WimBoot : Premiers essais de réduction de taille pour Windows 8.1

WimBoot : Premiers essais de réduction de taille pour Windows 8.1 sur Asus T100TA

Wimboot est un utilitaire conçu par Microsoft pour permettre l’installation de Windows 8.1 sur des tablettes et autres machines dotée de seulement 16 Go de stockage. Evidemment, réduire l’espace occupé par le système à 3 Go peut également intéresser des possesseurs de tablettes de 32 ou 64 Go et les premières tentatives sont apparues en ligne.

WimBoot utilise des fichiers compressés pour faire fonctionner Windows en piochant dans ce qui lui sert également d’image de  restauration, une technique qui permet à Microsoft de faire tenir Windows 8.1 dans 3 petits Go de données. Bien moins qu’une installation séparant les fichiers. Normalement prévu pour les fabricants et autres assembleurs de machines, WimBoot est un outil précieux qui reste pour le moment énigmatique.

WIMBoot

L’installation Wimboot garde le même espace de  restauration qui devient aussi la source des fichiers Windows exploités. Un annuaire de fichiers (pointer files) apparaît pour déterminer où aller piocher les informations dans cette image.

Mais les premiers tests arrivent et des programmeurs se sont emparés de l’outil pour voir ce qu’il pourrait apporter à leurs solutions bien qu’elle aie déjà été  achetée. L’idée est donc de réinstaller Windows 8.1 sur des tablettes mieux équipées que ce que préconise Microsoft. Au lieu de se limiter aux modèles 16 Go, les membres du Transformers Forum s’essayent à adapter un Windows Wimboot sur des tablettes Asus T100TA en 32 ou 64 Go.

Des instructions précises ont été indiquées pour tenter l’aventure et installer un Windows compressé sur une partition à part tout en conservant un maximum d’espace sur votre stockage C. Evidemment c’est un jeu délicat et cela suppose une réinstallation au propre de toute sa machine. Attention, vous pouvez très bien vous retrouver avec une machine totalement inopérante. Soyez donc avertis qu’il est déconseillé de tenter l’aventure si on a pas déjà de l’expérience avec ce type d’installation et qu’il est même conseillé d’avoir déjà préparé des images disque Windows spécifiques avec les outils Microsoft.

Wimboot

Je pense qu’a terme une image ISO d’un Windows spécifiquement prévu pour les Asus T100TA finira par sortir avec un utilitaire de formatage adapté à cet usage compressé. On ne connait pas non plus l’impact réel sur les performances de cette décompression de fichiers à la volée. Il est donc conseillé d’être patient.

Source : Eeevolution.it

15 commentaires sur ce sujet.
  • 5 mai 2014 - 16 h 37 min

    @Pierre Lecourt

    Je ne pense pas qu’Asus se lance dans cette opération de proposer un outil et un Windows 8.1 compressé pour les T100 déjà en service… Trop de soucis afférants à une telle opération !

    Pourquoi pas sur de nouvelles machines à la vente. Mais cela reste compliqué pour un acheteur d’un T100 32 Go de lui faire choisir entre l’installation ordinaire et l’installation compressée. Ce qui nécessiterait alors d’augmenter le disque caché de 4 Go (12 donc au lieu de 8 actuellement pour loger les deux Windows)… A moins de choisir à sa place dès le départ…

    Et puis quel mic-mac cela va-t-il être avec les mises à jour Microsoft afin de rester dans le compressé compact ?

    Par ailleurs, est-ce que le risque de tenter cette installation Wimboot ne reste pas réduit, dans la mesure où le fameux disque caché de 8 Go reste toujours utilisable pour remettre son T100 à l’état de sortie usine ?

    Gagner une dizaine de Go sur un Asus T100 32 est en soit très tentant…

    Le ferez-vous sur votre propre machine ?

    Certains ont-il déjà essayé la récupération des 8 Go du disque caché de sauvegarde système ?

    Mode d’emploi ici :

    http://forums.wpcentral.com/asus-transformer-book-t100/269880-free-up-8gb-without-really-trying.html

    Répondre
  • 5 mai 2014 - 16 h 53 min

    @MaxiMachinChose: Asus non, mais d’autres le feront à sa place, ils le font déjà d’ailleurs.

    « Le ferez-vous sur votre propre machine ? »
    J’ai un 64 Go avec une cartes SDXC 64Go… Pas besoin donc et pas le temps surtout !

    Répondre
  • 5 mai 2014 - 16 h 58 min

    Deux problèmes:
    1) ça ralentit la machine (le processeur doit en permanence faire la décompression des fichiers lus)
    2) c’est « read-only »

    Répondre
  • 5 mai 2014 - 17 h 17 min

    @zhir: Le Read Only n’est pas forcément un défaut.

    Répondre
  • 5 mai 2014 - 17 h 22 min

    @zhir:

    Complétement d’accord concernant la charge processeur supplémentaire (bien qu’il puisse y avoir un cache qui les choppe une fois pour un bon moment ce qui « mutualise » ce premier fetch).

    En revanche le read only sur les binaires windows c’est pas bien grave. Les paramètres peuvent être stockés en dehors, ça prends rien en place.

    Répondre
  • 5 mai 2014 - 17 h 47 min

    A priori, si c’est « read-only » il pourrait même y avoir gain de performance car les fichiers à manipuler sont plus petits. Dans les faits les impacts seront sans doutes très faibles au niveau performance (donc au niveau autonomie).

    Il y a eu déjà plusieurs études à ce sujet (à propos de la compression NTFS). Les impacts sur les performances en lectures sont plutôt bonnes (tout dépends des taux de compressions possibles et des performances du périphérique de stockage). Au niveau écritures, la plupart du temps l’impact est négatif. Par contre il y a généralement impact au niveau fragmentation qui augmente. Dans le cas de l’image système qui ne change pas (ou peu, notamment lors des services packs), mes impressions sont que le systèmes est viable, surtout que les performances des processeurs ont nettement augmenté depuis ses études et leur efficacité énergétique également.

    Études des impacts de performance de la compression de disque (en anglais) :
    – Comparison I/O Performance Test on NTFS Compression
    https://sites.google.com/site/jyc860923/default/technical/comparisonioperformancetestonntfscompression
    – To Compress Or Not To Compress (3 parts)
    http://directedge.us/content/to-compress-or-not-to-compress-that-is-the-question
    – Best practices for NTFS compression in Windows
    http://support.microsoft.com/kb/251186/en

    Répondre
  • 5 mai 2014 - 17 h 59 min

    On en avait parlé dans l’autre topic sur wimboot, il est faux de penser que la compression = lenteur. Une fois toute la partition compressée, l’écriture ou la lecture ne sont que des séquences particulières, avec des ssd ou équivalent dont le temps d’accès est pratiquement nul, ca ne doit pas poser de problème.

    Biensur il faut voir à l’œuvre, mais je ne suis pas inquiet sur ce point. Economie de ressources et de matériel, ce n’est jamais critiquable.

    Moi avec mon t100 32go, ca me plairait assez, si c’est fiable. J’adore cette machine, 10 heures d’autonomie en utilisation réelle sur une pauvre tablette, j’ai craqué sur avis de miniM et je ne le regrette pas !

    Répondre
  • uko
    5 mai 2014 - 21 h 50 min

    @Dadoo: +1 encore une fois.

    @zhir: Tu as des sources pour soutenir ton affirmation selon laquelle le procédé ralentit la machine et l’oblige à décompresser des données « en permanence » ?
    Pour ma part, je ne vois aucune raison que ça soit le cas: Au pire, une petite décompression au lancement de la machine et au besoin lors du lancement d’apps qui utilisent des éléments spécifiques de Windows, pas de quoi fouetter un chat ?

    De nombreuses applications fonctionnent déjà avec des fichiers compressés qu’elles décompressent à la volée pour les utiliser. C’est aussi le cas de la plupart des fichiers multimedia qu’on utilise: images compressées en .jpg, musiques en .mp3, vidéos en .avi ou .MKV… leur décompression n’a qu’un impact très négligeable sur notre utilisation de la machine.

    Lors de l’ouverture d’une page web, ce sont en simultané des dizaines de fichiers qui sont décompressés par la machine: La plupart des images affichées sur la page (y compris les icones, boutons, fond d’écran..), les éventuels effets sonores, les pubs en flash… Pourtant, cette activité n’est réputée ni pour nécessiter de machine très puissante ni pour son impact sur son autonomie ou ses performances.

    Bref, outre le fait que je doute que le système de MS nécessite une opération permanente de décompression de données, l’impact réel de cette compression dépendra de nombreux facteurs qu’on peut espérer maitrisés par l’éditeur:
    – La taille des fichiers concernés
    – Le type de compression utilisé: Est-elle supportée en hardware ?
    – La complexité du type de compression utilisé. Plus elle est complexe, plus elle utilise de ressources.
    – Le système de cache utilisé pour limiter le nombre de décompressions

    Je ne dis pas qu’il s’agit de la solution miracle, mais j’attends de voir les retours avant de cracher sur un concept plutôt prometteur sur le papier.

    Répondre
  • 6 mai 2014 - 0 h 28 min

    @uko : je n’avais pas pensé à ça, tu as raison de le dire, tout ou presque est compressé pour passer par les tuyaux du web, et cela depuis le tout début.

    Répondre
  • 6 mai 2014 - 7 h 17 min

    A mon avis, ce qui fait perdre le plus de place c’est tout simplement d’avoir une partition de restauration. C’est à mon avis inutile aujourd’hui, surtout que le boot sur usb est bien géré maintenant. Pire c’est limite dangereux dansle cas d’un virus qui s’ attaquerait à cette partition (le read only est seulement logiciel, pas physique). Bof je suis plutot de l’avis de pas mal de monde: la partition de sauvegarde, elle dégage. …

    Répondre
  • 6 mai 2014 - 8 h 32 min

    Cette solution serait une bonne chose.
    En effet après installation d’Office et création de 4 profils il ne me reste que peu de Go !
    J’avais essayé le déplacement des données users sur la µSD mais une ouverture de session avec la carte éjectée m’a refroidi, restauration usine après bidouillage car pas de réparation vu que pas de users sur le C:, restrictions Microsoft.
    Et la suppression de la partition de sauvegarde…bof bof, ça m’a sauvé la vie une fois sur le mien et une fois chez un ami, c’est quand même appréciable en cas de problème de na pas recourir à une clé USB avec préparation préalable et bidouillage en série.

    Je pense également que des accès en Read-Only sur des fichiers de petite ou moyenne taille sont plus performants que le fonctionnement actuel, et peut-être aussi du coup moins destructeur des mémoires flash internes.

    Répondre
  • 6 mai 2014 - 12 h 47 min

    On va comprendre que j’aime l’idée derrière wimboot (qui d’ailleurs pourrait être appliquée à tous les systèmes).

    @Fuli ; je ne sais pas si tu as capté qu’avec wimboot, la partition de restauration est AUSSI la partition système et elle est read only. Donc elle est ton Windows actif et sert aussi pour la restauration en cas de problème.

    Clairement l’objectif de Microsoft n’est pas de nous faire plaisir, mais de permettre l’installation sur des tablettes avec seulement 16go, donc pas chères.

    Ca veut dire que c’est une arme commerciale.

    Répondre
  • 6 mai 2014 - 15 h 47 min
  • 6 mai 2014 - 19 h 11 min

    Je ne conseille pas ce genre de manip, surtout sur une tablette. Il y a quand même un risque de bricker la machine juste pour 8go. Je ne serai pas le premier à essayer et même je ne m’y risquerai pas !

    Répondre
  • 6 mai 2014 - 22 h 01 min

    Cela me rappelle l’Amiga, les HD étaient si petits à l’époque qu’il y avait eu un cruncheur d’application.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *