Minisforum HX100G, un MiniPC musclé sous RDNA2 et RDNA3

Le Minisforum HX100G est le dernier né d’une longue lignée de MiniPC plutôt haut de gamme chez le constructeur.

Le nouveau Minisforum HX100G fait partie de la gamme Neptune du constructeur. Une lignée qui nous a donné les HX90G, HX99G et plus récemment le HX77G, des minimachines qui alignent en général de beaux niveaux de performances, ce qui se répète ici avec ce modèle.

A l’intérieur du Minisforum HX100G, on retrouve tout d’abord l’excellent processeur 8 cœurs Zen 4 Ryzen 7840HS qui propose un circuit Radeon 780M basé sur 12 cœurs RDNA 3. Un duo qui apportera à la machine d’excellentes possibilités de calcul et de très bonnes capacités d’affichage mais qui peut également compter sur un circuit graphique secondaire. Un chipset graphique Radeon HD 6650M avec 8 Go de mémoire vive GDDR6 dédié est en effet intégré au dispositif. Cet ensemble offrira des capacités élargies en affichage avec notamment de meilleures possibilités de jeu 3D. Cette puce supplémentaire est néanmoins en retard d’une génération sur celle embarquée dans le processeur de base. La solution Radeon HD 6650M est construite sur l’architecture RDNA2 dont elle aligne 28 cœurs. Ce circuit propose donc une technologie moins récente mais dépasse les performances du Radeon 780M par sa force brute. On pourra la considérer comme équivalente en performance à ce que proposent des puces RTX 3060 mobiles.

Ce mariage est étonnant mais s’explique sans doute par l’opportunisme classique de la marque qui a du se voir offrir la possibilité de profiter de ces chipsets plus anciens à un prix intéressant et s’est décidé à les intégrer. Le mariage n’est au final pas mauvais, ni pour la machine ni pour l’utilisateur. Les usages courants seront pilotés par le GPU du processeur Ryzen de manière classique avec de bons résultats en 2D, 3D et  vidéo. Les besoins les plus gourmands basculeront sur la puce plus ancienne surtout pour la 3D orientée jeu.

La seule question qui reste à se poser est la gestion de la chaleur par le MiniPC. La marque a assemblé un dispositif complexe assez proche d’un refroidissement de carte graphique de PC de bureau pour assumer les watts de l’ensemble avec pas moins de 7 caloducs en cuivre qui viendront distribuer la chaleur des composants au travers d’un large champ d’ailettes de refroidissement.

Après une première dispersion de la température au travers de blocs métalliques qui coiffent le processeur et le circuit graphique avec l’ajout de métal liquide pour effectuer la mise en relation entre les éléments. Un ensemble de deux ventilateurs permet de déplacer assez d’air vers les ailettes qui disperseront la chaleur vers l’extérieur. On retrouve ici une solution qui se situe entre ce que proposaient les portables de jeu il y a quelques années mâtinée d’un format proche des cartes PCIe. Le tout  entrant dans un espace assez condensé. Le Minisforum HX100G mesure 20.3 cm de haut pour 20.5 cm de profondeur et, tout de même, 6.93 cm de large. Un beau bébé qu’on pourra disposer sur un pied pour le surélever encore un peu.

Associé à cette base solide, on retrouvera deux slots SODIMM DDR5-4800 pour un total maximal de 64 Go de mémoire vive ainsi que deux port M.2 2280 NVMe PCIe 4.0. L’un des deux slots, le secondaire pouvant prendre en charge également les SSD SATA3. Un troisième port M.2 220 propos un module Wi-Fi6 et Bluetooth 5.2.

La connectique est assez large, notamment d’un point de vue sorties vidéo du fait de la présence de ce circuit graphique secondaire. En façade avant on retrouve un USB 3.2 Type-C, des jacks audio 3.5 mm séparés et un USB 3.1 Gen1 Type-A.

Sur la partie arrière, on retrouve trois ports USB 3.2 Gen2 Type-A, un Ethernet 2.5 Gigabit, deux HDMI 2.1 et deux DisplayPort 1.4 ports USB 4.0 Type-C. Minisforum m’a confirmé que les images – fausses depuis 2 générations de machines – n’ont toujours pas été modifiées et que si elles font apparaitre du DisplayPort, c’est bien de l’USB qui est livré. 

Un engin plutôt complet, donc, et qui devrait avoir des prestations solides. Reste à connaitre son comportement à l’usage et notamment sa gestion du bruit. Le modèle précédent, le HX99G, n’a pas eu de mauvais retours sur ce poste avec notamment un fonctionnement très confortable en usage « classique ». En jeu, la machine se révèlera sans doute plus bruyante.

 Comptez 819€ TTC en version barebone pour cette machine, 1019€ en version 32 Go / 1 To et 1109€en version 64 Go / 1 To. Les machines ne sont pas encore disponibles dans l’entrepôt Européen de la marque situé en Allemagne. Les stocks actuels sont situés à Hong-Kong. Il est fortement possible que ces MiniPC empruntent comme d’habitude un circuit de livraison en deux temps. Avec un stock qui va de l’entrepôt de Hong-Kong vers l’Allemagne avant d’être redistribué ensuite partout  en Europe.


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

10 commentaires sur ce sujet.
  • 26 janvier 2024 - 14 h 13 min

    Dommage qu’il ne propose pas du nvidia en carte graphique.
    Le prix n’est pas super attractif quand on voit le prix de certains pc portable équipé de 4060 en dessous des 1000 euros.

    Répondre
  • 27 janvier 2024 - 11 h 41 min

    Je me suis acheté un HX80G il y a quelques mois en machine d’appoint. C’est finalement devenu ma machine principale: très silencieuse et très performante en 1080p pour les 2 ou 3 jeux auxquels je joue. Elle souffle un peu plus sur Ready or Not mais tient les 60 fps sans problème. Le bruit est à des années lumière de mon ancienne tour en 2070s et les perfs n’ont pas à rougir surtout vu la différence d’encombrement.

    Répondre
  • 27 janvier 2024 - 11 h 58 min

    Par contre je suis surpris qu’ils soient repassés à 2 HDMI + 2 DP (config des HX80G) alors qu’ils avaient avantageusement remplacé les 2 DP par 2 USB type C (4 ?) sur les HX90G/99G.

    Répondre
  • 27 janvier 2024 - 12 h 08 min

    @LeonidK: C’est beaucoup plus simple comme aménagement depuis la solution graphique secondaire qui est pensée pour ce type de sorties vidéo. Les ports USB Type-C dépendent le plus souvent du GPU processeur.

    Répondre
  • 27 janvier 2024 - 12 h 55 min

    Je pense que c’est une erreur de visuels, les specs indiquent bien 2 HDMI + 2 USB4.
    C’est cohérent: MF a repensé sa mobo lors du passage en FP7, ils allaient pas s’amuser à tout rechanger encore.

    Répondre
  • 27 janvier 2024 - 14 h 30 min

    @LeonidK: J’ai reposé la question à Minisforum pour en avoir le cœur net.

    Répondre
  • 27 janvier 2024 - 16 h 06 min

    « Les besoins les plus gourmands basculeront sur la puce plus ancienne surtout pour la 3D orientée jeu. »
    question: comment la bascule se fait elle? est ce que c’est manuel? au niveau des drivers?
    ou est ce que c’est configuré au niveau du bios pour définir la balance entre le gpu intégré et le gpu dédié?

    Répondre
  • 28 janvier 2024 - 0 h 48 min

    autant miser sur un mini pc avec oculink et y ajouter ultérieurement une eGPU

    Répondre
  • 29 janvier 2024 - 11 h 58 min

    @R2D2: C’est géré par les pilotes à partir de la formule d’économie d’énergie choisie. Pas de système « Optimus » à la Nvidia. Mais si tu es en éco d’énergie tu passes par le GPU du CPU, si tu es sur secteur, la puce graphique externe est sollicitée. Je ris que tu peux outrepasser cela « à la main » dans les réglages de l’interface des pilotes.

    @LeonidK: Minisforum a confirmé les USB4, j’ai modifié en conséquence. Je leur ai dit que ce serait pas mal de modifier leurs sites également…

    Répondre
  • 29 janvier 2024 - 15 h 32 min

    Merci beaucoup. Ca m’aurait surpris qu’ils aient fait ce retour en arrière en même temps. C’est le seul reproche que je fais à mon HX80G, il est un peu chiche en USB.

    @R2D2: ayant eu des déboires sans fin avec Optimus et consorts, mon premier réflexe a été de désactiver l’IGP dans le BIOS. Ces solutions bancales et aussi durables que le suivi des produits par les fabricants m’a poussé à toujours conseiller des laptops avec IGP ou des MBA/P aux gens ces dernières années. Aux personnes qui veulent des laptops gaming, je présente mes condoléances en général: en plus d’être des machines lourdes et affublées de chargeurs monstrueux, on a toujours des problèmes dès que la génération de GPUs est moins bien suivie (je suis en train de ma battre avec un laptop en RTX2070 mobile, c’est pas si vieux, mais le combo « âge » + « Asus » n’est pas étranger au problème…)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *