier avec un Pi4

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 13 h 50 min

    Un ventilateur pour refroidir la raspberry Pi4… imho on s’éloigne petit à petit de l’idée initiale qui me semblait plutôt de faire un truc en ARM pédagogique, ouvert, peu énergivore et cerise sur le gâteau pas cher. Là on vitamine de plus en plus le socket qui se met à trop chauffer etc… un peu dommage quoi

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 13 h 57 min

    “le ventilateur aspire de l’air frais par les ouvertures autour des ports Ethernet et USB et repousse l’air chaud du côté du lecteur de cartes MicroSDXC”
    Des génies !
    D’autant plus qu’ils ont placé le rad dans le mauvais sens par rapport au flux d’air.

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 14 h 11 min

    @ Fosca : on s’éloigne pas trop de l’idée mais le périmètre des utilisations s’élargit je dirais. Tu peux toujours faire la même chose qu’avant pour pas cher et sans refroidissement mais tu peux aussi le pousser un peu + pour de nouveaux usages (s’en servir comme un miniPC qui coûte 80€ par ex !)

    Répondre
  • gUI
    30 novembre 2020 - 15 h 44 min

    Je ne comprends pas trop le graphique qui comporte 3 setups différents. Quel est le setup “case, no fan” ? On parle de quelle boîte ?

    Parce que je comprendrais presque qu’on te vend une boite avec ventilo qui fait à peine mieux que sans rien du tout.

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 16 h 13 min

    @gUI: On parle du boitier officiel de la marque. La cocotte minute en plastique blanc et rouge.

    Répondre
  • bob
    30 novembre 2020 - 16 h 32 min

    @Etienne Oui, je bazarde les autres machines, la Pi400 me permet même de gérer la question de l’impression 3D avec le slicer Prusa qui marche pour ARM 32.
    Restent des points de détail, mais c’est une grande réussite pour mes cas d’usages, en passant @2.2GHz.

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 17 h 18 min

    Ils ont qu’à monter le nouveau Broadcom 2711ZPKFSB06C0T du Pi400 et CM4 à la place du vieux 2711ZPKFSB06B0T sur la production des cartes 4B. Et plus d’échauffement.

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 17 h 32 min

    @Gob33: J’imagine la tête des propriétaire de Pi4 a qui on dirait : Pour votre problème, pas de soucis. rachetez simplement votre materiel.

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 18 h 11 min

    Il risque d’y avoir le bruit certes, mais si l’air est aspiré au niveau de l’ouverture des ports USB/ethernet, la poussière risque bien de s’y glisser, et c’est tout autant problématique. Il est assez fréquent que ce genre de solution soit casée par exemple derrière un meuble au niveau du sol.

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 19 h 30 min

    Il existe des tas de boitiers passifs pour Pi4 qui font plus ou moins bien le boulot, le problème c’est de trouver des tests ou des infos sur ces boitiers. Le plus documenté étant sans doute le FLIRC mais il en existe tant d’autres (souvent moins chers) que faire le tour de la question est un challenge…

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 19 h 36 min

    @Pierre Lecourt:

    Certes, mais ce pb de chauffe le PI4 le traîne comme un boulet.

    Alors continuer à vendre le chauffage pour l’hiver en margeant en prime largement sur un “ventilofficiel”, autant celui qui a déjà son chauffage pourrait trouver cela utile et rassurant qu’on se préoccupe (enfin) de son problème, autant celui qui n’a pas acheté se demandera si on ne se fout pas carrément de lui à ne pas résoudre le pb à la base sachant que la solution existe.

    Ou alors la “fondation broadcom” a des B0T (ça ne s’invente pas!) en stock à écouler… et les baisés comptez vous!

    Répondre
  • 30 novembre 2020 - 20 h 53 min
  • 30 novembre 2020 - 23 h 08 min

    Explaining Computers a fait plusieurs vidéos à propos de radiateurs passifs ou actifs pour Pi4.
    De mémoire, il a chiffré huit configurations, du simple ’hérisson’ en aluminium à la tour à caloduc et ventilo super efficace et pas trop bruyant en 5 volts.

    Répondre
  • 1 décembre 2020 - 18 h 01 min

    Perso j’ai fait des petits trous sous mon boitier et sur les cotés à la dremel et un trou plus gros sur le dessus avec le ventilateur fixé en dessous. L’air circule bien et je ne monte pas en tempétature.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *