Terminal Pi : Un autre détournement à la sauce framboise

Ah ! Comme j’aime ces recyclages d’anciens ordinateurs en versions plus modernes. Ce nouveau projet de Terminal Pi reprend un vieux terminal découvert dans une brocante et le transforme en ordinateur moderne à grands coups de Raspberry Pi..

La recette n’est pas nouvelle mais le résultat est bon. au détour d’une brocante un certain Igor Afanasyev découvre un vieux terminal au design absolument vintage et en tombe amoureux. Il le ramène chez lui et entreprend immédiatement de le “restaurer”.

Terminal Pi

Il s’agit d’un terminal Beckman Model 412 pilotant un élément d’un laboratoire de chromatographie, une machine qui ne comportait pas de processeur ni même de carte mère. Il ne s’agissait que d’une interface pour prendre en charge un chromatographe situé à côté. En l’état il est donc totalement inutilisable et surtout Igor n’a aucun moyen de savoir si il est encore fonctionnel.

Terminal Pi

Igor est déterminé et il s’est convenablement taillé la moustache pour l’occasion

Il décide donc de le transformer en intégrant à son bord une nouvelle machine, une carte Raspberry Pi, afin de conserver son aspect tout en lui donnant une nouvelle fonction.

Terminal Pi

L’engin est spacieux, il n’y a donc pas vraiment de challenge de miniaturisation. A vrai dire je suppose qu’il aurait été possible de lui intégrer une carte mère au format Mini ITX et son alimentation.

Terminal Pi

 

Igor détaille son installation, très classique :

  1. La carte inverter de l’écran
  2. Un générateur de scanline pour un affichage altéré plus authentique
  3. La partie électronique de l’écran qui transforme l’arrivée du signal VGA
  4. Les boutons de réglage de l’affichage
  5. Un adaptateur HDMI vers VGA
  6. La carte Raspberry Pi B et un module USB Wi-Fi avec antenne externe
  7. Un amplificateur du son mono et une petite enceinte
  8. Une alimentation 12 volts
  9. Un module compatible Arduino pour piloter le clavier
  10. Un potentiomètre de volume et deux ports USB externes

Terminal Pi

L’écran CRT 12″ d’origine est remplacé par un écran LCD 10.4″ en 640 x 480 pixels signé Sharp. Une solution un peu légère mais très peu coûteuse qui a été récupéré d’un vieux cadre photonumérique. Le tout est monté sur des PCB et vissé au châssis.

Terminal Pi

Vient ensuite le coeur du projet, la vraie difficulté. Faire comprendre au clavier comment il doit  agir auprès de la carte Raspberry Pi. Pour que ce terminal Pi ait du sens il est nécessaire de conserver son clavier d’origine. Un clavier original avec des fonctions propres à la machine qu’il pilotait et qui n’a rien à voir  avec un clavier classique. Il est bien entendu possible et facile de brancher un clavier USB à l’engin et de le piloter de manière classique mais le challenge n’est pas là.

Terminal Pi

Igor utilise donc un module compatible Arduino Pro Micro et programme un code permettant d’interpréter les ordres envoyés par la matrice du clavier. Il s’agit en général de deux circuits superposés qui se connectent l’un à l’autre quand n appuie sur une touche. Il faut donc capturer le signal de chaque pression et lui assigner une action précise via le module Arduino. 

2018-12-06 15_17_16-minimachines.net

Cela donne au final ceci, un clavier fort peu pratique mais qui conserve les éléments de base pour piloter le terminal Pi correctement. On note les deux touches de fonction rouge et bleue en bas à droite pour appeler des éléments supplémentaires avec le reste du clavier.

Terminal Pi

Au final tout ce petit monde fonctionne et le Terminal Pi est prêt a entrer en service.

Terminal Pi

Et cela en fait un engin fort original. Ici mis en scène avec du papier listing et de belles lunettes très années 70-80.

Terminal Pi

Je suis toujours autant déduit par ce concept, j’adorerais avoir le temps de faire ce genre de truc. Je me demande même si je ne devrais pas documenter tout cela, du moins la partie Arduino, pour que d’autres puissent s’y essayer. Si vous avez un vieux terminal de Mainframe ou une solution propriétaire du genre – totalement hors service c’est mieux – et que vous voulez vous en débarrasser. Faites moi signe, je sais quoi en faire.

Sources : Imgur via Hackaday

12 commentaires sur ce sujet.
  • 6 décembre 2018 - 16 h 02 min

    Superbe !!

    Répondre
  • 6 décembre 2018 - 17 h 39 min

    Pierre, merci beaucoup. J’adore ces articles.

    C’est aller assez loin d’ajouter un générateur de scanline je trouve…

    Merci encore pour l’article !

    Répondre
  • 6 décembre 2018 - 18 h 02 min

    @JamesBraun: ALors oui,je me suis posé la question. En fait ça donne un cachet à l’écran qui doit être un peu léger en 640 x 480 je pense. Avec les scanlines on doit se de dire que l’objet est vraiment vintage… Ca compense :)

    Répondre
  • 6 décembre 2018 - 18 h 15 min

    Rolalalaa, un engin PARFAIT pour un bartop arcade !!!! Je suis amoureux du design, je n’aurais même pas osé changer cette magnifique couleur.
    En tout cas, en terminal, avec les touches bien carrées, ça a un charme fou ! Dommage, que cet appareil n’avais pas de clavier QWERTY, ça en ferait un parfait “all-in-one”.

    Répondre
  • 6 décembre 2018 - 18 h 15 min

    Et pourquoi ne pas intégrer une carte Intel Compute Module dans cette ordinateur,
    avec un écran IPS récent, SSD, si on veut s’amuser, il y a de quoi à faire…

    Certains design anciens seraient intéressants à reprendre, reconceptualiser,
    car avec l’évolution technologique, il serait possible de faire de Vrais ‘petites’ merveilles !
    Je ne parles pas de rester sur de l’ancien, mais réactualiser de l’ancien !

    Par exemple, le format Atari ST pourrait très bien faire fonctionner un PC !
    Je trouvais son Design plutôt beau et réussie…

    Répondre
  • 7 décembre 2018 - 8 h 52 min

    @Pierre Lecourt: à la fin de l’article: Je suis toujours autant déduit par ce…

    Bonne journée.

    Répondre
  • 7 décembre 2018 - 9 h 36 min

    @Debon : peut être parce qu’une Rasp ça ne coûte rien, alors c’est facile de l’intégrer un peu partout. Peut être parce qu’il y a des GPIOs alors ça peut communiquer facilement avec plein de choses et même un Arduino, sans recourir à un port USB. Peut être parce qu’il y a une forte communauté qui crée une émulation.

    Répondre
  • Xo7
    7 décembre 2018 - 14 h 56 min

    Pierre tout comme toi mais je n’ai ni la place (appart) ni le temps de me lancer … Mes idées d’intégration vont du grille pain chromé style années 50 aux premiers Mac que je croise encore dans des caves d’entreprises même si pour ces derniers j’aurais peur de réaliser un sacrilège (il faut vraiment qu’il soit HS pour oser le vider!).

    Répondre
  • 8 décembre 2018 - 23 h 44 min

    […] Source : Terminal Pi : Un autre détournement à la sauce framboise […]

  • 10 décembre 2018 - 15 h 21 min

    Etant une bille totale en Arduino, j’aurais aimé savoir comment à partir d’un mapping clavier pouvoir simuler les bonnes touches par USB car j’aurais pas eu à me taper la connexion de la matrice 8×8 de mon Commodore 16 sur une carte récupérée dans un clavier PC USB 104 touches.

    La partie bien laborieuse consiste à savoir quelle touche donne quoi pour ensuite modifier le mapping clavier dans le Pi (ou recompiler les applis utilisées). Bref que du bonheur!

    Répondre
  • 11 décembre 2018 - 9 h 19 min

    Pour éviter le module scanline et émuler le caractère rétro des anciens moniteurs, une solution software existe et fonctionne parfaitement:
    https://github.com/Swordfish90/cool-retro-term

    En plein écran sur un ultra-portable, ca fait un effet excellent…
    On peut même faire l’effet d’un écran bombé style CRT sur un écran pourtant bien plat.

    Mon premier post car je suis persuadé que cela devrait plaire à certains d’entre vous ;)

    Répondre
  • 11 décembre 2018 - 9 h 26 min

    @zentoo: J’avais croisé ce truc par le passé, ça ne mange pas de perfs ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *