Le Steam Deck sera disponible en Asie dès le 17 décembre

Le Steam Deck de Valve va commencer a être distribué en Asie ce 17 décembre. Un mouvement qui pourrait avoir de grosses conséquences.

Valve l’a annoncé sur Twitter, le Steam Deck va commencer sa phase de commercialisation au Japon mais aussi en Corée du Sud, à Taïwan et à Hong-Kong le 17 décembre. Cela ne semble pas très important au premier chef mais les conséquences pourraient être assez vastes pour ce marché.

D’abord d’un point de vue ventes, parce que la population de ces pays est friande de nouveautés technologiques. Si vous vous souvenez de l’impatience généralisée du public quand à la disponibilité de la console en Europe, mettez vous à la place des Japonais ou des Coréens qui attendent depuis tout ce temps que la solution leur parvienne par une voie officielle.

La console PC va sans doute être massivement commandée localement et donc augmenter encore un peu plus l’emprise de Valve sur ce secteur toujours délaissé par la  concurrence internationale. Cela fait longtemps que les constructeur locaux ont importé des Steam Deck. Les créateurs des consoles PC du genre, les One Netbook et autres GPD ou AYA ont des Steam Deck dans leurs ateliers. Mais le grand public a patiemment attendu jusqu’ici pour acheter ce type de produit. Si le marché local suit, si les jeux préférés des utilisateurs sont bien pris en charge par la console, cela devrait augmenter énormément les ventes chez Valve.

D’abord parce que les populations de ces pays sont aptes a investir dans ce type d’engin. Mais également parce qu’il existe une forte porosité entre la Chine et son gigantesque marché et Taiwan ou Hong-Kong. Ce qui devrait mécaniquement entrainer des commandes chinoises du produit.

Pour les éditeurs, le succès de Valve en Asie sera encore un élément a prendre en compte. Si la console fonctionne bien là bas alors il faudra se pencher sur ses capacités pour concevoir des jeux. Un constat qui a été fait par de nombreux studios, petits et grands, en Europe et en Amérique du Nord. Le marché Steam Deck est une entité à part entière aujourd’hui. De nombreux indépendants l’ont déjà pris en compte. L’emprise de l’éditeur est devenue massive et certains studio envisagent de lancer leurs titres en prenant en compte la console au même titre que celles de Nintendo, Sony ou Microsoft.

Pour les fabricants locaux c’est également un vrai problème. Alors que les annonces de nouvelles générations de consoles-PC sont toujours calibrées sur des engins positionnés à 700 ou 800$, la solution de Valve débute à un tarif deux fois moins élevé. Ce qui va rendre les ventes de plus en plus compliquées.

Cela risque d’être un soucis pour les grands concurrents de Valve enfin, puisque le marché international des fabricants de PC n’a pas encore réagit officiellement à cette offre. On attend évidemment le CES 2023 pour connaitre les nouveautés des constructeurs traditionnels comme Lenovo, HP, Dell ou Acer et Asus. Mais pour le moment aucune fuite sérieuse ne semble indiquer qu’ils seraient sur les rangs pour concurrencer Valve. Laissant le champ libre à la solution actuelle et à sa suite.

La fabrication des Steam Deck a également changé de braquet. Des produits qui demandaient une attente de plusieurs semaines ou plusieurs mois en début d’année on est passé à des engins que l’on peut commander et recevoir dans la foulée. Une production désormais suffisante pour alimenter de nouveaux pays… Valve a semble t-il réglé ses soucis de production et continue de proposer ses consoles en masse sur le marché. Devenant, de fait, le leader incontesté de ce nouveau segment.

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

Un commentaire.
  • 4 décembre 2022 - 6 h 50 min

    Succès mérite, la mienne préco et attendu de long mois sera sous le sapin cet année ;-)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *