Lenovo annonce des machines Windows sous Snapdragon en Chine

Lenovo croit toujours en des solutions mélangeant des SoC ARM Snapdragon et Windows. La marque développe ainsi toute une gamme de produits pour le marché Chinois.

Un choix étonnant de la part de Lenovo qui croit toujours dans le duo ARM/Microsoft pour développer des machines. Ces trois engins prévus pour le marché Chinois montrent une certaine confiance de la marque dans ces solutions. Le constructeur mettant fortement l’accent sur leur connectivité avec la présence d’un modem 4G ou 5G à leur bord.

Lenovo Yoga 5G 2021

On ne sait pas si ces machines sortiront de Chine et si elles seront commercialisées à l’international. Le nouveau Lenovo Yoga 5G 2021 est mis en précommande pour ce début de mois de mai en Chine pour 9999 Yuans, soit quelque chose comme 1285€ Hors Taxes. Un prix élevé pour une solution dont les performances seront en deçà d’une solution AMD ou Intel de même tarif.

Lenovo Yoga 5G 2021

Il s’agit d’un ultraportable haut de gamme en 14 pouces de diagonale affichant en FullHD classique avec une dalle IPS déployant une luminosité de 400 nits. Sa dalle est tactile afin de permettre un usage en mode tablette grâce à une charnière qui se déploie sur 360°. L’engin prendra en charge les stylets actifs de la marque pour une prise de notes et un dessin facilité à l’écran.

A bord du Lenovo Yoga 5G 2021, on retrouvera un SoC Qualcomm Snapdragon 8cx Gen 2, une puce ARM donc, qui émulera tant bien que mal les applications x86. Elle sera accompagnée de 8 Go de mémoire vive LPDDR4X non évolutive et de 512 Go de stockage UFS 3.0 soudés également à la carte mère. Pas de PCIe NVMe, pas d’option 16 Go de mémoire vive non plus. Difficile à justifier pour un engin qui sera vendu au dessus de 1400€. Sa batterie 60 Whr devrait lui promettre une belle autonomie même si celle-ci n’a pas  été indiquée. Cela reste toutefois un argument délicat avec un engin dont la puce ne permettra pas de retrouver les capacités et la vitesse de traitement de ses concurrents x86. 

Lenovo Yoga 5G 2021

Pour le moment, le gain en autonomie des solutions ARM Qualcomm n’est pas assez significatif pour compenser la vitesse de traitement proposée. Si un calcul qui prend une minute à un AMD Ryzen ou un Intel Core prend 5 minutes à un Snapdragon, le fait d’avoir 14 heures d’autonomie au lieu de 12 n’est pas vraiment un avantage. On aura certes plus de temps effectif avec la machine allumée mais on la passera à attendre que l’engin finisse de travailler et non pas à exploiter réellement ses capacités.

Sur ce Lenovo Yoga 5G 2021, on retrouvera également un capteur d’empreintes, une paire d’enceintes stéréo 2 Watts, deux ports USB Type-C et un port jack 3.5 mm. Le tout intégré dans un châssis ultrafin de 14.7 mm d’épaisseur et de 1.35 Kg.

Lenovo IdeaPad 14 2021

Avec le même moteur mais en changeant un peu les finitions pour quelque chose de plus classique, le Lenovo IdeaPad 14 5G 2021 démarrera moins haut. Le prix de base de l’engin sera de 6999 Yuans (899€). Si l’architecture est la même avec un trio SoC et mémoire vive ainsi qu’une capacité de stockage qui ne bougent pas. La machine propose également un modem 5G et un écran 14″ 1920 x 1080 pixels. 

Lenovo IdeaPad 14 2021

Mais la version Ideapad ne sera pas hybride, elle aura une charnière fixe et ne proposera pas d’écran tactile. On est sur un ultraportable très classique et un peu plus épais, ce qui permet au passage à Lenovo de glisser un port USB Type-A directement sur le châssis en plus des 2 ports USB Type-C. Autre détail, si la quantité de stockage est la même avec 512 Go embarqués, on passe d’un système eMMC UFS à une solution M.2 2280 PCIe NVMe qui sera beaucoup plus rapide. La mémoire reste de 8 Go de LPDDR4X, soudée à la carte mère et donc non évolutive.

enovo IdeaPad 14 5G 2021

Le Lenovo IdeaPad 14 5G 2021 sera également plus léger que le Lenovo Yoga 5G 2021 avec 1.23 Kg seulement et une épaisseur de 14.9 mm. Il ne proposera pas de lecteur d’empreintes digitales mais aura une paire d’enceintes placées de part et d’autre de son clavier chiclet. Sa webcam semble être un modèle classique en 720p. Bref un portable habituel mais piloté par un Snapdragon, avec un modem 5G en plus de son module Wifi6/Bluetooth 5.1.

 Lenovo IdeaPad 4G 2021

Enfin, le Lenovo IdeaPad 4G 2021 se positionnera comme l’entrée de gamme de ce segment avec un point de départ à 4999 Yuans (641€). A bord, point de 5G mais un modem 4G avec un Snapdragon 8c embarqué. Ce modèle sera également secondé par 8 Go de mémoire non évolutive et 512 Go de stockage PCIe NVMe sur slot M.2. L’engin pèsera 1.22 Kg et proposera les mêmes éléments que le Lenovo IdeaPad 14 5G 2021.

 Lenovo IdeaPad 4G 2021

Je ne suis pas sûr de la pertinence de ces machines, du moins je ne comprends toujours pas leur intérêt. L’autonomie sera surement mise largement en avant ainsi que la possibilité de profiter des modems embarqués. Pour autant, ce sont des ultraportables très fermés et qui auront des performances de solutions allant de l’entrée de gamme au milieu de gamme dans le meilleur des cas. Et cela pour des prix très élevés. Le Lenovo Yoga 5G 2021 ne peut pas évoluer, reste limité en mémoire vive et en vitesse de stockage et n’a que comme véritable intérêt son modem 5G embarqué. Intérêt tout relatif puisqu’il obligera à consacrer une ligne spécifique à la machine. Un utilisateur pouvant trouver plus pertinent d’ajouter une SIM supplémentaire dans son smartphone et de partager sa connexion pour le même service avec d’autres machines assez facilement.

Lenovo n’a pour le moment pas communiqué sur la commercialisation de ces modèles hors de Chine, je serais surpris de les voir débarquer ailleurs car les solutions n’ont finalement que peu d’avantages. Elles seront plus lentes à prix égal avec des machines x86 classiques, auront peut être une meilleure autonomie mais qui ne servira qu’à absorber la lenteur de leurs calculs sans proposer de point de rupture technique ou design véritablement attrayant.

Vraiment, je ne vois pas le point de ces engins.

Soutenez Minimachines, partagez le !


Pas de Pub
5 commentaires sur ce sujet.
  • 3 mai 2021 - 12 h 01 min

    Bien dommage que Lenovo ne veuille pas participer à y mettre une distribution linux maison …

    Répondre
  • 3 mai 2021 - 12 h 08 min
  • 3 mai 2021 - 13 h 38 min

    Si on considère le peu d’applications Windows ARM ça ne laisse pas beaucoup de taches à comparer entre les deux architectures.
    Je suis d’accord avec @pipou24, une destribution Linux aurait plus sa place, Tizen ? Non c’est Samsung.
    Red flag Linux alors.

    C’est quand même bizarre de voir les Chinois préférer passer par un OS américain.

    Répondre
  • 3 mai 2021 - 21 h 04 min

    je vais peut être dire une connerie, mais je me demande ce que vaudrait un Windows qui s’exécuterait dans un virtualbox sur un OS linux ?

    Linux est véloce sous snapdragon

    Répondre
  • 5 mai 2021 - 15 h 56 min

    @eugene:
    Et bien je pense que ce sera pire que windows pour ARM : linux est véloce quand l’appli que tu utilise est compilé pour l’architecture, si tu rajoutes une couche de virtualisation, tu perds beaucoup, et Windows pour ARM doit disposer de petites améliorations dont ne dispose pas Virtualbox

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *