LG Watch Urbane LTE, une déclinaison 4G sans Android Wear

LG Watch Urbane LTE, une déclinaison 4G sans Android Wear

Décomplexé le LG, l’annonce d’une montre connectée Watch Urbane LTE capable de passer des appels et affranchie d’Android Wear ressemble déjà à une crise de puberté rapide dans la gamme de smartwatches du fabricant Coréen.

A quelques jours du MWC 2015 de Barcelone, LG annonce une nouvelle montre connectée. Enfin pas si nouvelle mais beaucoup plus connectée, puisque ce modèle pourra taquiner du réseau 4G de manière totalement autonome.

La base est une montre déjà croisée dans la gamme du Coréen mais la LG Watch Urbane LTE cache sous son cadran rond et sa coque en métal beaucoup d’éléments  très différents de sa grande sœur.

LG Watch Urbane LTE

Totalement autonome, affranchie d’une connexion à un smartphone, la Urbane LTE se connectera directement aux réseaux mobiles jusqu’en 4G. L’idée est de ne plus avoir de partenariat Bluetooth avec un autre engin mais d’être totalement indépendante. Capable de passer des appels, d’envoyer et de recevoir des SMS, elle profitera donc de son Bluetooth pour se connecter à une oreillette afin d’éviter le syndrome K2000.

Cela veut dire qu’il faudra un abonnement spécifique à la montre, ce qui n’est pas forcément surtout en 4G, une nouvelle très adaptée à tous les pays. LG le sait bien et ne propose pour le moment cette solution que pour la Corée. C’est néanmoins un coup d’essai à suivre parce qu’il engage une sorte de guerre froide avec Google.

En effet, si la Urbane LTE se démarque dans son mode de fonctionnement, elle fait également son intéressante grace à son système embarqué. Ici, point d’Android Wear mais un système maison, made in LG et probablement un WebOS porté sur la montre. Le fabricant rejoint ainsi son compatriote Coréen Samsung et sa smartwatch Gear S au rang des frondeurs libérateurs de poignets.

Pour piloter ce nouveau système, LG a  du modifier son interface physique en ajoutant quelques boutons. 3 sur la droite du cadran qui permettront de piloter l’OS sans avoir totalement recours au tactile. Le bouton supérieur servira à toutes sortes d’interactions qui iront de la gestion de la luminosité à la surveillance de l’autonomie, celui du bas sera un équivalent du menu retour d’Android et celui du milieu passera du cadran montre à la liste des applications disponibles.

LG Watch Urbane LTE

Quel positionnement pour un engin pareil sur le marché ? En France il semble plus rentable de n’utiliser qu’un seul abonnement SIM pour 2 appareils en exploitant une montre sous Android Wear qui sera connectée à un smartphone classique. L’idée de passer des appels via son poignet n’est pas forcément la meilleure même si l’exploitation d’une oreillette semble corriger ce défaut. Pour essayer en ce moment une montre permettant ce genre de fantaisie, je me surprend a devoir lever le bras à moitié pour capter correctement des appels, l’avenir n’est apparemment pas aux bras qui pendouillent.

LG Watch Urbane LTE

Est ici un modèle très spécifique ayant une faible portée sur le marché ? Une série limitée à la Corée ? Un moyen de montrer à Google l’autonomie possible de la marque en matière d’OS sur ce segment ? Ou s’agit t-il d’une tendance de fond pour LG de s’affranchir d’un Google trop encombrant ? Quand je vous disais qu’il s’agissait d’une crise de puberté précoce.

4 commentaires sur ce sujet.
  • 26 février 2015 - 17 h 09 min

    moi j’ai envie de dire pebble , mais bon
    a voir

    Répondre
  • 26 février 2015 - 23 h 27 min

    Moi je la trouve assez sympa et si elle pouvait être compatible avec autre chose que Androïd je me laisserai bien tenter.
    Je n’ai personnellement jamais cru aux montres-téléphones.

    Répondre
  • 27 février 2015 - 10 h 44 min

    Mais, du coup, si l’on utilise la montre pour téléphoner avec une oreillette bluetooth, quel intérêt par rapport a un smartphone dans la poche connecté lui aussi en BT (et qui plus est donne l’heure… ;))) avec une meilleure antenne, un écran plus lisible, et un peu moins de risque de passer pour le riche américain avec sa Rollex au poignet? (bien que l’oreillette soit déjà très connotée…)

    Et puis, au moins, quand on parle à sa montre, on est sûr de pas passer pour un demeuré qui parle tout seul… surtout si on a la(les?) toisons de David Hasselhoff

    Répondre
  • 3 mars 2015 - 21 h 33 min

    […] Pour en savoir plus, lisez l’article de 01Net « Pourquoi la montre connectée Pebble Time est l’anti-Apple Watch » ainsi que l’article de Minimachines « LG Watch Urbane LTE, une déclinaison 4G sans Android Wear« . […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *