De nouvelles puces graphiques ARM Mali-T800 pour 2015

ARM vient de faire un tour d’horizon du futur de ses circuits graphiques intégrés, les fameux circuits Mali. Avec des concurrents sérieux sur ce terrain, la marque ne doit pas rester inactive sous peine de voir sa formule délaissée. Et oui, même au sein de la famille ARM la guerre concurrentielle fait rage.

La liste des solutions existantes en matière de circuits graphiques intégrables à une solution ARM est grande, entre les développements maison, les solutions signées des grands concepteurs comme Imagination, Qualcomm ou Nvidia et l’incursion des Atom d’Intel, la concurrence est rude.

 Mali next gen

Prévues pour la fin de 2015 ou le tout début 2016, les nouvelles solutions ARM sont nombreuses. Les processeurs graphiques Mali T800 comme la solution de décodage  Mali V-550 sont prometteurs même si, pour le moment, ces annonces ne sont que des promesses de la part de la marque.

Mali next gen

L’intention est en tout cas palpable et ARM vise à la fois de meilleures performances et une meilleure gestion d’énergie pour ses circuits. Cela se traduit par l’arrivée de la prise en charge du H.265 décodé matériellement  et la lecture en très haute définition jusqu’au 4K.

Mali next gen

C’est le Mali-V550 qui se chargera de ces opérations, cette nouvelle mouture montera en puissance en fonction des coeurs employés avec des capacités lui permettant de prendre en charge du 1080p à 60 images par seconde en mode simple coeur et pouvant gérer du 4K à 120 images par seconde si la puce embarque 8 de ces coeurs. Evidemment, chaque coeur consomme de l’énergie et demande une implantation dans la puce ARM globale, il faut donc prévoir un large éventail de puces avec des fréquences différentes mais aussi des performances ajustées suivant les marchés visés.

EPIC Games présentait une démo de son moteur Unreal Engine 4 porté depuis un PC grâce aux bibliothèques 3D qui seront supportées par la gamme Mali-T800

La gamme de Mali-T800 a levé une partie de son voile avec les modèles Mali-T860, Mali-T820 et Mali-T830. Le premier sera haut de gamme et remplacera le Mali-T760. Ces nouvelles puces prendront en charge les bibliothèques DirectX 11 et OpenGL ES 3.1. Elles seront également compatibles avec l’Android Extension Pack. Autant d’éléments clés dans le futur du système comme support de jeu.
Mali next gen

Dans cette optique, et l’approche de consoles Android se faisant désormais largement sentir, il sera possible d’additionner jusqu’à 16 coeurs Mali-T860 à cadencés jusqu’à 695 MHz. De quoi séduire les partenaires d’ARM cherchant des solutions efficaces et peut être plus abordables que les puces concurrentes.

2 commentaires sur ce sujet.
  • 30 octobre 2014 - 9 h 42 min

    J’ai l’impression qu’ARM est en train de prendre du retard sur Intel sur ce marché. Est ce que je me trompe ? Est ce que les futurs Smartphones et tablettes seront pour la plupart estampillés Intel ?

    Répondre
  • 30 octobre 2014 - 10 h 10 min

    @prog-amateur: Il ya du monde en face quand même, d’ailleurs même Intel fait appel a des tiers pour ses solutions. Imagination, Qualcomm, Nvidia, ARM, la concurrence est importante et même AMD pourrait nous faire de belles surprises.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *