Samsung annonce des modules de stockage pour tablettes de 256 Go ultra performants

Bientôt fini les smartphones et les tablettes équipés de 32 ou 64 Go de stockage ? Il existe bien des machines avec 128 et même 256 Go de capacité mais elles sont en général assez chères et pas forcément très répandues. Samsung va peut être briser cette règle avec de nouveaux modules compatibles UFS2 de 256 Go diablement rapides.

La marque Coréenne indique être entrée dans la phase de production de masse de ces modules de 256 Go, signe que leur arrivée sur le marché ne devrait plus tarder. Bientôt des smartphone et tablettes mais aussi d’autres solutions embarquées pourront en profiter et apporter, en plus d’un plus grand espace pour ses données, des taux de transfert sans rapport avec les eMMC habituels.

samsung-logo

Samsung indique des modules sous le standard Universal Flash Storage 2.0 exploitant la technologie V-Flash NAND  qui seraient deux fois plus rapides qu’un SSD standard avec une vitesse de lecture pouvant atteindre les 805 Mo par seconde et une vitesse d’écriture de 260 Mo/s. Sachant que certains smartphones sont déjà équipés de deux modules de 128 Go on peut imaginer bientôt des solutions en 512 Go de stockage, ultra rapides.

Samsung 256 Go

Cette évolution est assez logique si on regarde le marché : Avec des fonctions comme Continuum de Microsoft, on a des engins de petite taille qui se transforment en ordinateurs classiques. Il faut donc un équipement plus conséquent en mémoire pour stocker des informations à exploiter dans ce mode. De plus en plus de constructeurs s’intéressent à des engins multi boot capables de faire tourner sur deux partitions un Windows et un Android, ces engins nécessitent également des stockages conséquents. Les jeux et autres applications sont également de plus en plus gourmands et l’espace qu’ils finissent par occuper devient presque un handicap pour certains engins.

Les capteurs photos grimpent en capacité et les clichés pèsent désormais énormément sur la capacité d’un engin mobile. Idem pour les fonctions vidéos qui sont de plus en plus pointues, amenant à un usage totalement décomplexé et donc plus courant.

Le matériel doit s’adapter en conséquence, devenir à la fois plus rapide et plus grand. Un jeu de 1,5 Go sur votre tablette ne mettra plus 20 secondes à se lancer mais peut être moitié moins. Un film ne sera plus limité en taille du fait de votre capacité de stockage.

Reste à savoir si cette avance de Samsung sera bien prise en compte par les SoC et les composants des fabricants. Avoir un module rapide est une bonne chose mais toute la chaîne de distribution des données doit suivre.

On se doute que les modules de 256 Go ne seront pas donnés mais l’arrivée d’une production de masse de ce type de puce aura des conséquences sur le reste de l’industrie. Les concurrents de Samsung voudront venir jouer sur le même terrain et les modules de capacités inférieures ou moins rapides seront mécaniquement dépréciés et proposés pour moins chers à terme.

3 commentaires sur ce sujet.
  • 25 février 2016 - 13 h 16 min

    moi je pense surtout à la simplification des CM de laptop !

    tu remplaces le HD/SSD par un petit module sur la CM et tu regagnes de la place pour plus de batterie !!! :D

    Répondre
  • 25 février 2016 - 14 h 27 min

    @Augure: Et l’évolutivité !? Tut tut va pas leur donner de mauvaises idées !

    Répondre
  • 25 février 2016 - 14 h 40 min

    oiseau de mauvaise…
    lol
    En tout cas, c’est vraiment la fin des disques dur mécanique

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *