Hardware.fr tire sa révérence, le site ne publiera plus de contenu éditorial

Hardware.fr, site emblématique du net technophile français, annonce la fin de son aventure éditoriale après 21 années de bons et loyaux services sur la toile. Le forum restera en place, la boutique du même nom également mais c’est la fin de 21 années de tests, de passion et de travail pour le site et son créateur : Marc Prieur.

Je vais faire un peu le vieux con dans ce billet et je m’en excuse. Mais les mots choisis par Marc pour expliquer la fin de son aventure sur Hardware.fr résonnent assez fortement en écho avec mes propres réflexions en ce moment pour Minimachines. Non pas que je veuille arrêter l’aventure mais je suis bel et bien obligé de faire les mêmes constats.

Mode vieux con enclenché

Je vous encourage à aller lire le mot de Marc dans son intégralité, il détaille l’état des lieux qu’il dresse en rendant les clés de son site. Et je suis on ne peut plus d’accord avec lui sur de nombreux points.

2018-05-10 15_42_44-minimachines.net

Une des pub papier de Eurisko en 1999

J’ai connu Marc alors qu’il était encore au lycée. Il appelait alors la boutique dans laquelle je bossais pour avoir des infos ou recevoir du matériel de test. Hardware.fr n’existait pas encore, son site s’appelait Achat PC et il ressemblait plus à un blog qu’à autre chose. Quand Marc parle de flamme, et malgré son aspect nonchalant à l’époque, je vois bien ce qu’il veut dire. La flamme, il la portait très haut. Il s’intéressait à des détails importants, creusait, fouillait et exhumait des informations qu’aucun autre acteur de la presse grand public de l’époque ne songeait à vérifier. Il passait des heures à tester des puces, des cartes mères ou des disques durs. Je ne sais toujours pas si il faut être totalement dévoué ou totalement fou pour passer des heures à bencher des disques durs afin de remplir un tableur et sortir des statistiques. Lui le faisait, par passion. 

Chez Eurisko.fr, ma boutique de l’époque donc, on appréciait cela. On a donc aidé Marc comme on le pouvait. Faut dire qu’on aidait tout le monde dans ce net francophone High-Tech naissant. Qu’un site sache faire la différence entre de la SDRAM PC100 et de la PC66 arrangeait bien nos affaires puisque nous informions notre clientèle de ce genre de détails à une époque où le flou régnait en maître sur les composants embarqués dans les PC vendus. 

2018-05-10 13_50_41-minimachines.net

Ce n’est pas le plus beau des logos mais c’est bibi qui l’a fait : fier.

Et puis, de manière plus personnelle, j’ai aussi aidé Marc pour son site : Logo, images… ce que je pouvais faire à titre perso et qui pouvait l’aider, je l’ai toujours fait sans trop rechigner. Je respectais énormément son courage dans cette aventure.

Marc a lancé le forum HFR1 qui est rapidement devenu un élément central de l’informatique en France. On y croisait des fous et des génies, j’y ai passé de longues heures sous le pseudo « Webmaster Risko » autant pour des discussions endiablées que pour rigoler ou assurer du SAV. Puis est apparu Hardware point fr – avec pas mal de soucis d’ailleurs pour obtenir ce nom de domaine –  et cela a été l’aboutissement et la consécration pour Marc. Le site est devenu un incontournable du web francophone. J’ai pu discuter et rencontrer quelques auteurs du site et tous partageaient cette même passion : Marc bien sûr mais également Antoine, Alan, Saïd, Philippe, Vincent et Damien. Je ne crois pas me  tromper en disant que Hardware.fr et ses auteurs ont fait naître dans leur sillage de nombreux sites high tech d’une part mais également une bonne partie de la génération actuelle des journalistes tech d’aujourd’hui. Avant de devenir Youtubeur, les gosses avaient des étoiles dans les yeux en rêvant de devenir testeurs de hardware…

Puis, j’ai quitté Eurisko, débauché par LDLC. Hardware.fr ayant été absorbé par la même entité je suis devenu un collègue de Marc même si notre éloignement géographique n’a jamais permis un rapprochement plus complet. Je suis resté « Parisien » et lui « Lyonnais ». N’empêche, c’était pratique d’avoir Marc dans sa messagerie face à certains problèmes hardware. Enfin, j’ai quitté LDLC pour lancer Blogeee à plein temps et enfin tenté l’aventure Minimachines. Je ne croise donc plus trop Marc, j’échange juste avec plaisir quelques mots de loin en loin. Plus par un hasard électronique qu’autre chose.

2018-05-10 15_46_58-minimachines.net

Une des rare photo publique de Marc qui n’aime pas trop les flash

Quant aux raisons de cette disparition du paysage, elles sont clairement énoncées et reflètent malheureusement un état des lieux que je partage totalement. Marc résume cet état des lieux en quatre points. Je vais essayer de rebondir dessus.

Le premier est personnel, il nous parle de sa passion de l’informatique, de la flamme nécessaire et des difficultés pour continuer à écrire après 21 ans de service. Je ne saurais pas mieux définir le problème d’usure que l’on rencontre les années passant. Le jour où, au réveil, on se rend compte qu’on traîne des pieds pour aller parler d’un sujet qui ne nous passionne plus est vraiment problématique. Le jour où on se rend compte que cela fait désormais plusieurs semaines qu’on y va à reculons…

2018-05-10 15_52_02-minimachines.net

Le second point est économique : J’imagine que l’essentiel des dépenses générées par l’entité éditoriale de HFR est absorbée par LDLC. Le site a ouvert sa propre boutique mais les pages de contenu n’ont jamais cédé à des pratiques publicitaires trop invasives. Pas de popups énervants, des opérations marketing bien ciblées et point d’artifices générateurs de vues comme un rafraîchissement des pages ou des articles aguicheurs. Gagner sa vie en proposant des contenus riches, construits et complexes reste un challenge impossible en ne vivant que par la publicité. Je ne connais pas les chiffres mais j’imagine que si Marc avait voulu faire de son forum une machine à fric, cela aurait été relativement simple. 5 bannières par page, un auto refresh fixé sur 30 secondes, des pop-up et pop-under et même, pourquoi pas , des habillages bien dégueulasses auraient permis de faire cracher un maximum de cash à chaque page. En ajoutant une solution de téléchargement de pilotes et autres, l’aventure aurait sans doute été une ruée vers l’or du clic facile. Elle aurait sans doute été plus courte également. La décision de garder un site lisible sur le long terme a primé. Bravo.

«Le modèle du tout gratuit qui a fait le succès du web est arrivé depuis quelques années à ses limites. Combiné à un contenu assez ciblé, chronophage et sur un site sur lequel nous refusons les publicités trop intrusives, on arrive à une équation complexe.»

Difficile de résumer plus efficacement le problème. Faire du contenu lourd et complexe à destination du grand public est une hérésie. Le web d’aujourd’hui calcule plus volontiers l’intérêt d’une news à la tête débile positionnée sur une vignette de présentation qu’à l’exactitude des chiffres d’un test en 32 pages. Comme j’ai pu l’entendre, il n’y a pas si longtemps encore à l’IFA : « HFR c’est super mais franchement, qui a envie de lire aujourd’hui sur son téléphone un test de 50 pages !? ». Ce n’est pas un constructeur qui me disait cela, c’est un journaliste. Et un journaliste qui, en lisant les 50 pages pouvait à son tour faire son boulot en synthétisant cet énorme travail en une page… bourrée de pubs.

2018-05-10 15_56_52-minimachines.net

Troisième point qui a probablement beaucoup  accéléré le mûrissement de cette décision, le départ de Damien Triolet. Le constat de fatigue intellectuelle a dû être plus rapide pour Damien que pour Marc car même si c’était un pilier du site en débarquant dans l’aventure HFR en 2003, il n’avait pas le même attachement que Marc pour le site. Ce n’était pas son bébé. Faire un site en solo est difficile, croyez moi. Mais éditer un site à plusieurs depuis plus de dix ans et voir s’en aller une partie de son équipe doit être encore pire.

 

2018-05-10 15_58_10-minimachines.net

Dernier point et non des moindres, Marc évoque le tassement de l’innovation constaté ces dernières années. Le report d’une bonne partie de la Recherche et Développement sur le secteur du Mobile est probablement une des raisons de ce ralentissement et comme HFR ne traitait2 pas de ce sujet, le volume d’innovation a considérablement réduit.

Même si le retour d’AMD semble vouloir rebattre les cartes et apporter enfin un peu de compétition au secteur, même si certains autres sujets sont intéressants à suivre, le constat est clair. La ligne éditoriale 100% « Hardware » du site est de plus en plus difficile à tenir. Quelle orientation prendre pour HFR ? La mobilité ? Le « Gaming » ? Abandonner les tests de fond pour se concentrer sur des guides d’achat ? Faire des ronds de jambe en vidéo en donnant la parole à ceux qui sont autorisés à parler chez les constructeurs ? L’équation parait vraiment difficile à résoudre.

Je partage totalement cette dernière opinion et j’avoue que, parfois, la maigreur des annonces à présenter sur le secteur des minimachines me fait peur. Je me refuse également à parler de smartphones pour la bonne et simple raison que ces engins n’arrivent pas à m’intéresser suffisamment. Je pourrais bien sûr vous tartiner des tests bateau des smartphones haut de gamme du marché. Ceux qu’on me propose régulièrement. Mais quitte à faire un truc qui ne m’intéresse pas, autant me faire embaucher ailleurs à un bien meilleur salaire. 

Je me doute que Marc va savoir rebondir et s’investir désormais à plein temps sur ses autres bébés que sont la boutique Hardware.fr et son forum. Les journées sont courtes et cela fait déjà pas mal de boulot à assumer.

Je garde un gros pincement au coeur tout de même car si je n’étais plus un lecteur quotidien de Hardware.fr, le site a partagé ma vie pendant plus de vingt ans. Dont quelques années de manière très très intensive.

Bon vent à Marc et Guillaume donc. En espérant qu’un jour, tel le Phœnix…

 

Notes :

  1. Avec Joce qui accessoirement travaillait également sur la conception du site Eurisko
  2. Cela me fait bizarre de parler de Hardware au passé
49 commentaires sur ce sujet.
  • 10 mai 2018 - 17 h 22 min

    Alors ça ça fait mal :[. Un site que l’on consulte tous les jours pour la richesse de l’information et les détails apportés. Il va falloir trouver des sources d’information alternatives :( .
    Perso je passe souvent par le comptoir du hardware, cowcotland, Overclocking made in France (et encore), tomshardware quelques fois, et évidemment Minimachines, mais j’ai rarement vu autant de sérieux que sur Hardware.fr …

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 17 h 23 min

    C’est quand même un choc, surtout pour la référence du matériel informatique français et en plus ils ont sortit hier un article sur les derniers Ryzen 7 2700 et Ryzen 5 2600.

    J’ai lu son message et je comprends parfaitement son sentiment; que ce soit la lassitude ou la perte d’une partie de son équipe; mais j’espère que le départ de Damien n’était pas principalement une question d’argent à la fin du mois.

    Je ne reproche à personne de partir pour de l’argent, il faut bien manger, avoir des projets, etc… mais si un abonnement au site HFR avait permis de dégager un bénéfice plus important afin d’avoir ses salaires plus intéressants pour ces employés, peut-être ne serait-il pas parti.

    Cela aurait sans doute rendu la vie plus facile de tous les personnes travaillant sur le site.

    Ce n’est que mon avis personnel concernant la fermeture du HFR.

    Je leur souhaite de retrouver la passion de leur emploi, car lorsqu’on l’a ça devient presque un plaisir de venir de travailler. :)

    Répondre
  • a
    10 mai 2018 - 17 h 32 min

    L’informatique est un peu comme l’automobile après ses débuts, de petits garages faisant tout de a à z, on est passé à des ateliers hyper-spécialisés où il n’est pas difficile de trouver un ingénieur en climatisation, ayant des lacunes en motorisation. La presse qui s’adressait au garagiste touche à tout, faisant eux-même leurs démarreurs, n’intéresse plus grand monde.
    Ou alors il faut ouvrir le potentiel de spectateurs et faire de l’initiation, ou avec des débats philosophiques sur l’effet Bonaldi de la technologie, ou la frontière flou entre: gadget et objet indispensable.

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 17 h 42 min

    Pour le départ de Damien, je crois que les années aidant, on a soif de plus d’argent. Il y a d’ailleurs une petite ligne sur le fait que Marc trouve moche qu’Amd soit venu débaucher. Personne n’est en tort, je crois.

    Ils avaient envie de ne pas rendre le site payant (même judgehype y est passé).

    Je leur dis merci d’avoir fait preuve de droiture, et tant pis si ça se finit comme ça.

    Cwiz se fera peut être un youtubeur matos….

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 17 h 52 min

    @Zeratool: Pour avoir revu Damien depuis, le truc c’est pas l’argent c’est plutôt l’enjeu. Avec autant de connaissances accumulées tu as envie de franchir le pas. De participer et non plus juste uniquement commenter. C’est comme les critiques cinéma qui deviennent un jour réalisateurs… A force de théorie on veut devenir praticien je crois.

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 18 h 26 min

    Je peux comprendre la lassitude de faire un site…
    J’ai un site personnel, hors informatique,
    avec plus 150 visites par jour, ce n’est pas énorme, je sais !
    Mais en quelques années,j’ai dépassé les 100.000 visites,
    mais jamais personne ne m’a fait un don, alors qu’il y a la possibilité !
    Seulement une dizaine de personnes m’ont écris…
    je ne dis pas le peu de reconnaissance…
    Comme si Tout devaient être gratuit !!!

    J’aurai pu facilement avoir 10 fois plus de visiteurs,
    mais je penses pas qu’ils auraient donnés plus,
    faire un bon site demande du temps, de l’argent,
    car on ne peut pas obligatoirement tout faire seul…

    J’ai fais mon site par passion !
    Et il faut reconnaître que la lassitude, la fatigue,
    et le manque de reconnaissance peuvent être blessant…

    Je suis très reconnaissant au site hardware.fr,
    que je visitais et appréciais énormément !
    Merci et encore Bravo, pour ces longues années de passion…

    Et je n’oublies pas le dévouement de Pierre LECOURT,
    avec son site Minimachines, car dans la mesure du possible,
    il est bon de le soutenir financièrement…

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 18 h 41 min

    on était heureux en ce temps là et on le savait pas !

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 18 h 47 min

    Mauvaise nouvelle, non pas pas pour le web Français, mais pour le web Francophone ! C’est loin d’être anecdotique. En lisant cet article, je me faisait la même réflexion avec un titre similaire mais de la presse française. « Canard PC Hardware ». A chaque fois leurs équipes trouvent toujours une idée de contenu à développer. Mais la différence avec HFR, est que la périodicité de CPC Hardware n’est pas du tout la même. Et ça laisse plus de temps de préparation que du quasi temps-réel. Pour la suite je verrais bien HFR allers se concentrer sur sur une partie curation de contenu (en toutes langues) + quelques articles de tests éditorial. Ou alors, autre direction possible. Faire un gros regroupement de plusieurs sites hardware francophone, le structurer proprement (humainement et financièrement) et faire des tests façon laboratoire :) . Longue vie au forum de HFR !

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 19 h 00 min

    Je suis le site depuis le début et la news d’adieu m’a choqué. C’est un site respecté dans tous les pays qui ferme, le saint des saints du hardware… Comment vont faire les autres sites et autres journalistes qui pompaient allègrement sur eux pour pondre des articles??? Bref, je suis très triste, une page se tourne. Bon courage les amis et bravo Pierre d’avoir aidé Marc à ses débuts.

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 19 h 33 min

    @Pierre Lecourt:

    Effectivement si c’est cela, c’est beaucoup plus difficile de rester dans une entreprise qui ne t’apportera pas la satisfaction complète de tes connaissances acquises pendant de longues années.

    Si on reste, on aura toujours l’impression d’être bridé et de ne avoir pu utiliser ces capacités aux maximums de leur potentiel ainsi que d’en acquérir de nouvelles mais si en plus le poste qu’on lui a proposé était plus intéressant que ce qu’ils faisaient avant, alors c’est d’autant plus compréhensible.

    Si c’est le genre d’opportunité que tu as une fois dans ta vie, alors il est encore plus logique qu’il soit parti.

    Répondre
  • Bug
    10 mai 2018 - 19 h 50 min

    Triste nouvelle que voici car hardware.fr est comme tu la dis pierre la source de nombreux journalistes high tech.. et après 20 ans la ligne éditoriale va manquer , espérons que l’on trouve des repreneurs volontaires et passionnés et sérieux . Et même si je vais passer pour un vieux réac, mais cependant en vue de la réaction de la jeunesse actuelle sur d’autre suJet il y en a de moins en moins des passionnés, rappelons à tous que c’est grâce à des personnes avec cette philosophie que l’on a put découvrir apprendre aimer partager.
    merci à tous et merci à toi Pierre pour blogeee et maintenant mini machines. Et merci pour ces heures de recherche et de tests pour nous éclairer..longue vie aux passionnés et encore bravo hardware.fr

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 19 h 58 min

    un grand et chaleureux merci aux piliers du pilier fr du hardware, que la suite, quelle qu’elle soit, fonctionne tout aussi bien que cette aventure qu’est toujours HFr

    @Pierre merci aussi d’être encore présent aujourd’hui malgré tes doutes et l’avenir incertain qui se profile pour cette scène si passionnante qu’est le micro ordinateur

    ce n’est pas de votre faute, les constructeurs font n’importe quoi, ne savent plus sur quel pied danser aveuglés par des discours de commerciaux erronés etc, tu connais le sujet bien mieux que moi vu que t’y baigne au quotidien mais force est de constater que ce ne sont plus les contenus objectifs qui payent, mais ceux qui caressent les constructeurs dans le sens du poil pour que ça se vende même si c’est de la merde à vil prix

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 20 h 06 min

    C’est triste de voir que hfr ne publiera plus rien. Après, peut être aurait il fallut s’adapter à ce que recherchent les lecteurs et passer d’un site d’information ultra pointue à quelque chose de plus digeste pour le grand public. Il y a 20 ans, ceux qui s’intéressaient à la techno étaient principalement des mordus, des passionnés du ghz. Aujourd’hui ça s’est démocratisé et il faut aller à l’essentiel pour ne pas perdre les lecteurs, quitte à mécontenter un faible pourcentage de techovores.
    Maintenant Marc a de la bouteille et probablement d’autres priorités qui pourront lui permettre de continuer à vivre de sa passion

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 20 h 07 min

    là maintenant la question que je me pose c’est que si vous partez en qui avoir confiance pour des articles de qualité et objectifs?

    quand je vois que j’ai remplacé mon eeepc par un thinkpad de 2011, que mon smartphone de 2011 lui aussi commence à accuser le coup et que je ne sais vraiment pas par quoi le remplacer parce qu’aucun équivalent d’actualité

    ça fait vieux con mais … c’était mieux avant ^^’

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 20 h 18 min

    Jusqu’à l’époque des eeepc il y avait des nouveautés et des astuces tous les jours pour améliorer les ordinateurs, maintenant qu’ils sont faits et vendus comme des cafetières électriques ça devient vite lassant.

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 20 h 25 min

    Depuis quelques temps, je fréquente plus minimachines (et quelques autre sites) qu’hardware.fr, donc j’ai vu l’info ici avant d’aller lire l’édito de Marc, mais ça me fait quand même un peu une boule au ventre…
    J’ai aussi dû commencer (ça remonte quand même…) à suivre achat-pc puis hardware.fr, et c’est resté un des mes sites de référence pendant longtemps.
    J’étais un peu plus intéressé par le hardware hardware que je ne le suis maintenant : ma vie a évolué et je peux comprendre que celle des autres aussi.
    Mais c’est quand même (de mon point de vue) une sorte de pilier du web francophone qui s’effondre.

    Heureusement que le forum ne s’en va pas… Là aussi, même si j’ai un peu (beaucoup) arrêté, j’ai quelques milliers de posts à mon actif, et il fut un temps où j’en étais tellement accro que je rattrapais mes posts en rentrant de vacances !

    Pierre, Minimachines est un petit bijou.
    C’est le premier site que j’ai soutenu financièrement, pas le seul maintenant, parce que j’ai bien compris que le gratuit sans pub est difficilement tenable autrement, et qu’en plus tu sais le dire, avec tact, en nous faisant part de ton état d’esprit et de tes difficultés.

    Et pour d’autres sites que je fréquente régulièrement, je regrette parfois l’absence de possibilité de donner, parce que j’ai un bloqueur de pub et que je sais que c’est une perte de gains pour eux.
    Ma mentalité a évolué de ce point de vue, mes moyens aussi, donc à partir du moment où je peux payer pour soutenir ceux qui m’apportent un contenu de qualité gratuitement sans m’inonder de pub, je le fais.

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 20 h 47 min

    Fort triste nouvelle effectivement, pour ce site sympa et pour les autres qui vont suivre, et pas qu’en France ( même Anandtech semble vaciller malgré un recentrage sur du fond pour technophiles avancés) !
    Oui, on ne compte plus les sites de pub rédactionnelle emballés dans de la vraie pub et les tests qui font la part belle au délayage des spécifications sans même avoir touché le matériel.
    Le test comparatif est d’ailleurs déjà pratiquement mort tellement il est chronophage quand il n’est pas de la pub déguisée avec choix curieux de matériel.
    La technologie informatique de plus en plus couteuse évolue dans le sens de la standardisation, l’ennemie du bricoleur, et si Google nous promet de bientôt finir nos phrases à notre place , les sites d’achats commandent déjà presque avant nous ou par appui sur un innocent bouton .
    Alors qui s’intéressera encore aux avis de quelques fanas pour quelques fanas ?
    Bref, courage aux rares individus qui luttent pour une certaine façon de voir ( qui n’est malheureusement pas justement rétribuée par les lecteurs, point à ne surtout pas oublier en ces temps du tout gratuit ) et appelle obligatoirement à certaines concessions…………
    Tendance lourde qu’on note aussi en photographie, l’évolution se faisant sous le même signe.

    Alors, haut les cœurs et bravo le dernier carré !

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 22 h 08 min

    J’ai toujours consulté Hardware.fr quand j’avais un achat informatique à faire ou une nouvelle config à monter. C’est vrai que cela va être plus dur maintenant de se faire une opinion objective du matos.
    Par contre sans flatterie, MiniMachines pour moi, c’est autre chose, comme un petit plaisir quand on a un moment. Je connais pas depuis très longtemps mais je m’y attache comme beaucoup ici.
    Cela met doublement les boules de savoir que toi, Pierre, tu partages ce constat amer..
    Parce que franchement ton site, c’est une réussite TOTALE !

    Répondre
  • 10 mai 2018 - 23 h 11 min

    Triste nouvelle pour un acteur majeur de la scène hardware francaise. Le forum est aussi moins intéressant ces dernières années, bref l’informatique geek se perd…

    Drôle de revoir les machines que je montais a l’époque (pub risko), pierre doit savoir qui je suis…

    Répondre
  • Dan
    11 mai 2018 - 0 h 43 min

    That’s all folks ! C’est fini les gars ! C’est sur un ton de fin de dessin animé que Hardware.fr a annoncé que c’était terminé. On a fait le job, on s’est bien amusé, but now stop on ferme.

    Alors suite à ça, Pierre il envoie du lourd, les Doors, The End. Bon ok j’apprécie because Morrison, Manzarek, c’est de la référence, c’est du good ! Mais The End faut reconnaître c’est pas gai.

    Et oui, c’est toujours pareil, en général ceux qui partent sont plus gais, plus optimistes que ceux qui restent … Pierre il a un coup de mou, un coup de blues. J’ai bien ressenti que depuis quelques mois Minimachines, ya quelque chose qui va plus comme avant, ya moins d’enthousiasme, moins de tests, …. Alors que faire ? Faire comme les autres ? Partir, Stop, trouver autre chose ? Pourquoi pas ! Ya une fin à tout et un commencement à tout. C’est la vie.

    Les débats genre, le PC contre le smartphone, le logiciel libre contre Google, … et j’en passe. Ya pas photo ! Quand j’apprends que Google finance la pose d’un câble sous-marin sous l’Atlantique, ce genre d’info ça me laisse baba, faut avoir les moyens, ça en dit long sur les rapports de force.

    Ce qui me plait Pierre dans tes articles c’est, entre autres, que quelquefois tu te poses la question des générations futures, des mômes. Il vont faire quoi ? du Linux ? du raspberry ? du jesaispasquoi ? Si j’étais plus jeune :) c’est à ça que je penserais et c’est dans la robotique, les robots, l’IA, que je me lancerais de quelque façon que ce soit.

    Quand j’ai un coup de blues, j’écoute Manzarek jouer sur son vieux piano électrique ANALOGIQUE Rhodes aux sonorités subtiles, inimitables et inoubliables.
    https://www.youtube.com/watch?v=4ZJ7xhu-wy4

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 1 h 30 min

    Mes plus grands fou rires sur le forum photo avec d’autres énergumènes il y a quelques années

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 1 h 35 min

    A une autre échelle « Freewares et tutos » s’est arrêté, le gars de « Libellules.ch » Krigou a dit qu’il arrêtait aussi

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 7 h 27 min

    @Vince: tu oubli nextinpact….(anciennement pcinpact)
    Perso, à l’époque (années 2000-2002), j’étais testeur de secours pour présence-pc qui traversait une salle période ( et qui a bien rebondit, avant de se faire bouffer par tomshardware et disparaitre en publiant de la m…..)

    toujours été fan de hardware.fr, quand je voulais lire un vrai test hardware en mode repos (en fr donc), j’attendais toujours leur tests très sérieux après avoir dégommé celui de anandtech.
    RiP Hfr….
    Nostalgie……

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 8 h 35 min

    Malheureusement cela touche tous les milieux
    Le fondateur de TRIC TRAC quite aussi le web , beaucoup de choses changent , nous sommes vieux
    c’est la vie, longue vie et courage pour tous ces passionnés qui ont apporté de la vraie connaissance au public

    Répondre
  • FQ
    11 mai 2018 - 8 h 41 min

    Ce sont de tristes nouvelles que tu publies, Pierre.
    Déjà, le site hardware.fr a toujours été une source fiable et riche, mais surtout accessible à tous (ce qui n’est pas toujours le cas).
    Je n’y allais pas souvent mais je savais que les informations étaient fiables, et c’est toujours bien de savoir à qui se fier (comme Minimachines d’ailleurs).

    Mais le pire, je crois que c’est l’explication très réaliste : « HFR c’est super mais franchement, qui a envie de lire aujourd’hui sur son téléphone un test de 50 pages !? »
    Ben moi justement !
    Et si un journaliste dit ça, c’est que ça reflète une partie de la société… à quand le test en un twit genre : « Ce matériel est vraiment bien. Tous nos tests le prouvent. » et rien de plus, c’est trop compliqué après. En gros, le titre suffit.
    Et bien non, c’est dommage pour ce journaliste mais certains réfléchissent un peu plus, on n’est pas que des followers.

    J’espère de tout coeur que Marc trouvera une activité pour rebondir, économiquement aussi…

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 8 h 42 min

    @OCMan:

    Je pense que le constat est le même pour nxi. Ils ont débordés sur les problématiques « high-tech », de droits et de culture numérique en général car il n’y avait plus le fond suffisant pour faire tourner un site avec journalistes. D’ailleurs le dernier test hardware date de fin avril.

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 9 h 09 min

    Joyeux anniversaire, Marc a fait son choix

    Raspa :)

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 9 h 13 min

    Et je me rappellerait toujours avec nostalgie les journées rue Geoffroy Marie, Marc, merci pour ces 21 ans.

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 9 h 35 min

    C’est sur que l’esprit entre les années 90 et les années 2010 est très voir trop différent .
    A l’époque comme beaucoup ,j’avais pas le net et mon fric passait dans des magazines aussi je comprends bien que les heureux utilisateur du net appréciait ce type de forum et ban d’essai gratuit .

    Maintenant ,il est vrai que comme beaucoup d’utilisateur ,je suis un peu déçut par le marché que je suis toujours sans consommé ou plus exactement pas trop consommé .

    Il me semble aussi que l’ordinateur n’offre plus cette passion dévorante d’une grande époque .
    Je pense qu’il y aurait certainement un marché pour un bon magazine papier reprenant l’idée de Radio Plan ou Electronique Pratique .

    M’intéressant depuis toujours aux anciens micros ,j’aimerai bien qu’un magazine papier offre possibilité d’améliorer de vieux micros ordinateur .

    J’ai découvert un magazine papier pour mon Raspberry Pi en Français mais plus rien n’existe pour les C-64 ,AMSTRAD CPC et autres MSX en Français .
    Je pense qu’un Hardware en composants soudable sans matériel spécial serait certainement intéressant .
    Reste a une école technique ou a un éditeur de lancer cette technologie NEW 8 BITS .
    Un bon challenge face aux Raspberry PI et autres clones asiatiques .

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 10 h 23 min

    @Dan: Ben disons que Marc a eu le temps de mûrir sa décision, moi je l’ai prise comme un coup de poing dans l’estomac !

    Quand tu connais une structure depuis plus de vingt ans et que tu l’a vue grandir et évoluer, sa disparition fait quelque chose.

    @adel10: Tiens j’avais pas vu pour Monsieur Phal !

    @wanou: Je crois que pour NXI c’est un choix assumé. Le virage a été largement clarifié au changement de nom du site d’ailleurs.

    @Raspa: Oui on a vécu de drôles de trucs là bas :D

    @ptitpaj: A mon avis ce serait tellement niche que tu tiendrais pas 1 mois… On trouve tellement déjà tout en ligne… Ça serait comme proposer un magasin fitness pour dinosaures… §Le public est restreint.

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 10 h 28 min

    Je comprend la décision de D.ieu, le monde change désormais les nouvelles générations sont de plus en plus tout mobile avec des sites et réseaux adaptés ou issus de ce monde.
    HFR représente un ancien monde, dont je fais partie, pour les « jeunes » il est de moins en moins naturel/évident d’aller sur HFR & consort alors qu’il y a d’autres « endroits » auxquels ils sont habitués avec un présentation, des outils plus adaptés à leur habitudes. Que ces endroits soient moins qualitatifs n’est pas leur problème, d’ailleurs en sont ils même conscient , pas sûr.

    Continuer demande beaucoup d’énergie dépensée pour produire un contenu de moins en moins vaste et sans doute de moins en moins lu par le « vaste public ». il faut savoir tirer sa révérence même si la décision est dure à prendre.

    Je tiens un fil non lié au hardware sur HFR, dans la catégorie divers/discussion. Ces dernières années les « vieux cons » comme moi s’y font de plus en plus rares, ils lâchent au fur et à mesure par lassitude leur sujet/fil pour tourner la page et partir ailleurs hors de web.
    J’ai de plus en plus souvent l’impression de tourner ensuite entre initié avec de temps en temps un rare nouveau qui débarque sans trop savoir où il met les pieds… (l’antre de la tentation)

    Tant que M.arc & co continuent sur le forum ça tiendra mais après ?…..

    Pour ceux qui ne connaissent pas le site et le forum, outre les parties « hardware » il y a des trésors dans la partie discussion.
    Vous vous posez une question sur un sujet, hop un coup de gogol (ou autre) avec forum.hardware.fr et les mots clés vous y découvrirez alors avec de très bonnes chances une somme d’expertise sur ce sujet

    Par curiosité allez faire un tour par exemple sur le topic pizza maison (ce n’est pas mon fil), vous y apprendrez comment par le menu faire un vrai pizza…mais aussi comment tuner son four à pizza. C’est un excellent résumé de l’esprit HFR.

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 10 h 29 min

    C’est vraiment une très mauvaise nouvelle, j’étais lecteur de Hardware.fr depuis de nombreuses années et j’appréciais beaucoup leur ligne éditorial. J’espère que les employés trouveront vite un autre boulot.

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 10 h 42 min

    Oula calmons nous … Hardware.fr n etait plus que l ombre de lui meme depuis le depart chez amd du super tester de CG :) une reference …

    La seul difference des autres site = Marc a des part depuis longtemps chez Ldlc … d ailleur Hardware est chez Ldlc … rien a voir a Minimachines, Cowcotland, Canard Pc ect … ce qui n enleve en rien la qualite du travail de Marc. Marc n est plus passione depuis tres tres tres longtemps :) allez je me risque : Plus de 15 ans facilement ! Il va certainement continuer a travailler dans l’ombre pour ldlc.

    Cependant c est toujours triste de voir partir Hardware.fr …

    Répondre
  • K1
    11 mai 2018 - 10 h 52 min

    Je me joins à tout le monde pour les remerciement. Je n’était pas un lecteur assidu d’HFR mais c’est vrai que ce site était une valeur sûre à l’époque où je montait des PCs… Les benchs de disques durs, d’alimentation et d’autres composants qui permettaient d’avoir un regard objectif de PRO (et pas de simple 5/5 sur Amazon…).

    Mais le temps passe… Les gens ne demandent plus de tours, ils achètent des portables low-cost ou tablettes indémontables (dans le sens composants hardware)… Du coup on s’éloigne su site… Mes tours personnelles ont été remplacées par des boxs, des mini-machines… Et me voilà ici.

    Je remercie comme les autres que ça soit hardware.fr et mini-machines pour le coup, pour cette droiture, le non-envahissement de publicités (jusqu’au bout pour hardware.fr) et le respect en ne diversifiant pas le contenu tout ça pour toucher plus de lecteurs. Merci vraiment pour ça. Quand je te lis Pierre que tu nous dit « Je me refuse également à parler de smartphones » : MERCI. Je viens ici car je trouve le contenu pertinent, précis et intéressant. Pas comme les autres sites qui passent les mêmes infos en boucle polluant nos flux RSS.

    Bref, tout ça pour dire que lire des gens qui écrivent parce qu’ils sont passionnés ça change tout. HFR nous manquera. Courage Pierre.

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 10 h 54 min

    J’ai connu hardware.fr lorsque je suis arrivé chez RDC en 1999, à l’époque j’étais en stage aux « partenariats en ligne et affiliation » Ils étaient affiliés et je me souviens avoir essayé un peu maladroitement de « pousser » certaines offre promo via des « vignettes » que je proposé au affiliés (que je faisais moi même la plupart du temps…)
    C’est ce web « artisanal » qui a disparu et depuis déjà 10 ans, ils n’ont fait que reculer l’échéance… c’est a la fois admirable et triste car étant pionnier ils auraient pu évoluer avec leur époque mais j’en convient que ce n’est pas une chose aisé quant on a des convictions aussi forte sur ce que devait devenir le web… Et je partage ce sentiment…

    Ca a un gout particulier car c’est ma jeunesse… Je suis donc un peu nostalgique en lisant cette news, mais je dois dire que je n’y allais plus depuis longtemps. Faut dire qu’a une époque si tu cherchais du matos hardware.fr arrivé en tête de liste de tes recherches, certes la plupart du temps c’été trop technique mais tu ne pouvais que respecter le boulot qu’ils réalisé.

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 16 h 47 min

    Bonjour,
    Je vais faire un commentaire un peu décalé mais qui rejoint totalement ce que pierre a dit, mais moi je l’ai très très vite compris.
    En 1999/2000 j’ai créer un site internet avec qui j’avais créer un partenariat avec power3d.com et un autre site dont je ne me souvient plus le nom, à l’époque et nous étions arrivé à créer en très peu de temps quelques choses de sympa et nous étions avec clubic les sites référents en news, hardware, tests de petits matos et bidouilles en tous genres.
    Seulement je me suis vite, très vite rendu compte du constat de l’évolution de l’électronique informatique.
    J’ai arrêté au bout de seulement quelques mois donc chapeau bas a hardware.fr d’avoir tenu aussi longtemps et je suis bien content aujourd’hui de ne pas avoir continuer mon aventure vu l’évolution de certains sites internet en cours.
    Voila pour mon commentaire un peu décalé mais qui rejoint les propos de pierre et son analyse et je me suis dit, tiens je vais leur faire partager mon expérience.
    Alors courage pierre pour la continuité de ton aventure et merci pour ton site internet

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 17 h 08 min

    Je compatis évidemment. Je craignais qu’un jour cette tendance arrive… et elle commence. :(

    Après 21 ans de bons et loyaux services gratuits, il était évident qu’il fallait passer la main à quelque d’autre ou alors tout arrêter. Et puis les nombreux nouveaux médias (Youtube, Instagram, Facebook, Twitter, etc) sont apparus et très pratiques pour les jeunes arrivants qui n’ont pas besoin de connaître le langage informatique pour poster une review ou un test.

    Concernant la gratuité, chaque internaute apporte à sa pierre. Internet est fait de bonnes volontés. On trouve aujourd’hui quasiment tout sur n’importe quel sujet grâce au bénévolat d’internautes qui ont pris sur leur temps privé. Sans eux, internet n’existerait pas comme aujourd’hui, toutes ces millions d’heures de travail gratuits…

    C’est pour cela que je soutiens depuis 3 ans maintenant l’idée de « revenu universel » qui permettrait de remettre globalement de la justice sociale dans notre pays. Grâce au revenu universel (revenu de base), bien qu’il soit inconditionnel, le travail des bénévoles serait quelque part (enfin) reconnu. Si vous voulez en savoir plus, cherchez sur Google les mots clés « MFRB » et « Mon Revenu de Base ».

    Répondre
  • 11 mai 2018 - 18 h 23 min

    Combien rapporte le forum hardware.fr en pub ?

    Répondre
  • Dan
    12 mai 2018 - 10 h 13 min
  • 12 mai 2018 - 12 h 19 min

    @Dan: Je connais très bien le salaire à vie, que personne ne soutient d’ailleurs, ni moi non plus, ni aucun politique ni économiste. C’est un vaste système économique soviétique très contrôlé qui exploite l’être humain jusqu’à sa mort, sans augmentation de salaire, sans aucune perspective d’avenir, sans possibilité de devenir riche un jour, et avec une absence totale de liberté. C’est un retour 100 ans en arrière. De plus, ce système est déjà obsolète car il est basé sur la valeur travail ; or les robots remplaceront à terme les humains, et il n’y aura plus de travail pour tous les humains. Le salaire à vie est un gros piège qui n’a pour but que de vous éloigner de la vraie solution qu’est le revenu universel. ;)

    Préférez le revenu universel qui est lui est rapidement instaurable dans notre système économique et est basé sur le partage des richesses produites par le pays. De plus, il est versé gratuitement, sans condition, à tout le monde, et permet donc aux gens de devenir enfin libre de leurs propres choix, de leur vie.

    Répondre
  • 12 mai 2018 - 21 h 51 min

    Bonjour

    Euh oui, il ne faut pas exagérer. La grande époque du site hardware.fr, c’est entre 2000 et 2005. Déjà en 2010 j’aterrissais plus sur le forum que sur le site. Mais alors depuis 2015, le site est pour moi mort, il pouvait se passer parfois plusieurs jours sans publication de news, chose complètement inimaginable à la grande époque.

    Il faut aussi noter que le côté plat provient aussi de la professionnalisation. Par exemple sur PC Inpact, en 2003 on pouvait avoir une news juste pour nous coller un extrait de chat marrant, ce qui serait déplacé aujourd’hui. Même en 2009 on pouvait encore poster une news juste pour nous présenter pwnyoutube.

    Répondre
  • 12 mai 2018 - 22 h 49 min

    La tournure que prend le Net deviens inquiétant.
    Cette volontée stupide et inutile de vouloir absolument faire du ciblage publicitaire est en train de tuer le Net que nous avons vu naitre.
    Je n’y vois plus qu’un vaste réseau planétaire destiné a analysé le comportement humain.

    J’avoue que que voir tant de site aussi pointue, disparaitre ainsi c’est rageant et cela montre aussi une réalitée.
    Il n’y a plus d’innovation.

    D’un autre côté nous vieillissons nous aussi, une certaine lassitude finit par apparaitre.
    Et il la nouvelle génération est totalement absente, pas de remplacement.
    Curieusement cette génération est totalement ignorante, ce ne sont que de simples utilisateurs dépourvu de curiositées.

    Répondre
  • Cid
    14 mai 2018 - 15 h 54 min

    Qui va nous décrypter chaque nouveau chipset ? :( Surement pas les youtubers high tech qui ne s’adressent qu’au grand public pour faire un max de vues et avoir des produits gratuitement…

    Une page se tourne. J’ai aussi suivi vos aventures depuis tout ce temps.

    Répondre
  • 15 mai 2018 - 11 h 36 min

    HFR va finir proprement après de bon et loyaux service à la communauté informatique.
    Le travail d’un lycéen à l’origine à permis de fédérer sur sa mailing list au début puis après sur LE forum de HFR des dizaines de milliers d’informaticien de qualité.
    Perso, sans Marc, je n’aurais pas eu cette carrière, j’ai beaucoup appris grave à lui et son forum.
    Aussi un peu grâce au WebmasterRisko, qui m’avait donné pas mal de conseil sympa au tel.
    C’était un autre millénaire tout cela.
    Merci à Marc, Toinou (collector), et le reste de l’équipe.
    HFR vas finir dans les sites IT disparu, comme Matos 2000, NetHN, PresencePC, TT Hardware, Webfaster, Nokytech, X86 Secret, Je Juste Prix, PC Shop…
    C’est là que tu te dis, j’ai pris 20 ans.

    Répondre
  • 15 mai 2018 - 11 h 38 min

    Déjà la fermeture de Surcouf et le long billet très intéressant de Pierre m’avait donné une petite claque et un pincement au cœur tellement c’était emblématique, mais, HFR, pour moi et dans mon âme d’informaticien, c’était immortel.

    Répondre
  • 15 mai 2018 - 16 h 33 min

    Bon courage à tous ceux qui nous permettent (encore un peu) de s’instruire et de pouvoir s’informer correctement sur tels ou tels produits/composants. Hardware.fr était en effet un critique reconnu et respecté du hardware PC et j’avoue avoir appris beaucoup de chose sur ce site grâce aux compétences de l’équipe en place. Comme on dit on sait ce qu’on perd que quand on le perd vraiment! En tout cas j’imagine que derrière mon écran c’est une bonne partie de la communauté technophile francophone qui rend hommage au travail réalisé par quelques irréductibles.

    En tant que simple lecteur, j’espère que la fermeture d’hardware.fr ne sonnera pas le glas de tout ceux qui (comme toi Pierre) continue de vulgariser la masse d’information que constitue la toile pour nous la rendre comestible ;-)

    Longue vie cela dit à Pierre et sa Mini-machine pour les mêmes raisons. Salutation cordiale des Yvelines ^^

    Répondre
  • 15 mai 2018 - 16 h 59 min

    Je suis également ému de cette fin. La presse de qualité, celle qui analyse et source ses infos tend à disparaître. Et l’affaire de Presstalis n’a pas l’air d’aider les petits éditeurs qui font ce métier parce qu’ils aiment le faire.

    Place maintenant aux Frandroid, Phonandroid, machinsdroid avec des articles dont les titres se terminent forcément en point d’exclamation ou d’interrogation accompagnés d’une photo débile, sans grand rapport avec le sujet. En prenant bien soin par exemple qu’un discours du CEO de Google comprenant 36 phrases puisse générer 36 articles, étalés sur deux jours.

    D’ailleurs, si des gens peuvent partager des sites fiables, qu’ils n’hésitent pas.

    Répondre
  • 16 mai 2018 - 10 h 09 min
  • 16 mai 2018 - 11 h 57 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *