Apcsilmic Dot 1 Mini : un MiniPC sous Qualcomm Snapdragon 7c

Envie ou besoin de vous procurer une machine de bureau sous SoC ARM pour développer ou travailler ? Le Apcsilmic Dot 1 Mini est une alternative intéressante.

Le Apcsilmic Dot 1 Mini PC ressemble à une TVBox ou un MiniPC traditionnel mais cache sous sa coque un SoC Qualcomm Snapdragon 7c, la même puce que celle du Snapdragon Dev Kit proposé par Qualcomm en direct depuis l’année dernière. La grosse différence proposée par ce modèle vient de ses possibilités offertes en terme de mémoire et de stockage puisque ce modèle propose plus d’options que la solution de Qualcomm.

Le prix de base des Apcsilmic Dot 1 Mini est de 229$, il concerne une version 4/64 Go assez classique construite autour du Snapdragon 7c. Les versions s’enchainent ensuite suivant plusieurs options de stockage, de mémoire et de fonction Wifi et 4G :

RAM STOCKAGE RESEAU PRIX
4 Go 64 Go WIFI5 229$
4 Go 64 Go WIFI5 + 4G 249$
6 Go 128 Go WIFI5 249$
6 Go 128 Go WIFI5 + 4G 269$
8 Go 256 Go WIFI5 289$
8 Go 256 Go WIFI5 + 4G 309$

Vous pourrez noter les 20$ d’écart pour 2 Go de ram et 64 Go de stockage supplémentaire, ce qui ne semble pas placer le modèle entrée de gamme comme une bonne affaire mais qui en réalité répond aux besoins d’un achat plus industriel. Ces composants suffiront à piloter une application unique pour de l’affichage numérique ou un kiosque par exemple. Le modèle plus haut de gamme servira, quant à lui, à développer pour cet usage.

La gamme complète est construite de la même manière avec deux sorties HDMI, un USB 3.0, deux ports USB 2.0, une prise Ethernet 10/100 et deux prises jack audio 3.5 mm stéréo. Un lecteur de cartes MicroSDXC est également disponible. La connexion sans fil  est en Wifi5 avec un module Bluetooth 5.1. Le MiniPC propose évidemment un lecteur de  cartes SIM pour piloter la solution 4G intégrée. L’ensemble est absolument inaudible puisque le stockage est de type eMMC et que le SoC est dissipé passivement.

Le Apcsilmic Dot 1 Mini est positionné de manière assez large puisqu’il aussi bien mis en avant pour du développement, du travail, du jeu ou du multimédia comme pour un usage entreprise et industriel. Ce type de solution est parfait pour piloter des automates ou autres affichages numériques avec la possibilité de les piloter à distance en Wifi ou via le réseau 4G. Compatible avec une version ARM de Windows 11 d’ailleurs préinstallé, il est par contre livré sans licence. Il faudra donc débourser une centaine de dollars supplémentaires pour pouvoir activer le système sur l’engin…

Source : Apcsilmic et Windows Central via Liliputing

Faites découvrir le site en le partageant


Soutenez Minimachines avec un don mensuel : C'est la solution la plus souple et la plus intéressante pour moi. Vous pouvez participer via un abonnement mensuel en cliquant sur un lien ci dessous.
2,5€ par mois 5€ par mois 10€ par mois Le montant de votre choix

Gérez votre abonnement

10 commentaires sur ce sujet.
  • 11 avril 2022 - 15 h 06 min

    Le défaut pour l’instant pas de version Linux .
    Le prix est sympa ,pour une fois un truc destiné a des PROS qu’un amateur pourrait acheter .
    PERSO la présence de ce SOC ARM Particulier me semble intéressant pour en faire un PC de bureau passe partout .
    SINON ,il est vrai que ce SOC se trouve aussi sur des CHROMEBOOK ,il me semble .

    Répondre
  • 11 avril 2022 - 18 h 25 min

    D’abord assez emballé, j’ai noté cependant le marketing du fabriquant un poil optimiste qui annonce la possibilité de faire tourner des jeux ou bien des perfomances soutenues en donnant comme argument que le mac M1 intègre aussi de l’ARM dans ses pcs…
    Ici on est quand même dans une autre catégorie, avec des benchmarks qui placent le soc en retrait face à un N6000 par example.
    L’avantage que je vois c’est un mini PC pouvant faire office de modem 4g destiné à tourner h24 en consommant très peu.. A voir si on peut y mettre linux pour justifier l’achat par rapport à un smartphone.

    Répondre
  • 11 avril 2022 - 23 h 45 min

    @ptitpaj:

    Pareil
    avec un Linux se serait intéressant pour moi et certainement plus performant qu’avec un Windows ARM

    Répondre
  • 12 avril 2022 - 0 h 25 min

    @eugene: la question est « est-ce qu’il existe des kernels linux prenant en charge ce SoC » ? Si oui, ça peut devenir intéressant.

    Répondre
  • 12 avril 2022 - 7 h 37 min

    @Etienne: « […] j’ai noté cependant le marketing du fabriquant un poil optimiste […] en donnant comme argument que le mac M1 intègre aussi de l’ARM dans ses pcs… »

    Je suppose que nous rencontrerons encore ce genre d’argument tant que la plupart des gens seront convaincus que la caractéristique principale des puces M1 est d’intégrer des cœurs ARM.

    Répondre
  • 12 avril 2022 - 13 h 23 min

    Windows 11 semble préinstallé et activé. « Does it come with a pre-installed Windows OS?
    Yes, it comes with a pre-installed and activated Windows 11 Pro. »

    Répondre
  • 12 avril 2022 - 20 h 52 min

    @Pascal: Ah ? Moi dans la FAQ, je lis ça :

    « Yes, it comes with a pre-installed Windows 11 but the Windows OS will be unlicensed. Users need to purchase a Windows license from Apcsilmic or Microsoft in order to activate Windows OS. »

    Répondre
  • 12 avril 2022 - 20 h 57 min

    @Pascal: Bizarre. Si tu cliques sur « DOT 1 Mini PC » dans le menu du haut, tu as effectivement en bas de page une FàQ avec la phrase que tu cites. Mais si tu cliques sur le lien « FAQs » en pied de page, tu as la phrase que je cite moi.
    🤪

    Répondre
  • 13 avril 2022 - 1 h 32 min

    C’est contradictoire en effet. Dommage, car je n’étais pas loin de me laisser tenter.

    Répondre
  • 10 septembre 2022 - 9 h 43 min

    Un Raspberry fait mieux sur de nombreux points pour beaucoup moins cher et si en plus on veut du Linux, il n’y a pas vraiment à hésiter.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *