Huawei Matebook X Pro, un 13.9 pouces en 3000 x 2000 pixels à bords ultra fins

Le Matebook X Pro est un ultraportable haut de gamme du fabricant Huawei. Il propose un écran impressionnant de 13.9″ qui envahit toute la partie haute du dispositif. Cette machine haut de gamme embarque des composants tout aussi performants et, cela ne surprendra personne, débutera à un prix tout aussi étonnant.

Si Huawei n’est pas un vieux fabricant de PC, et je doute que ce soit un fabricant tout court mais plutôt le commanditaire d’un cahier des charges à un constructeur invisible, la marque n’a pas souhaité débarquer sur ce marché en proposant des engins couvrant toutes les gammes de machines. Son dernier bébé tout juste annoncé au MWC 2018, est un ultrabook très haut de gamme qui devrait être commercialisé au second trimestre pour un prix de base de 1499€.

2018-02-26 11_29_10-minimachines.net

Malgré le prix en euros, il ne faut pas s’attendre à une distribution en France immédiatement, la marque vise d’abord d’autres pays Européens dont l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne. Pas d’informations pour le moment sur une éventuelle commercialisation dans l’hexagone.

 

Huawei Matebook X Pro, un 13.9 pouces en 3000 x 2000 pixels à bords ultra fins
Gros point fort de ce Huawei Matebook X Pro, son affichage. 91% de son envergure est occupé par l’affichage de l’écran. Les bordures de ce 13.9″ sont réellement très fines et, malgré cela, l’engin reste tactile. La marque le décrit comme étant le premier ordinateur portable tactile « Fullview ». En rapport avec les 91% d’espace qu’occupe la partie efficace de l’affichage par rapport à l’espace occupé par les bordures globales de l’engin.

Huawei Matebook X Pro, un 13.9 pouces en 3000 x 2000 pixels à bords ultra fins

Cet affichage offre un ratio de 260 pixels par pouce avec une correction de couleur correspondant à 100% du sRGB et une luminosité de 450 nits, indique Huawei. La dalle utilise en outre une technologie basse consommation LTPS pour ne pas « trop » impacter l’autonomie de l’engin. La dalle  est enfin protégée par un verre Gorilla Glass de Corning.

Car il faudra de la réserve d’énergie pour piloter le reste de la machine. Le Matebook X Pro proposera des processeurs pouvant aller jusqu’au processeur Intel Core i7-8550U avec de la mémoire pouvant grimper jusqu’à 16 Go de DDR4 et un SSD de 512 Go au maximum. Une option de circuit graphique externe Nvidia GeForce MX150 sera également disponible.

Huawei Matebook X Pro, un 13.9 pouces en 3000 x 2000 pixels à bords ultra fins

Pour refroidir tout ce beau monde, la marque déploie un système « intelligent », pour citer Huawei. Il s’agit en réalité d’une simple sonde de température qui adapte la ventilation aux besoins de l’engin. Quand l’engin reste à une température assez basse, il ne générera pas de nuisances sonores mais dès que le besoin se fera sentir le ventilateur se remettra en marche. C’est, certes, intelligent mais pas plus que la moyenne donc. Le châssis entièrement en métal devrait également améliorer la dissipation globale de la chaleur.

Huawei Matebook X Pro, un 13.9 pouces en 3000 x 2000 pixels à bords ultra fins

La batterie interne est une 57 Wh qui est censée offrir 12 heures de lecture vidéo à l’engin, 14 heures de bureautique et jusqu’à 15 heures de navigation web. Des chiffres qu’il faut bien évidemment manipuler avec moult précautions, ce sont ceux de Huawei en laboratoire. Ils ne seront probablement reproductibles que par des professionnels…

Huawei Matebook X Pro, un 13.9 pouces en 3000 x 2000 pixels à bords ultra fins

Le 13.9″ propose, par contre, une recharge rapide qui est a mon avis la bonne réponse aux problèmes de batteries actuelles. Le Matebook X Pro retrouvera ainsi 6 heures d’autonomie en restant branché 30 minutes à une prise de courant.

2018-02-26 11_32_40-minimachines.net

L’engin soigne enfin les détails accessoires avec pas moins de quatre haut-parleurs pour former une solution Dolby Atmos, une panoplie de quatre microphones pour une écoute à 360° de l’environnement probablement pour un usage de fonctions Cortana.

Huawei Matebook X Pro, un 13.9 pouces en 3000 x 2000 pixels à bords ultra fins

L’emploi d’un clavier rétro éclairé et résistant aux éclaboussure et l’intégration d’un lecteur d’empreintes digitales dans le bouton de démarrage pour faire d’une pierre deux coups.

2018-02-26 11_48_27-minimachines.net

Dernier détail, la webcam de l’engin qui n’a pas pu être intégrée au dessus de l’affichage faute de place a été glissée dans une touche fonction en haut du clavier ! Un gadget amusant qui provoquera sans doute son effet JamesBondien à l’achat mais qui pourra se révéler moins confortable qu’une webcam dans sa position classique. Les angles proposés seront probablement moins séduisants que les angles classiques. La pavé tactile, très large et profond, sera couvert d’une surface en verre.

Huawei Matebook X Pro, un 13.9 pouces en 3000 x 2000 pixels à bords ultra fins

La connectique comprend un port USB Type-A, deux ports USB Type-C Thunderbolt 3.0 et un port jack audio 3.5 mm classique. Le Matebook X Pro pèsera 1.3 Kg pour 14.6 cm d’épaisseur. Il sera disponible en argent ou en gris.

Source : Anandtech

21 commentaires sur ce sujet.
  • 26 février 2018 - 12 h 53 min

    La même chose en Xiaomi avec un processeur moins puissant, type core i5, et surtout trois fois moins cher et ça sera parfait ;)

    Ce qui me plait bien avec la webcam dans la touche, c’est que l’on se sent moins épié quand on ne l’utilise pas.

    Répondre
  • 26 février 2018 - 13 h 17 min

    Je pense que Huawei a tout à fait la capacité de construire lui même ses portables.

    Répondre
  • 26 février 2018 - 13 h 36 min

    Outre le tarif, l’écran à lui seul me ferait fuir ce portable. Les bords trop fins le feraient flipper z chaque ouverture et fermeture. Quant au tactile, beurk beurk beurk.

    En plus je ne comprends pas l’intérêt d’un i7 sur ce genre d’engin, à part jouer à avoir la plus grosse. Un i3 serait largement suffisant.

    Bref pas mon truc.

    Répondre
  • 26 février 2018 - 13 h 51 min

    Il ressemble BCP à un macbook pro… Mais pour le coup c’est pas une insulte!(On dira ce qu’on voudra, si y a un truc à prendre chez Apple, à mon avis c’est le design).
    La config est plus que honnête en perf, même si ça fait cher pour ce que c’est, sachant que 1,3kg c’est pas ce qu’il y a de plus leger non plus. (Il me semble qu’Asus et/ou HP ont des produits de tailles comparables environ 300g moins lourds, mais je peux me gourrer). La MX 150 en option… dommage! C’est pas la puce la plus cher de chez Nvidia, ni la plus puissante, et ils aurait pu la mettre de base, et prévoir une version avec une GPU plus musclée, genre une 1050 ou une 1050ti, quit à rogner un peu sur la batterie.
    Mais surtout, ce qui est dommage c’est qu’il n’y ait pas le mix CPU Intel et Radeon RX Vega M GPU de chez AMD. Pour un ultrabook ça serait tellement parfait!

    Répondre
  • 26 février 2018 - 13 h 54 min

    Par contre je ne comprends pas le délire de positionner la prise jack au plus loin de l’utilisateur… Mais bon au moins y en a tjrs une!

    Répondre
  • 26 février 2018 - 13 h 55 min

    J’avais un zenbook en I7 (dual core + ht) pour la portabilite et la performance (quand tu dois faire une démo, ou simplement bosser avec des outils lourds) et je me trouvais limité en puissance.
    Je suis passé à un portable 15 pouces plus traditionnel (I7 quad core + ht) et mon dos pleure à chaque fois que je pars en déplacement (sans parler de l’autonomie).
    Donc oui, la puissance dans un engin léger, ça fait du sens.

    Répondre
  • 26 février 2018 - 13 h 58 min

    @Blotza: Possible mais ce serait coûteux, contre productif et peu efficace. Passer par un spécialiste doit être largement plus rentable quand sa gamme de produit se limite à quelques références.

    Répondre
  • 26 février 2018 - 14 h 47 min

    Le coup de la webcam dans une touche est un double plus si tant est que le dispositif résiste au temps :
    – on peut ainsi être certain qu’elle ne filme pas (ou alors dans le noir) ;
    – et cela évite donc le scotch (ou la fenêtre à tirette).

    Et si le constructeur était tout simplement Xiaomi ?

    db

    Répondre
  • 26 février 2018 - 14 h 48 min

    C’est 12,9 ou 13,9″ (13,9 cité 2 fois et 12,9 cité une fois) ?
    Dommage qu’il ne soit pas convertible #jamaiscontent.
    db

    Répondre
  • 26 février 2018 - 14 h 54 min

    Un produit à déconseiller aux personnes qui utilisent la touche F6 durant leur visio-conférences.

    Répondre
  • 26 février 2018 - 15 h 03 min

    un laptop tactile…

    un hybride encore, c’est logique, mais un ordi.

    Je serais curieux de rencontrer les mecs qui pensent à l’ergonomie de ces bécanes.

    Répondre
  • 26 février 2018 - 15 h 19 min

    C’est ce type de proposition que j’aimerais voir avec les nouveaux APU AMD (+ freesync). C’est beau de rêver…

    Répondre
  • 26 février 2018 - 15 h 36 min

    Ce que je note, c’est la percée des dalles 3:2 qui nous rappelle la belle époque des laptop en 4:3. C’est tellement mieux à mon sens que l’étriqué 16:9 ;-)

    Répondre
  • 26 février 2018 - 18 h 01 min

    Il est superbe, mais pourquoi pas de diffusion chez nous … ou alors quand ça arrive uniquement en qwerty … nous ne sommes pas un marché assez intéressant ?

    Pour les moins, bon bah oui le tactile sur un ordinateur, il faut arrêter … ça ne sert à rien et ça oblige à des écrans brillants.

    Répondre
  • 26 février 2018 - 19 h 00 min

    @Neurobioboy : Asus a effectivement un 14″ de seulement 1kg (vérifié), le ASUSPRO B9440.
    Mais l’écran étant au ratio 16/9e il est en réalité plus petit en terme de surface que ce 3/2.
    Cela peut donc expliquer un poids plus important.

    Au passage, quitte à être un peu hors sujet, le B9440 est carrément impressionnant pour la qualité du son fourni par les hauts-parleurs (Harman/Kardon) ! Complètement à l’encontre des idées reçues (et de mes propres expériences passées) quant au son que peut délivrer un portable…
    Cela rejoint cet article en donnant un peu de crédit à l’intégration du Dolby Atmos dans ce Huawei.

    Répondre
  • 26 février 2018 - 19 h 16 min

    @Colin : Intéréssant, je vais regarder ça! Merci!

    Répondre
  • dja
    26 février 2018 - 21 h 41 min

    Il a l’air génial surtout en 3/2. Il faut espérer que ca va inspirer d’autres constructeurs.
    Dommage par contre qu’ils aient collé une dalle brillante… comme sur la plupart des laptops du marché mis à part Lenovo, on est toujours obligé de se coller un filtre mat pour ne pas avoir l’impression de bosser devant un mirroir. C’est gavant, je ne comprends pas l’objectif.

    Répondre
  • 26 février 2018 - 22 h 39 min

    @dja
    Vendre, ça brille. Les couleurs de l’écran deviennent flashys, ça flatte l’oeil (gros souvenir des débuts du lcd et ses couleurs fluos).

    Répondre
  • 27 février 2018 - 12 h 38 min
  • 27 février 2018 - 20 h 01 min

    @Blotza:
    @Pierre Lecourt:

    cet appareil sera très probablement ;) produit dans la nouvelle unité de production HonHai pt (foxconn) en joint venture Huawei de Guìzhōu a cote de Guiyang, ou est originaire le CEO de HuaWei, comme c’est la tendance pour tous les groupes les plus importants depuis quelques annees, ou HuaWei comme Apple ont egalement installé leur data centres. On observe un fair et franc rapprochement HonHai/HuaWei, HonHai manufacturant de moins en moins Lenovo ou notamment Xiaomi (attaqué de plus en plus par oppo/vivo), et travaillant toujours plus avec HuaWei qui lui s’eloigne de son compatriote inventel par ex.

    Répondre
  • 12 juin 2018 - 19 h 02 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *