LattePanda 3 Delta : Celeron N5105 et Arduino montent à bord

La saga continue et la LattePanda 3 Delta prend la suite des précédents modèles avec un changement de composants somme toute assez logique.

La LattePanda 3 Delta est une carte de développement proposée en financement participatif sur Kickstarter. Le développement de ces cartes particulières commence à avoir un certain historique puisque les premières LattePanda remontent à 2015. La solution propose toujours le même concept, à savoir une base de processeur x86 Intel couplée avec un module Arduino pour créer des engins aux compétences assez variées.

La LattePanda 3 Delta est pilotée par un processeur Intel Celeron N5105, une puce quadruple coeur Jasper Lake qui remplace le Celeron N4100 Gemini Lake du modèle précédent. Il faut dire qu’il devient de plus en plus difficile à obtenir. Impossible de continuer à utiliser une puce dont le stock est aussi aléatoire, la LattePanda 3 Delta suit donc le mouvement et évolue vers cette nouvelle architecture.

LattePanda 3 Delta

Avec 10 watts de TDP, le Celeron N5105 est plus gourmand que le Gemini Lake qui fonctionnait en 6 watts mais il promet une performance quasiment doublée face au N4100. En pratique la puce quadruple coeur cadencée de 2 à 2.9 GHz avec un circuit graphique Intel UHD 24 EU à 800 MHz et 4 Mo de cache est effectivement beaucoup plus robuste et effectue des tâches de façon plus rapide. La partie graphique est notamment plus solide avec des possibilités 2D, vidéo et 3D très abouties… sans toutefois se hisser au niveau d’un Core du fondeur. Il faut dire qu’il y a un monde entre les deux processeurs, le Gemini Lake est sorti à la fin 2017 tandis que le Jasper Lake date du second trimestre de cette année. Je ne suis pas sûr que la performance soit le but premier des acheteurs de ce type de carte mais c’est toujours bon à prendre.

LattePanda 3 Delta

Pour compenser la hausse de TDP, la nouvelle carte change de dissipateur pour une solution plus efficace, elle profite au passage des petits « à-côté » de la solution comme l’intégration native dans le processeur d’un module Wifi6 et Bluetooth 5.2. Ainsi que la prise en charge d’extensions PCIe.

LattePanda 3 Delta

Bien entendu, la grande force de ce dispositif est d’intégrer une module Arduino Leonardo qui sera pilotable par le système piloté par la puce x86. Un ensemble de broches permettra donc de piloter des circuits externes avec cette interface de micro contrôleur particulière en plus de fonctions avancées de la carte comme une connectique USB ou Série.

LattePanda 3 Delta

L’ensemble profitera de 8 Go de mémoire vive soudée à même le PCB et la LattePanda 3 Delta embarquera une base de 64 Go de stockage eMMC en plus d’un lecteur de cartes MicroSDXC et  de deux slots M.2 2280. Le premier prenant en charge un PCIe NVMe et le second en SATA 3.0 plus classique. De quoi construire une solution complète et robuste donc dans un encombrement minimal puisque la carte mesure 12.5 cm de large pour 7.8 cm de profondeur et 16 mm d’épaisseur.

LattePanda 3 Delta

Le reste de la connectique est impressionnant, d’ailleurs, au vu du format de la solution. On retrouve un port HDMI 2.0, un USB Type-C complet avec PowerDelivery, données et DisplayPort 1.4, un port USB 3.2 Gen2 et deux USB 3.2 Gen1. Des ports USB 2.0 seront directement récupérables en branchant les broches nécessaires à la carte mère, un port Ethernet Gigabit est présent, un connecteur eDP et un capteur pour écran tactile sont également visibles ainsi qu’un lecteur de cartes SIM puisque la carte peut accueillir un modem 4G ou 5G.

La LattePanda 3 Delta est donc taillée pour des machines très variées. Du MiniPC classique avec des fonctions multimédia et bureautiques avancées au pilotage de solutions automatisées. Des fonctions avancées de redémarrage après coupure de courant ou de redémarrage automatique du système, en cas de crash système, permettront par exemple de piloter un kiosque d’informations, un automate ou un affichage numérique de manière très complète. Mais des usages de domotique, de robotique ou autres pilotages de machines industrielles peuvent également être imaginés.

LattePanda 3 Delta

Proposée en financement participatif en version de base à 198€1 en version 8/64 Go sans système, elle existe également en de nombreuses versions agrémentées de diverses options qui vont d’un Windows 10 Pro préinstallé à des modèles avec capteur photo et écran IPS. Une version à 474€ est ainsi proposée avec un affichage 12.5″ UltraHD IPS tactile et un module photo de 8 mégapixels. Des options de batterie servant d’onduleur sont également mises en avant sous forme de HAT à connecter directement sur la carte.

Un des gros points forts de cette carte est, sans conteste, la communauté solide qui gravite autour. Depuis 2015, j’ai pu voir de nombreux projets être montés avec ces cartes et le constat est toujours le même, elles sont robustes et efficaces. Faciles à intégrer et tiennent bien dans la durée.

Minimachines-11-2021

La solution est prévue pour une livraison en mars 2022 à tous les participants de la campagne Kickstarter.

Notes :

  1. Attention , pour rappel les prix donnés par Kickstarter sont Hors Taxes, il faudra donc ajouter 20% de TVA au prix final et d’éventuels frais de dédouanement du transporteur…

Pas de Pub
5 commentaires sur ce sujet.
  • Luc
    5 novembre 2021 - 17 h 16 min

    Franchement, elle est top !

    Répondre
  • 5 novembre 2021 - 19 h 43 min

    @Luc: Je trouve aussi, j’avais été un peu déçu de la version précédente mais celle-ci est extra.

    Répondre
  • bob
    6 novembre 2021 - 7 h 58 min

    La version précédente servait beaucoup à faire des Hackintosh. Ce sera possible avec ce matériel ?

    Répondre
  • Tof
    6 novembre 2021 - 18 h 12 min

    @bob: en principe non, car Apple n’utilise pas de CPU Celeron dans sa gamme de machines, donc pas de support de ce CPU dans MacOS.
    L’utilisation en Hackintosh de la précédente carte LattePanda était possible car les petits Macbook 12″ utilisaient le même processeur que la carte (en l’occurence un Core-M).

    Répondre
  • bob
    9 novembre 2021 - 8 h 19 min

    Alors on va rester sur de l’émulation ;)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *