MeLE Starcloud PCG61 : Une solution Celeron N3150 compatible Ubuntu Fanless

Décidément la marque MeLE aime les solutions compatibles avec Ubuntu. La marque propose un nouveau modèle, baptisé Starcloud PCG61, qui embarquera au choix Windows 10, Ubuntu ou qui sera vendu sans système. Elle proposera la possibilité de faire évoluer sa mémoire vive et tournera grâce à un processeur Intel Braswell Celeron N3150.

149$, retenez bien ce tarif de base, c’est celui que demande MeLE pour son Starcloud PCG61 livré sans mémoire ni système. L’objet est donné comme compatible Windows 10 et Ubuntu 16.04, il est équipé d’un processeur Intel Braswell Celeron N3150 quadruple coeur cadencé à 1.6 GHz avec un Turbo à 2.08 GHz et un chipset graphique Intel Gen8 embarquant 12 UE.

Minimachines

Cette solution offre de belles capacités de base pour un TDP faible de 6 Watts. Il est accompagné d’un slot SoDIMM qui pourra accepter  de la DDR3L jusqu’à une limite de 8 Go, le processeur ne sachant pas en gérer plus. Le stockage sera, quant à lui, confié à une solution mSATA standard pour un maximum annoncé de 256 Go. Un lecteur de cartes MicroSDXC compatible 512 Go sera également disponible.

Minimachines

La connectique est assez large avec une double sortie vidéo HDMI 1.4 et un port VGA, une sortie audio 3,5 mm combinant sur un jack le port casque et une entrée micro, un Ethernet Gigabit associé à un Wifi de type 802.11ac monté sur un port MiniPCIe avec deux antennes externes orientables et du Bluetooth 4.0.

Minimachines

L’ensemble propose quatre ports USB dont deux en USB 3.0. Enfin, un port Antivol Kensington lock est présent ainsi qu’un bouton de reset remettant le BIOS à ses valeurs par défaut apparemment, l’équivalent pratique du bon vieux jumper Clear CMOS des cartes mères.

Minimachines

L’alimentation est confiée à une prise classique acceptant du 12 volts et la chaleur dégagée du processeur se fait de manière passive au travers de dissipateurs et du boitier en aluminium de l’engin.

On a donc un PC évolutif, compatible Ubuntu 16.041 et Windows 10 Pro qui est distribué en 4 configurations de base : 136,70€ sans système ni stockage ni mémoire vive. 182,57€ en Ubuntu avec 4 Go de RAM et 64 Go de mSATA. 274,31€ pour le même équipement sous Win10 Pro. Et 320,18€ en Win10 avec 8 Go de mémoire et 128 Go de stockage mSATA.

Je ne suis pas certain que les versions Windows 10 soient intéressantes mais la version barebone est assez appétissante au vu des capacités de l’engin et de sa compatibilité Linux. Cela permet de recycler une barrette de DDR3L, d’ajouter un mSATA et de se retrouver avec un engin fanless Wifi AC, Gigabit plutôt efficace et pas trop laid.

Minimachines

Le Starcloud PCG61 est distribué dans ses 4 configurations à partir de 136,70€ sur la boutique AliExpress de MeLE.

Source : Androidpc.es

Notes :

  1. Et donc probablement compatible avec pas mal d’autres systèmes
14 commentaires sur ce sujet.
  • 28 juillet 2016 - 14 h 07 min

    Que niveau DDR on ait une limite à 8GB, cela peut s’expliquer… Mais une interface mSata qui serait limitée à 256GB ne me parait pas réaliste. Et si cela l’était, ce serait un gros moins.

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 14 h 36 min

    @yann: Je n’ai jamais vu ce genre de limitation mSATA et je ne connais pas sde gestionnaire mSATA imposant ce type de limitation. Je pense qu”ici on a un problème de compréhension. Mais dans le doute je préfères ne pas m’aventurer avec une annonce de compatibilité supérieure si il y a effectivement ce problème.

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 14 h 40 min

    Excepté le fait qu’il soit réellement fanless, ce qui n’est pas commun chez nous pour un petit barebone à base de N3150 (habituellement, sous nos contrées les fanless sont plutôt à base de N3000 ou N3050), ce MeLe n’a pas que des atouts.

    Son prix, si l’on prend en compte la loterie actuelle sur d’éventuels “frais de dossier” de nos chers transporteurs, n’est pas fantastique. Disons, pour quelqu’un qui ne passe pas entre les mails du filet, 137€ + 30€ de “taxe” (en moyenne) = on arrive à environ 170€. Quand on considère que, chez LDLC, on a un Brix à base de N3150 pour 145€, la différence de prix n’est pas à l’avantage du MeLe, même si on considère d’éventuels frais de port à 10€ chez LDLC. Idem pour un Zotac ZBox Bi323, qu’on arrive à trouver aux alentours de 150€ hors frais de port. S’y ajoute un SAV plus “dispo” dans une enseigne “bien de chez nous” !

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 14 h 47 min

    Il a l’air vraiment sympa ce barbone avec sa connectique complète, son mode fanless et son boitier en alu.

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 14 h 50 min

    @Mxte29Fr:
    Certes, mais à ce prix les Brix et les Zotac sont livré ds un boitier en plastoc qui ne favorise pas la dissipation thermique. Je trouve le boitier de ce Mele très intéressant pour la longévité du produit ;-)

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 15 h 25 min

    Pas mal ce mini pc, il y a juste l’absence de port SD plein format qui me chiffonne un peu : ça reste bien pratique de pouvoir placer directement une carte de son appareil numérique vers le PC.

    Pour ce qui est des frais de douane, je n’en ai jamais eu avec de nombreuses commandes. Il me semble qu’il faut juste éviter les livraisons par DHL.

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 16 h 03 min

    Pas mal de solutions concurrente pour guère plus cher .

    Je pense que si c’est pour recycler une barrette mémoire et un SDD ,un petit NUC doit être entre 150/170 euros .

    Je pense qu’entre la solution UBUNTU et un petit NUC mon choix se portera sur un petit NUC .

    Comparons aussi avec un ACER REVO noir qui doit en se moment se soldé pour 130 euro avec 32 Go de stockage soudé .

    Si c’est juste pour UBUNTU c’est encore cher compte tenu d’une évolution de la machine restant limité .

    Perso ,je vois pas bien l’utilité du mSATA dans ce type de configuration .
    De plus ,il me semble qu’il existe divers connecteurs mSATA ce qui expliquerai une compatibilité limitée taille de stockage .

    Pour les frais de livraison et taxes diverses ,acheter chez un Chinois stockant en UE reste un moyen simple d’évité ces désagréments .

    Faut t’il encore trouver le produit avec peut de différence entre le prix Hong-Kong et le prix ESPAGNE .

    Cela me gène pas 20 euros de plus sur un produit a 100 ,cela correspond a la TVA et payer le personnel .
    Par contre quand ces 100 euros passent a 160 voir 200 faut pas exagérer tout de même .

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 21 h 26 min

    @ptitpaj: Non, il n’y a qu’un seul type de connecteur mSata. C’est son successeur, le m2 qui existe en plusieurs longueurs : 40m, 60mm, 80mm…

    @Mxte29Fr: Pour un équivalent fanless : ZOTAC ZBOX CI323, entre 180 et 200 euros, nu. (au passage je confirme que ce dernier accepte 2x 8 Go de RAM, bien qu’il ne soit affiché compatible qu’avec 8 Go max).

    Répondre
  • 28 juillet 2016 - 23 h 52 min

    Mouais, pas emballé par ce qui est proposé. En fanless, plus puissant, moins cher avec une config supérieure (en compte l’ajout de SSD + RAM), ceci est une plus intéressant :

    http://www.gearbest.com/tv-box-mini-pc/pp_361276.html

    J’ai la version avec le 5005u. La température n’excède pas 55°C quand le CPU est 100% pendant une longue période.

    Répondre
  • 29 juillet 2016 - 5 h 02 min

    la conception du refroidissement est vraiment à … revoir (pour rester poli :p)
    le radiateur interne et les autres composant vont chauffer l’air à l’intérieur du boitier sans qu’aucune aération ne lui permette de s’échapper.
    pour moi, ca devrait plutôt s’appeler un four qu’autre chose…

    Répondre
  • 29 juillet 2016 - 10 h 04 min

    Bonjour,
    C’est un peu hors sujet mais je pose quand même la question ici puisqu’on parle des differents fanless. Ca existe une mini-machine fanless avec 2 emlacements sata (et pas de msata ni de m2) et avec un proc style celeron ou i3-35 ?

    Répondre
  • 29 juillet 2016 - 10 h 36 min

    Merci.
    Mais il y a un truc qui m’épate : on n’a pas les mêmes config en Ubuntu et en W10.
    Volontaire afin de ne pas pouvoir en déduire le prix de la licence W10 OEM ?
    Db

    Répondre
  • 29 juillet 2016 - 10 h 49 min

    @nobe: C’est clairement pas des génies hein, mais les caloducs c’est cher a concevoir et a assembler, positionner un système sous la machine pour orienter la chaleur au dessus et usiner un châssis pour une meilleure aération, c’est trop cher et compliqué pour eux.

    Répondre
  • 12 octobre 2016 - 16 h 10 min

    […] font le choix de proposer des solutions Linux désormais et cela fonctionne plutôt bien. Le MeLE PCG61, le modèle précédent sous génération Braswell, était ainsi sorti quelques mois après la […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *