Comment afficher du contenu sur grand écran ou le bilan morose des trucs en Cast

Il y a un peu plus d’un an, au CES 2013, j’étais super confiant dans l’avenir des objets en cast. Comment afficher du contenu sur grand écran reste une des questions basiques du monde des minimachines, et à l’époque tout le monde semblait vouloir trouver des solutions pour y répondre. Aujourd’hui le bilan est plus contrasté.

Demande récurrente de tous les possesseurs de tablette ou de portable, comment afficher du contenu sur grand écran ? Il faut dire que si les tablettes ou portables récents sont tous capables de lire de la vidéo HD, leurs diagonales ne sont pas forcément adaptées à un usage en groupe. Que ce soit en famille ou au travail ou simplement pour se faire plaisir en cinémascope, l’écran de télé ou le vidéo projecteur est souvent plus confortable que la petite diagonale brillante de nos minimachines. Et pourtant, le bilan des solutions disponibles n’est vraiment pas extraordinaire.

Comment afficher du contenu sur grand écran ? La question piège

En listant les différentes solutions disponibles pour répondre à cette grande question je me suis rendu compte que si les options étaient nombreuses il n’y avait finalement aucune solution miraculeuse. Wireless Display et Miracast d’un côté, Chromecast de l’autre. DLNA ou UPnP et même ce bon vieux câble HDMI, rien n’est parfaitement convaincant.

Miracast, la grande désillusion

Miracast est un protocole de mirroring d’écran sans fil. Il permet de remplacer un câble en affichant sur un autre écran tout ce que vous avez sur l’affichage de votre machine.

 

Au CES 2013, les stands des OEM Chinois regorgeaient de solutions Miracast annoncées à des prix défiant toute concurrence : 39$ pour pouvoir afficher à distance sur sa télé, un rêve qui a longtemps été inaccessible même si des solutions sont désormais disponibles à moins de 30$.

J’ai du tester une demie douzaine d’adaptateurs Miracast. Sans grande conviction ni résultat véritablement convaincant. Ces clés Miracast annoncées comme miraculeuses avec des processeurs ARM low-cost de marques pourtant connues, avaient toutes des défauts. Chauffe, plantages qui redémarraient la clé en plein film, perte de connexion réseau ou Wifi tellement faiblard que le recours à un câble offrait plus de liberté. Je ne parle même pas de l’absence de gestion de DRM qui pose problème à 95% des solutions du marché, rendant ainsi la lecture de certains contenus totalement impossible.

Le Miracast a pendant longtemps été un vaste laboratoire expérimental où les clients jouaient les cobayes, testant des solutions à 30 ou 40$, sans jamais trouver la perle rare. Un truc qui affiche correctement pour pas cher et sans fil.

Netgear PTV3000

Finalement, 2 produits sortent du lot: Une référence connue et reconnue sur le marché, le Netgear Push 2 TV aussi appelé PTV3000 et le Tronsmart T1000. Problème, le Netgear marche bien mais coûte la bagatelle de 55€ sans frais  de port chez le revendeur le moins cher.

Tronsmart T1000

Le Tronsmart T1000 ne coûte que 23.13€ sans frais de port mais doit être importé d’Asie avec les risques que cela comporte puisque l’engin n’a aucune espèce de certification CE et ne gère pas les DRM.

Autre souci, plus délicat, la technologie Miracast fonctionne et fonctionnera toujours avec une latence plus ou moins importante entre ce qui est affiché sur la source et ce qui apparaît sur l’écran récepteur. Vous déplacez une fenêtre sur votre minimachine, et vous la voyez se déplacer quelques secondes plus tard à l’écran. autant dire que pour jouer ce n’est pas une solution extraordinaire. Cette latence est due à la temporisation nécessaire au bon fonctionnement de l’ensemble, de la même façon qu’en streaming. Pour éviter que votre vidéo ne se bloque en plein milieu d’un film, suite à une perte de débit, le récepteur stocke quelques secondes de contenu à l’avance et joue sur ce tampon pour rester fluide. Suivant les fabricants, ce tampon est plus ou moins long. Chez Intel par exemple, on joue la sécurité et les cartes Widi, qui sont compatibles Miracast, ont souvent une latence importante (jusqu’à 4 secondes).

D’autres modèles offrent des délais plus courts en prenant le risque de quelques gels d’image dans l’action. La Tronsmart T1000 est parmi les plus réactives mais en cas de problème de flux on se retrouve face à un gel d’image de plusieurs secondes. Toutes ces solutions empêchent l’exploitation de cette technologie pour autre chose que le multimédia. Jeux et applications souffrent de ce type de latence qui rend l’usage sur grand écran impossible dans la plupart des cas.

Miracast et Widi, une belle solution théorique donc qui se heurte à une offre pas extraordinaire du côté des constructeurs et une technologie qui la limite de facto au multimédia.

Google Chromecast

Chromecast, facile et agréable mais encore trop limité

Chromecast est un protocole développé par Google, il permet de transférer du contenu d’une source (tablette, smartphone, PC) à une clé Chromecast sur le même réseau Wifi.

A la différence du Miracast, Chromecast n’agit pas comme un câble mais plutôt comme une télécommande. On peut lancer et programmer la lecture d’une ou plusieurs vidéos Youtube par exemple et ensuite la clé Chromecast gère la lecture de celles-ci de manière autonome. La tablette ou l’ordinateur qui servent à commander la clé, ne sont plus requis lorsque la lecture est commencée.

La clé Chromecast est une belle surprise, mais reste pour le moment trop limitée à une fonction de télécommande avancée pour du contenu dématérialisé. Il est bien sur possible de trouver des solutions pour ouvrir la Chromecast à d’autres usages mais c’est avant tout un objet qui a été conçu pour du streaming multimédia. Cette limitation est en passe d’évoluer avec l’ouverture du développement proposé par Google, mais pour le moment trop peu d’applications prennent vraiment en compte cette opportunité pour faire de la Chromecast un outil plus ouvert.

Google Chromecast

Si il est très agréable de profiter de la clé pour afficher films, clips et musiques sur un autre périphérique, si le fait de pouvoir lancer un film puis de continuer à utiliser sa machine, voire de quitter la pièce avec la tablette qui a servi à commander cette vidéo est une vraie trouvaille, cet usage multimédia pur est trop faible pour véritablement révolutionner le genre.

Proposée à 35$ aux US, un peu plus cher chez nous puisqu’elle n’est pas encore officiellement distribuée, la Chromecast intéressera pour le moment les gros consommateurs de vidéos en streaming avec sa gestion des DRM, sa simplicité d’usage et ses fonctions avancées dont la prise en charge du protocole CEC.

Chromecast, une solution trop jeune, qui demandera encore quelques mois pour nous faire connaitre son vrai potentiel.

DLNA

Le DLNA, une solution orientée multimédia très souple à l’usage

Le DLNA est une fonction de gestion de contenu sur réseau très connue et très souple. Derrière cet acronyme on a Digital Living Network Alliance qui regroupe plusieurs centaines de sociétés et assure ainsi une grande compatibilité entre les machines. Si Samsung a baptisé son DLNA AllShare et si Acer a préféré appeler le sien Clear.fi, ce sont au final des éléments qui peuvent dialoguer entre eux pour faire voyager d’une machine à l’autre des données multimédia.

Le principe est simple, au coeur d’un réseau commun, on désigne une source (un film, un mp3 ou une image sur un PC, un NAS, une Box ADSL…) et une destination (une télé, un PC, un ampli) puis on demande à la source d’afficher ce contenu. On peut par exemple utiliser une tablette pour définir un pont DLNA entre un film situé sur l’ordinateur familial afin qu’il soit joué sur la télé connectée du salon. C’est simple et efficace.

Si son usage principal est limité au multimédia, on ne peut pas afficher d’application ou de jeux sur un écran plus grand avec le DLNA, le mérite du système est sa grande souplesse d’usage ainsi que l’énorme compatibilité dont il dispose. Tous les périphériques connectés ou presque peuvent profiter du DLNA. Un avantage énorme puisque vous pouvez probablement en profiter avec votre équipement actuel sans débourser un seul centime.

Le DLNA est donc une bonne solution multimédia mais multimédia seulement. Si cette norme permet de profiter d’un film ou de photos de vacances sur grand écran, elle restera limitée à ces fonctionnalités et empêchera de voir ce qu’il se passe sur l’engin que vous tenez en main.

 HDMI

Le câble HDMI, un affichage parfait mais un fil à la patte

Dernière solution en lice, le bon vieux câble HDMI. Cela parait presque archaïque mais au vu du prix de ces câbles désormais, on peut se poser la question quand au ratio encombrement/services rendus. Ce bon vieux câble HDMI a bien sur un défaut majeur, il enlève une belle part de liberté à votre tablette ou votre PC puisque ce dernier se dote d’un cordon ombilical vers votre téléviseur. Pour autant, avec un tarif souvent moitié moins cher qu’une solution sans fil on peut avoir 4 ou 5 mètres de portée de câble et avoir la copie conforme de l’écran de votre machine sur un écran plus grand. Pas parfait mais redoutablement efficace.

miracast

La solution ? En mixer plusieurs

Pas de solution parfaite donc pour le moment et pourtant cette demande parait légitimement être un des éléments les plus basiques que l’on puisse demander à une machine connectée aujourd’hui. Alors comment afficher du contenu sur grand écran ? La réponse passe finalement par plusieurs solutions suivant la configuration de votre écran secondaire. Un couple Chromecast ou Miracast et un câble HDMI permettent de se tirer de toutes les situations.

Si l’offre multimédia est désormais parfaitement maîtrisée par de l’ensemble des solutions sans fil du marché, seul l’usage d’un câble physique permet de profiter d’un usage ludique et logiciel complet sur ce type de machine. C’est probablement la raison pour laquelle si peu de machines physiques proposent une fonction Miracast par exemple, autant utiliser un DLNA qui ne coutera rien à l’utilisateur et offrira les mêmes services multimédia.


secret
61 commentaires sur ce sujet.
  • 13 février 2014 - 18 h 17 min

    Ben un fil de 10 mètres comme tu en proposais sur ton site, près du canapé sur lequel on s’assoit avec la tablette, et le calvaire (et le rayonnement d’ondes) est fini. C’est comme une sorte de problématique de riche.
    Ha oui, les riches ont des tablettes sans port HDMI…
    Enfin, moi j’ai pas de téloche, alors ces problématiques…

    ShiiiIIiiine on you craaaaAAaaazy diamoOOooond…

    Répondre
  • 13 février 2014 - 18 h 23 min

    @NonNon:

    Remember when you were young, you shone like the sun.
    Shine on you crazy diamond.
    Now there’s a look in your eyes, like black holes in the sky.
    Shine on you crazy diamond.
    You were caught on the crossfire of childhood and stardom,
    blown on the steel breeze.
    Come on you target for faraway laughter,
    come on you stranger, you legend, you martyr, and shine!
    You reached for the secret too soon, you cried for the moon.
    Shine on you crazy diamond.
    Threatened by shadows at night, and exposed in the light.
    Shine on you crazy diamond.
    Well you wore out your welcome with random precision,
    rode on the steel breeze.
    Come on you raver, you seer of visions,
    come on you painter, you piper, you prisoner, and shine!

    Répondre
  • 13 février 2014 - 18 h 45 min

    Bonjour,
    intéressant petit article, j’ai annulé ma commande chez DX du T1000 tronsmart direct!
    PAr contre qu’en est il du WHDI, c’est du vrai HDMI sans fil, d’accord c’est cher, la plupart des transmetteurs sont à 300€, mais on trouve des petites perles comme le GigaByte WS100 qu’on peut trouver pour une centaine d’euro…
    Pour un prochain test?

    Répondre
  • 13 février 2014 - 18 h 48 min

    @OCMan: J’aimerais bien, comme j’aurais aimé parler du AirPlay. Pour le moment je n’ai pas ce qu’il faut sous la main pour le faire.

    Cela dit, le T1000 est tr-ès bien, c’est juste que ce n’est pas parfait pour des usages autre que la vidéo et le son.

    Répondre
  • 13 février 2014 - 19 h 07 min

    mon problème c’est que j’aurais aimé déporter le son sur mon ampli yamaha, et l’image sur mon video projecteur plus loin…
    La latence présente pour « caster » empeche completement cet usage non?

    Répondre
  • 13 février 2014 - 19 h 12 min

    Je trouve que Airplay répond parfaitement à tout type d’utilisation.

    Sur Freebox, le mode lecture multimedia et le mode recopie vidéo sont vraiment tout à fait au point.

    Dommage qu’une fois de plus ce qui fonctionne soit propriétaire !!!

    Répondre
  • 13 février 2014 - 19 h 28 min

    J’ai pu récupérer un adaptateur Push2TV de Netgear d’occasion (un vrai geek a du mal à ne pas céder aux nouveautés).

    Aucun souci pour le faire fonctionner avec mon smartphone Android ou mon laptop WIDI.

    Je confirme que c’est ok pour de la vidéo (oubliez quand même le 1080p fluide) mais j’ai abandonné l’idée de travailler avec un écran connecté en WIDI pour la qualité médiocre comparé à une connexion HDMI (c’est un coup à se bousiller les yeux).

    Je ne parle pas de la latence qui ne m’a pas choquée, même si ca diminue le confort et rend certains usages impossibles.

    Au final je l’utilise très peu car n’ayant qu’une entrée HDMI sur mon grand écran principal je dois continuer à jongler avec les câbles (lecteur multimédia vs Push2TV) et sans compter le cable d’alim de l’adaptateur que les supports publicitaires cachent bien pour vous le faire oublier…

    C’est un gadget dont vous pouvez vous passer pour le moment et qui de toute façon sera tres probablement intégré par défaut dans les écrans à l’avenir.

    Répondre
  • 13 février 2014 - 19 h 35 min

    Airplay et Apple TV, fonctionnent à merveille depuis quelques années.
    100 euros depuis longtemps amortis.

    Répondre
  • E38
    13 février 2014 - 19 h 49 min

    Un des grands soucis de ce marché se trouve être celui d’Android dans sa globalité : la quantité prime sur la qualité. Des dongles USB, on peut en trouver, ça c’est certain mais pour ce qui est de trouver comme tu le dis « la perle rare », il faut être sacrément calé dans le domaine.
    Bien qu’utilisateur assidû de produits Android (Sony, HTC, Asus, LG, produits Nexus et consorts), je suis admiratif du travail accompli par Apple, notamment sur AirPlay. On pourra toujours cracher dessus pour ce qui est du prix et de la « fermeture d’esprit » de la marque, mais force est de constater que lorsqu’ils proposent quelque chose, ça marche (à deux trois exceptions prêt comme Siri ou Maps/Plans).
    Ce qui manque à Android et ces technologies de mirroring, c’est de l’unité.
    D’ailleurs, une autre grande problématique se trouve être l’interface utilisateur : il en faudrait une adaptée au support.
    Android a vu son interface unifiée avec Android 4.2 (smartphones/tablettes) mais il en faudrait une spécifique pour Clavier/souris et une pour télécommande en lieu et place des OS stériles que sont Google TV et Chrome OS (ça reste mon point de vue personnel).

    Répondre
  • 13 février 2014 - 19 h 55 min

    @ronan, connais tu le MHL ? un seul câble pour la vidéo et pour recharger ;)

    Répondre
  • 13 février 2014 - 20 h 27 min

    Regardez du côté de AIRTAME !!!! :miam

    Répondre
  • 13 février 2014 - 20 h 30 min

    Bonsoir,

    On ne va pas se plaindre que les clés Miracast ne gèrent pas les DRM.
    Les DRM, c’est plus que contestable, c’est anti économique et ne sert à RIEN contre ceux qui veulent pirater, et certains grands acteurs du multimédia abandonnent cela, enfin. (genre Apple, ou voir qubuz aussi sans DRM, etc.).

    Répondre
  • 13 février 2014 - 21 h 13 min
  • 13 février 2014 - 21 h 15 min

    Pour ajouter un peu à la morosité ambiante, je signale qu’après avoir fait la mise à jour OVA de mon Samsung Galaxy Note 2 vers ANDROID 4.3, le boîtier NETGEAR PUSH2TV PTV3000 est devenu inutilisable. Tout cela s’est passé fin Décembre et a été signalé sur le forum de NETGEAR : http://forum1.netgear.com/showthread.php?t=88700

    En retour, le fabricant a fait comme si de rien était, il n’a fourni jusqu’à aujourd’hui, aucune précision sur l’origine de l’incompatibilité, ni aucune indication concernant une éventuelle mise à jour du firmware.

    Répondre
  • 13 février 2014 - 21 h 32 min
  • 13 février 2014 - 21 h 34 min
  • 13 février 2014 - 21 h 38 min

    @ exover

    Si si bien compatible avec ios, android et WP !

    Répondre
  • 13 février 2014 - 22 h 14 min

    Pierre avait testé sur Blogeee le Devolo Vianect AIR TV que j’ai acheté : en latence, c’est une bombe qui explose le Netgear tellement tout est instantané. Le seul problème était la HD 1080p car il y avait comme un code de cryptage qui rendait leur lecture impossible…
    Bref, si Devolo avait creusé en ce sens, ils auraient peut-être le produit miracle que l’on cherche sur cet article, malheureusement ils ne le vendent plus et le modèle n’a pas été remplacé !

    Répondre
  • 13 février 2014 - 22 h 23 min

    @prog-amateur: Je l’ai toujours mais il suppose une prise en charge logicielle issue d’un PC. Pas de solution tablette. J’ai remarqué aussi que l’objet état drôlement sensible aux interférences parfois.

    Répondre
  • Got
    14 février 2014 - 0 h 19 min

    J’ai testé la solution « câble hdmi » et si elle fonctionne parfaitement avec un vrai ordinateur, ce n’est pas le cas avec une tablette android! Le souci est que Android ne gère pas deux écrans différents (la tablette avec sa résolution et la télé avec une autre, sans compter la bande noire inutile en bas de l’écran) mais un seul, en mode recopie donc problème de résolution et de ratio d’image. J’ai cherché à droite à gauche pour mon Acer A500 comme pour ma MPMAN 785, impossible d’avoir une image correcte en 1080p même uniquement pour du contenu multimédia. Croyez moi, une image en 1280×800 ou pire en 1024×768 sur un écran en 1920×1080, c’est franchement moche…
    P’tet que la situation s’estime améliorée avec Jelly Bean 4.2+ mais vu les commentaires sur les forums de la Nexus 10, ça n’a pas l’air top non plus.

    Répondre
  • Got
    14 février 2014 - 0 h 24 min

    Ah oui, j’oubliais aussi l’impossibilité de mettre l’écran de la tablette en veille ce qui nuit au confort de visionnage ET à l’autonomie de la tablette là où un ordinateur sous Windows/OSX/Linux te permet de basculer complètement l’affichage sur l’écran externe en coupant celui du portable. La tablette Android pourrait servir de trackpad géant, un curseur apparaissant sur l’écran externe, et se mettre en veille après x secondes…

    Répondre
  • 14 février 2014 - 9 h 11 min

    Petit bémol à ton article Pierre : Samsung AllShare c’est du Miracast pour la transmission sans fil -c’est Samsung qui le dit sur son site ;-) – pas du DLNA.

    Pour avoir le fameux dongle Samsung AllShare depuis sa sortie -maintenant la technique est directement implémentée dans les TV), tout comme toi cela ne m’a vraiment pas convaincu : pertes de signal, difficulté parfois à se connecter, latence, etc… Bref, depuis le début je voyais mal comment une « grande » boite comme Samsung pouvait ne pas réussi à exploiter correctement du Miracast (à 89€ le dongle quand même, même si j’ai eu la chance de l’avoir à beaucoup moins) et comment on pouvait s’attendre à ce que de « simple » fabricants asiatiques tiers pourrait sortir du mieux pour moins cher. Bref, je n’y crois pas à ldepuis le début.

    Répondre
  • 14 février 2014 - 9 h 15 min

    … Dans le même genre de flop techno, j’y met le dongle Leap Motion, toujours dispo à la Fnac, cela traîne par paquet en rayon et ne se vend pas malgré un prix modéré. Ce qui est plutôt normal vu le peu d’intérêt logiciel adapté pour un usage courant par Mme Michue ;-)

    Répondre
  • 14 février 2014 - 10 h 19 min

    @Mxte29Fr: En fait AllShare et une marque « parapluie » designant toutes les interfaces de communication multimedia de Samsung. elle existe depuis fort longtemps, plus longtemps que le Miracast : Mon NC10 est AllShare pr exemple ;)

    @Mxte29Fr: Ca viendra. Le mien m’épate encore et les possibilités sont extra. Manque d’applications pour le moment.

    Répondre
  • 14 février 2014 - 10 h 24 min

    En bref, et pour conclure c’est encore une trèèès belle illustration de la devise sacrée de tout ingénieur radio :
    « En tout moment, en toute circonstance, le meilleur moyen de connecter un machin à un autre, c’est UN CABLE et rien d’autre »

    Répondre
  • 14 février 2014 - 10 h 30 min

    Très bon article! Pour moi c’est chromecast + câble HDMI +..Android box!!

    Je pense qu’il faut oublier ce rêve de dupliquer son écran de tablette/ordi sur la TV, le tout sans câble. J’ai fait le choix d’une box sous android avec une télécommande avec un clavier assez confortable. J’ai en plus une chromecast pour d’autres usages un peu plus fun.. Et si jamais j’ai un soucis, mon câble HDMI est sous le coude!

    Par contre, j’ai commandé la tronsmart par curiosité..

    Répondre
  • 14 février 2014 - 12 h 58 min

    Il était temps qu’un tel article paraisse, merci Pierre Lecourt :)

    Répondre
  • 14 février 2014 - 13 h 17 min

    Merci pour l’article Pierre!

    Il m’avait semblé comprendre que tu avais quand même une clé dont tu étais très satisfait.
    j’en cherchais une surtout qui était compatible ave Airplay pour diffuser les photos sur la télé quand je vais chez mes parents, à ton avis laquelle peut être bien?

    Répondre
  • 14 février 2014 - 13 h 28 min

    @kevin renault: La Tronsmart est très bien pour le multimédia. elle est donnée comme compatible AirPlay mais je n’ai pas testé. C’est la solution la plus sérieuse que j’ai vue et son test arrive très bientôt.

    Répondre
  • 14 février 2014 - 13 h 28 min

    Pour ma part, la freebox (server et media player) suffit à mon bonheur pour afficher du contenu multimédia sur ma TV.

    Pour le reste et en particulier Youtube et Daylimotion sur une TV il y a éventuellement cela, gratuit mais ne constante évolution (solution windows ET linux): http://ht5streamer.free.fr/

    Ceci dit, comme le téléphone, je constate que le surf est une affaire perso. On n’aime pas que le voisin, fut il un membre de la famille voit sur quoi on surfe (et je ne par la pas de sites X). Ma femme comme ma fille depuis qu’elles ont leur tablette n’aime pas trop que je regarde par dessus leurs épaules.
    Donc je me pose vraiment la question, hors multimédia, de l’intérêt de miracast et consorts.

    A+

    Répondre
  • 14 février 2014 - 13 h 40 min

    3 moyens chez moi:
    – DLNA
    – Cable HDMI
    – solution sans fil propriétaire Philips (Jointspace). Solution de straming avec son et image ou applications en Open Source

    Répondre
  • 14 février 2014 - 13 h 57 min

    Merci Pierre pour cet article vraiment intéressant !

    Je pense pour ma part que la Chromecast est sûrement la solution.

    Il faut juste que les développeurs s’approprient le SDK et qu’ils nous pondent une petite pépite mais je suis vraiment confiant. RDV dans quelques semaines/mois ?!

    Répondre
  • 14 février 2014 - 16 h 27 min

    J’ai testé la tronsmart avec un iphone et un ipad pour l’instant il y a trop de bug pour que ça soit utilisable
    un bémol quand même j’étais connecté avec une livebox donc c’est peut-être de la que ça vient aussi car sous android branché sur une connection ovh moins d’une seconde de latence entre le smartphone et la clé

    Répondre
  • 14 février 2014 - 19 h 13 min

    Trop de casts tue le cast…

    Pour les pbs du cast sur Wifi et tous les pbs que cela pose (latence, perte de signal, etc…), on peut se poser la question: pourquoi utiliser le Wifi qui n’est pas adapté au streaming comme le fait remarquer Jean et qui posera pb aussi pour Chromecast, sans parler des impacts sur la santé…
    La réponse est simple: tous ces services utilisent UPnP SSDP, une technologie multicast mal supportée par les routeurs standards et notamment par les diverses communautés Linux. Si vous ajoutez des boitiers CPL, vous pouvez vous heurter à des pbs de diffusion de ces mêmes données multicast. La solution « trouvée » à la hâte par les industriels a été de mettre tout le monde à plat sur le même WLAN… Quand je trouverai un peu de temps, je mettrai une petite page qq part pour expliquer comme faire du cast sur LAN voire sur WAN.

    @Pierre Lecourt
    La facilité d’utilisation du DLNA que tu évoques est obtenue par le DLNA Push: la TV est prête à recevoir un flux émis par un autre équipement. Certains équipements un peu anciens voire des box internet n’en disposent pas, hélas. De plus, au niveau des specs, DLNA spécifie des formats vidéo obligatoires différents pour les divers équipements (mobile et TV par ex.). C’est ballot!

    Répondre
  • 14 février 2014 - 20 h 05 min

    Merci pour cette synthèse Pierre.

    De mon expérience perso, miracast c’est sympa quand c’est intégré dans les device (s’il faut se payer une clef, ou un boîtier de réception, c’est moins intéressant). Et il faut effectivement oublier les jeux vidéos.
    J’en arrive à la même conclusion : la solution câble hdmi est sûrement la plus fiable.

    par contre, dans les solutions émergentes, je crois pas mal à celle-ci (alors que chromecast, je crains l’hégémonie google) même si le prix ne fait pas rêver: http://airtame.com/

    Répondre
  • 15 février 2014 - 9 h 40 min

    @BaffTech
    Pour airtame, dans la présentation du projet, il y avait la promesse d’ouvrir le code source, y compris du protocole, et toute une argumentation à la clé.
    Mais ca, c’était avant… avant d’avoir le financement.
    Désormais, la FAQ parle d’un SDK à venir peut être, basé sur des librairies fermées.
    alors airtame arnaque? gros menteurs, en tout cas! et pas de support IOS ni Android!

    Répondre
  • 15 février 2014 - 12 h 38 min

    Pour ma part, je viens de tester la clé « Tronsmart T1000 Mirror2TV » avec mon Asus T100.

    Très décevant :
    – logiciel propriétaire pour gérer les fonctions,
    – logiciel pas adapté au tactile (version bureau uniquement) et surtout très très instable. Il plante et/ou fige régulièrement.
    – fonction mirroring d’écran engendrant une forte latence, au point que c’est à peine utilisable, même en usage bureautique.

    Je voulais également pouvoir diffuser en mirroring l’appli SFR TV tournant sur ma T100 sur écran déporté en sans fil : ça marche mais c’est vraiment inexploitable du fait du framerate horrible.

    Bref… pas de solution.

    Répondre
  • 15 février 2014 - 13 h 15 min

    @freethinker: Ah, je n’avais pas suivi ces histoires-là..
    Pour le support Androïd et IOS, c’est un peu dommage effectivement. Ca ne me dérange pas vraiment mais ça restreint forcément le marché.

    Répondre
  • 16 février 2014 - 18 h 08 min

    J’utilise en majorité du DLNA du PC vers la TV qui transite par du CPL, avec deux logiciels :

    – Wild Media Server pour le contenu statique, vidéos avec réencodage à la volée pour inclure les sous-titres, mkv 3d etc
    – Servioo avec un plugin pour mater des flux Twitch

    Mais je recherche toujours une solution DLNA pour diffuser les live youtube et dailymotion.

    Répondre
  • 18 février 2014 - 8 h 56 min

    […] Il y a un peu plus d’un an, au CES 2013, j’étais super confiant dans l’avenir des objets en cast. Comment afficher du contenu sur grand écran reste une des questions basiques du monde des minimachines, et à l’époque tout le monde semblait vouloir trouver des solutions pour y répondre. Aujourd’hui le bilan est plus contrasté.  […]

  • 2 mars 2014 - 19 h 18 min

    Bonjour,

    Pour ajouter sur le manque de maturité de la technologie miracast … mon note 3 vient de passer en Kit Kat … eh hop, le PTV3000 ne fonctionne plus !

    J’ai contacté le support netgear … Kit kat n’est pas encore pris en charge … j’ai plus qu’a attendre une maj de firmware !

    Répondre
  • ph
    20 mars 2014 - 14 h 10 min

    Pour ma part, lg g2 + slimport + pad dualshock bluetooth, nickel

    Répondre
  • 6 avril 2014 - 11 h 12 min

    […] Comment afficher du contenu sur grand écran ? […]

  • 6 avril 2014 - 17 h 19 min

    […] Comment afficher du contenu sur grand écran ? […]

  • 6 avril 2014 - 17 h 21 min

    […] Comment afficher du contenu sur grand écran ? […]

  • 28 mai 2014 - 18 h 09 min

    […] Comment afficher du contenu sur grand écran ? […]

  • 2 septembre 2014 - 18 h 23 min

    Bonjour Pierre,
    Pourriez vous me dire si vous avez fait le test suivant:
    Je voudrai diffuser une vidéo stockée sur un NAS DLNA vers 2 écrans LCD eux aussi DLNA.
    Est-ce-possible ? Ne va t-il pas y avoir de soucis dans le partage de la vidéo sur les deux écrans ?
    Merci.

    Répondre
  • 17 septembre 2014 - 16 h 16 min

    […] en plus d’applications et de sites sont compatibles et les usages se multiplient. Si parfois la Chromecast ne vaut pas un bon vieux câble HDMI, c’est tout de même l’outil ultime pour regarder sur votre téléviseur la dernière […]

  • jm
    21 septembre 2014 - 21 h 12 min

    Bonjour, une démolition en règle du miracast. Desolé des dongle hdmi miracast qui fonctionne cela existe bien de nos jours faut arrêter de raconter n’importe quoi. Apple a sa solution, Samsung a également la sienne qui fonctionne parfaitement.
    Pour ma part j’utilise au quotidien un dongle Vsmart v5ii et l’application Ezcast. Je passe des vidéo photos pdf doc word PowerPoint ect sans aucun pproblème. Ce a partir d’un note 3 ou d’un pc que renvoie soit sur une tv ou un video projecteur.
    Donc voilà les pseudo spécialistes devaient regarder d’un peu plus pret avant de démonter une des meilleures solution du marcher.

    Répondre
  • 22 septembre 2014 - 8 h 57 min

    @jm: Démolition en règle ? Quel élément de ce billet n’est pas vrai ? On est loin de la promesse de la solution universelle, rapide et pas chère des début tout de même ? Qui a dit que les dongle Miracast ne marchaient pas ? J’en cite 2 en exemple dans ce billet publié en Fevrier 2014, votre commentaire de Septembre a heureusement fait couler de l’eau sous les ponts…

    Impossible de travailler avec une latence d’une seconde sur Miracast : hormis pour de la PréAO. Impossible de jouer avec ce type de latence et des appareils promis à une poignée d’euros qui en dépasse les 50… Le bon vieux câble HDMI est certes moins libératoire mais plus efficace et moins cher.

    « Donc voilà les pseudo lecteurs devaient lire d’un peu plus près avant de démonter une des meilleures solution du marché. »

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *