Trendnet annonce une belle panoplie de hub USB Type C

Trend en anglais cela veut dire tendance et il est difficile aujourd’hui de mieux comprendre pourquoi Trendnet s’appelle Trendnet… La Tendance actuelle chez les fabricants d’ordinateurs ultraportables est de minimiser au maximum la connectique de leurs produits. et le fabricant d’accessoires l’a bien compris.

C’est donc une avalanche d’accessoires disposant de la petite prise USB Type-C qui va déferler dans non rayons, à lui seul TrendNet en dénombre cinq différents, histoire de s’adresser au plus large public possible.

Minimachines.net

Certains constructeurs livrent eu même des adaptateurs avec leur machines, d’autres les proposent en option. Enfin, certaines machines sont lâchées dans la nature avec juste un ou deux port USB Type C et rien d’autre. Pas facile de s’en contenter si on a déjà une foule de périphériques à ce format. Pour brancher une simple souris, un écran externe, raccorder une imprimante ou des outils comme un scanner ou un disque dur externe… Une bête clé USB type A…

Minimachines.net

TrendNet annonce donc une gamme complète d’adaptateurs permettant de pallier au déficit de connectique des machines modernes. Bien sur, cela gâche totalement la volonté première des constructeurs qui est de proposer de l’ultrafin. En plus d’un chargeur et de son câble qu’il faudra trimbaler avec soi, un adaptateur finira par occuper la place gagnée par les constructeurs de PC en choisissant des designs ne permettant plus d’intégrer la connectique standard des machines…

Les cinq adaptateurs USB Type-C de TrendNet seront donc disponibles suivant un calendrier précis .

Minimachines.net

Le hub 4 ports USB 3.0 compact devrait débarquer en Janvier pour 19.99$.

 

Suivi en Février d’une version un peu plus large présentant 4 ports USB 3.0 et une sortie USB Type-C permettant d’alimenter votre machine en même temps. Prix public 39.99$.

Minimachines.net

Toujours en févier, peut être le plus utile de tous les adaptateurs TrendNet pour vos déplacements, un USB Type-C avec une sortie HDMI, un port USB 3.0 et un port d’alimentation. Annoncé à 49.99$.

Minimachines.netMinimachines.net

Remarquez que même pour des images aussi futiles, les constructeurs font de la retouche photo…

A la mi-Mars enfin, les deux autres modèles avec un USB Type-C vers VGA à 34.99$ et un USB Type-C vers HDMI à 39.99$.

Toutes  les sorties HDMI sont au format 2.0 et assurent une compatibilité avec un flux UltraHD à 60 images par seconde. L’adaptateur VGA délivre, quant à lui, un signal vidéo en fullHD toujours en 60 images par seconde. TrendNet annonce une compatibilité universelle : Windows, ChromeOS, MacOS mais ne parle pas de Linux.

12 commentaires sur ce sujet.
  • 9 janvier 2017 - 12 h 49 min

    A-t-on une idée du protocole utilisé ?
    USB ? DisplayPort ? ou ThunderBolt ?

    Répondre
  • 9 janvier 2017 - 14 h 15 min

    Donc, on est bien d’accord. Pour l’utilisateur, c’est bien une régression !!! (Ou une Apple-isation…)

    Répondre
  • 9 janvier 2017 - 14 h 16 min
  • 9 janvier 2017 - 14 h 21 min

    Bonjour,

    Ce type de produit m’intéresse beaucoup mais pas pour un usage ordinateur portable. Cela serait excellent je trouve pour un smartphone disposant du type-C. Trendnet est loin d’être le premier à lancer ce type de produit et j’avais d’ailleurs essayer en commandant celui si https://www.amazon.fr/gp/product/B01AFW1ISU/ref=oh_aui_detailpage_o08_s01?ie=UTF8&psc=1
    Évidement, cela ne fonctionnait pas avec mon LG G5 :(
    Si jamais quelqu’un connait un adaptateur USB type-C “USB 3 + HDMI + Charge + ethernet + ???” pour smartphone, je suis preneur… convertir son smartphone en petit pc ce serait quand même normal en 2017 non ?

    Bonne journée

    Répondre
  • 9 janvier 2017 - 15 h 18 min

    @OuiDocteurBob: Non, l’USB type C est un sacré progrès. Ce qui peut être critiquable ce n’est pas l’usage de l’USB type C mais la propension des constructeurs à ne mettre que des ports USB type C (et en faible quantité) alors que nous somme dans une phase de transition où peu de périphériques existants ont une connectique USB type C. A terme tout le reste va disparaître et c’est une bonne chose, mais pour l’instant l’absence du support des standards déjà en place complique l’usage du matériel existant.

    C’est vrai que l’on a tendance à râler parce qu’il faut des adaptateurs pour utiliser un matériel déjà existant. Mais, d’un autre côté, l’usage exclusif de l’USB-C force une transition rapide au tout USB-C, ce qui n’est peut être pas plus mal si on y réfléchi bien. Ca évitera d’avoir à gérer différentes connectiques pendant des années, pour les constructeurs, comme pour les utilisateurs.

    Pour ces raisons, je trouve que c’est une très bonne chose qu’ils ne mettent que de l’USB-C ( mort à ‘USB-A et au micro-B, vive l’USB-C). Dans le cas contraire, on resterait des années avec des périphériques qui continuent à sortir en USB-A ou micro-B car rien ne pousserait les constructeurs de périphériques à adopter l’USB-C. Là au moins ça devient clair qu’un matériel en USB-A ou micro-USB, c’est quelque chose d’obsolète. En fait, la seule chose qui me dérange, c’est qu’il sont radins sur le nombre de ports USB-C mis à disposition. Sinon, personnellement, l’usage d’adaptateurs, je considère que c’est juste le prix à payer pour permettre de converger rapidement vers quelque chose de plus simple et d’unifié.

    Répondre
  • 9 janvier 2017 - 16 h 02 min

    Bonjour à tous,
    Une petite question: Est-ce que quelqu’un à essayer d’utiliser ce type de produit avec en plus un dongle Usb Type-c vers USB 3 afin de pouvoir adapter cela à un portable disposant d’un USB3 uniquement?

    Répondre
  • 9 janvier 2017 - 17 h 35 min

    Attention avec le second modèle, il est affirmé qu’il peut charger l’appareil mais on parle de quel os ? Car sur lusb classique un câble y ne marchait pas sur tous les Android et les solutions Hub alimenter ne marchais que sur Windows et encore seulement certains modèles
    En tout cas ce produit m’intéresse énormément pour donner de la productivité à une tablette Android si ça fonctionne de manière universelle bien sûr

    Répondre
  • 9 janvier 2017 - 19 h 03 min

    @Tahar: Quand on parle de USB C, on ne parle que d’un type de connecteur, pas de la version de la norme USB utilisée (2.0, 3.0, 3.1 etc.). De même, quand tu cites USB 3, là, à l’inverse, c’est indépendant du type de connecteur utilisé. L’USB 3 peut être véhiculé via des connecteurs usb-A, usb-B, micro-AB ou usb-C par exemple.

    Dans ta question quand tu dis connecteur USB 3, je suppose que tu veux dire connecteur type A en USB-3. Si c’est ça, la question du fonctionnement de l’adaptateur vers type-C ne se pose pas vraiment. Du moment que ton adaptateur prévoit bien une utilisation data ( et pas seulement power ), alors ça fonctionne obligatoirement. Il n’y a pas plus de différence entre un adaptateur type C vers type A qu’il n’y en a entre un adaptateur micro-AB vers type A. Par nature, un connecteur de type C peut véhiculer la norme USB 3. Si pour une raison X ça ne fonctionnait pas, ce serait alors uniquement parce que l’adaptateur serait défaillant (mauvaise qualité ou conception).

    Répondre
  • 9 janvier 2017 - 19 h 21 min
  • 9 janvier 2017 - 19 h 27 min

    @Haruhi: Ce n’est pas vraiment une question d’OS. C’est une question de matériel et d’intensité de courant.

    De base la norme USB 2 (je pense que c’est celle là que tu cites), ne garanti qu’un minimum de 500 mA par le biais d’un simple câblage. Pour pouvoir monter à plus, il faut que les appareils de chaque côté aient la capacité de se mettre d’accord sur l’intensité à utiliser pour la charge ( 1A par exemple). Ce qui suppose également un échange de données. C’est prévu par le standard USB. Mais rien n’oblige tous les appareils à le supporter.

    Dans les problèmes que tu as rencontrés certainement qu’un des deux appareils était limité ou que le cable utilisé entre les deux n’était pas câblé pour le type de charge demandé (cable power à 500 mA uniquement).

    Mais ce n’est pas une question d’OS.

    Donc attention, qu’un hub (ou même un cable) permette de charger un appareil ne suffit pas. De base, ça ne garanti que 500 mA d’intensité. Il faut aussi vérifier l’intensité supportée: 500 mA, 1A, 2A voir plus si on intègre des technologies propriétaires telles que Quick Charge qui peuvent alors monter jusque 5A (Quick Charge 4). A l’inverse, il ne sert à rien d’avoir un chargeur qui délivre une intensité (ou utilise un protocole tel que Quick Charge) que l’appareil à charger ne supporte pas. Au moins, si l’erreur est dans ce sans, en général ça marche quand même, mais c’est juste inutile.

    L’erreur la plus courante est d’avoir des appareils qui s’accordent bien à chaque extrémité mais de les relier avec un cable power, dont le câblage minimaliste ne permet de toute façon que de véhiculer du 500 mA.

    Répondre
  • 10 janvier 2017 - 9 h 23 min

    Encombrement mis à part, c’est une vraie possibilité pour des machines performantes, type tablette 2-en-1 ou ultraportable, d’avoir un poste de travail sédentaire avec le branchement d’un seul câble.

    Bref, on oublie les docks constructeurs à 200€, incompatibles d’un modèle à l’autre pour avoir un truc accessible aux particuliers et plus pérenne pour les entreprises.

    Répondre
  • 10 janvier 2017 - 10 h 01 min

    @Laurent Simon: Merci Laurent pour ta réponse précise.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *