Vers une baisse de tarif des tablettes Windows 8

Vers une baisse de tarif des tablettes Windows 8

Si Intel vise le Low cost sur le marché tablette, il ne le fait pas que du côté d’Android. Le fondeur a clairement défini des objectifs pour le marché Windows et vise des périphériques à très bas prix. Avec des machines situées entre 99 et 129$, les tablettes Windows 8 pourraient bientôt rivaliser avec l’offre Android.

Un des leviers du succès des tablettes Android a été leurs tarifs. En quelques années, voire quelques mois, les prétentions de la plupart des marques à présenter des modèles tous affichés au dessus des 400-500 € ont été totalement balayées. Apres avoir ramassé des milliers de pièces d’invendus, ils sont retournés à leurs chères études et ont proposé quelques mois plus tard des modèles beaucoup plus abordables.

 tablette Windows 8

C’est à cette date que les ventes de tablettes Android ont véritablement commencé à décoller et il n’est plus vraiment rare de trouver des engins de qualité sous les 200€ aujourd’hui. Cette baisse spectaculaire de prix, associée à un véritable effort de la part des constructeurs d’augmenter les performances des machines ont signé le début de l’engouement pour ces produits.

Pour que la mayonnaise prenne, il faut donc des tarifs alléchants. Microsoft l’a bien compris et a décidé de filer sa licence Windows pour les petites diagonales de tablettes. Intel l’a bien compris également et pousse les constructeurs à proposer des modèles sur ce segment. Avec une promesse intéressante, celle de continuer à gagner de l’argent.

tablette Windows 8

Réduire ses marges mais vendre de gros volumes

Le marché des tablettes Windows de petites diagonales est naissant, celui des tablettes low-cost Microsoft est tout juste balbutiant. Alors qu’on s’attend à un tassement de croissances des tablettes Android, le système de Microsoft pourrait séduire de nombreux utilisateurs. Certains ayant déjà une tablette Android, d’autres ne visant qu’un unique système capable de répondre à toutes leurs demandes.

Intel se positionne en réalité sans trop se soucier du système embarqué. La marque produit en effet des processeurs capables de faire tourner Android comme Windows. Ce schéma qui présente un prix d’entrée de 99$ pour des modèles Windows et Android  a été pensé avant l’annonce de Microsoft sur sa licence gratuite pour les tablettes inférieures à 9 pouces. On peut donc imaginer une hausse significative de l’offre de tablettes Microsoft sur ce tarif de base.

 tablette Windows 8

Mais un autre détail vient changer la donne. Les fabricants Chinois en marque blanche, ceux qui fabriquent pour d’autres marques ou les fabricants distributeurs reconnus du marché Android vont désormais s’essayer à proposer des tablettes Windows.

Pour eux c’est une grosse opportunité puisqu’ils doublent d’un coup leur marché potentiel. Ces marques ne fabriqueront peut être pas les meilleures tablettes mais elles forceront mécaniquement les autres acteurs à baisser leurs tarifs. Avec des engins situés sous les 150$, il est fort probable qu’un énorme bond de croissance soit franchi par les modèles Windows en 2014. Un bond qui arrangera bien les affaires d’Intel et Microsoft.

tablette Windows 8

Des tablettes Windows 8 à 60$ ?

Le fabricant Emdoor, une société Chinoise qui conçoit et adapte des produits sous diverses marques, annonce ainsi des tablettes Windows 8.1 au format 7 pouces à partir de 60$, indique PadNews. 60 dollars, c’est à dire. Alors attention, ne bondissez pas de joie, ne cassez pas un clavier d’énervement, à 60$ ça ne sera probablement pas l’affaire du siècle. Il est même possible que ce tarif soit là pour faire parler d’Emdoor et que l’engin à 60$ annoncé soit si pourri qu’il faille en réalité  lui ajouter quelques options indispensables pour ne pas se contenter d’un usage plus que basique. Il est même possible que ces 60$ annoncés soient des prix à destinations d’autres marques qui achèteront en quantité les tablettes.

tablette Windows 8

C’est néanmoins un signe fort d’une baisse importante des tarifs de l’entrée de gamme sur les tablettes Windows. Un signe qui va de pair avec quelques événements croisés ces derniers jours.

tablette Windows 8

De nombreux fabricants ont, en effet, commencé à employer des processeurs Intel Bay Trail dans des machines sous Android et Windows 8.1. Des puces qu’on va retrouver sur une très large gamme de tablettes donc, et qui seront évidemment au coeur de la stratégie d’Intel. Elles permettent aux fabricants de moduler leur production de tablettes sans avoir à  stocker et commander des puces différentes. Il se peut qu’a terme, les fabricants construisent des machines qui soient totalement identiques dans leurs composants sous Android ou Windows. Le choix du système d’exploitation ne relèvera plus que d’une décision en fin de chaîne, suivant la demande du public.

tablette Windows 8

Tablettes Windows Low-Cost , à quoi s’attendre ?

Alors bientôt 2 tablettes avec soi ? Une pour le loisir ? L’autre pour des usages plus orientés production ? Avec un Windows Store encore loin des offres d’Android et iOS en terme d’applications, le choix d’une tablette Windows reste aujourd’hui avant tout lié aux applications bureautiques. Applications gourmandes qui se contenteront mal d’un sous équipement. Si Microsoft a baissé le minimum syndical demandé aux constructeurs pour bénéficier de sa licence, les machines ne doivent plus que posséder 1 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage avec un affichage 1366 x 768 pour installer Windows 8, on se demande bien ce que l’on pourra faire d’un engin de 7 pouces doté de ces caractéristiques aujourd’hui.

tablette Windows 8

Il faudra donc compter sur des machines situées dans une tranche de prix plus élevée pour bénéficier d’un vrai service. Si les prix seront plus bas qu’auparavant, il ne faut donc pas compter sur des tarifs totalement miraculeux pour autant. J’ai tout de même bon espoir de voir  débarquer des tablettes 8 pouces de bonne facture à des tarifs très intéressants d’ici la fin de l’année sous Windows 8.

18 commentaires sur ce sujet.
  • jj
    11 avril 2014 - 21 h 22 min

    Perso, je ne comprends pas l’intérêt d’avoir un windows sur une tablette de 8 pouces… rien n’est exploitable hormis les applis modernUI… donc pas mieux qu’une « bête » tablette android.

    Répondre
  • 12 avril 2014 - 10 h 52 min

    « donc pas mieux qu’une « bête » tablette android. »

    et surtout avec un store tout vide ..

    Répondre
  • 12 avril 2014 - 12 h 34 min

    L’intérêt c’est d’avoir un ordinateur complet sur soi qui dépanne dans le train et remplace un desktop avec une sortie hdmi vers la TV, un clavier et une souris bluetooth.

    En usage tactile, une tablette win8 se débrouille à merveille pour le surf, avec une compatibilité complète pour tout le web. C’est pour moi et de loin la meilleur expérience qui existe.

    Le store est peut être anémique, mais on trouve les équivalents en Freeware un peu partout.

    J’ai une thinkpad 8 et je suis aux anges. Dans l’avion je tape mes CR sur le même logiciel, je check mes plans sur acad, Sketchup tourne à merveille sur les mêmes modèles qu’a l’agence.

    Alors ok, ca remplace pas un portable, au même titre qu’un portable ne remplace pas un desktop. Mais la tablette je l’ai toujours dans mon sac, pour un oui, ou un nom je la sort, je montre une 3D aux clients, un film, un plan au BE ou que sais je. et la reaction est toujours la même. Ben merde alors… on peut faire ça maintenant ?

    Répondre
  • 12 avril 2014 - 15 h 32 min

    Je ne sais pas si Pierre en a parlé quelque part. Mais Microsoft a mis au point un système le wimboot qui permet de faire tenir tout Windows 8.1 update dans 3go et de ne plus avoir a inclure une partition de récupération. Le tout permet de faire tenir windows8 sur 16 go avec pas mal de place disque disponible (presque autant que sur une tablette 32 go).

    En gros la partition de récupération est aussi la partition principale, le reste du disque contient les données personnelles et les pointeurs qui redirigent le windows en cache vers les pilotes installés ensuite.

    On aime ou on aime pas l’éditeur, mais cette astuce est assez bluffante et indispensable pour sortir des tablette windows8 pas chere avec seulement 16 go.

    Répondre
  • 12 avril 2014 - 18 h 06 min

    N’oublions pas le port HDMI qui permet même de raccorder un écran externe.. :)

    Mais, pour ma part, je vais sans doute me répéter, j’attends une offre intermédiaire un peu plus medium end entre tablette BT/2Go Ram et Core/8Go de ram. Des machines autour de 500€ avec un écran mieux définis (en 11″) et un plus fidèle, un peu plus de port USB voir un stylet.
    Je rêve?
    :)

    Répondre
  • s@s
    12 avril 2014 - 20 h 18 min

    Eh bien je vais finalement l’avoir ma tablette Win8 à moins de 150€. Pierre tu ne pensais pas que ça arriverait avant des lustres… :-)

    Répondre
  • 12 avril 2014 - 21 h 24 min

    @Dadoo
    Je confirme l’info que windows 8 prend moins de place , j’ai un acer iconnia W5 32 Go, après lea mise à jour windows 8.1 je suis passé de 5 Go d’espace libre à 13 Go , il y a office 2013 sur la machine (vendu avec …..)
    c’est appréciable :-)

    Répondre
  • 12 avril 2014 - 21 h 57 min

    C’est quand même assez étonnant de voir un système souvent critiqué pour sa lourdeur, son poids, sa mauvaise optimisation, ses performances etc. qui devient peu a peu bien meilleur sur chaque point, qui se permet d’unifier desktop et tablette, bientôt smartphone et qui est le seul système hybride capable de tourner aussi en tactile.

    Manquerait plus que ce soit en sus le moins cher.

    Il n’y a que le market qui est trop pauvre, même s’il y a quelques perles. Il faudra peut-être que microsoft motive les développeurs.

    Répondre
  • 13 avril 2014 - 1 h 25 min

    @s@s: Je le pense toujours pas, il faut voir ce que j’appelle tablette, le truc à 60$ sera pas ce que j’appelle une tablette :)

    @Dadoo: +1, gros +1.

    Répondre
  • 13 avril 2014 - 8 h 49 min

    @Dadoo:

    Ok pour l’optimisation mais j’aimerai voir tourner sur du hard léger par rapport a android sachant que le hard léger arm coûtera trois fois rien …

    Répondre
  • SGT
    13 avril 2014 - 9 h 46 min

    @DotNet:

    Je plussoie à votre post. S’il est intéressant de voir de l’entrée de gamme en tablette « full » Windows en 7″ et 8″, il ne faut pas pour autant que le milieu haut de gamme se retrouve sans offre.

    Sinon on risque d’avoir des entrée de gamme qui se ressemble toutes (avec qui plus est généralement pour les modèles « nonames » des pb d’autonomie et de SAV) et pour le milieu de gamme des machines indifférenciables.

    Donc j’attends également en milieu de gamme des 7/8″ semi borderless avec vrai stylet actif Wacom (usage en mode tablette OneNote, croquis, dessins..) et sortie vidéo HDMI sur base Windows 8 full (pour un usage desktop avec clavier souris moniteur). Les fonctionnalité téléphone seraient un vrai plus vu ces formats ultra mobile.

    Pour le haut de gamme j’attends des tablettes 11/12″ en dessous des 700g qui sortent du format 16:9, bien pour le multimédia loisir mais peu pratique pour le travail à base de documents.

    Le problème est que, à part Microsoft et sa Surface Pro, peu de constructeurs ont finalement fait preuve d’innovation et de constance. Les seuls à vrai dire sont Asus mais ils suivent mal leur direction. Exemple ils ont été les premiers à proposer des hybrides avec le stylet Wacom dans les modèles haut de gamme mais c’est abandonné pour l’instant. Il sont partis sur une direction mixte Windows/Android, sanctionnée à la fois par Microsoft et Google… ou sur le concept fumeux de Padfone, chaque version étant incompatible avec la précédente… Ce sont des exemple « d’errements » ; au lieu de s’occuper à réduire drastiquement les poids et à peaufiner le concept d’hybride avec des vraies évolutions compatibles entre-elles au niveau de l’accessoirisation. Souhaitons donc que les très bonnes ventes de l’Asus T100 leur démontrent que lorsqu’une machine est bien pensée et positionnée le succès est au rendez-vous.

    Avec Windows 8 qui se bonifie de version en version, il serait donc temps qu’Asus, Sony, Lenovo, HP ou Acer se penche sérieusement « façon Apple », sur un concept d’hybride avec une bonne gamme d’accessoire et qui soit suivi dans le temps (au moins sur 3 ans…).

    C’est le principal problème actuellement, à part chez Microsoft, il n’y a pas de vision à long terme cohérente côté hardware à part quelques innovations souvent un peu fumeuses ou inutiles (si l’on met de côté le concept hybride). On peu juste espérer que la philosophie Surface Pro, voulu justement par Microsoft pour relever le niveau, porte chez ces constructeurs.

    Ce sont des considérations pour le milieu haut de gamme. Pour l’entrée de gamme il n’y aura pas de soucis à se faire, la base hardware Intel est désormais performante et Windows 8 mature.

    Répondre
  • 13 avril 2014 - 12 h 08 min

    « Pour l’entrée de gamme il n’y aura pas de soucis à se faire, la base hardware Intel est désormais performante et Windows 8 mature »

    ca coutera toujours largement plus cher qu’une tablette sous android tournant de manière équivalente avec toujours un store très leger … par exemple, certes pour l’instant, des tas d’entreprise développent des applis pour ios et android uniquement ..

    Répondre
  • 13 avril 2014 - 17 h 36 min

    J’avoue que les mois à venir vont être assez sympas. Le couple m$ intel est encore vivant et au pire des moments les voilà qui reprennent l’avantage. Comment vendre une tablette arm 300 euros si on trouve une tablette Windows x86 à 150 ?

    Quant au market, il est loin derrière celui de Google, mais aussi autrement plus sélectif : comprenez beaucoup moins d’applications à jeter pleines de pub, voire carrément des fake. Celui qui a cherché une simple lampe de poche sait de quoi je parle.

    Si on sait a peu près les directions de m$ et Google, on ne sait pas grand chose d’apple dont l’écosystème commence à dater, même avec quelques ravalement de façade graphiques.

    Notre intérêt de consommateur (à long terme) résidant dans la concurrence entre les trois grands, sans qu’aucun ne gagne.

    Répondre
  • 14 avril 2014 - 10 h 22 min

    Quelqu’un a une idée sur le support actuel de linux par les tablettes windows 8/atom? Il me semblait que c’etait impossible à cause du bios, mais peut-etre des progres on été faits? Parce que pour qui n’adore pas windows, ces tablettes pourraient etre parfaites pour un systeme linux en déplacement, en amphi (moins cheres encore que les chromebooks.. )

    Répondre
  • 14 avril 2014 - 12 h 07 min

     » Comment vendre une tablette arm 300 euros si on trouve une tablette Windows x86 à 150 ? »

    non mais la tu intervertis le problème qui est exactement l’inverse !!!

    une tablette w8 avec un intel et les ressources demandées sera toujours plus chère qu’une android sous arm …

    « Notre intérêt de consommateur (à long terme) résidant dans la concurrence entre les trois grands, sans qu’aucun ne gagne. »
    ça merci c’est vraiment le top .. un défenseur de MS dire il nous faut de la concurrence … mdr ..

    Répondre
  • 14 avril 2014 - 12 h 21 min

    A ton service.

    Répondre
  • 14 avril 2014 - 12 h 29 min

    Merci Pierre d effacer mon dernier commentaire. Je me suis un peu emporté.

    Répondre
  • 18 avril 2014 - 9 h 01 min

    […] Les prix des tablettes Windows 8 pourraient bientôt rivaliser avec l'offre Android.  […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *