Azulle Ally : un MiniPC Android sous Snapdragon 450 à 150$

Piloté par un SoC ARM, le Azulle Ally est une solution assez étrange dans le catalogue habituel de la marque qui emploie plus souvent des puces Intel basse conso et des systèmes Windows.

Ici, le Azulle Ally fait confiance à un Snapdragon de Qualcomm et un Android pour rendre les mêmes services avec probablement la recherche d’un prix plus avantageux. L’idée est de construire des solutions autonomes comme des affichages numériques, des bornes ou des kiosques d’information et pour 150$, l’objet peut tout à fait répondre à ce besoin.

azulle ally

Le Snapdragon 450 est un quadruple coeur coeur ARM Cortex-A53 à 1.8 GHz associé à un chipset graphique Adreno 506. Il est ici embarqué avec 2 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage eMMC amputés par le système Android embarqué. Il ne faut donc absolument pas confondre le Azulle Ally avec un MiniPC Standard, ses actions seront très limitées et viseront sans doute aucun autre marché que les professionnels.

Azulle Ally

L’engin sera parfait à glisser dans le faux plafond de l’accueil d’une PME où il indiquera via une vidéo diffusée en boucle à quel point cette société est formidable. Il sera parfait pour relayer les menus d’un restaurant d’hôtel dans le hall de celui-ci. Idéal pour afficher des informations variées sur un écran quelconque… mais un peu juste pour tout le reste. Ou du moins pas plus capable qu’une carte de développement type Raspberry Pi.

azulle ally

On retrouvera néanmoins tout l’équipement standard de ce genre de machine avec un Wifi5, du Bluetooth 4.2, un port Ethernet Gigabit malheureusement sans POE, un microHDMI 1.4, deux ports USB 3.0, un micro USB et.. pas de jack audio. L’engin est pensé pour être fixé n’importe où avec un châssis présentant directement des points d’attache.

azulle ally

C’est une solution pro intéressante pour un déploiement facile mais il semble assez évident qu’un montage Raspberry Pi classique avec un boitier acheté ou imprimé en 3D, offrira les même services. Reste a savoir si l’option de ce MiniPC Azulle Ally annoncé à 150$ est plus ou moins rentable pour une entreprise. Le montage d’un système Raspberry Pi pouvant être assez proche niveau tarif une fois tous les composants ajoutés. Il sera sans doute plus souple mais peut être pas si intéressant pour une entreprise n’ayant aucune passion pour le bricolage…

Source : Azulle via Fanlesstech


Jaune
9 commentaires sur ce sujet.
  • 10 septembre 2021 - 15 h 07 min

    On arrive à une époque où le plus cher ce n’est plus le produit, mais c’est de mal penser les usages (avoir des logiciels, gadgets, trucs, abonnements qui ne servent à rien ou qui sont mal adaptés) et c ‘est pas simple pour le consommateur lambda, le tout fait c’est un peu garanti

    Répondre
  • 11 septembre 2021 - 8 h 19 min

    C’est dommage qu’il n’y a pas de sortie son

    Répondre
  • 11 septembre 2021 - 11 h 39 min

    Il y a du son via HDMI mais oui, pas de jack…

    Répondre
  • 13 septembre 2021 - 11 h 12 min

    Je trouve ça très cher pour ce que c’est et je ne comprends pas quel est le public visé :
    Les plus bricoleur s’orienteront probablement sur une solution moins cher (pour les exemple cité, un Rpi voire un Rpi zéro peuvent faire l’affaire), et les moins bricoleur s’orienteront vers des solutions clef en main (avec écran intégré par exemple) proposé par des entreprises qui n’utiliseront pas cette solution comme base(car trop cher).

    Répondre
  • 13 septembre 2021 - 11 h 24 min

    Je ne comprend pas l’intérêt du produit vu que l’on trouve des box tv avec les mêmes caractéristiques et mieux pour 30 € (sans prendre en compte les Rasp PI)

    Répondre
  • 13 septembre 2021 - 11 h 50 min

    @Alexis: Les pros. Quand tu es un pro tu veux un truc fiable et prêt à l’emploi. Justement le genre de truc que les pros vont intégrer dans leur solutions clé en main. Ils se fichent du prix,n ils vont le facturer le double de toutes façons.

    @Serge Fauvet: Parce que Azulle assurera un meilleur suivi du produit ?

    Répondre
  • 13 septembre 2021 - 18 h 02 min

    @Serge Fauvet: Les box TV sont aussi « bridées » en raison d’Android TV. Ici, si le catalogue complet du Play Store est accessible, ca peux être intéressant.
    (Pour info, même en installant des apk de façon détournée sur Android TV, le bridage est bien là, j’ai tenté sur Shield et Chromecast, tout ne passe pas, tandis que sur un android « pur » façon téléphone, ca fonctionne très bien).

    Répondre
  • 14 septembre 2021 - 8 h 45 min

    > L’engin sera parfait […] indiquera via une vidéo diffusée en boucle […] pour relayer les menus d’un restaurant d’hôtel

    Pour ce genre de cas d’usage n’importe quelle TV nue fait l’affaire il suffit d’y glisser une clé USB (ou carte SD) contenant la vidéo en question

    Répondre
  • 14 septembre 2021 - 14 h 14 min

    @fofo: Oui. Mais c’est un peu plus fastidieux quand le menu change tous les jours… Alors évidemment on peut envoyer le commis de cuisine avec une clé USB où il aura changé le menu à la main. Et puis le renvoyer vers 13H30 parce qu’il n’y a plus de truite et que le plat du jour doit basculer sur du boeuf. Et le renvoyer à 17HJ pour préciser que c’est « Happy Hour »…

    Ou alors on est une boite et on passe en amortissement un appareil caché et difficile a voler qui fera la mise à jour à la volée des informations et qui pourra même baisser le prix du menu avec de la volaille proposé le soir pour éviter de devoir jeter un plat qui n’aura pas été réclamé par les clients pendant le repas du midi.

    C’est exactement ce que font les PME avec ce type de machines, elles investissent dans un appareil basique, posé par une société de service qui leur vend l’interface de mise à jour du menu et la mise en place de l’écran.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *