PC Building Simulator : Quand monter des PC devient un jeu comme un autre

Les aléas du web c’est de tomber de clic en clic sur un site improbable qui pointe vers un simulateur encore plus improbable. Ce PC Building Simulator porte extrêmement bien son nom puisque il s’agit d’un simulateur de montage de PC. Un “jeu” en 3D où on s’amuse a assembler des composants.

Cela a été mon métier à une époque, j’ai assemblé des centaines de machines en série, et si cela a été avant cela un loisir où je m’amusais pas mal à créer des machines perso ou pour des copains, une fois que c’est devenu mon job, je n’y trouvais franchement plus le même intérêt. A part de rares machines originales ou réellement surdimensionnées, on est vite dans une sorte de routine. Pourtant ce PC Building Simulator réveille en moi une certaine nostalgie.

Il s’agit d’un simulateur et pas d’un jeu classique, la différence est dans le réalisme proposé par le jeu : Il faut que tout soit compatible et que cela “colle” de manière homogène pour que la machine fonctionne. Ici pas de solution imaginaire mais des références techniques et des composants réels sont assemblés les uns aux autres. En plus d’être un simulateur 3D, PC Building Simulator est une énorme base de données qui devrait être améliorée et agrandie au fil du temps.

PC Building Simulator

Une démo du simulateur est disponible gratuitement au téléchargement en suivant ce lien, il s’agit d’une alpha et elle est convenablement buguée, cependant le concept est intéressant.

Je ne sais pas si l’auteur a bien réalisé qu’il était assis sur une mine d’or. Il lui suffit de construire un partenariat avec différents revendeurs dans différents pays, de repérer la localisation du “joueur” pour que son PC Building Simulator puisse lui proposer un tarif exact de la machine qu’il vient de monter.

PC Building Simulator

Il pourrait alors rediriger le contenu virtuel de son jeu 3D vers un panier bien réel chez un marchand et toucher une véritable commission… Il pourrait également mettre en avant des marques réelles dans son jeu… Bref un véritable petit monde pour financer le développement de son idée.

J’espère qu’il intégrera rapidement des boitiers Mini-ITX et autres solutions plus compactes, histoire de se dégourdir la souris autour de quelques concepts de machines un peu moins encombrantes que ses grosses tours.

 

10 commentaires sur ce sujet.
  • 16 mars 2017 - 16 h 24 min

    C’est pas plus con que les simulateurs 3D de cuisine.
    Pourquoi pour un PC.

    Répondre
  • 16 mars 2017 - 16 h 49 min

    C’est exactement le logiciel que devrait lancer Minimachines pour commissionner sur de la vente puisque n’incluant pas d’articles payants et de publicité dans ses colonnes.

    Encore que pour la pub, j’ai l’impression – mais je me trompe peut-être ? – que les bonnes affaires sont maintenant réservées aux parrains du site. Je ne vois plus rien menant vers Amazon, par exemple, où il y a des promos régulières ?

    Est-ce bien sain d’être sous l’influence d’un parrain Don Minimachino?

    Répondre
  • 16 mars 2017 - 17 h 45 min

    @Doigt Agile: je pense surtout que si on vois plus de promo amazon ici c’est parce que le temps que l’article paraisse et que le lecteur lise la promo n’est plus d’actu

    je trouve le concept de builder pc 3D particulièrement génial, le coté 3D c’est pour faire joli mais tout le coté compatibilité est très intéressant, mais le truc qui serai cool c’est d’avoir une base de donnée très complète mais surtout très à jour et ça deviendrai un must have

    Répondre
  • 16 mars 2017 - 18 h 11 min

    @Doigt Agile: Il y a des bons plans amazon dans les bons pans du jour, il n’y a pas eu de bons plans du jour hier… La raison ? Ben l’actualité. si je vois rien de susceptible d’intéresser les lecteurs, je ne le met pas en avant:

    Répondre
  • 16 mars 2017 - 19 h 34 min

    Pierre, je continue à lire ton site quotidiennement. Des lecteurs critiques, on en trouvera tjs, et on peut en faire abstraction

    Répondre
  • 16 mars 2017 - 23 h 18 min

    @Pierre Lecourt : Moi pareil que toi Pierre, j’adorais tripoter mon ordi, faire du montage photo, video, audio, faire des sites internet, etc…en somme faire des choses tres diversifiées quoi et des que cela est devenu mon métier (technicien support utilisateurs) cetait tres spécialisé alors jen ai eu marre de la routine, faire tout le temps les meme choses et cest ce qui me fait peur en informatique ( peut etre me donnerez vous tord ?).
    Ce qui fait que au final j’ai quitté le monde de l’informatique. Alors peut etre que c’est le poste de technicien informatique qui ne me convenait pas. Peut etre que jaurais du prendre un poste plus dans la “création numérique” mais je pense que je n’étais pas assez doué (ou alors je ne me suis pas assez donné les moyens de reussir ou alors je netais pas assez motivé ? vaste question qui meriterait quelques séances de psy !) pour ça alors je garde cet aspect en tant que loisir; Toujours est il que je nai pas trouvé chaussure à mon pied dans le domaine de l’informatique. Mais je garde toujours ca dans un coin de ma tete !
    En tout cas je te félicite pour ta reconversion et ta passion.
    Voila c’était ma petite réflexion personnel sur le sujet ! Merci de m’avoir lu )

    Répondre
  • 16 mars 2017 - 23 h 19 min

    euh comment on fait le @ Pierre lecourt ? ( jai bien fait de ne pas bosses dans l’informatique moi ! )

    Répondre
  • 16 mars 2017 - 23 h 52 min

    @lolo: Quand tu survoles un commentaire, normalement un petit “Répondre” apparaît en bas à droite. En cliquant dessus, le lien “@pseudo” est pré inscrit avec un lien vers le commentaire survolé.

    Merci pour le compliment. Ce n’est pas facile tous les jours dans les métiers de l’info. parfois on a un peu un sentiment de vide… En ce moment je gamberge pas mal justement autour de l’idée de produire des choses physiquement au lieu de pianoter simplement des articles ou faire des photos… Ça doit être le printemps.

    Répondre
  • 18 mars 2017 - 2 h 35 min

    @Pierre : si tu veux produire physiquement des choses, il y a plusieurs pistes. Depuis janvier la fondation Raspberry Pi organise avec FutureLearn deux formations gratuites dont une qui se nomme Teaching Physical Computing with Python and Raspberry. L’autres c’est pour apprendre à enseigner Scratch. Environ deux heures par semaine durant un mois (en vérité quatre heures au moins).

    Une autre piste super sympa, c’est l’impression 3D : les Prusa ne sont pas très onéreuses et maintenant on a des copies chinoises à moins de 200 euros. Ca permet de finir les projets, ça sort du home lab et c’est présentable, il n’y a plus les fils qui traînent de partout.

    Répondre
  • 21 mars 2017 - 17 h 48 min

    Est-ce que les “pins” pliés dans le socket en installant le processeur Intel sont simulés aussi?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *