La Google TV devrait bientôt obéir à la voix

La Google TV devrait bientôt obéir à la voix

Piloter la télé à la voix ce n’est pas forcément une technologie des plus glorieuses, de nombreuses solutions existent en ce sens. Mais pouvoir demander à son téléviseur de chercher un terme sur Wikipédia ou lancer le dernier épisode de votre série préférée, voilà qui est plus intéressant. C’est ce que prépare Google pour sa future télévision connectée.

La Google TV n’a jamais réellement réussi à percer, c’est l’un des essais que Google assume pleinement au même titre que ses Chromebooks et de nombreux autres projets qui finissent par mourir à petit feu, être arrêtés brutalement ou redémarrer en fanfare. Pour Google c’est semble-t-il une quatrième option qui est sur les rails, celle que le moteur de recherche a employé avec les tablettes : Un développement de longue haleine.

Si la Google TV ne démarre pas c’est principalement lié à 2 éléments : Des prix trop élevés d’une part et un manque d’intérêt réel pour l’objet de l’autre. On pourrait dire que ces éléments sont complémentaires. L’achat d’un téléviseur n’est jamais anodin et les modèles développés avec Google sont rarement des engins entrée de gamme. Leur coût est donc important et pourtant il n’y a pas vraiment de grosse valeur ajoutée à leur usage.  C’est d’autant plus vrai dans les pays à forte concentration ADSL comme la France ou les services internet des fournisseurs d’accès proposent déjà de nombreuses solutions en ligne à travers leur Box.

Mais la donne pourrait changer avec cette information dévoilée au travers un spot vidéo : La prochaine version de la Google TV devrait pouvoir être pilotée à la voix. Cela ne veut pas uniquement dire que l’on pourra baisser ou monter le volume, changer de chaîne ou les réglages de contraste de l’image (qui passe sa télé en noir et blanc pour regarder un film en noir et blanc ?). Là où Google sort du gadget pas forcément plus pratique qu’une télécommande et proche de ces lampes qui s’allument en claquant des mains, c’est que votre télé connectée saura vous répondre par l’affirmative en lui demandant de regarder le dernier épisode de votre série préférée.

Vous nommez un film que vous voulez voir, votre Télé le recherche et, du fond douillet de votre canapé, vous pouvez le valider et le lancer à l’écran. Evidemment cela se passe sur le Play Store et vous serez consciencieusement débité de la somme prévue. Mais le confort est là, le moteur de recherche met en avant ce qu’il sait faire et le propose dans un environnement qui capte encore beaucoup d’attention sans pour autant forcément attirer des utilisateurs tous capables de jongler avec les menus complexes d’un engin connecté et une télécommande.

Votre film du bout des lèvres, les mains déjà plongées dans le pop-corn, mais aussi des applications ou même des sites web pourront être activés à la voix. Un guide vous permettra en outre de profiter des contenus disponibles et on peut faire confiance a Google pour ne pas trop vous perturber et proposer des oeuvres en rapport avec vos goûts… Chaque médaille a son revers, celui de google est bien souvent de vous caresser dans le sens du poil.

Source : TheNextWeb via BGR

3 commentaires sur ce sujet.
  • 15 octobre 2012 - 14 h 06 min

    Amusant de voir qu’avec la GTV on pourrait fort bien arriver à un choix plus large, et surtout proposer la TV à ceux dont le dslam n’est pas dégroupé, ou ceux qui dépassent les valeurs techniques acceptables pour certains FAI (Orange et SFR sont champions pour ça, contrairement à Free qui ouvre les vannes TV à pratiquement tous les abonnés).

    Répondre
  • 15 octobre 2012 - 19 h 13 min

    Et pourquoi avec cette GoogleTV, on ne pourrait pas faire comme avec l’AppleTv, c’est à dire envoyer sur la télé (ou le vidéoprojecteur) l’écran de notre Android ?

    A moins qu’une autre solution soit possible ? Cela manque réellement dans les usages pédagogiques et surtout Apple a pris de l’avance là dessus…

    Répondre
  • 16 octobre 2012 - 11 h 00 min

    @eric:

    Free « ouvre les vannes de la TV » à tous ses abonnés…mais une fois qu’on a vu le résultat, on comprend en général pourquoi les autres s’y refusent. Pour peu qu’on habite un peu loin d’un répartiteur, bonjour les freeze, coupures, et images saccadées.

    @Bristow:

    C’est vrai qu’il n’y a pas d’équivalent à l’airplay côté android. Mais j’avoue que je n’ai jamais bien compris à quoi ça servait de toute façon. Pourquoi lire du contenu depuis un appareil disposant d’un stockage limité (8 ou 16 Go), quand on peut tout stocker via un serveur multimédia simplement en branchant un disque dur externe à sa box internet ? (ça marche sur les livebox, freebox et neufbox…). Ensuite il suffit de lire tout ça en DLNA, la GoogleTV étant compatible.

    Notons que la recherche vocale de programmes existe déjà sur Xbox 360 ; mais si Google ajoute ça au programme TV classique, ça pourrait être une vraie avancée (et enfin justifier l’intérêt de ces boxs apple / google tv par rapport à nos bonnes vieilles box opérateurs).

    A ce rythme, que va-t-il rester à la future télévision Apple ? ^^

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *