La chute des ventes de PC s’accélère au troisième trimestre

Logique évolution de la précédente tendance, fracture post Covid, la chute des ventes de PC reste néanmoins spectaculaire au troisième trimestre.

C’est une baisse impressionnante que l’on peut constater au troisième trimestre 2022 sur les ventes de PC en général. A part Apple qui est dans le vert, toutes les autres marques sont clairement en chute avec parfois des chiffres assez spectaculaires.

-27% pour HP, -21% pour Dell et des baisses de 16 et 9% pour Lenovo et Asus… La chute est abyssale d’une année à l’autre pour les principaux constructeurs de PC. La logique de ce mouvement est connue et elle était largement anticipée, le marché revient simplement à son état normal.

La surchauffe des ventes liée au Covid a boosté les années 2020 et 2021. Désormais, les ménages sont parés, les entreprises ont cessés de rattraper leur retard pour équiper leurs salariés en possible télétravail. Les courbes redeviennent plus logiques. Apple s’en sort par sa simple décision de calendrier de lancer ses nouveaux modèles au troisième trimestre, ce qui motive toujours des achats supplémentaires. Mais, dans l’ensemble, le marché retrouve sa forme classique. Tout le monde a un PC désormais, et personne ne voit trop l’intérêt d’en changer chaque année.

On notera la performance d’Asus qui ne s’érode que de peu entre 2021 et 2022. Probablement parce que la marque a réussi à fidéliser une clientèle et qu’elle apparait désormais comme une valeur sûre sur le marché. Les plus grosses chutes d’expéditions sont celles des leaders avec Lenovo, Dell et HP. Leaders qui souffrent logiquement de la situation mais qui résistent tant bien que mal.

Lenovo reste fort avec 16.9 millions d’unités expédiées sur le trimestre après un brillant 2021 qui l’avait poussé à plus de 20 millions d’unités. Chez HP, c’est beaucoup moins brillant avec une baisse qui passe de 15.2 à 12.7 millions d’unités expédiées. Chez Dell, c’est le marasme puisque si 12 millions d’unités on été expédiées c’était 15 l’année passée… L’ensemble des autres marques baisse de 11% en volume d’expéditions au global. Je suis assez étonné de ne pas voir apparaitre Acer.

A noter que les marques doivent toujours rattraper leur retard en terme de stock. La crise sanitaire a provoqué un mouvement assez important en terme de stockage de machines, pour beaucoup de raisons variées. Il y a eu d’abord de simples soucis logistiques qui se sont transformés en casse tête pratique et financier. Impossible d’expédier les machines depuis leurs centres de fabrication. Les moyens de transport ont été inaccessibles avant de devenir hors de prix. Ce qui a provoqué une augmentation forte des stocks. D’autres soucis techniques ont été rencontrés avec des disponibilités compliquées sur certains composants. 

Des mouvements qui ont poussé les capacités de stockage des constructeurs à leur maximum et ont forcé les marques à penser à des stratégies promotionnelles. Malheureusement pour les marques, la demande n’a pas spécialement répondu cette année. Les achats de rentrée ont pour beaucoup été anticipés pendant les périodes de confinement. Le PC indispensable pour suivre les cours alors est toujours suffisant pour entamer une nouvelle année scolaire. Mais surtout la situation actuelle n’incite pas à l’achat d’une machine neuve… Entre les nouvelles géopolitiques liées à la guerre en Ukraine et ses conséquences sur les prix de l’énergie et de l’inflation, le marché PC dévisse très logiquement.

Il faut donc s’attendre à une campagne de promotions importante en cette fin d’année et pour le début de l’année prochaine. D’autant que les machines sont comme des produits frais, elles ont tendance à se périmer. Vendre un portable avec un équipement sorti en 2021 va devenir de plus en plus compliqué aujourd’hui. Encore plus en 2023.

Source : CounterPoint

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

9 commentaires sur ce sujet.
  • 27 octobre 2022 - 13 h 24 min

    Hello et merci pour cet article.

    Du coup la question que je me pose est « est-ce raisonnable d’espérer une amélioration du marché PC chaque année ? » alors que ces chiffres montrent qu’il y a une évidence de besoin (de ne pas s’acheter un nouveau PC après un achat récent), et une évidence écologique (depuis quelle année on parle de tornade en France) ?

    Le marché PC doit être dans l’acceptation (c’est peut-être déjà fait) et prendre ces analyses comme une aide à la gestion de stock, et de nouveaux modèles plus pertinents (une ligne de prod de PC en moins, c’est autant d’argent dispo pour la R&D), en d’autres termes : « vendre correctement », plutôt que suivre une course effrénée à « vendre plus » année après année.

    Répondre
  • 27 octobre 2022 - 14 h 24 min

    Si il pouvait faire des promotions sur la Lenovo P360 Ultra ^^’

    Répondre
  • 27 octobre 2022 - 15 h 23 min

    Merci pour cet article Pierre.
    Donc, on pourra s’attendre à de réelle ristourne pendant le Black Friday ;)

    Répondre
  • 27 octobre 2022 - 22 h 13 min

    @Pierre : comme tu le soulignes, la forte progression des ventes durant la période 2019-2021 lié à la démocratisation forcée du télétravail, était un effet d’aubaine pour les constructeurs. Pour eux, exception faite pour Apple est ses excellents portable ss M1/M2, c’est le retour à la normal. La seule parade trouvée par ces constructeurs, en bonne intelligence avec Microsoft, et de nous introduire de l’obsolescence logicielle programmée avec cette aberration de Windows 11.

    Répondre
  • 28 octobre 2022 - 0 h 53 min

    @Raph: Windows 11 ? Mauvaise parité, donc à jeter ! ^^
    Je m’explique : rétrospectivement, seules 1 version sur 2 de Windows est valable : Win10 OK, pas Win 8.x, Win 7 OK, pas vista, Win XP OK, pas millenium, Win98 OK, pas 95, Win3.1 OK, pas Win3.0 !
    Bon, ça parait tiré par les cheveux, mais ça fonctionne pas mal jusqu’ici.

    Répondre
  • 28 octobre 2022 - 9 h 38 min

    Et Windows 2000 ?

    Répondre
  • 28 octobre 2022 - 12 h 51 min

    @prog-amateur:
    Il faudrait voir à ne pas dire n’importe quoi au sujet des tornades et du climat: C’est toujours dramatique mais celle de Bihucourt ne bat, niveau distance parcourue (85km d’après Keraunos), celle de St Claude… en 1890… que de 4km!
    On rappellera qu’en 2019, on a eu en été des températures initialement prévues par les modèles climatiques CO2 anthropico-centrés… pour 2050. Avec redite cet été.
    La conclusion, c’est que ces modèles sont archi faux et qu’il y a sans doute d’autres facteurs sous estimés à l’oeuvre. Et que les décisions prises ne sont pas forcément les plus adaptées, voir qu’elles vont nous plomber économiquement et entraver l’adaptation nécessaire. Manière de se tirer dans les pattes face à la Chine.

    Répondre
  • 28 octobre 2022 - 16 h 59 min

    @stardreamer
    vraiment très capillotracté
    en effet comme le dit Arpenteur, manque 2000, et son pendant familial me je crois
    pour 95, j’en ai pas du tout un mauvais souvenir, bien au contraire
    quant à 8, une fois installé un classic ou open shell, rien à lui reprocher

    mon demi-centime

    Répondre
  • 28 octobre 2022 - 23 h 31 min

    @yann: l’idée n’est pas de savoir si à chaque achat de PC, cela déclenche une tornade, mais de se rendre compte quand même que notre planète est malmenée depuis un peu plus d’un siècle à cause de la course aux chiffres. Il fait 25°C à Paris un 28/10/22, à mon avis y a un problème.

    Mais oublions un peu le climat et regarde cette image qui vient d’un article de Pierre :
    https://live.staticflickr.com/65535/49430470731_5f42d0940f_o.jpg

    Les industriels n’en ont probablement rien à faire qu’on soit content avec notre nouveau pc portable (qui d’ailleurs n’est parfois qu’une micro-évolution du modèle de l’année n-1), ils veulent satisfaire leurs actionnaires et gagner plus en vendant plus que l’année d’avant. C’est un peu comme gaver une oie : y en a qui se régalent, et d’autres qui trouvent ça terrible. Et on ne demande jamais l’avis de la pauvre oie.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *