Shuttle DS57U : Des Barebones Fanless sous Core ix en approche

Pas encore d’idée de tarif en euros pour ces engins mais une certitude, ils devraient apparaître en Mai en Europe. Les nouveaux Shuttle DS57U se déclinent sous processeur Broadwell en Core i3, i5 et même i7 ! Un condensé de performances intéressant dans un châssis totalement silencieux.

Si le  châssis de l’engin ne bouge pas par rapport au précédent modèle, il n’embarque plus le même coeur. L’option Celeron 3205U est toujours présente mais la série monte largement en puissance avec des solutions qui viennent flirter jusqu’au Core i7.

Shuttle DS57U

3 nouvelles puces de portables grimpent à bord du Shuttle DS57U et changent clairement la proposition de la marque.

  • Intel Core i3-5005U : 2 coeurs 4 Threads cadencé à 2 GHz avec 3 Mo de cache et Intel HD Graphics 5500 pour 15 watts de TDP
  • Intel Core i5-5200U : 2 coeurs 4 Threads cadencé de 2.2 à 2.7 GHz avec 3 Mo de cache et Intel HD Graphics 5500 pour 15 watts de TDP
  • Intel Core i7-5500U : 2 coeurs 4 Threads cadencé de 2.4 à 3 GHz avec 4 Mo de cache et Intel HD Graphics 5500 pour 15 watts de TDP

Shuttle DS57U

Des puces de la gamme Mobile Broadwell du fondeur qui offriront des niveaux de performances largement supérieurs à la génération d’origine de la machine. On garde bien entendu le même système de dissipation sans ventilation et les éléments habituels proposés par la marque : Composants haut de gamme  et fonctionnement prévus 24/24H 7/7J.

Shuttle DS57U

Le reste des spécifications est classique pour la marque, 2 slots de mémoire vive DDR3L accessible pouvant accepter 8 Go de RAM par slot pour un total de 16 Go en double canal. et un double emplacement de stockage avec un port mSATA pour un SSD associé à une baie 2.5 pouces classique pour embarquer une solution mécanique ou 100% électronique.

 

Shuttle DS57U

La connectique proposée est clairement à destination des pros ce qui n’empêchera pas certains particuliers de s’intéresser au produit. On retrouve ainsi en façade 2 ports COM RS232 qui seront pour beaucoup inutiles. Mais également un bouton de démarrage (la machine est capable de se réveiller via une impulsion réseau ou de s’allumer et de s’éteindre à heures fixes.), 4 ports USB 2.0 et un lecteur de  cartes SDHC.  2 leds sont disponibles pour indiquer la mise sous tension et l’activité d’accès aux différents stockages de l’engin.

Shuttle DS57U

Sur la face arrière, Shuttle propose 2 ports Ethernet Gigabit pour adresser 2 réseaux distincts, 2 ports antennes permettront, quant à eux, de se connecter en Wifi. La sortie vidéo se fait via une prise HDMI et une seconde en DisplayPort. 2 ports USB 3.0, une entrée Micro et une sortie stéréo séparées. Un connecteur pour un bouton de démarrage externe, un port anti vol et une entrée d’alimentation.

Le boitier mesure 200 mm de large pour 165 de profondeur et 39.5 mm d’épaisseur. Livré avec une alimentation externe 65 watts il est à l’origine conçu pour piloter des solutions plutôt industrielles. La présence d’un système de déport de bouton de démarrage et les COM RS-232 ne sont pas des maigres indices à ce niveau. Il n’empêche au’avec ce type de composants et sous réserve d’un prix réaliste, ce Shuttle DS57U pourrait apporte un niveau de puissance assez rare sur des machines totalement dénuéer de ventilation active.

Pour le moment, il est listé en Australie à 739 AU$, un tarif qu’il est impossible de convertir en ce moment. Shuttle m’informe que la machine devrait apparaître en Mai en Europe sans aucune information concernant ses tarifs. La version Celeron 3205U Barebone (sans stockage ni mémoire ni système) est proposée à 239€ prix public. On peu difficilement imaginer le prix des  modèles Core d’ici le mois de mai pour autant. Les lignes peuvent bouger chez Intel et surtout la montée du dollar va faire augmenter les tarifs des constructeurs un jour ou l’autre.

Shuttle livrera l’engin nu et fournira des pilotes pour Windows 7, Windows 8 et Linux.

Voir la fiche produit du DS57U  chez Shuttle

Merci à Poulicroc pour l’info.

Source : Forum Hardware.fr

10 commentaires sur ce sujet.
  • 25 mars 2015 - 19 h 21 min

    Des machines super intéressantes. Le problème c’est que Shuttle est généralement beaucoup plus modéré sur les prix. J’espère réellement que les tarifs pour l’Europe seront différents de ces prix d’entrée.

    Au passage on commence à avoir des barebones fanless avec vraiment assez de patate pour rivaliser avec un vrai PC de salon. ;)

    Répondre
  • 25 mars 2015 - 20 h 15 min

    Suite à l’excellent test de Pierre, j’ai acheté le Shuttle XS35V4 avec le celeron J1900. Très intéressant côté conso, mais pour les performances, c’est pas terrible, même avec un SSD et 8Go de RAM.
    Ces nouveaux modèles permettront je l’espère d’apporter un peu de patate à l’ensemble, parce que l’idée et la finition sont top !

    Répondre
  • 25 mars 2015 - 20 h 24 min

    @prog-amateur: Tu en faisait quoi du XS35V4? Parce que si c’est plus du web que du multimédia (en mode média center par exemple), c’est normal que tu ne trouves pas le J1900 péchu. C’est un processeur quadcore. De fait, chaque coeur est faible (500 points passmark par coeur). Si jamais on veut vraiment faire de la bureautique, on se tournera vers un processeur dual core avec 1000 points par thread et là on sera bien.

    Son test est nickel. C’est juste que si par exemple tu charges des onglets très lourds, tu seras bridé par des coeurs trop faiblard. C’est la nature du J1900.

    Sinon, si le problème est pas là, j’comprend pas. Le J1900 à 2000 points passmark entre quand même dans la catégorie des processeurs à l’aise avec tout (plus ou moins).

    Répondre
  • 25 mars 2015 - 22 h 46 min

    Je suis fan des fanless :)

    L’absence de bruit et la base conso sont des plus, surtout si on a une utilisation bureautique classique (pr les jeux c’est autre chose)

    Concernant ce modèle une question : pourquoi 2 connecteur VGA en facade et uniqt 1 HDMI alors que la tendance générale et à la disparition du VGA?

    Répondre
  • 25 mars 2015 - 22 h 59 min

    @Raph: C’est pas du VGA, c’est du COM RS232. C’est un modèle vendu en général aux entreprises qui l’utilisent. Mais derrière tu as un display port. La connectique est vraiment complète.

    La particularité de Shuttle (par rapport à Zotac ou Brix) c’est qu’ils bossent énormément avec le monde de l’entreprise. D’où ces modèles. Certes c’est pas très esthétique, mais c’est ce qu’il y a de plus complet sur le marché j’crois bien.

    Répondre
  • 25 mars 2015 - 23 h 02 min

    @Poulicroc: Oui c’est typiquement un PC que l’on peut totalement déporter. Planquer dans un meuble si on a un câble HDMI de 10 metres tu auras son cable dans une plinthe et un double fil pour le boutopn de démarrage sur ton bureau…. Le bouton déporté c’est la classe !

    Avec de la programmation, une carte Arduino, des relais et quelques moteurs on peut imaginer le bureau ou tu appuies sur un bouton, la machine se met en marche, le port com dialogue avec l’Arduino et déclenche une série d’actions comme faire remonter un écran du bureau ^^ Plus pur James Bond Style :D

    Répondre
  • 25 mars 2015 - 23 h 11 min

    Autant pr moi, ca m’apprendra à regarder vite fait la photo (en ne remarquant pas l’indicatif “com” ss les ports) et de ne lire l’article qu’une ligne sur 2 !

    Répondre
  • 26 mars 2015 - 0 h 05 min

    @Raph : Tu me copieras 20 fois les specs !

    Répondre
  • 28 mars 2015 - 23 h 35 min

    @Poulicroc: Et bien voila. Merci Poulicroc. J’ignorais totalement cette histoire de quadricore difficilement à l’aise avec le web ! Je confirme que j’ignorais comment mon Shuttle pouvait autant bien lire la HD et galérer en web.
    C’est ça que j’aime bien sur ce site, on en apprend toujours même après plusieurs années de lecture, que ce soient les articles ou les commentaires.
    La prochaine fois si possible, j’hésiterai pas : un bon vieux dual core des familles, à l’ancienne, y a rien de mieux !

    Répondre
  • 29 mars 2015 - 14 h 15 min

    @prog-amateur: Le J1900 se prête bien à l’exercice du multimédia. Il est fait pour ça et c’est pour ça qu’il est en quadcore. Mais tu remarqueras qu’ensuite, pour retrouver du quadcore chez Intel, il faut aller des les processeurs haut de gamme. Dans le cas des processeurs haut de gamme, ça ne pose plus de problème car chaque coeur est assez énorme et sait gérer des choses assez lourdes.

    Cela dit, tu peux peut-être optimiser ton utilisation du J1900. Il y a des navigateurs qui utilisent plus ou moins bien chaque coeur. Le meilleur est Chrome (on le voit dans les processus en activité, Chrome ouvre un nouveau processus pour chaque tache et va donc les dispatcher au maximum sur chaque coeur). Maintenant, ouvrir une page lourde d’un coup va faire laguer un J1900.

    Dans ton cas, il y a des barebones avec la même puissance globale (2000 points passmark) en dual core, ce qui changera tout pour du surf bien lourd, mais sera un peu moins à l’aise (et encore de rien du tout) en multitâche. ;)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *