Intel veut faire chuter le prix des SSD en 2015 avec de la 3D NAND

Avec une densité de stockage record de 256 Gbits par Die, la 3D NAND d’Intel pourrait bien largement bousculer le marché du stockage électronique en 2015. La marque prévoit des prix en baisse et des modèles de SSD atteignant 10 To.

Lorsqu’Intel discute avec ses investisseurs, la marque n’est pas avare d’annonces en tous genres et une fois de plus, le fondeur a tenu a susciter l’appétit de ses partenaires. L’annonce d’une énorme densité de stockage sur ses prochains SSD esr une aubaine pour ce marché.

Intel 3D NAND

Intel veut utiliser la 3D NAND, une technologie de stockage très récente, pour accumuler 256 GBits de stockage pas Die soit 32 Go en MLC. Or, plus cette densité est importante meilleur est le rendement de la chaîne de production et de fabrication de SSD. Au lieu d’avoir à coller 2 puces en 128 GBits, il n’en faut qu’une seule en 256 Bits pour atteindre ces mêmes 32 Go.

Les technologies actuelles en 2D permettent d’atteindre 128 GBits tandis que la V-NAND de Samsung gravée en 40 Nanos reste en 86 Gbits. Cette nouvelle approche transformerait donc durablement le marché. La concurrence ne pouvant pas se payer le luxe de rester inactive et devant se mettre au niveau.

Intel 3D NAND

Intel s’est donc associé avec le fabricant Micron pour mettre en place les éléments nécessaires  la création de ces nouveaux Die. On sait qu’ils empileront 32 couches de stockage mais on n’a pas idée de leur taille pour le moment. Intel n’hésite pas à parler de baisse importante de coût de production et donc de baisse de tarif des SSDs dans toutes leurs capacités.

Difficile de voir comment ces solutions influenceront réellement le marché mais il est probable qu’à moyen terme tout le parc informatique mobile passe du côté du SSD et que les stockages de machines sédentaires mixent de plus en plus un stockage mécanique avec un stockage électronique plus important. Le stockage purement mécanique augmentant considérablement en capacité également, il risque de se retrouver cantonné de plus en plus dans des éléments secondaires, comme disque de data ou au sein de sauvegardes de type NAS.

3 commentaires sur ce sujet.
  • 24 novembre 2014 - 15 h 24 min

    J’attends avec impatience la baisse des SSD PCIe!

    Répondre
  • 25 novembre 2014 - 5 h 14 min

    Pour le SSD, l’augmentation de la densité des cellules s’est toujours traduite par une diminution de la longévité:

    -SLC: 100 000 cycles d’écriture (pour entreprises)
    -MLC: 3000 à 10 000 cycles
    -TLC: 1000 cycles
    -3D: ?

    Source:
    http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Solid-state_drive

    Le prix de vente ne reflète pas la baisse de qualité. A mon avis, après la batterie non amovible, le SSD tuberculeux soudé est le prochain fer de lance de l’obsolescence programmée…

    Répondre
  • 25 novembre 2014 - 8 h 00 min

    @Freethinker: C’est du MLC avec cette densité, cela pourrait grimper en utilisant effectivement du TLC.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *