Mi World, une minimachine premium sous ARM à 599$

Mi World est un projet de Crowdfunding, il n’est pour le moment pas totalement financé. Il faut dire que la pilule est dure à avaler puisqu’on n’a pas l’habitude de ce type de tarif pour un engin sous processeur ARM, aussi performant soit t-il. A 599$ le ticket d’entrée sous Indiegogo, le Mi World fait figure d’extra terrestre sur ce marché particulier.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone
Résumé : Le Mi World est annoncé pour bientôt et lance une campagne de financement en ligne. L’idée est excellente puisque cet engin se veut être une interface multi-usages avec votre environnement informatique. Pour autant, certains détails me font tiquer dans la façon dont il est présenté et je reste sceptique quand à la date de sortie du produit.

Doit t-on considérer le Mi World comme une TV-Box ? C’est difficile car son prix est entre le double et le triple des solutions habituelles. Cette petite boite se pose comme un engin capable d’être à la fois un ordinateur personnel, un hot-spot wifi, un serveur multimédia et même une console de jeu. Grâce à un équipement haut de gamme ses possibilités sont énormes et il peut s’interfacer avec de nombreux dispositifs au sein de votre réseau.

Mi Wormd

Le Mi World a fait appel à Qualcomm et à son Snapdragon 800, un processeur que l’on retrouve habituellement dans des portables et tablettes haut de gamme et non pas dans des engins sédentaires même si celui-ci peut tenir dans votre main sans soucis. Avec 4 coeurs cadencés à 2.4 GHz et un chipset graphique Adreno, cette machine sera donc capable d’afficher de très belles choses sur grand écran : 2D, 3D et vidéo HD ne devraient pas lui faire peur. D’autant que la puce est accompagnée de 2 Go de mémoire vive.

Mi Wormd

Le reste des composants est tout aussi intéressant avec, pour commencer, un Wifi de type 802.11ac qui commence à remplacer le Wifi N classique sur les engins haut de gamme. Il embarque également un bluetooth 4.0, un GPS, un module de recharge sans fil, une sortie micro HDMI et un port USB 3.0. Sa batterie est annoncée comme lui offrant un très belle autonomie de 30 heures de travail.

 Mi Wormd

Reste que tout cela semble encore très théorique, l’engin n’existe pas pour le moment et je ne suis pas certain d’adorer la manière dont sont présentées les choses. Outre l’absence de détails de certains éléments (nombre de ports USB 3.0 par exemple ou une mention d’un système de capture vidéo non détaillé), l’indication que le Mi World embarque un lecteur SD capable de lire des cartes de 512 Go me fait toujours hérisser le poil. Non seulement de telles cartes SDXC n’existent toujours pas depuis leur normalisation en 2009, mais elles ne semblent pas prêtes d’être commercialisées.

Cette machine est également annoncée comme proposant un système Android particulier, mélangeant la solution de google et un Linux. Le  tout capable de virtualisation pour faire tourner Windows et Mac OS. Des ambitions honorables mais qui se traduisent également par un développement conséquent, ce qui fait, en plus de la partie matérielle, un travail colossal pour mener le projet à terme.

La machine est conçue par une société baptisée Myth Innovations, ce qui n’aide pas à effacer mes appréhensions quand à la commercialisation du produit. J’ai bien peur que son développement ne finisse par trahir des engagements actuels ou qu’il soit très long et se distance donc des attentes du public au moment de la sortie du produit.

Pour le moment il n’y a pas beaucoup de certitudes quand à ses composants mis à part le choix d’une puce Qualcomm. La seule vidéo que j’ai pu trouver montre un prototype avec 2 ports Micro USB (un sert probablement a recharger l’engin) et un USB 3.0. La batterie ne me parait pas assez solide pour tenir 30 heures de travail sous Snapdragon S800 aussi ce chiffre doit plutôt être celui d’une autonomie en tant que HotSpot.

La campagne Indiegogo

Source : CNX Software

9 commentaires sur ce sujet.
  • 24 mars 2014 - 10 h 48 min

    LoL ça sent l’arnaque, plus ça va moins le crowdfunding m’attire ça deviens un gros n’importe quoi, et quand les gens en auront marre de se faire plumer ces pateformes disparaîtront aussi vite qu’elles sont apparus

    Répondre
  • 24 mars 2014 - 11 h 00 min

    Quel intérêt de mettre une batterie sur un engin sédentaire?
    Et que dire du GPS sur un boitier destiné à être sous une TV ou connecté à un écran PC?
    En plus, pour le prix j’aurais espéré au moins 4Go de Ram…

    Clairement bidon leur truc.

    Répondre
  • 24 mars 2014 - 11 h 47 min

    @Wolverine52: ben justement, a exploiter le GPS en itinérance :)

    Non la batterie ca doit être pour le Hotspot je suppose.

    Répondre
  • 24 mars 2014 - 12 h 33 min

    @Wolverine52 : de toute manière les 4Go de RAM auraient servis à rien!
    Le proc est un 32bits!

    Répondre
  • 24 mars 2014 - 13 h 38 min

    @Myke: Linux sait gérer plus de 4Go de ram en 32 bits…

    Répondre
  • 24 mars 2014 - 16 h 59 min
  • 24 mars 2014 - 18 h 33 min

    @Myke : le bus mémoire est sur 48 bits ;)

    Sinon, virtualisation Windows et Mac avec un proc ARM ? Hum… ça explique le prix: ils ont acheté les sources de windows et MacOS :D

    Répondre
  • 26 mars 2014 - 0 h 23 min

    à $599 ça vise le public à la pomme pour concurrencer le mac mini ou quoi ?

    Répondre
  • 26 mars 2014 - 8 h 51 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *